Publié le 3 mars 2022 - par

Tablettes graphiques XP PEN Deco Fun

J’ai l’habitude de griffonner mes schémas sur des feuilles de papier.  A l’heure de la GED (Gestion Électronique des Documents) j’ai pensé qu’il était temps de passer à quelque chose de plus moderne. J’ai reçu de GeekBuying de quoi tester les tablettes XP PEN, un modèle « de poche » et une tablette plus grande. Je les ai testées sur PC, sur tablette Samsung et bien entendu sur le Raspberry Pi 400.

Tablette graphique XP PEN Deco Fun XS et L

Les deux modèles XS et L

Il y a plusieurs gammes de tablettes chez XP PEN. Celle-ci est la Deco Fun. Les tablettes sont déclinées en 3 tailles et 4 couleurs. J’ai pu tester les modèles XS et L, en couleur noire.

L’avantage de ces tablettes est d’avoir un stylet autonome, c’est à dire qu’il n’y a pas de pile dans le stylet. Il n’y aura donc pas de panne due à l’usure de la pile. Elles gèrent 8192 niveaux de pression du stylet, permettant d’adapter la largeur de la trace ou son opacité en fonction de votre appui sur le stylet. Les deux plus grands modèles gèrent une inclinaison jusque 60 degrés.

La résolution est de 5080 lignes par pouces, avec une vitesse de transfert des informations supérieure à 220 échantillons par seconde. On est donc assuré de bénéficier d’une précision parfaite lors de l’exécution des dessins.

Déballage

Tablette XS

 

Le modèle XS (extra small = tout petit) est emballé dans une boîte en carton rigide.

La tablette est bien protégée et enveloppée dans un sachet en plastique

Les surfaces de la tablette sont protégées par un film qu’il faudra retirer avant utilisation.

A l’arrière de la tablette on ne trouve que le connecteur USB-C et le trou de fixation d’une sangle (un antivol ?)

Sous la tablette un sachet contient le stylet, un câble USB et des pointes de rechange. Notez la taille de la boîte par rapport au stylet… On va voir un modèle de tablette un peu plus grand un peu plus loin.

La prise USB-C livrée est coudée, ce qui permet de la tourner du côté souhaité sans avoir un câble qui part vers l’arrière

La pointe du stylet est interchangeable. Évitez de faire tomber le stylet sur la pointe 😉  Il a tendance à rouler et j’ai eu plusieurs « chutes ».

Vous trouverez dans la boîte un anneau avec une encoche qui permet de saisir et d’enlever l’embout du stylet. Je vous conseille de le garder précieusement car il est adapté et n’abime pas la pointe qu’on enlève/remet. J’ai mis une petite dragonne au mien et je l’ai accroché à l’emplacement de l’antivol, derrière la tablette.

La tablette est livrée avec 10 embouts de rechange. Ce qui devrait assurer un temps d’utilisation correct.  Le stylet est un stylet passif P01 et vous trouvez des embouts de rechange pour 10€ le paquet de 100.

Tablette L

La boîte est du même type que pour le mod-le XS, mais en plus grand, bien sûr.

La tablette est protégée par un sachet en plastique et des films qu’il faut enlever avant utilisation. Ce modèle est un peu plus grand qu’une feuille A4.

Cette fois regardez la taille du stylet par rapport à la boîte 🙂  On retrouve les mêmes accessoires que pour le modèle XS : Stylet, bague de manipulation de la pointe, 10 pointes de rechange et documentation.

 

A l’arrière de la boîte on trouve les caractéristiques de ce modèle L.

La notice

La notice est assez succincte. Vous pouvez aussi télécharger un guide d’utilisation et de configuration de ces modèles.

Le stylet

Le stylet comporte la pointe, qui permet d’écrire et de dessiner. Elle est sensible à la pression (8192 niveaux) et vous pourrez ajuster la courbe de sensibilité dans le pilote. Un appui sur la pointe sert également de clic gauche dans les menus. Le stylet comporte également deux boutons dont vous pourrez changer le paramétrage par défaut (clic gauche et gomme) en fonction de vos besoin.

Mise en service

Sur Windows

Ici il faudra installer le pilote. téléchargez le sur la page de téléchargement de XP PEN, en fonction de votre système d’exploitation. Le pilote est disponible pour Mac, Windows et différentes distributions Linux. la dernière version XP-PENWin_3.2.2.211027 date du 18 février 2022 lorsque j’écris cet article.

