Publié le 24 septembre 2018 - par

Installer Python et PySerial sur Windows

Comment installer Python et PySerial sous Windows ? Voilà une question qui m’est revenue plusieurs fois. Si certains ne jurent que par GNU/Linux, d’autres sont attachés à Windows pour des raisons qui leur sont propres…

Installation de Python et PySerial sur un PC sous Windows

Cet article explique comment installer Python et Pyserial sous Windows, ce qui sera utile en particulier si vous connectez votre PC (portable) à un Arduino.
Il peut aussi servir si vous souhaitez raccorder votre PC Windows à un Raspberry Pi en liaison série ou en USB.

Pourquoi cette installation ?

 C’est ce qui se passe actuellement au FabLab Utopi où une ancienne CNC CharlyRobot qui ressemble un peu à celle de l’image de gauche (mais ce n’est pas exactement le même modèle) est en cours de remise en état.

Le boîtier de commande a rendu l’âme. La mécanique équipée de ses moteurs pas-à-pas est maintenant propulsée par un Arduino équipé de blocs de commande externes et “costauds” pour activer les moteurs.

Les premiers essais ont été concluants, mais il faut faire d’autres tests et modifications qui nécessitent l’utilisation d’un PC sous Windows et de programmes utilisant Python et PySerial.

Logiciels utilisés

Cette installation a été faite sur un poste équipé de Windows 10. Il faudra un peu adapter pour une installation sur un autre système Windows mais le principe est le même.

  • Version de Python au moment de l’écriture de l’article : Python 3.7.0
  • Version de PySerial au moment de l’écriture de l’article : Pyserial 3.4

Il faut que 7zip soit installé sur votre machine.

Vous devez savoir utiliser la ligne de commande sous Windows et être à l’aise pour vous déplacer dans l’arborescence du système.

Installation de Python

Rendez vous sur la page de téléchargement de Python et téléchargez la dernière version.

Lorsque vous avez récupéré le fichier (c’est python-3.7.0.exe), double cliquez dessus pour lancer son exécution. La fenêtre ci-dessus s’ouvre.

Cliquez sur Customize installation, pour gérer vous-même les paramètres d’installation.

Allez, on ne tergiverse pas ! Installez la totalité, cochez toutes les cases qui ne le sont pas. Cliquez ensuite sur Next.

Complétez encore ces quelques cases, puis renseignez le répertoire dans lequel vous voulez installer Python. J’ai choisi C:\Python37-32.
Vous êtes libre de choisir le dossier que vous voulez. Il faudra simplement vous en souvenir :).
La case Add Python to environment variables vous évitera d’aller dans les variables système pour ajouter le chemin d’installation de Python.
Cliquez ensuite sur Install pour démarrer l’installation.

Vous pourrez suivre l’évolution du processus d’installation. Dans la fenêtre vous aurez le nom des éléments en cours d’installation et la barre indiquant la progression.

Attendez patiemment la fin de l’installation, selon la machine que vous utilisez ça sera plus ou moins long…

Tout devrait bien se passer. Vous pouvez cliquer sur Disable path lenght limit. Cette limite de 260 caractères avait été fixée au siècle dernier pour DOS, mais avec les systèmes modernes gourmands en ressources, elle est un peu juste, parfois 🙂

Et si je veux modifier mes variables d’environnement ?

Si vous n’avez pas laissé Python modifier le Path, il va falloir le faire manuellement.

Pour Windows 7 vous pouvez vous référer à cet article.

Pour Windows 10, suivez le guide 🙂

Sous Windows 10, dans Rechercher, tapez Path. Cliquez sur Ouvrir dans la partie droite de la fenêtre, sous  Modifier les variables d’environnement système.

Vous arrivez dans les Propriétés Système. Cliquez sur le bouton Variables d’environnement en bas de la fenêtre à droite.

Dans la partie basse de la fenêtre Variables d’environnement : Variables système, cliquez sur Path puis sur le bouton Modifier.

Dans la fenêtre Modifier la variable d’environnement cliquez sur le bouton Nouveau en haut à droite. Une ligne va s’ouvrir en bas de la liste. Saisissez le chemin de Python et de Scripts. Si vous avez choisi le même dossier que moi, il suffit de recopier ce qui est écrit, sinon, débrouillez vous :). Quand c’est fini, cliquez sur OK.

