Publié le 17 juin 2014 - par

Mettez un routeur dans votre Raspberry Pi… ou l’inverse !

image lifehacker.com

image lifehacker.com

Utiliser le Raspberry Pi pour vous connecter à un hotspot WIFI, ou encore vous connecter depuis le fond du jardin à la box située dans la maison, ça vous intéresse ?
Tout ça dans un volume restreint, avec une faible consommation… et une framboise !
Attention ! Pour Raspbian WHEEZY uniquement

C’est ce que propose Jacob Salmela sur son blog.

Je vous propose ci-dessous la traduction de cet article de Jacob qui pourra certainement inspirer vos réalisations. Cette réalisation est à déconseiller aux débutants. Une première expérience dans l’installation/configuration en ligne de commande sera la bienvenue.

Jacob a également travaillé sur la réalisation et l’utilisation de l’antenne Cantenna, (un condensé de Can = Boîte de conserve et Antenna  = Antenne).

RASPBERRY PI ET ROUTAGE : FAIRE UN ROUTEUR AVEC UN RASPBERRY PI

Le Raspberry Pi peut être utilisé comme routeur. Si vous avez besoin d’un routeur qui tient dans une poche pour partager une connexion Internet c’est la solution idéale. Il peut également être utilisé avec une Cantenna pour augmenter la portée.

Pour mettre votre routeur en place, vous aurez besoin de hostapd : hostapd s’appuie sur les protocoles IEEE 802.11 AP et IEEE 802.1X/WPA/WPA2/EAP/RADIUS authentificateur. Il permet la création d’un point d’accès Wi-Fi, technologie sans fil utilisée pour se connecter à un réseau informatique.

Si le driver obtenu avec apt ne fonctionne pas, vous pouvez télécharger une ancienne version de hostapd ici.

rasberry_pi_routeur_600px

Déroulement de l’installation du routeur

L’installation que nous allons réaliser va passer par les étapes suivantes :

  1. Installer les composants requis avec apt-get
  2. Vérifier le bon fonctionnement de l’adaptateur Wi-Fi
  3. Configurer /etc/network/interfaces
  4. Créer /etc/hostapd/hostapd.conf avec les paramètres requis pour le point d’accès
  5. Indiquer à hostapd où se trouve le fichier de configuration créé à l’étape 4 en modifiant le fichier /etc/default/hostapd 
  6. Remplacer /sbin/hostapd avec l’ancienne version
  7. Configurer le DNS
  8. Activer le routage IPv4 pour accéder à Internet

On s’y jette ?

Préparation du Raspberry Pi

Assurez-vous que votre Raspberry Pi est à jour et que les derniers paquets sont disponibles pour le téléchargement/installation.

sudo apt-get update

sudo apt-get upgrade

Installation des composants requis

Les éléments suivants sont nécessaires pour mettre le routeur en place en tant que point d’accès :

  • rfkill : un utilitaire sans fil
  • ZD1211-firmware : firmware courant fonctionnant avec de nombreuses clés Wi-Fi
  • hostapd : démon hostap pour point d’accès sans fil
  • hostap-utils : outils hostap supplémentaires
  • iw : utilitaire de configuration sans fil
  • dnsmasq : utilitaire DHCP et DNS
  • bridge-utils : utilisé pour connecter plusieurs périphériques Ethernet ensemble

Installez ces composants en utilisant la commande:

sudo apt-get install ZD1211-firmware hostapd hostap-utils iw dnsmasq bridge-utils rfkill

Configurer le dongle sans fil

Vérifiez le dongle est reconnu par le RPI

Vérifiez que votre  Raspberry Pi reconnaît bien la clé Wi-Fi.

lsusb

Vérifiez que la clé Wi-Fi prend en charge le mode AP (Access-Point)

Si la sortie de la commande suivante n’affiche aucune information sur le mode AP, la clé Wi-Fi ne sera pas utilisable pour ce projet. Si c’est le cas, continuer en suivant les instructions étape-par-étape.

iw list

Malheureusement, mon dongle n’a pas fonctionné et a provoqué l’erreur suivante : nl80211 not found. Exécutez cette commande:

dmesg | grep rtl

si le résultat ressemble à ceci :

[6.240292]usbcore: registered new interface driver rtl8192cu

Votre clé USB pourra probablement (mais c’est pas sûr) être utilisée quand même. Ce problème sera résolu dans une étape ultérieure.