Lancer l’installation du pilote de la tablette
Il faudra redémarrer votre ordinateur pour compléter l’installation
Lancez Pentablet (dans la liste des programmes) Vous pourrez configurer la zone de travail (taille, disposition)
ainsi que les fonctions attribuées aux boutons. Les deux fenêtres de réglage sont identiques pour les deux boutons

J’ai fait les premiers essais avec GIMP qui se paramètre bien pour la tablette.

Il faut choisir Pressure Size pour que la taille du tracé varie avec la pression. Les résultats sont très jolis. Sur la ligne du bas, j’ai tracé de gauche à droite en accentuant la pression.

Après j’ai aussi installé un logiciel gratuit proposé par XP PEN pour les tablettes Deco Fun. Il s’agit de ArtRage Lite. A la vérité pour un logiciel offert (qui coûte 30€) ça ressemble un peu à un parcours du combattant. On crée un compte XP PEN. Il faut donner son numéro de série de tablette pour vérifier la conformité et récupérer un code (une clé d’activation) avec un bouton copier qui ne semble pas fonctionner… Ça vous donne accès à un… nouveau site ArtRage ou vous devez créer un compte pour télécharger le logiciel… que vous installez et qu’il faut valider avec la clé obtenue précédemment. Franchement, on peut faire plus simple 🙄

ArtRage fonctionne bien avec les tablettes. Il permet de tracer des lignes comme ici en faisant varier la trace du crayon en fonction de l’appui sur le stylet mais il fait bien varier l’épaisseur pour les pinceaux par exemple.

Voilà un schéma de préparation pour la carte dont je vous ai parlé récemment pour les Bouncing LED.

et ce que ça a donné au final.

 

Sur Android

Attention sur Android seul le mode vertical est supporté !

Rien de spécial, j’ai testé sur la tablette et le téléphone Samsung. Il suffit de connecter la tablette et de lancer le logiciel de dessin pour l’utiliser. J’utilise Krita. Le câble n’est pas celui qui est livré avec la tablette car ici il faut 2 connecteurs de type USB-C.

Vous trouverez plus d’informations sur cette page. et un exemple d’animation avec FlipaClip.

Pour ma part je fais beaucoup de croquis techniques en vue d’impression 3D ou de découpe Laser. Par exemple ci-dessus le raccord de microscope pour un adaptateur C-CS actuellement en cours de préparation avec une caméra Raspberry Pi HQ. Pas beaucoup de changement par rapport au papier, mais ça permet de classer les schémas dans les dossiers concernés au lieu d’empiler des feuilles griffonnées en attendant que les composants traversent des mers exotiques et arrivent en Bourgogne 🙂

J’ai aussi « croqué » le petit robot du site Apprendre à Dessiner : ici vous voyez que les traits ont pris en compte l’appui du stylet et ont une épaisseur variable selon les endroits (et selon la force appliquée au stylet).

On a ensuite plein d’outils dans Krita pour finir le dessin en appliquant des couleurs, en gérant des calques… Mais je ne suis pas graphiste, je laisse cela aux spécialistes.

J’ai enregistrer mon dessin en jpg, pour vous montrer ce que ça donne « en vrai ».

Sur Raspberry Pi

Ici j’ai utilisé Gimp. La tablette est bien reconnue, il suffit de la brancher et elle apparait dans les paramètres de Gimp.

Ici c’était le modèle XS (4,8 x 3″) qui était connecté à un Pi 400 faisant tourner Raspberry Pi OS 64 bits.

Par contre elle fonctionne en mode souris, je n’ai pas pu prendre en compte l’appui sur la pointe du stylet. La largeur de trait ne change pas, seule l’opacité varie en fonction de la vitesse. Si un graphiste trouve comment faire, je le rajouterai ici 🙂

Il y a bien des pilotes pour Linux mais pas pour l’ARM du Raspberry Pi, juste pour les PC…

Consommation

Tant qu’on est connecté sur un PC ou un Raspberry Pi, la consommation n’a pas une énorme importance. Là où ça devient critique c’est quand tu connectes la tablette sur une tablette ou un smartphone… Comme il n’y a qu’une prise, on ne peut pas connecter une alimentation ou un powerpack en même temps et par conséquent la tablette va « pomper » sur la batterie de l’appareil mobile.

J’ai donc mesuré la consommation des deux tablettes en utilisation.

