Publié le 2 octobre 2018 - par

Le Raspberry Pi une solution du prototypage à l’industrialisation

Organisée par Farnell Element 14, cette journée PiDay Raspberry Pi à Lyon a réuni près de 100 personnes venues de toute la France. Le thème était l’utilisation du Raspberry Pi en entreprise, pour le prototypage de solutions.

PiDay Farnell Element 14 à Lyon le jeudi 27 septembre 2018

Le Raspberry Pi du prototypage à l’industrialisation

De nombreuses entreprises étaient présentes, des grandes entreprises publiques et privées, des startup mais aussi des ministères. Cette journée s’adressait à tous ; adeptes de la framboise, convaincus, indécis, maîtres Yoda du Raspberry Pi, ou encore jeune Padawan… Que le développement du projet soit à l’état de projet, de prototype ou en phase d’industrialisation, le but était de repartir de cette journée plus riche qu’en y arrivant. 🙂

Avec plus de 20 millions d’exemplaires du Raspberry Pi vendus dans le monde,  Farnell a décidé de lui consacrer une journée dédiée. C’était l’occasion de réunir une sélection de professionnels ayant prototypé ou industrialisé à partir du Raspberry Pi, afin de partager leurs expériences, leurs challenges et leurs réussites.

L’occasion également de discuter avec ces experts, partager ou encore découvrir des services exclusifs proposés par Farnell (personnalisation de Raspberry Pi) mais aussi de poser des question à la Fondation Raspberry Pi présente spécialement pour cette occasion.

Les conférences

BrainBoxes

Ce produit, le BB400, est présenté par BrainBoxes, une société basée à Liverpool. La conférence était présentée en Anglais, ce qui a tout de suite mis tout le monde dans le bain 🙂

Luke WALSH présente le BB400, basé sur un Raspberry Pi, qui analyse les données et amène de l’intelligence à des systèmes industriels.

Des “Super-Caps” visibles sur la carte permettent de maintenir l’alimentation en cas de coupure électrique.

Un microcontrôleur de type ATMega (Arduino) se charge d’interrompre proprement le système d’exploitation.

Les spectateurs très attentifs 🙂

BrainBoxes présentait ses produits dans la salle d’exposition. Le BB400 est en fonctionnement 24/24 sans problème sur des sites industriels. Il utilise Raspbian lite et supporte Docker. En préparation actuellement, sa connexion au cloud pour la sauvegarde des données. BB400 est homologué CE et FCC.

AirNodes

AirNodes est un bureau d’étude capable d’imaginer et de concevoir un objet connecté sur-mesure ainsi que son écosystème, de la POC (Proof Of concept) à l’industrialisation.

Après une -courte- pause café, la conférence d’AirNodes démarre.

Elle est animée par Kevin BLENIAT et Anthony PLANTIN.

L’équipe présente plusieurs projets comme une gestion de chaudières collectives utilisant un module convertisseur A/N très précis ainsi qu’une liaison SigFox. Un serveur embarqué dans le Raspberry Pi permet au technicien chargé de la mise en service de calibrer les sondes en se connectant au système avec son smartphone. La nécessité de cette fonctionnalité non prévue au départ a été mise en evidence avec la POC.

  AirNodes présente également un système de mesure avec un affichage temps réel réalisé pour une entreprise intervenant dans le ferroviaire. Le système présenté ici mesure les caractéristiques et vibrations d’un moteur chargé de commander un aiguillage. Pour la présentation au public les données sont affichées en temps réel. Dans la réalité, elles sont enregistrées et transmises à un centre de surveillance pour permettre la maintenance prédictive.

Dans la salle d’exposition, AirNodes présente plusieurs de ses produits.

Anna. Il est entièrement personnalisable et utilisé dans les Hôtels, restaurants, lieux touristiques, l’Immobilier… Le Raspberry Pi avec son GPU performant permet de gérer les modes paysage ou portrait indifféremment.

Les avantages relevés par AirNodes sont

 
  • La pérennité du produit
  • Le coût faible
  • La possibilité d’utiliser des HAT personnalisables
  • La possibilité de programmer en bas niveau comme en haut niveau (ADC, SigFox, Web…)
  • Le dynamisme de la communauté Linux/Raspberry Pi
  • La possibilité d’utiliser des boîtiers sur mesure préexistants ce qui réduit énormément les prix.

Même si le Raspberry Pi est homologué CE, l’appareil entier doit repasser la certification.

