Publié le 15 décembre 2021 - par

Radioamateur : Alimentation linéaire pour le Raspberry Pi 4 et WSPR

Bernard, radioamateur Belge sous l’indicatif ON7AN est passionné par la réception de signaux radio très faibles. Je vous avais parlé du WSPR (Weak Signal Propagation Reporter) dans des articles précédents. Cette passion l’amène à « affuter » son matériel de réception pour entendre les signaux les plus ténus. Cela passe aujourd’hui par des récepteurs utilisant des Raspberry Pi dont il faut minimiser le bruit. c’est ici qu’intervient l’alimentation linéaire.

Alimentation linéaire pour le Raspberry Pi 4 et WSPR

Pour cet article, je laisse la parole à Bernard qui va vous expliquer sa démarche.

Pourquoi une alimentation linéaire pour le Raspberry Pi 4 B ?

Dans la réception de signaux radio très faibles, il faut tenir compte de tous les éléments depuis l’antenne jusqu’au récepteur et jusqu’au matériel qui va échantillonner le signal sortant du récepteur et en tirer des chiffres.
Dans la réception de signaux WSPR à l’aide du programme WSJTX de K1JT, avec une alimentation linéaire, j’ai pu recevoir des signaux jusqu’à -30DB. Inutile de vous dire, qu’ aucune oreille humaine n’est capable d’entendre aussi bas.
Aussi, pour aller chercher le dernier db, il est préférable d’utiliser une alimentation linéaire sur l’ensemble des appareils.

Bien entendu cette prouesse se réalise avec un PC ou avec notre Raspberry Pi.

Les chiffres de consommation sans clavier, sans écran et sans souris

Le PI2B + dongle carte son USB consomme 0.4A à 5.0V
Le PI4B 2G RAM + dongle carte son USB consomme le double 0.8A à 5.1V

J’ai quand même essayé d’utiliser un régulateur fixe 5V 2A : le Raspberry Pi 4 B semble fonctionner correctement mais plante au bout de quelque temps et ce de façon aléatoire.
Vu que l’alimentation d’origine est à 5.1V, pourquoi pas essayer une alimentation linéaire à 5.1V ?

La réalisation d’une alim linéaire 5V est facile avec un régulateur, en réaliser une pour 5.1V nécessite un composant réglable.

Mon choix s’est porté sur un LM317 qui peut supporter 1.5A.
D’autres composants tels que TL1085 (3A), LT1084 (5A) et LT1083 (7.5A) sont plus puissants et compatibles broche à broche avec le LM317.

Ayant fait des recherches sur le net, j’ai trouvé un article qui utilise une alimentation à découpage (réglable) AVANT le régulateur linéaire.
L’idée est donc d’amener la tension continue (DC) à 3V au dessus de la tension d’utilisation finale.
Pour notre cas 5.1V + 3V = 8.1V
Cela permet de ne pas dissiper trop en chaleur la chute de tension pour réguler le 5.1V car une partie est facilement absorbée par le module à découpage.

Dans le schéma bloc ci-dessous, l’alimentation est des plus classique. J’ai prévu l’ utilisation d’un transformateur. En l’absence du transformateur, on peut utiliser du 13.8V, traditionnel pour les appareils radio amateurs.

Alim secteur classique :

Utilisation en plus d’un petit module alimentation à découpage

Schéma bloc

Le schéma est très facile à comprendre : à l’aide d’un inverseur, soit on passe directement vers le régulateur, soir on passe par le module à découpage (réglé pour mon cas sur 8,5V).

La diode juste après le module à découpage évite un retour vers le module à découpage quand on ne l’utilise pas. Lors de l’utilisation du module, il y passe au moins 0,9 voire 1A , j’ai mis une diode format « petit boulon » une 6A je crois, avec un petit radiateur car elle chauffe.

Pour le câblage du LM317, le boîtier est relié à la sortie !
Il faut donc l’isoler du radiateur sur lequel il est fixé.

Le module à découpage vient de chez Aliexpress et donné pour 3A. A l’utilisation, la bobine chauffe un peu et le petit radiateur placé sur le transistor également.

N’ayant pas de potentiomètre multitour de 500 Ohms, j’ai mis un de 200 Ohms + une résistance de 220 ohms.
Le bornier gris à gauche est l’entrée AC et l’autre, la sortie 5.1V

Je n’ai pas placé le montage dans un boîtier et je le fais fonctionner debout.
Depuis que je l’utilise, le Raspberry Pi 4 B n’a plus planté.

Cela me permet d’alimenter le montage avec le 13.8V servant à alimenter les autres appareils radio.

Dissipation calorique du LM317

Selon la loi d’ohm, la dissipation en chaleur dans une résistance w=R X I2

Sans passer par le module à découpage :

13.8-5.1= 8.7 V sous 0,8A

Résistance = 8.7 / 0.8 = 10.875

Puissance en chaleur : 10.875 X 0.64 = 6.96W

En passant par le module à découpage :

8.5-5.1= 3.4 V sous 0,8A

Résistance = 3.4 / 0.8 = 4.25

Puissance en chaleur : 4.25 X 0.64 = 2.72W

Puissance dissipée par le module à découpage en tant que résistance pure:

13.8-8.5= 5.3 V sous 0,8A

Résistance = 3.4 / 0.8 = 6.625

Puissance en chaleur : 6.625 X 0.64 = 4.24 W (6.96-2.72)

Toutefois, le module à découpage porte bien son nom : il découpe !
Je ne connais pas la fréquence de découpage. Il y a certainement une formule qui permet de calculer la puissance dissipée en chaleur en déterminant son rendement (efficacité en %).
Je laisse cela aux puristes.
Bref sans donner une valeur en W, la bobine est à peine tiède et le radiateur sur le composant actif aussi.

Extrait des datas sheet :

Brochage :

Réalisation finale

Vue d’ensemble

Un petit hub est nécessaire car pas moyen de placer côte à côte le dongle carte son et un adaptateur RS232-USB

Notez que le Raspberry Pi 4 B n’est pas raccordé sur cette photo

Et voici le résultat final du Raspberry Pi 4 B via VNC

Bonnes fêtes de fin d’année et prenez bien soin de vous et de vos proches.
73’s
Bernard de ON7AN

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

5 réflexions au sujet de « Radioamateur : Alimentation linéaire pour le Raspberry Pi 4 et WSPR »

    1. berny

      Bonjour,

      Merci de votre question. La réponse est dans la copie d’écran du logiciel concerné : à droite de « UTC », vous pouvez lire « db »

      Répondre
  1. Patrick Toussaint

    Bonjour à tous, comme on parle alimentation j’ai un problème depuis que j’utilise un ssd sur mon pi4b, régulièrement il se déconnecte et plante le système je suspecte que l’alimentation n’est pas assez puissante, ma question est : il y a-t-il un moyen d’utiliser une alim externe pour le ssd sans passer par le Pi?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. bernard

      Bonjour,

      Ayant acheté dernièrement un SSD de 240GB Crucial, j’ai été étonné de voir la conso indiquée sur le disk de presque 1A !! si je me souviens bien car depuis le disk est monté dans un portable.

      Il est bien possible donc que la seule alimentation d’origine du PI4B ne soit pas suffisante.

      Différents magasins sur le net proposent une alimentation externe pour les disks en sata. Il est bien possible que dès lors vos problèmes devraient disparaitre.

       

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.