Publié le 17 août 2019 - par

Un cluster de Raspberry Pi avec Kubernetes

Xavier est DevOps dans la vie. Sa passion c’est de transmettre ses connaissances par l’intermédiaire de sa chaîne Youtube. Une de ses dernières réalisations est un cluster Kubernetes avec 6 Raspberry Pi.

Un cluster de 6 Raspberry Pi avec Kubernetes

Kubernetes… Késaco ?

Kubernetes (communément appelé “K8s”) est un système open source qui vise à fournir une plate-forme permettant d’automatiser le déploiement, la montée en charge et la mise en œuvre de conteneurs d’application sur des clusters de serveurs.

Il fonctionne avec toute une série de technologies de conteneurisation, et est souvent utilisé avec Docker. Il a été conçu à l’origine par Google (2015), puis offert à la Cloud Native Computing Foundation. (Wikipedia)

L’idée de Xavier

Je me disais si j’arrive à formaliser une installation de ce type de cluster peut-être que des entreprises seraient intéressées pour avoir des services comme les tchat, ticketing, blogs, sites etc.

Du coup il a demandé à sa communauté Youtube de l’aider à réaliser le projet et… c’est ce qui s’est passé. Les dons de matériel ou d’argent ont permis d’approvisionner la totalité des équipements nécessaires à la construction du cluster ! Xavier remercie tout particulièrement ceux qui ont participé 🙂

Le site du Raspberry Pi aussi

En production il y aura six racks de Raspberry Pi 4 montés dos à dos.

Mythic Beasts s’est demandé pourquoi ne pas héberger le site Web de Raspberry Pi sur Raspberry Pi 4, le jour du lancement de Raspberry Pi 4. Aussi, elle s’est évertuée à tester le site de lancement du Raspberry Pi 4 sur un cluster de 18 des monocartes Raspberry Pi 4.

Mythic Beasts explique “nous avons configuré 14 Pi 4 pour le traitement PHP du site Web principal (56 cœurs, 56 Go de RAM), deux pour le service de fichiers statiques (8 cœurs, 8 Go de RAM) et deux pour memcached (8 cœurs / 8 Go de RAM). Vendredi soir, nous avons commencé à transférer le trafic de production des machines virtuelles existantes vers le cluster Pi 4, finissant ainsi le transfert peu après minuit. Après le samedi 22 juin, chaque page du blog a été générée sur un Raspberry Pi 4“.

Le Cluster en images

Le cluster est un mix de Pi3 et de Pi4

Un Pi4 avant son montage

Les plaques de support sont équipées d’entretoises

Des radiateurs pour maintenir une température raisonnable

La mémoire aussi à droit à son refroidisseur

Montage de la “tour” en cours

La tour est prête, reste à câbler tout ça

D’abord les alimentations

Le réseau rejoint le switch

Un beau bloc prêt pour la mise sous tension

Et c’est parti !!

C’est beau, un cluster, la nuit 🙂 

Vous aurez plus d’informations sur l’installation et la configuration du cluster en regardant les vidéos de Xavier.

Vidéos

Une autre source d’informations

Un autre lecteur du blog, Michaël, s’est lui aussi lancé dans l’aventure et partage ses expériences au travers d’articles qu’il publie sur son blog.

Vous trouverez d’autres informations dans ces pages. Elles vous guideront vers la réalisation du cluster.

Conclusion

J’ai choisi d’associer ces deux démarches dans un même article. Les réalisations de Xavier et Michaël montrent de beaux exemples de réalisations complètes, très bien documentées. Ce partage ouvre la voie à ceux qui se disent “Et si moi aussi je montais un cluster ?”.

Et bien voilà vous avez de quoi démarrer ! N’hésitez pas à faire un retour à ces deux “aventuriers” en leur laissant des commentaires, soit sur leurs pages respectives, soit dans les commentaires en bas de cette page.

Sources

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

6 réflexions au sujet de « Un cluster de Raspberry Pi avec Kubernetes »

    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Eric
      merci… on voit que vous êtes gentil 🙂
      Page Kubernetes de Wikipedia
      Pour tout vous dire c’est un copier-coller de Wikipedia – c’est d’ailleurs clairement indiqué à la fin de la phrase – et je n’ai pas vu le 2 qui était en exposant lors de la relecture 😉
      Après, comme je n’y connais rien et que vous êtes sans doute un spécialiste, je vous propose de rédiger un article sur Kubernetes, que les lecteurs du blog apprécieront certainement.
      dans cette attente
      cordialement
      François

      Répondre
  1. threat

    Le genre de projet qui ne sert à rien…sur des sdram ;)…et une puissance pire que le moindre ordos grand public…beaucoup de temps dépensé pour rien et faire croire que cela pourrait être une solution pro c’est encore pire.

    «“Je me disais si j’arrive à formaliser une installation de ce type de cluster peut-être que des entreprises seraient intéressées pour avoir des services comme les tchat, ticketing, blogs, sites etc.“»

    Cela montre que cette personne ne connaît rien au monde pro…
    [Edit] Ajouté par framboise314 après discussion avec l’auteur du commentaire :
    Ma critique portait sur le fait de présenter ce genre de solution pour les entreprises, présentation que je trouve peu sérieuse.
    La RPI fonctionne sur SDRAM, rien que cela est rédhibitoire en entreprise. Les RPI même si c’est sympa pour bricoler, sont poussives, bourrées de blobs binaires et chauffent énormément.
    Pour le prix de son cluster, vous pouvez avoir une machine 2 fois plus puissante avec de meilleures garanties.
    Bref, c’est une question de point de vue…

    Répondre
    1. laurent

      La sympathie dans les commentaires semble prendre ses vacances d’été on dirait…

      Déjà si le projet sert à expérimenter, c’est que par définition, il ne sert pas à rien.

      Ensuite inutile de “faire croire que cela pourrait être une solution pro” car les clusters de Pi sont déjà utilisés comme solutions pro. L’article cite Mythic Beasts qui a héberge déjà une partie du blog de la RPF sur des Pi 4 !

      L’entreprise commercialisait déjà des solutions pro d’hébergement sur Rapsberry Pi 3 en dédié (https://www.mythic-beasts.com/order/rpi) et prévoit de proposer des hébergements dédiés à base de Pi 4, à partir du moment où certaines limitations techniques seront levées (netboot).

      Objectivement, par rapport à d’autres solutions dédiées à prix plancher, je ne vois pas en quoi une offre à base de Pi 4 serait une aberration. Il serait certainement plus puissant et moins consommateur qu’un Atom D425 (1core / 2threads pour 10W de PDT…) de l’offre Kimsufi KS1 d’OVH, qui ne propose pas plus de mémoire ECC d’ailleurs.

      Et merci à l’auteur d’avoir pris le temps de rédiger un article intéressant !

      Répondre
    2. j2c

      Rien que pour l’expérimentation et la compréhension d’un cluster kubernetes, ce projet a du sens.

      On peut toujours faire différemment, mais ce n’est pas une raison pour dénigrer la solution proposée.

      Répondre
  2. S0c7

    Bonjour François,

    18 PI4 en 4Go, elle a dévalisé la fondation !

    Bon article, comme d’habitude.

    et merci pour ce site qui est une de mes références !

    Fabien

    Répondre
  3. Ping : Installer la dernière version de wiringpi sur Raspbian Buster - Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.