Publié le 29 mars 2021 - par

Support de montage de Raspberry Pi sur rail DIN

Il existe de nombreux boîtiers de montage pour installer le Raspberry Pi dans une armoire électrique, sur un rail DIN. La plupart sont des boîtiers en plastique. cela pose le problème de la température du processeur dans ce milieu souvent clos. La société française SNOC a créé un support DIN métallique pour le Raspberry Pi. cela permet de maintenir le processeur à une température raisonnable.

Support DIN dissipateur de chaleur pour Raspberry Pi par SNOC

Armoire électrique et Raspberry Pi

Le rail DIN est le support présent en fond d’armoire électrique. c’est sur lui que vous venez clipser les différents éléments composant votre installation.
Je vous avais déjà présenté certains des matériels proposés par SNOC (Société Nationale des Objetx Connectés), comme l’alimentation 5 volts ou les boîtiers pour Raspberry Pi.
Ces matériels sont couramment employés dans les installations domotiques, en immotique (gestion d’immeubles) ou en milieu industriel.

L’arrivée du Raspberry Pi 4, plus puissant mais dégageant plus de chaleur pour fonctionner a amené SNOC à créer ce support qui va se clipser sur le rail DIN, et comporte une plaque métallique destinée à évacuer la chaleur et à maintenir le processeur à une température acceptable.

Le support DIN de SNOC

 

Le support RPIDINCOOL de SNOC est une plaque d’aluminium épaisse, pliée à angle droit.

 

La plaque de base comporte 4 filetages destinés à recevoir les vis de fixation du Raspberry Pi. La partie repliée est munie d’une fixation qui va venir se clipser au rail DIN.

Les inserts sont solidement fixés à la presse dans la plaque d’aluminium et ne craignent ni les chocs, ni les vibrations.

Le fond de la plaque comporte un PAD THERMIQUE chargé de transférer la chaleur du Raspberry Pi vers la plaque d’aluminium. Le SoC (CPU) du Raspberry Pi dégage de la chaleur car il fonctionne à 1,8 GHz pour le Pi4. La conception de la carte du Raspberry Pi intègre ce dégagement de chaleur et les concepteurs ont prévu une évacuation des calories via le circuit imprimé (PCB). C’est ce qui est utilisé ici.

On voit sur la partie verticale de la photo ci-dessus le système de fixation au rail DIN. Classique et costaud. La partie mobile comporte une encoche dans laquelle on peut glisser un tournevis pour déclipser le support du rail DIN.

Avant de monter le Raspberry Pi il faudra enlever le film de protection qui se trouve sur le PAD thermique. Celui-ci viendra en contact avec la partie inférieur du circuit imprimé (sous le SoC) et transmettra la chaleur à la plaque d’aluminium qui jouera le rôle de dissipateur.

Montage du Raspberry Pi sur RPIDINCOOL

Posez le Raspberry Pi sur la plaque. Les trous de fixation doivent coïncider.

Le PAD thermique est pris en sandwich entre le PCB du Raspberry Pi et la plaque d’aluminium. Lors du serrage le Raspberry Pi viendra “écraser” légèrement le PAD et assurer un bon contact thermique.

Ce schéma montre le principe de l’évacuation de la chaleur.

Il reste à mettre les vis et à les serrer pour terminer le montage. Très simple…

Quelques vues de RPIDINCOOL en situation

 

Avec un Pi3 et un Pi4

Avec un Pi4 et un Pi3

RPIDINCOOL avec un Pi4, monté sur rail DIN

Mesures de température

Ce relevé de la température CPU avec et sans RPIDINCOOL montre qu’on peut attendre une baisse de 15°C de la température, environ (dépendant des conditions locales).

Test avec Stress : charge CPU à 100%. La plaque est posée horizontalement sur la table.

Autour de 17h35 la plaque est positionnée verticalement. On constate une faible baisse de la température au moment du changement de position. Puis la courbe continue sur sa montée.

Arrêt du programme Stress vers 18h10. On voit que la température descend rapidement pour revenir à “la normale”.

Relevé de la courbe sur une longue durée. On peut suivre les variations : à 22h30 passage de la chaudière en mode nuit. La température descend doucement. A 6h30 redémarrage de la chaudière, la température remonte. Vers 8h15 mise en route des différents systèmes informatiques dans la pièce… la température commence à grimper 🙂

Conclusion

Avec ce module RPIDINCOOL made in Angers, la SNOC offre aux installateurs de Raspberry Pi un moyen de fixer sérieusement leur carte dans une armoire électrique équipée de rails DIN. C’est cas dans de nombreuse applications en domotique, immotique ou en industriel. Vous pouvez vous procurer ce module pour une quinzaine d’euros en cliquant sur ce lien.

Si vous avez l’occasion de tester cette solution, n’hésitez pas à faire part de vos remarques et commentaires ci-dessous.

La SNOC vous propose également des carte additionnelles pour le Raspberry Pi :

Sources

https://yadom.fr/rpidincool.html

Accueil – Société Nationale des Objets Connectés

 

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

Une réflexion au sujet de « Support de montage de Raspberry Pi sur rail DIN »

  1. Ping : Fixation Rail DIN Raspberry Pi avec refroidissement passif

  2. Ping : Le Debrief M&D: test du portier connecté Fenotek, VPN sur Synology, booster son RPI avec les cartes GeekWorm, Hub Mac Mini, trouver un terrain de loisirs, etc. - Maison et Domotique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.