Publié le 9 octobre 2021 - par

Caméra de surveillance 360° intérieure Imilab C21

Fin 2020 je vous avais présenté la caméra Imilab C20 que j’utilise en surveillance intérieure de la maison. Pour surveiller l’atelier et le graveur Laser, il me fallait une autre caméra. Comme la première fonctionne bien, je suis resté dans la même gamme. imilab a sorti depuis un nouveau modèle : la caméra C21. Les caractéristiques promettent une sensibilité améliorée (prise de vue à la lumière des étoiles !) et une meilleure image puisqu’on passe en 2,5K (2560×1440) ce qui promet une image de meilleure qualité.


Caméra Imilab C21 : image 2,5 k et capteur très sensible

Déballage

La caméra arrive dans une boîte dont le carton n’est pas très épais. Heureusement, elle était dans un carton solide pour le transport.

A l’ouverture on trouve la carte de garantie et le manuel utilisateur. Il est toujours très succinct dans ce genre de caméra pas chère. Vous en trouvez une version générale pour toutes les caméras Imilab en ligne : https://manuals.plus/imilab/imilab-home-security-camera-manual

L’alimentation est classique. Elle offre une connexion USB. LE câble est fourni et il mesure 2,50m ce qui est pas mal car souvent les fabricants livrent des pt’tits bouts de câble USB qui ne sont pas assez longs. Là on pourra placer la caméra un peu plus facilement.

L’alimentation fournit 5 volts sous 2 ampères.

L’emballage renferme un socle à fixer dans un mur ou au plafond par exemple. En cas de montage inversé au plafond, il est possible de remettre l’image “à l’endroit” dans l’application.

La caméra comporte un socle avec le logo Imilab. La partie supérieure en forme de sphère peut tourner sur 360°. La caméra est montée sur la partie centrale orientable de bas en haut. Ceci assure une couverture de toute la zone à surveiller.

Sur le devant de la caméra on voit l’objectif et au dessus la LED d’état (flèche rouge) et le micro (flèche jaune). Sous la partie noire se cachent 4 LEDs infrarouges qui s’allument pour la vision nocturne.

Sur cette phot prise avec un smartphone dans l’obscurité, on voit apparaître les 4 LEDs IR. Une astuce à noter si vous devez tester par exemple une télécommande de téléviseur… Dirigez la télécommande vers la caméra de votre smartphone. Si la télécommande fonctionne, vous verrez la LED clignoter. Sinon… changez les piles ou cherchez un faux contact (ou une panne).

 

Si vous levez la caméra vous verrez apparaître le logement pour une carte micro SD (64Go maxi) et le trou pour le reset de la caméra. Utilisez un trombone déplié pour l’actionner, par exemple.

 

A l’arrière on trouve le haut-parleur (derrière la grille) qui est utilisé pour la communication audio bidirectionnelle, ainsi que la prise micro USB sur le socle.

Sous la caméra on voit ses identifiants qui permettent de l’ajouter à l’application, et de connaître son adresse MAC. C’est aussi sur cette partie que vient s’emboîter la plaque de fixation, par simple rotation.

Ici la plaque de fixation est en place. C’est cette plaque que vous fixerez sur un mur ou un plafond.

Caractéristiques

  • Modèle : CMSXJ38A
  • Dimensions 108×76×76mm
  • Poids : 249g
  • Vision nocturne :  4 LEDs infrarouge 850nm
  • Entrée d’alimentation : 5V – 2A
  • Liaison WiFi : 2.4GHz
  • Ouverture : F2.0
  • Angle de prise de vue : 105°
  • Résolution : 2560×1440 pixels
  • Distance focale 3,6 mm
  • Compatible : Google , Amazon Alexa
  • Distance de détection : ~12 mètres
  • Communication audio bidirectionnelle
  • Stockage Cloud ou Micro SD (Max 64 Go)

Connexion de la caméra à l’application

Si vous n’avez pas l’application Imilab il faudra l’installer. Pour les appareils Android suivez ce lien. J’avais déjà installé cette application lors des essais de la caméra C20.

Ici on a la vue de la caméra C20 qui surveille à l’étage en dessous. Pour ajouter la nouvelle caméra C21, cliquez sur le signe + en haut à droite de l’écran.

Dans le choix qui est proposé, choisissez la C21

L’application ouvre une fenêtre de scan, présentez le QRCode qui se trouve sous la caméra.

Si la caméra n’est pas en attente de connexion, faites un Reset , attendez l’annonce vocale et tapez sur Suivant.

Renseignez les identifiants de votre point d’accès (votre Box)

Attendez un moment, le temps que la connexion se fasse

Quand la liaison est faite, vous pouvez utiliser la caméra

Ici la caméra est posée sur mon bureau (de maker), vous avez une vue sur l’autre article en cours, la commande de LEDs via USB et un Raspberry Pi PICO pour un Timelapse avec un Pi4 et sa caméra….

