Publié le 6 février 2016 - par

Un écran de portable pour le Raspberry Pi

image5_250pxMi-janvier, Serge m’avait contacté : Il aurait aimé réutiliser l’écran LCD d’un vieux PC portable DELL XPS 12. Il aurait voulu connecter cet écran mais le câble était différent de celui du port DSI…
Je lui ai demandé de regarder s’il pouvait identifier l’écran lui-même, ce qu’il a rapidement fait. c’était un modèle Toshiba 12.1 WXGA – LTD21EXPD. Avec cette info il fut possible de retrouver un kit permettant de servir d’intermédiaire entre la sortie HDMI du Raspberry Pi et l’écran dont Serge disposait.

Un écran de PC portable pour le Raspberry Pi

Le problème de Serge, réutiliser l’écran d’un PC portable HS est un classique, je lui ai donc demandé, s’il parvenait à le résoudre de rédiger un article pour les lecteurs du blog. Il a accepté et voici le compte-rendu de son aventure… Je laisse la parole à Serge.

Adaptation d’un écran de portable à un Raspberry Pi

Le contexte

Je souhaitais pouvoir utiliser l’écran LCD d’un vieux laptop DELL XPS 12 tombé en carafe. Pour l’écran, C’est un toshiba 12′ avec du LVDS https://fr.wikipedia.org/wiki/Low_Voltage_Differential_Signaling et c’est la taille que je souhaitait avoir pour mes Rasp ou en 2ème écran sur mon PC.
J’ai donc acheté sur EBay, à tout hasard, un kit carte contrôleur NT68676 à 36$, non sans avoir demandé conseils à l’ami François. Je voulais avoir le cœur net, prêt à jeter toutes les pièces de récup que je stocke depuis longtemps, si cela ne fonctionnait pas.

La livraison et le déballage

image1Livré en moins de 2 semaines, Voici le paquet.

Certes ce n’est pas du Philippe Starck, mais ca fait pour ce que cela doit faire.. une livraison <<safe>>. Tout est conditionné dans du papier à bulles. A priori il y a des câbles… Est-ce que ce sont les bons? Ça y ressemble!

image2Bref rien de palpitant… Par contre là ou ça palpite c’est qu’il n’y a pas de mode d’emploi. Je cherche donc sur Internet et je trouve le datasheet. Je n’apprends rien sur le câblage mais je découvre qu’il faut du 12V = avec le positif au centre. Je trouve également un tuto sur http://electroniqueamateur.blogspot.fr/2014/03/transformation-dun-vieil-ecran.html. Coup de chance j’ai un un vieux transfo mais pas avec la bonne connectique. 2ème coup de chance j’ai la connectique! (note de framboise314 : quand je dis que « ça peut encore servir… » personne ne me croit :) )

L’installation

image3Alors là c’est du rapide! Ne pas se tromper dans le sens du connecteur mais en fait il y a un détrompeur… J’allume (non sans avoir au préalable mis un petit coup de fer à souder pour avoir le bon connecteur pour l’alimentation. (Si pas un peu de soudure, c’est que ce n’est pas très intéressant!)

Le test

Je branche la Raspberry et hop ça démarre, l’écran bouge.. quoi que très sombre, mais vraiment très sombre.. presque noir.. noir! J’essaye d’éclaircir en utilisant le menu intégré, mais non! ça reste noir. Pourtant je vois bien l’affichage du boot et le prompt du login, mais de travers, lecture rasante, presque pas de contraste… Je pense que mon alim n’est pas suffisante. J’en sorts une vieille de 80w d’un ex PC. Re de nouveau un petit coup de fer à souder pour le connecteur ( ça commence à être rigolo). Je suis à un peu plus de 12V… Je branche mais toujours pareil : noir!
image4Là je me creuse la tête et je relis le datasheet et le tuto. Dans le tuto, il parle d’inverter pour le retro-éclairage.. Mais c’est mon problème ça! Y a pas de lumière!!! et comme je n’y connais pas grand chose, je cherche. Quand tout d’un coup je m’aperçois que sur les photos de l’inverter sur le tuto, il y a 2 fils… Ha donc ça se branche aussi sur l’écran! Je cherche donc ce qui pourrait bien être un inverter sur les restes du laptop. Il y a quelque chose qui y ressemble avec effectivement 2 fils qui vont vers l’écran.

