Publié le 9 octobre 2021 - par

Sfera Labs lance la première carte industrielle I/O à base de RP2040

Sfera Labs a lancé ce qu’elle considère comme le premier produit industriel basé sur le nouveau microcontrôleur Raspberry Pi RP2040. Son nouveau module d’E/S programmable Iono RP combine la facilité d’utilisation du Raspberry Pi avec un choix d’interfaces d’entrée et de sortie numériques et analogiques, ce qui en fait un module facile à connecter et entièrement conforme aux normes CE, FCC et IC pour une installation dans des environnements industriels et résidentiels.

Une carte d’Entrée/Sortie industrielle à base de RP2040

Iono RP intègre le RP2040, la première puce microcontrôleur haute performance conçue par la Fondation Raspberry Pi et destinée aux marchés industriels et amateurs. Il est doté d’un processeur Arm Cortex-M0+ à double cœur, cadencé jusqu’à 133MHz, ainsi que de 264kB de RAM interne et d’une architecture interne d’entrée/sortie très flexible avec plusieurs interfaces standard.

En plus d’une large gamme d’entrées d’alimentation 12-24V et de sorties de relais de puissance, Iono RP supporte les entrées analogiques 0-10V/4-20mA standard de l’industrie, une sortie analogique 0-10V, des lignes d’entrée/sortie numériques et une interface série RS-485. Tout cela est logé dans un boîtier compact pour rail DIN, prêt à être installé dans des armoires électriques et intégré dans des systèmes de contrôle d’automatisation.

Engagé dans une philosophie de plateforme ouverte, Sfera Labs conçoit, fabrique et vend des serveurs, des systèmes embarqués, des modules d’E/S et des capteurs pour l’automatisation industrielle, l’IoT et l’informatique de périphérie, basés sur des technologies open-source et soutenues par la communauté, comme Raspberry Pi et Arduino.

Par conséquent, le Iono RP profite du vaste soutien communautaire déjà construit autour du RP2040, ainsi que des puissants outils de développement et de la documentation qui l’accompagnent. Le développement du logiciel de contrôle est possible grâce aux langages de programmation populaires MicroPython et C/C++ et à la facilité de la programmation par glisser-déposer en utilisant la mémoire de masse via le port USB et le chargeur de démarrage intégré.

La mémoire Flash interne de 16 Mo du Iono RP peut accueillir une logique d’application très complexe. Une puce EERAM (une SRAM qui ne perd pas les données lors de la coupure de l’alimentation) dédiée permet également de stocker des informations persistantes sans monopoliser la mémoire flash.

Les options disponibles pour l’Iono RP comprennent une horloge en temps réel avec batterie de secours et une puce à éléments sécurisés pour le cryptage et le stockage sécurisé des certificats numériques. Un capteur de tremblement de terre peut également être installé en usine en option. Il peut être utilisé, par exemple, pour déconnecter les charges électriques ou effectuer d’autres tâches d’automatisation liées à la sécurité lorsqu’un tremblement de terre est détecté.

En exploitant l’écosystème de développement Raspberry Pi RP2040, les ingénieurs peuvent utiliser le Iono RP comme base pour créer de nouvelles applications d’automatisation et de contrôle. En outre, les bibliothèques de firmware développées spécifiquement pour le Iono RP sont toutes open source et peuvent être consultées gratuitement via Github – ce qui permet d’accélérer la réalisation des projets.

L’open-source est la clé de la sécurité et de la fiabilité

Dans une interview accordée à embedded.com pour annoncer le nouveau module Iono RP, Maria Chizzali, COO de Sfera Labs, a expliqué l’importance et les avantages de l’utilisation de plateformes ouvertes dans l’automatisation industrielle pour améliorer la sécurité et la fiabilité.

Elle a déclaré : “Nous pensons que l’utilisation de plates-formes ouvertes améliore également la sécurité et la fiabilité. Pourquoi ? Parce que si vous avez un objet propriétaire et que vous devez y apporter des modifications, la seule chose que vous pouvez faire est d’attendre la prochaine version ou le prochain modèle. En revanche, dans une plate-forme ouverte, si quelque chose doit être modifié, la communauté s’en charge souvent sans qu’il soit nécessaire de publier une nouvelle version. Cela s’est produit de très nombreuses fois dans le monde des Raspberry Pi et des Arduino.”

En outre, elle a déclaré que l’utilisation d’une plate-forme ouverte permet une réduction évidente des coûts et favorise l’accélération de la technologie. “En effet, si un projet est basé sur une plateforme propriétaire, la maintenance dépend de la disponibilité de personnes spécialisées ayant des compétences pour cette plateforme ; cela signifie que de nombreux projets sont gelés parce que ces personnes sont rares, non disponibles ou chères. En revanche, en utilisant une plateforme ouverte, les concepteurs ont toujours la possibilité de faire appel à de nombreuses ressources qualifiées qui peuvent les aider à améliorer, à faire évoluer ou à modifier tout projet sur lequel ils travaillent.

Elle poursuit : “Le processus de passage du prototype à la production est également plus rapide. Si une plateforme ouverte est utilisée pour le développement des prototypes, une fois le prototype terminé – comme c’est le cas pour notre nouveau produit – il suffit d’installer le logiciel sur l’un de nos appareils par exemple, ou sur tout autre appareil utilisant une norme industrielle, et c’est prêt à fonctionner : il n’est pas nécessaire de concevoir un nouveau produit depuis le début.

Giampiero Baggiani, le fondateur de Sfera Labs, a ajouté : “L’un des mantras de la cryptographie est que vous ne voulez jamais utiliser un algorithme propriétaire ou inconnu, car cela ne sera jamais sûr. En effet, la sécurité est rendue possible par l’existence d’un élément public, que tout le monde peut analyser, que tout le monde peut essayer de casser encore et encore, et c’est ainsi que l’on obtient une plateforme sécurisée. C’est pourquoi nous disons que les plateformes ouvertes sont un moyen d’améliorer la sécurité.”

Sources

D’après : https://www.embedded.com/sfera-labs-launches-i-o-module-based-on-raspberry-pi-rp2040/

Iono RP

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.