Publié le 18 décembre 2019 - par

La montre connectée Umidigi Uwatch2

Je vous ai présenté il y a quelque temps la montre connectée Huawei Honor Band 5. Cafago a bien aimé cette présentation et m’a proposé de tester une autre montre connectée de marque UMIDIGI, la UMIDIGI Uwatch 2 ce que j’ai accepté car je suis plutôt fan de tous ces gadgets 🙂

La montre connectée Umidigi Uwatch 2

Après que j’aie accepté de tester cette montre, elle est arrivée en quelques jours. Comme CAFAGO me l’a offerte, c’est donc un

============= Article sponsorisé =============

Je n’ai pas d’affiliation avec Cafago et je ne recevrai pas de pourcentage sur les ventes. Ils m’ont simplement offert la montre et j’ai accepté de rédiger un article, tout en conservant ma liberté rédactionnelle.

Le processeur de la Umigigi Uwatch 2

Umidigi est un fabricant chinois de smartphones, de montres, écouteurs et autres objets connectés. La montre Uwatch 2 sortie en juillet 2019 est équipée d’un processeur Nordic nRF52832. On voit sur le synoptique de ce CPU que le cœur est (encore) un ARM, cousin de celui de notre framboise préférée, mais qu’il dispose de bien d’autres possibilités. La faible consommation de ce processeur combinée à une batterie de 180 mAh permet d’après le constructeur une autonomie d’une dizaine de jours en utilisation normale, 25 jours en veille complète.

Je tablerai plutôt sur une semaine, ce qui n’est déjà pas mal comparé à d’autres modèles que j’utilise et qui demandent des mises en charge beaucoup plus fréquentes (2 jours pour certains modèles).

Déballage de la montre

La montre est livrée dans un carton très costaud, à l’ouverture on a une vue sur le cadran.

Un manuel très succinct accompagne la montre, il y a une version en français qui explique comment charger la montre, la jumeler à l’application et utiliser les principales fonctions.

Dans la boîte on trouve ces “pompes” (ça s’appelle comma ça) munies d’un système à ressort, qui servent à maintenir le bracelet en place. Il y a des pompes de rechange car un second boîtier est livré avec la montre.

On voit ici la montre (flèche jaune) avec son bracelet métallique (flèche bleue) la flèche rouge montre le bracelet supplémentaire qui fait plus “sport” que le bracelet métallique d’origine.

Il faudra enlever le film plastique qui protège l’écran.
Le bracelet est assez particulier, c’est le premier de ce type que je vois. Il est muni d’un puissant aimant qui vient se coller sur le bracelet (flèche bleue) et immobilise vraiment celui-ci aussi efficacement qu’un système classique. Voilà plusieurs jours que je porte la montre, elle ne bouge pas et c’est d’une facilité déconcertante pour régler le serrage du bracelet.

On trouve également dans la boîte un adaptateur USB d’une soixantaine de centimètres pour charger la montre. Ne l’égarez pas car c’est un système bien particulier et vous aurez du mal s’il faut le remplacer.Sur l’adaptateur il y a deux aimants qui vont venir se coller sur ceux qui doivent être dans la montre. Si vous mettez le connecteur dans le mauvais sens les aimants vont se repousser. Dans le bons sens le connecteur va venir se coller contre la montre. Les contacts dorés destinés à charger la montre.Mise en place du connecteur de charge. Au centre de la montre on voit le système optique destiné à la mesure de la fréquence cardiaque.

A l’arrivée, la montre possédait encore environ 40% de charge. Lorsque la montre est en charge, l’écran l’indique en affichant une batterie.

Installation de l’application

 

Il y a un lien vers l’application dans le livret. Il suffit de le scanner pour accéder à l’installation. L’appli est disponible pour Android et pour Apple. (iOS 9.0, Android 4.4 et supérieur)

Sur mon Samsung c’est de l’Android, je vais donc installer cette appli Da Fit pour gérer la montre.

Après installation on a accès au panneau de configuration qui indique en premier qu’il faut ajouter une appareil (ici la montre Uwatch 2)

Il suffit de cliquer sur AJOUTER, l’appli détecte la montre et l’ajoute automatiquement. Si vous avez plusieurs appareils, l’adresse MAC (les chiffres en hexadécimal sous le nom de l’appareil) permettent de les distinguer.

Vous pourrez obtenir l’adresse MAC en appuyant longuement sur le cadran de la montre, quand elle est allumée.