Je branche sur mon inverter , j’essaye, et ca marche!!!

image5

Après j’ai fait un peu bricolo pour que cela soit « propre » et que l’écran soit manipulable. j’ai récupéré que la partie châssis de l’écran, et j’ai mis à la poubelle la base.
Ici la face avant avec les boutons de sélection pour le menu.

image6

Et là, la face arrière :

image7

Conclusion :

Le montage est très simple mais avec un mode d’emploi cela aurait été, en plus, facile. J’ai maintenant un « bel » écran pour ma Raspberry.
Si vous vous lancez dans l’aventure il faut bien récupérer la référence de l’écran pour commander le Kit. Elle est généralement inscrite au dos du LCD… et n’oubliez pas de brancher l’inverter!

Merci pour ce compte-rendu, Serge ! Pendant qu’on y est je vais rajouter quelques infos pour ceux qui seraient tentés par l’aventure 😉

Qu’est ce qu’on trouve sur Internet ?

Je me suis rendu dans la boutique e-qstore (publicité gratuite et totalement désintéressée !) où j’ai retrouvé un kit vidéo avec des infos :

kit_NT68676Pour 36$ vous trouvez une carte de conversion vidéo (HDMI+DVI+VGA+Audio), un inverter (chargé de fournir la haute tension à la dalle d’éclairage du LCD) et les câbles.

C’est un kit contrôleur LCD simple à utiliser qui est utilisé pour transformer un écran LCD récupéré dans un moniteur de bureau ou un PC portable. Il vous permet de réutiliser votre LCD au lieu de le jeter.

Il prend en charge la majeure partie des panneaux LCD de 12.1 « à 55 » possédant une interface LVDS et une résolution inférieure à 2048×1152. c’est un kit plug & play (tu branches, ça marche!) : pas besoin de soudure. Important : pensez à communiquer la référence de votre modèle de LCD avant de passer commande, cela permet de recevoir le kit adapté à votre besoin.

Comment trouver le numéro de modèle du LCD ? Voyez l’image ci-dessous :

Lcd_model_numberCe sont des modèles LTN154P1-L01, LP150X05(A2)(C1), LP171WP4(TL)(B1)and N154I2-L02 . Et leurs tailles sont 15.4″, 15″, 17.1″ and 15.4″

La carte Contrôleur LCD  M.NT68676.2A

NT68676_carte

La carte M.NT68676.2A est une carte de commande du moniteur, elle peut piloter des écrans  LED / LCD avec une résolution maximale de 2048×1152. Elle peut se synchroniser avec l’ordinateur automatiquement. La synchronisation requiert des signaux de synchronisation horizontale et verticale séparés. La carte peut prendre en charge simultanément le contrôle de contraste dynamique, une entrée casque et une commande de volume numérique. Elle mesure 139mmX58mmX17mm.

NT68676_connecteurs

Caractéristiques

NT68676_caracteristiques

Les inverters (alimentation de la dalle du LCD)

NT68676_inverterIl y a 3 modèles d’inverters disponibles dans les 36$. Si le modèle est différent, ce sera plus cher. Se renseigner auprès du vendeur…

Conclusion

Un grand merci à Serge pour son article qui va sûrement donner des idées à tous ceux qui ont un vieux portable qui traine ou des écrans de récup…

Si vous connaissez d’autres fournisseurs pour ce genre de matériel n’hésitez pas à les mentionner dans les commentaires ci-dessous (oui, sur framboise314 on peut mettre un lien dans le commentaire 🙂 ).. Et si comme serge vous adaptez un écran au Raspberry Pi, pourquoi ne pas présenter votre réalisation ?