Le bouton sert à faire déplacer la caméra ici on va vers la droite

Et l’image se cale là où vous le souhaitez. Ici on voit que les bords de la fenêtre sot déformés en tonneau (arrondis). Une option de l’application permet de corriger les déformations dues à l’objectif de courte focale :

Avec la correction, l’image est “redressée” et les déformations ont disparu. Vous pouvez voir la belle qualité de l’image, capturée ici sur un Samsung Galaxy S8.

Dans le noir complet, on entend un claquement léger. c’est le système qui enlève le filtre infrarouge situé devant l’objectif. En même temps les 4 LEDs infrarouges s’allument. On a alors une image infrarouge comme ici. Mon polo bleu marine ressort en blanc car il réfléchit bien l’infrarouge.

Ici on voit le reflet de la caméra dans la vitre. L’image est granitée mais les couleurs sont présentes.

Ces trois images sont prises dans la presque obscurité. Porte et volets fermés. La dernière photo prise avec le Galaxy S8 montre la faible lumière dans la pièce, éclairée par les voyants des appareils et les ouvertures qui restent quand le volet est fermé (flèche bleue). Vous voyez que mon visage est éclairé par l’écran du portable… L’image de la caméra reste complètement exploitable avec la caméra. La lumière en haut à droite de la pièce est due à Une ou deux rangées de lames du volet incomplètement rapprochées (je n’ai pas pu fermer plus).

 

Détection de présence

Le constructeur annonce une amélioration des détections. Une analyse de l’image élimine la plupart des faux déclenchements dus aux animaux.

Lors de mes essais la caméra a bien déclenché sur détection de ma présence, et si le suivi était activé, elle m’a suivi lors de mes déplacements dans la pièce. Je n’ai pas de gros chien pour les tests, juste quelques chats qui se baladent sur la pelouse mais n’ont pas provoqué de déclenchement.

Qualité d’image

Il y a une différence visible en 2,5 K par rapport au 1080p. Les détails sont affinés. Le 1080p était tout à fait correct mais là on a un cran de plus dans la qualité et la finesse de l’image.

Communication bidirectionnelle

La caméra comporte un micro et un haut parleur. Vous pourrez les utiliser depuis l’application pour dialoguer avec la personne qui se trouve dans la pièce. La qualité, sans être extraordinaire est tout à fait utilisable.

Compatibilité avec les assistants vocaux

Caméra et assistants vocaux Google et AlexaLa caméra est compatible si vous avez une installation Google ou Alexa. Je ne dispose pas de ces assistants et je n’ai pas pu tester ces fonctions.

Vidéo

 

Conclusion

Ce modèle de caméra C21 proposé par IMILAB a une sensibilité à la lumière assez étonnante. On voit bien l’évolution des capteurs au fur et à mesure de l’apparition de nouveaux modèles de caméras.

La mise en œuvre est facile et l’application sur smartphone est intuitive. N’hésitez pas à vous balader dans les menus et à tester les possibilités. L’enregistrement sur carte SD est intéressant et de bonne qualité. Après si vous voulez aller plus loin il faut prendre un abonnement cloud pour stocker vos données. Vous recevrez des notifications en cas de détection de mouvement ou détection sonore. Il faudra régler tous ces paramètres dans l’application.

Le câble d’alimentation est largement dimensionné et le fonctionnement de la caméra est silencieux. Le suivi de personne est efficace même en lumière faible. Je n’ai pas noté trop de faux déclenchements. Mais il vaut mieux que ça déclenche “pour un chat” que d’ignorer une présence inquiétante. Il est possible de visualiser l’image de la caméra à distance en passant par l’application et le réseau téléphonique. On peut rejeter ce genre de fonctionnement, dans ce cas cette caméra ne sera pas adaptée à vos attentes.

Un regret pour l’absence de compatibilité ONVIF qui aurait permis de récupérer le flux sur un NAS ou sur un Raspberry Pi avec VLC, ou l’accès à la configuration de la caméra via une page web, procédé pourtant très répandu.

Cette caméra est vendue sur AliExpress. vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien (affilié). La caméra est vendue 49,99$ (~43€). Du 11 au 15 octobre, 500 exemplaires sont vendus avec une remise de 40%  soit 29,99$ (~26€) en utilisant le code promo :  DQGS63B9C21

Les prix peuvent fluctuer légèrement en fonction du cours du dollar.

Sources

Acheter la caméra : https://s.zbanx.com/r/cDmXFu9g7e62

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

2 réflexions au sujet de « Caméra de surveillance 360° intérieure Imilab C21 »

  1. Pinuche

    Bonjour François,

    Sauriez vous, à l’occasion de vos essais, si cette camera est compatible avec la domotique Jeedom qui nécessite:

    soit le mode Onvif
    soit la connaissance de l’URL de flux vidéo

    Merci en tout cas pour votre disponibilité et votre constance dans l’animation du site que nous sommes nombreux à apprécier.

    cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.