 

Il faudra ensuite rentrer quelques informations vous concernant, utilisées par l’appli pour calculer les calories dépensées. Pour une fois on ne me demande pas de créer un compte ni de rentrer mon adresse mail. Ceci ne présage en rien bien entendu, de ce que l’appli peut renvoyer 🙂 

On va ensuite se fixer un objectif journalier en nombre de pas. On peut voir que la traduction a été faite en automatique et pas vérifiée puisque STEP est traduit par étape alors qu’en français on dit PAS

 

La rubrique Notifications permet de choisir quels événements seront relayés sur la montre.

 

Bien entendu il faudra donner les autorisations côté système pour que l’appli puisse être utilisée avec toutes ses fonctionnalités. Certaines autorisations sont demandées plus tard, au moment où on active une fonction.

Choix du cadran

Ce qui est sympa avec ce type de montre, c’est qu’on va pouvoir choisir le type d’affichage souhaité. Pas question ici d’intégrer sa propre image, juste de choisir dans la (longue) liste proposée.

Par défaut la montre possède 3 cadrans mais l’appli en propose … 55 autres

Une fois le modèle d’afficheur choisi, il reste à valider et à patienter (ça ne démarre pas tout de suite) le temps que le cadran soit envoyé sur la montre.

A la fin du téléchargement la montre dispose du nouveau cadran. Vous pourrez choisir un cadran qui affiche par exemple la fréquence cardiaque en continu, pratique si vous faites du sport.

L’écran de la montre Umidigi Uwatch 2

Au prix auquel la montre est vendue, ne vous attendez pas à trouver un écran OLED circulaire… Ici c’est un écran carré mesurant 1,3×1,3 pouce (33x33mm) de type IPS qui est utilisé. La résolution est de 240×240 pixels, bien assez pour ce type d’objet. On voit la taille de l’écran quand la montre est dans l’obscurité, l’écran s’illumine légèrement lors d’un affichage.

Pour afficher l’heure, il faut glisser le doigt sur le cadran de la montre ou simplement faire le geste de lire l’heure ce qui active l’écran pendant 3 à 4 secondes. L’écran en verre trempé devrait résister à une utilisation normale…

Utilisation en conditions difficiles

La montre est certifiée IP67, ce qui signifie qu’elle est protégée contre les poussières et les projections d’eau. La norme prévoit une utilisation jusqu’à 1 mètre sous l’eau. Plus prudemment, on va dire que pour une utilisation courante sous la pluie ou à la maison quand il y a une projection d’eau la montre est adaptée.

Par contre ne comptez pas faire de la natation ou prendre la douche avec ce modèle.

Exemples d’utilisation

Exemples de cadran différents. Sur la montre il est également possible de changer de cadran (uniquement parmi ceux qui sont dans la montre)

Notez que le jour de la semaine n’a pas été traduit et est affiché en anglais sur le cadran sous la forme AAAA/MM/DD et Tue pour mardi

 

 

 

Premier écran de sélection.

On peut choisir le type d’exercice, ce qui permettra de calculer le nombre de calories brûlées.

Ici dans le mode Marche on peut mettre en pause et arrêter l’exercice. Le podomètre indiquera le nombre de pas. On a accès à la durée de l’exercice, au rythme cardiaque. Les exercices disponibles sont : marche, course, cyclisme, saut à la corde, badminton, basket et football.

L’option Météo indique le temps actuel (on peut aussi regarder par la fenêtre 🙂 ) ainsi que la température. L’écran suivant donne la tendance (ciel + température) pour les 4 jours suivants.

Dans cette rubrique on pourra déclencher une prise de vue, piloter un lecteur audio, utiliser un chronomètre et régler les paramètres de la montre. Des exemples sont présents ci dessous. On peut également programmer plusieurs alarmes qui feront vibrer la montre.

Prise de vue déclenchée par la montre. On peut choisir un déclenchement instantané, ou un retard de 3 ou 10 secondes. Pas de possibilité de déclencher une vidéo. Portée limitée à la portée Bluetooth de la montre (moins de 10 mètres en espace libre)

Commande d’un lecteur audio. Je l’utilise avec Spotify. On peut juste changer de morceau ou mettre en pause/redémarrer mais pas de réglage de volume.

Parmi les réglages on peut mettre la montre en mode silencieux, régler la luminosité (je l’ai mise à fond pour bien voir le cadran au soleil), changer le cadran, remettre les paramètres d’usine (option… Remettre) et enfin éteindre la montre. Pour la rallumer il suffit d’appuyer longuement sur le cadran. Ce qui laisse supposer que la montre n’est pas éteinte mais mise en veille…

Les messages sont correctement relayés et s’affichent de façon très lisible sur l’écran. Pratique quand le téléphone n’est pas à proximité immédiate ou qu’on veut lire le SMS sans sortir le smartphone.