FieldCloud

FieldCloud (du terrain au cloud) est basée près de Grenoble. Leur activité est orientée vers la construction de petits réseaux IoT pour des entreprises africaines.

Pour le fondateur de FieldCloud, la seule façon de créer un cycle vertueux pour une croissance économique durable passe par la création de nombreuses petites entreprises au service de leurs communautés locales. FieldCloud fournit des outils, de la formation et de la facilitation pour leur permettre de devenir économiquement actifs plus rapidement. Ils mettent également en relation les leaders technologiques des pays développés avec d’éventuels partenaires sur les marchés émergents. Le principal centre d’intérêt est l’Afrique, mais FieldCloud intervient à l’échelle mondiale.

C’est Matthew D. Smith qui a présenté la conférence pour FieldCloud.

Matthew est issu du monde pétrolier et a étendu son champ d’activité aux énergies renouvelables, au traitement de l’eau… en particulier sur des sites éloignés et peu accessibles (offshore, déserts…)

Les clients de FieldCloud sont des petites entreprises, mais les grandes structures font également appel à leurs services.

FieldCloud travaille sur le POC et les adapte pour les milieux hostiles (brousse, savane, désert, milieu pétrolier marin…)

Ils disposent aussi de mallettes modulaires permettant de faire prendre conscience aux décideurs de possibilités de l’IoT (wifi, LoRa, SigFox…) lors d’ateliers de découverte.

Matthew a présenté des exemples de projets mis en œuvre en Angola ou au Sénégal. Ici il montre une carte audio professionnelle avec interface AIS/EBU utilisée pour recevoir ou injecter des flux audio, par exemple dans les stations de radio.

Sur le stand, FieldCloud présentait ce prototype de PiCluster 8 recevant 8 CM3 (Compute Module 3). Un Pi Zero relié via les GPIO aux cartes CM3 permet de choisir le mode de démarrage des cartes Raspberry Pi, avec l’EMMC par exemple. Cette carte permet de recevoir de la vidéo au format numérique (TNT, satellite) et de séparer les flux pour générer de la vidéo sur IP (hôtels, hopitaux…). Les deux circuits présents en bas de la carte sont des switch Ethernet gigabits.

Sur le stand de la salle d’exposition, FieldCloud présente également ses produits “durcis” dans des boîtiers “très” résistants.

PiLighting

PiLighting est une société suisse, spécialisée dans la lumière circadienne, c’est à dire l’éclairage adapté au x rythmes de l’horloge biologique humaine.

Le principe est que l’être humain (mais aussi les animaux et les plantes, ce qui étend la zone d’action de PiLighting a de nombreux domaines). La lumière ainsi que sa température de couleur impactent les comportements ( sommeil, humeur, raisonnement, mémoire pour les hommes; croissance, qualité pour les plantes)

Le principe développé par PiLighting est l’utilisation de rubans de LED colorés pour générer la lumière souhaitée. Par exemple, il sera possible de diminuer le décalage ressenti lors de vols long courrier, ou d’améliorer la qualité de vie dans les bureaux soumis principalement à un éclairage artificiel.

L’objectif de PiLightning est de développer un produit peut-être à base de Raspberry Pi, universel. Il pourra par simple reprogrammation être utilisé dans les hôtels, bureaux, avions, élevages, en horticulture etc. Chaque cas nécessitant une adaptation du rythme circadien.

C’est via une interface DMX, très utilisée dans le monde de l’éclairage (de scène en particulier) que le produit devrait piloter les éclairages.

Fondation Raspberry Pi

On peut dire qu’on aura révisé l’anglais au cours de cette journée. La conférence présentée par Roger THORNTON, un des concepteurs du Raspberry Pi œuvrant à la Fondation, était également en anglais…

Roger avait d’ailleurs présenté le Raspberry Pi 3B+ en compagnie d’Eben UPTON 🙂

Ici c’est plutôt le côté industriel du Raspberry Pi qui a été abordé, puisqu’un tiers des ventes de Raspberry Pi sont faites vers l’industrie !

Roger a présenté le Raspberry Pi mais aussi la possibilité de créer ses propres cartes HAT, ou encore de personnaliser le Raspberry Pi via le programme de “customisation” de Farnell Element 14.