Sources

Share Button

A propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

49 réflexions au sujet de « Un écran de portable pour le Raspberry Pi »

  1. DrMatox

    Bonjour,
    Merci pour cette article qui correspond plus ou moins à mes attentes.

    J’aurais voulu savoir s’il est possible de bricoler les sorties écrans PC portable pour les brancher directement sur le port DSI?

    De plus, prend-t-il en charge le tactile?

    J’aurais souhaiter faire un média center pour la voiture avec un écran de 17′ pour mon petit bout lors des long trajets.

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      malheureusement le DSI est plutôt destiné à équiper les smartphones (le Soc du Raspberry Pi équipe de genre de matos…)
      Donc « bricoler » un écran de PC portable n’est pas possible (à ma connaissance) car les interfaces sont différents (nombre de fils, nature et type des signaux…)
      Le DSI ne gère pas le tactile, il faut faire le retour via les ports GPIO
      donc pas simple le projet avec un 17 pouces. Ce serait jouable avec l’écran officiel mais en 7 pouces
      cordialement
      François

      Répondre
  2. dyox

    Bonjour,
    Alors là, un grand merci !! Hop, lien dans les favoris, cela servira certainement un jour pour mon écran récupéré d’un portable HS !

    Répondre
  3. DéDé²

    Bonjour,
    J’ai aussi testé cette solution qui marche très bien (pour utiliser avec une recalbox) (un écran 12″ de portable Asus.
    Je l’ai acheté via un célèbre site d’enchère en ligne à cette boutique : http://stores.ebay.com/njytouch/ . Ils ont aussi un site : http://www.njytouch.com
    Il faut juste faire attention à la résolution native de l’écran et surtout à la fréquence de rafraîchissement (à modifier dans le config.txt), sinon c’est parfait.
    Didier.

    Répondre
    1. DéDé²

      Je rajouterai que la sortie indiquée ‘speaker’ est amplifiée. C’est donc idéal pour faire quelque chose de portable ou comme moi une mini borne d’arcade..

      Répondre
  4. Alan Mc (84)

    Bravo Serge ! Merci pour l’article qui montre à nous tous que c’est un projet possible et accessible.

    Et merci à François pour ses coups de pouces, sa partage, ses idées, ses encouragements pour tout notre écosystème francophone du Raspberry =o)

    Répondre
  5. Romain

    Vraiment top comme article ! J’étais à la recherche d’une solution de ce type pour recycler l’écran d’un iMac 20″. Un petit projet sympa en perspective 😉

    Du reste, un conseil en particulier si quelqu’un est déjà passé par là ?

    Répondre
  6. Ad

    Bonjour à tous,
    je lis régulièrement ce blog pour m’informer sur les nouveautés et les évolutions de notre petite framboise. Je passe le cape de lecteur à participant en postant ce premier com.
    J’avais déjà étudié la possibilité de réutiliser un écran de portable pour un vieux projet qui ne concernant pas le raspberry pi, et j’avais trouvé quelques tutos et lien sur g**gle.
    Récemment, un ami ma donné un smartphone dont l’écran était brisé, en fait ce n’était que la partie tactile et l’écran était en parfait état. Je me suis donc dit que ce serai un parfait petit écran pour mon raspberry pi, mais je n’ai rien trouvé sur g**gle, je ne maitrise pas parfaitement l’anglais. Ca n’a peut être pas aidé pour trouver quelque chose.
    Quelqu’un a t il déja essayé de réutiliser un écran de smartphone ? Ou es-ce simplement impossible du fait qu’il n’y aurai pas de normes et que chaque constructeur fait ce qu’il veut avec leur écran ?
    Donc si vous avez des infos je suis preneur. Bonne journée à vous et je vous suis avec grand plaisir.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Ad
      bien… mais il faudrait qques infos genre le modèle du smartphone, le type d’écran si c’est écrit quelque part…
      ça peut aider 🙂 si des connaisseurs d’écrans de smartphone passent par là…
      cordialement
      François