Vérifier vos modifications

Vous pouvez re-ouvrir le path pour vérifier que votre modif a été prise en compte. Si vous le faites manuellement, les lignes sont ajoutées à la fin de la liste, par défaut. Si vous utilisez beaucoup (souvent) Python, il vaut mieux remonter vos lignes au début de la liste (tout en haut) comme ci dessus (utilisez le bouton Déplacer vers le haut). En effet, quand vous lancez un programme que Windows ne connait pas, il examine le Path pour le trouver. Et il commence… par le début de la liste ! donc si votre programme se trouve à la fin, à chaque fois Python parcours TOUTE la liste de répertoires et essaye de trouver le programme demandé (ici Python) à l’intérieur de chaque répertoire. S’il ne le trouve pas, il passe au suivant etc. Vous comprenez pourquoi il vaut mieux que Python soit en début de liste 😀

Les tests

Bon, on passe aux choses sérieuses. Ouvrez une fenêtre de ligne de commande (Exécuter => cmd) Vous pouvez vérifier que le path contient bien un chemin vers Python comme ci-dessus.
Le test consiste à taper python suivi de la touche Entrée sur la ligne de commande. Si tout va bien, vous devez voir la version de Python et le prompt du langage :  >>>
Quittez en tapant exit()  suivi de la touche Entrée.

Siça ne fonctionne pas… vous avez du rater quelque chose… N’allez pas plus loin tant que cela ne fonctionne pas.

Installation de Pyserial

Pour que Python puisse utiliser les ports de COM du PC, que ce soient les ports physiques RS232 ou les ports de COM via USB, il faut installer la librairie PySerial.

Téléchargement de Pyserial

Rendez vous sur la page de téléchargement de Pyserial et récupérez l’archive.
Celle-ci s’appelle pyserial-3.4.tar.gz et vous ne pourrez la décompacter qu’avec un programme spécialement prévu pour ce genre de fichier, ici ce sera 7zip.

Dans un premier temps décompressez l’archive vers pyserial-3.4.tar. Dans ce répertoire vous trouverez un répertoire dist. Entrez dans ce répertoire. Vous y trouvez une archive pyserial-3.4.tar.

Faites à nouveau un clic droit (image ci-dessus) sur le fichier .tar (eh oui il y a 2 niveaux de compression !)  et décompressez l’archive vers le dossier pyserial-3.4.
Pour installer pyserial, il faudra vous positionner dans le répertoire pyserial-3.4 créé à la fin de la chaîne de décompression.

Lancez la commande

ce qui devrait vous donner comme ci-dessus un défilement de lignes et aboutir à une installation de pyserial.
ouf

On revient au prompt (à l’invite de commande) et on peut maintenant tester si pyserial est bien installé. tapez python + Entrée et après les >>>  tapez import serial + Entrée.
Python ne proteste pas ? C’est que tout s’est bien passé et que pyserial fonctionne sur cette machine.

Conclusion

Une (petite) digression vers la partie obscure de la force, qui j’espère sera utile à ceux qui rechignent encore à passer leur machine sous GNU/Linux.

Sources

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

4 réflexions au sujet de « Installer Python et PySerial sur Windows »

    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour c’est possible…
      mais j’avoue que je “Pythonne” exclusivement sur Raspberry Pi et qu’il n’y a pas ces problèmes d’installation.
      Du coup j’ai repris la doc d’Adafruit (citée en sources) pour Windows et suivi leur méthode.

      Répondre
  1. Denis Brion

    Il m’arrive très rarement de faire du python sous Windows, soit

    a) avec cygwin (je n’ai pas besoin de la dernière version -qui reste compilable à partir des sources: j’évite un terrible exrecice de configuration graphique : mémoriser tous ces écrans est une source de migraines: on oublie toujours d’avoir une copie papier du tutoriel pour se ballader dans les menus)

    b) soit avec une machine virtuelle .

    sinon, un nanopi ou un RPi remplissent tous mes besoins.

    A noter, pour les consommateurs de expxx sous xxPi, que le chargeur de programmes (esptool.py), écrit en python, fonctionne avec python 2.7 et la derniere version de pyserial (celle qui n’est pas installée avec debian, même instable -cas du RPi; il faut passer par pip pour enlever pyserial et mettre son dernier hurlement technique).
    Le seul interet que je vois à pyserial sous windows est que, sur un PC, la ligne serie a un débit enorme (au moins 8 fois plus rapide que sur un xxPi, où elle est limitée à 115.2kBds). Mais ça s’applique aussi bien à windows qu’à GNU/linux

    Répondre
  2. Bud 'Robert' Spencer

    Python depuis un pc sous Windows

    Installer Visual Studio Community 2017 en cochant simplement la case ‘Développement Python’ dans l’installer.

    Installer PySerial : Dans VS , Menu ‘Outils/Python/Environnement Python’ puis on sélectionne ‘Packages’ dans la liste déroulante et on tape juste PySerial dans le champ de saisie.

    Voilà, c’est tout installé en moins de 10 clicks.

    Cerise sur le cake, si on possède un Raspberry PI, cette installation permet aussi entre autres choses de développer, déployer et faire du remote debugging de projets Python avec lui 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.