Il a ensuite abordé les utilisations industrielles du Raspberry Pi, et en particulier celle du Compute Module 3. Aux questions des participants il a d’ailleurs confirmé que le CM3 avait bien une certification aux vibrations, ce qui permettait de l’utiliser dans des situations difficiles (embarqué).

On a terminé par un questionnement sur les souhaits des industriels pour une prochaine version du Raspberry Pi. Ressortent comme d’habitude l’amélioration des performances USB, la nécessité d’avoir un processeur plus rapide et… plus de mémoire, etc. 
Roger a répondu en rappelant que le prix maximum serait respecté, ce qui pourrait brider certains choix, mais que la compatibilité serait assurée avec les anciens modèles.
Les participants ont également évoqué la possibilité de faire évoluer le CM3 utilisé en industrie, tout en conservant les caractéristiques du Pi3B+ destiné à l’éducation.

Inventhys

Je n’ai pas pu assister à la conférence d’Inventhys pour cause d’horaire de TGV, je laisse la parole à Alexandre SVETEC qui a pris le relais 😉 “merci a @Inventhys pour la dernière conférence de ce PiDay organisé par @FarnellNews concernant le développement d’un Raspberry Pi sur mesure destiné à contrôler la température de chambres d’hôtel de luxe.

La salle d’exposition

La salle de conférence voisinait avec une salle d’expo dans laquelle les participants pouvaient montrer leurs projets et développements. Bon, cette salle servait aussi de point café, boissons et repas pour le midi (un buffet conséquent 🙂 )

L’équipe Farnell Element 14

Merci à toute l’équipe de Farnell Element 14 qui a concocté cette journée PiDay de Lyon.
Un accueil très sympathique, très bien organisé.

Sur cette photo, à gauche ils ont fait une pause à la fin de la journée autour d’un verre. Ils l’avaient bien mérité car ils n’ont pas eu beaucoup de périodes de calme depuis 8h30 le matin 🙂 .

Les aventures de Babbage

Babbage était du voyage, bien entendu ! Dès son arrivée il a repéré un pot de bonbons à la framboise 😉

Impressionné par les démos proposées par Element 14, Babbage a voulu poser pour la postérité !

Faut dire que les lumières lui ont toujours plu

Saviez vous que Babbage avait participé à la fête anniversaire du Raspberry Pi, à Cambridge ?

Juste une remarque, les animateurs de Farnell Element 14 qui présentaient ces projets ne m’ont pas semblé connaître Babbage, la mascotte du Raspberry Pi !!! Une lacune à combler au plus vite, Mr Farnell 😛 

Et puis il a fallu reprendre le TGV, direction la Bourgogne…

Bonus

Merci Alexandre pour cette photo sur laquelle je prends les images qui serviront pour cet article 🙂 Vous remarquerez la souplesse dans le genou 😆 

N’oublions pas les “souvenirs” gentiment remis par Farnell Element 14 aux participants ! Un kit de démarrage Pi3B+ (rien que ça !) un pack batterie pour smartphone, une enceinte bluetooth en forme de champignon, toute mimi, et un porte smartphone pour la voiture. Le tout dans un sac en coton équitable…

TimeLapse de la journée

AirNodes avait installé une caméra timelapse en haut de la porte de la salle d’expo. Elle a saisi les moments de la journée. Quand c’est vite c’est qu’il y a une conférence… Quand c’est plein c’est qu’il y a à boire, à manger et à discuter framboise 😉 

Conclusion

J’ai déjà eu l’occasion de remercier toute l’équipe de Farnell Element 14 pour cette belle journée de rencontres et d’échanges. Je renouvelle ces remerciements ici.
Ce fut l’occasion de rencontrer des passionnés du Raspberry Pi, mais aussi des utilisateurs de la framboise en entreprise. On a pu échanger, discuter ensemble de toutes les possibilités (et des limitations).

L’ensemble des conférences a été intéressant et enrichissant, même en anglais.
J’ai retrouvé avec plaisir Alexandre, auteur du livre “Raspberry Pi et Windows IoT core” paru aux Editions ENI ainsi que Gérald de Kubii, passé nous saluer. J’ai aussi rencontré Nico h, que j’avais connu via twitter ainsi que de nombreux autres passionnés du Raspberry Pi !

Merci également à Yacine qui m’a remis des tshirts Raspberry Pi – Element 14 qui seront remis comme prix lors du challenge Rspberry Pi de l’IUT du Creusot !

Une journée d’échanges à renouveler, ce sera avec plaisir.

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.