      Répondre
      1. Ad

        Bonjours à tous,
        très intéressant ce lien youtube avec le convertisseur MIPI DSI/HDMI.
        J’ai creusé un peu, mais mes connaissances en électronique et en anglais mon un peu limiter.
        D’abord, nos écrans de smartphone on l’air d’avoir un standard pour les écrans le MIPI DSI (protocole, connecteur ????, j’ai pas tous compris). Et notre raspberry pi à un connecteur DSI.
        Alors question bête : Peut-on connecter un écran de smartphone qui a un connecteur MIPI DSI au port DSI de notre raspberry pi ? (J’imagine que c’est plus compliqué que ça car la personne de la vidéo du lien de abbas ne se serait pas embêtée à faire le convertisseur MIPI DSI/HDMI.)
        Je vais continuer à chercher des infos sur ce connecteur ou protocole. Je vous tiens informé.
        Pour les données de mon écran : ecran de lumia 520 rèf : 4851591
        Merci encor de vos réponses.
        Bonne Journée à vous.

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour Ad
          a ma connaissance SPI comme DSI définissent les signaux mais pas du tout les connecteurs comme c’est normalement le cas pour les bus. Cela laisse le constructeur libre de choisir son modèle de connecteur et empêche donc la standardisation. Si quelqu’un a plus d’infos, n’hésitez pas à répondre…
          cordialement
          François
          ps : apparemment Ad vous avez été un peu malmené par l’anti spam du blog. J’en suis désolé mais c’est un utilitaire indispensable, sinon les commentaires sont « pourris » de spam. Il a bloqué plus d’un million et demi de spams à ce jour. S’il vous coince vraiment n’hésitez pas à m’écrire en direct, l’adresse de contact est en bas de chaque page 😉

          Répondre
  7. IvanP.

    Bonjour à tous,

    je voudrais vous prévenir que l’inverter (« onduleur » en français) produit un courant alternatif pour alimenter le rétroéclairage fluorescent de la dalle, et que les tensions peuvent être dangereuses (parce que le voltage est assez élevé et surtout parce que c’est de l’alternatif).

    Il faut donc impérativement prévoir un coffrage et ne pas mettre ses petites mimines dedans pendant les tests :o).

    Les nouveaux écrans sont rétroéclairés par LED, je ne pense pas qu’ils aient besoin d’inverter et qu’ils présentent le moindre danger. Toutefois, il n’est jamais exclus que les cartes en vadrouilles se touchent et se court-circuitent, provoquant leur destruction ou celle du RaspPi.

    Bonne journée,

    Ivan.

    Répondre
    1. DéDé²

      Bonjour,
      J’ai utilisé une telle carte avec un écran de portable récupéré (voir mes posts plus haut). C’est un écran à rétro éclairage led. Il n’y a pas d’inverter dans ce cas. Il n’est d’ailleurs pas fourni.

      Didier

      Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        Bonjour Dédé²
        il faut effectivement le préciser… les LED sont alimentées avec une tension continue
        Alors que les écrans qui comportent une dalle (qui est comme un tube néon – pour simplifier) nécessitent un convertisseur destiné à fournir une haute tension (l’inverter)
        Mais comme toujours… RTFM !
        cordialement
        François

        Répondre
  8. meche

    C’est toujours bon de voir que l’on peut recycler pour des usages sympa les écrans de portable et autre tablette qui seraient partis à la poubelle…