Ici c’est la consommation de la petite tablette, la Deco Fun XS. Elle consomme 67 mA sur la batterie de mon portable, avec le stylet en position active (LED allumée sur la tablette)

Et voilà la consommation de la grande tablette, le modèle Deco Fun L. On mesure 42mA de consommation.

J’avoue que j’ai eu un doute (n’aurais-je pas inversé les photos ?) mais après avoir recommencé les mesures je confirme que bizarrement la petite tablette consomme plus que la grande…

Vidéo

Conclusion

Très facile à mettre en œuvre (si on oublie le logiciel gratuit Art Rage Lite et son accès à rallonge) ce genre d’outil permet de réaliser rapidement des graphiques et des schémas facilement archivables. Les graphistes sauront profiter des caractéristiques de ces tablettes pour produire des dessins de qualité. (Si vous voulez en envoyer pour que je les ajoute à l’article, ce sera avec plaisir). Une fois l’habitude prise, on en vient à utiliser cette tablette comme souris. On peut déplacer le stylet jusqu’à 1cm au dessus de la tablette et le curseur de souris suit le mouvement. On accède très vite aux menus, aux listes déroulantes. Il suffit d’appuyer le stylet sur la tablette pour cliquer, le clic droit s’obtient sur le bouton du stylet. LE déplacement est plus rapide que celui de la souris, surtout avec le modèle XS.

Après vient la question de la taille de la tablette à choisir. Pour ma part la petite est celle que j’utilise le plus avec le Raspberry Pi 400. C’est plutôt pour du schéma ou de la signature de documents. Par contre la grande apporte un confort non négligeable et permet une grande précision dans le trait (tout en consommant moins).

Le prix reste plus abordable que les tablettes comportant un écran : pour des makers pas forcément très argentés c’est une bonne approche.

Voici des liens -affiliés-  vers ces tablettes et quelques autres dont certaines avec écran proposées par GeekBuying (valable jusqu’au 24/7/2022)

  Modèle Code réduction Prix Lien
XPPEN Deco Fun L Graphic Tablet
10×6.27″
6HYOL7AA 53.39€ XP PEN Deco Fun L
XPPEN Deco Fun S Graphic Tablet
6.3×4″
6HYLHIIA 37.37€ XP PEN Deco Fun S
XP-PEN Deco Fun XS Graphic Tablet
4.8×3″
6HYKJ07H 30.25€ XP PEN Deco Fun XS
XP-PEN Artist 12 Pro Ecran IPS 11.6″ 68PJGUB9 221.60€ XP-PEN Artist 12 Pro
XP-Pen Artist 12
Ecran 11.6″ 1920 x 1080
68PJXZG4 189.56€ XP-Pen Artist 12
XP-PEN Artist 12
2ème Generation
Ecran sRGB
13.6×8.2″
6HYK8LQM 240.29€ XP-PEN Artist 12
2ème Generation
XP-PEN Deco Mini 7  7.03 x 4.37  »
68PGR3IO 48.94€ XP-PEN Deco Mini 7
XP-Pen Star G640
6 x 4″
68PGDSEG XP-Pen Star G640

 

Sources

Accès aux logiciels (démo limitée dans le temps ou gratuits)

https://www.xp-pen.fr/topic/FreeSoftware

https://www.xp-pen.fr/download-658.html

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

7 réflexions au sujet de « Tablettes graphiques XP PEN Deco Fun »

  1. didifart

    J’utilise une XP PEN couplée à l’appli White Board pour les cours dans mon club associatif. Très pratique et pas cher

     

    Répondre
  2. Dan40

    Excellent article qui m’a décidé de passer commande pour un modèle S, juste compromis entre la place sur mon bureau et le confort d’utilisation.

    Je cherchais depuis longtemps ce genre de produit à un prix raisonnable et tout ce que je trouvais manquait de précisions sur la compatibilité Linux/Windows.  Merci François 😉

    Répondre
  3. Stéphane

    Merci pour ton sujet sur les tablettes : utilisateur d’une Wacom Intuos Pro sans écran, grâce à ton post j’ai regardé un peu et je suis parti sur une Huion 22″ en très grosse promo sur le site d’un revendeur boutique/WEB dont le nom a 4 lettres (et termine par un C). Ça donne une autre perspective pour le design et l’illustration. Sans ton article, je n’aurais sans doute pas regardé ! 😎

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.