 

Affichage d’activités

Voici l’affichage qu’on obtient par exemple pour l’activité Marche. On dispose d’un compteur de pas, de l’allure, d’une estimation de la distance parcourue et d’un compteur de calories dépensées. La montre peut également surveiller votre sommeil mais je n’aime pas garder une montre la nuit 🙂

Conclusion

Actuellement proposée à 28,19€ par Cafago, la montre Umidigi Uwatch 2 est une montre connectée basique. Son utilisation est simple car le nombre de fonctions est limité. Ne vous attendez pas à mesurer votre taux d’oxygène lors d’un effort, ce n’est pas fait pour ça.

J’ai apprécié la facilité d’installation de l’application Android, et surtout le fait de ne pas devoir ouvrir un compte pour pouvoir l’utiliser ! L’utilisation de l’appli est très simple également et ne m’a posé aucun problème.

J’ai utilisé la montre avec le bracelet monté d’origine. Contrairement à ce que je craignais, la fixation par aimant sur ce bracelet en maille métallique est très ferme et stable. Je n’ai eu aucun problème de desserrage du bracelet.

La longue durée de la batterie sera un plus si vous partez en rando quelques jours, ça évite de trimbaler chargeurs (solaires ou pas) et bouts de câbles.

Dans les moins, je mettrai la courte durée d’affichage de l’écran qui doit être liée à la durée de batterie car dans la montre ce doit être l’écran qui consomme le plus. Un peu de mal aussi à me familiariser avec l’accès aux différents écrans. Comme j’utilise plusieurs modèles, c’est aussi possible que mes neurones fassent des noeuds…

Pour le reste c’est un modèle qui permet d’accéder à une (première ?) montre connectée pour une somme raisonnable, pourquoi pas un cadeau de Noël ?

Sources

Montre Umidigi Uwatch 2 chez Cafago

Site web Cafago

Site web Umidigi

 

 

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

9 réflexions au sujet de « La montre connectée Umidigi Uwatch2 »

  1. jerry wham

    Merci pour cet article mais je n’arrive pas à comprendre comment on peut acheter ce style de mouchard. Si j’avais ce genre de dispositif au poignet, j’aurai l’impression d’être un criminel en liberté conditionnelle…

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      Contrairement à d’autres modèles, celui-ci ne demande pas de connexion à un serveur placé on ne sait où… il n’y a pas non plus de GPS, ce qui fait que le montre ne communique (à priori) qu’avec votre smartphone. Les données de marche ou de sommeil restent donc strictement personnelles. Après, chacun est libre de faire ce qu’il veut 🙂

      Répondre
  2. Magnin

    Bonjour
    J’ai téléchargé un nouvel écran et ma montre s’est complètement déconnecté de mon tel l’écran est devenue noir et le capteur des fréquences cardiaques n’arrête pas de clignoter vert !! Je pensais devoir la charger mais apparemment elle ne charge pas car aucun voyant apparaît..Avez vous une solution ? D’avance merci

    Répondre
  3. Sandrine

    Bonjour
    J’ai voulu télécharger un nouvel écran et lorsque le téléchargement s’est terminé la montre s’est déconnectée de mon tel l’écran est devenu noir (comme si elle s’était éteinte)avec le voyant des fréquences cardiaques qui n’arrête pas de clignoter .. j’ai d’abord pensé qu’elle n’avait plus de batterie mais l’issue que je la met en charge rien ne se passe !! Avez vous eu ce genre de pb ? Et avez vous une solution ?

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Sandrine
      bizarre, ici je change de temps en temps d’écran sans problème.
      je n’ai pas vraiment de solution, la montre n’a pas de bouton qui permettrait de faire un reset…
      deux choses auxquelles je pense:
      – appui long sur le cadran pour essayer de redémarrer la montre
      – Laisser la montre se décharger complètement et la redémarrer
      il y a une méthode ici https://www.hardreset.info/devices/umidigi/umidigi-uwatch/
      mais si l’écran ne fonctionne pas ça ne va sans doute pas fonctionner

      Répondre
  4. Sandrine

    Merci mais l’appui long ne l’allume pas et j’ai essayé pour vider la batterie .. quand le capteur s’est arrêté de clignoter j’ai pensé qu’elle s’était vidée donc je l’ai mise en charge et … le capteur vert s’est remis à clignoter mais l’écran tjrs pas allumé ..le symbole de mise en tension n’apparaît même pas j’ai même un doute que la montre charge réellement .. et elle s’est complètement déconnectée de mon tel car même en faisant recherche par Bluetooth elle est introuvable…

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      pour la décharger il faut pas mal de temps, je suis en train de faire le test sur la mienne, ça fait plus d’une semaine que je n’y ai pas touché et il reste toujours de la batterie…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.