    Petite question, j’ai essayer de trouver ce genre de module pour controler un écran, mais j’aurais souhaiter avec un module le plus compact possible, par exemple avec uniquement une connectique HDMI, sans ampli audio, etc.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      bin… ça dépend du constructeur
      en général ils prévoient plusieurs entrées en espérant vendre plus de produits…
      je ne connais pas ce genre de circuit mais si un lecteur peut vous aider …
      cordialement
      François

      Répondre
  9. Eric

    Bonjour
    Merci pour votre site qui me donne beaucoup d’idées pour mes projets raspberry.
    J’aimerai redonner vie a un ancien écran Géricom 14.1 mais j’ai deux références UB141X01 et B141XN03
    Quel kit controller faut -il utiliser pour ce genre d’écran ?
    Merci pour votre aide.
    Eric

    Répondre
  10. auguste

    Génial !! J’ai suivi ce tuto et hop un écran et donc un portable made in Framboise !!
    Cool merci beaucoup et merci au site toujours vivant et agréable !!
    Viva la Framboise !

    Répondre
  11. L6atmo

    Bonjour,
    Je me lance dans ce projet dans le but de me faire un ordi portable. J’ai une vieille dalle (quanta QD15TL02rev02), j’ai trouvé le kit mais je me pose des questions sur l’alimentation en énergie.
    Selon la datasheet, il me faut 3.3V en courant continu mais je ne trouve pas l’ampérage nécessaire (« supplying +3.3V DC supply voltage for TFT-LCD panel driving and supply voltage for backlight »), existe-t-il une valeur référence à utiliser dans ce cas ou un moyen de mesurer (ou une méthode pour déterminer) cet ampérage?
    Merci d’avance.

    Répondre
  12. Maciek

    Bonjour
    J’ai un écran samsung avec connecteur RGB. Comment je peux l’utiliser avec ma framboise?
    Suffit il acheter adapter HDMI -> RGB?
    Merci d’avance

    Répondre
      1. Maciek

        Bonjour
        Sur mon écran Samsung il est écrit RGB. Il s’agit dune prise de 15 broches en Trois lignes, femelle

        cordialement

        Maciek

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour
          vérifiez quand même sur la doc avec le nom de votre écran vous devriez trouver… mais ce que vous décrivez semble être une prise VGA
          Il vous faudra un adaptateur HDMI => VGA pour utiliser le Raspberry Pi
          cordialement
          François

          Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bonjour
      bin…. c est de l ecran e-ink et sans doc ça va être compliqué surtout si vous n avez aucune connaissance
      je viens de faire une recherche (rapide) sans trouver de doc ni d’adaptateur….
      désolé
      cordialement
      François

      Répondre
  13. dyox

    Bonjour,
    Merci pour cette trouvaille !
    Hop, c’est commandé, pour un écran LG LP156WD1 (TL)(B2) [1600*900]. C’est un écran LED, donc je n’aurai pas d’inverter.
    En fait, c’est le kit standard, il n’y a que le firwmare de changer. J’avais demandé pour un écran Samsung LTN154X1-L04 et Sabrina renvoie toujours sur les 2 mêmes kits !
    Je compte me l’alimenter avec une vieille alim et ma framboise branchée aussi dessus.
    Pour savoir quels fils correspondent, https://www.qwant.com/?q=couleur+fil+alimentation+carte-m%C3%A8re&client=opensearch et https://fr.wikipedia.org/wiki/Universal_Serial_Bus

    Répondre
    1. dyox

      testé en câblage volant sur mon alim et avec un rpi v1, cela fonctionne très bien. Demain je teste avec un rpi v3, je ne devrais plus avoir le rainbow square !
      J’ai fait référence à ce site dans mon commentaire laissé au vendeur 😉

      Répondre
  14. Ysabeau

    Chouette article, merci.
    Je me demandais s’il n’était pas possible de réutiliser un vieil ordinateur à la carte-mère défaillante pour son écran et son clavier et pas uniquement le clavier. Un genre de pi-top maison en fait.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.