Configuration de l’interface Wi-Fi

Faites une sauvegarde de /etc/network/interfaces, puis l’ouvrir dans un éditeur de texte:

sudo cp /etc/network/interfaces   /etc/network/interfaces.orig
sudo nano /etc/network/interfaces

Modifiez le fichier comme ci-dessous:

# Automatically brings up interfaces with ifup -a
auto lo
auto br0
# Loopback
iface lo inet loopback
# Keep eth0 as dhcp so it can connect to an existing router
# (Optional--I used this since I was configuring via SSH)
iface eth0 inet dhcp
# Bridge interface
iface br0 inet dhcp
bridge_fd 1
bridge_hello 3
bridge_maxage 10
bridge_stp off
bridge_ports eth0 wlan0
# Allow hotplug
allow-hotplug wlan0
allow-hotplug eth0
iface wlan0 inet manual
iface wlan0 inet manual

Redémarrez l’interface wlan0:

ifdown wlan0
ifup wlan0

Configuration des paramètres de hostapd

Maintenant, faites une sauvegarde du fichier /etc/hostapd/hostap.conf et l’ouvrir dans un éditeur de texte pour faire quelques changements (ignorer la première commande si le fichier n’existe pas encore).

sudo cp /etc/hostapd/hostap.conf   /etc/hostapd/hostap.conf.orig
sudo nano /etc/hostapd/hostap.conf

Modifiez le fichier pour adapter le contenu à vos besoins (country_code, ssid, etc)

Si la commande iw mentionnée précédemment a renvoyé nl80211 not found, créez le fichier comme suit :


interface=wlan0
bridge=br0
driver=rtl871xdrv
country_code=US
ctrl_interface=wlan0
ctrl_interface_group=0
ssid=RPiAP
hw_mode=g
channel=1
wpa=3
wpa_passphrase=password
wpa_key_mgmt=WPA-PSK
wpa_pairwise=TKIP
rsn_pairwise=CCMP
beacon_int=100
auth_algs=3
macaddr_acl=0
wmm_enabled=1
eap_reauth_period=360000000

Si la commande de liste de iw a renvoyé une erreur, vous aurez également besoin de faire une sauvegarde du fichier /etc/default/hostapd (s’il existe),

sudo cp /etc/default/hostapd    /etc/default/ hostapd.orig
sudo nano /etc/default/hostapd

puis ajouter la ligne suivante (n’oubliez pas de décommenter = supprimer le # en début de ligne):

DAEMON_CONF = "/etc/hostapd/hostapd.conf"

Il est également nécessaire d’installer une version différente de /usr/sbin/hostapd, que vous pouvez télécharger ici. Conformément aux bonne pratiques, faites d’abord une sauvegarde, avant toute modification… :

sudo cp /usr/sbin/hostapd    /usr/sbin/hostapd.orig

Supprimez le fichier original, qui sera remplacé par celui que vous avez téléchargé.

cd /usr/sbin
sudo rm  -f   hostapd
sudo wget http://dl.dropbox.com/u/1663660/hostapd/hostapd

Définissez les autorisations appropriées sur le nouveau fichier:

sudo chown root:root hostapd
sudo 755 hostapd

Redémarrez le service hostapd pour prendre en compte les paramètres.

sudo service networking restart
sudo service hostapd restart

Si le redémarrage de hostapd n’a pas fonctionné. Essayez de le lancer avec l’option -d pour voir si vous pouvez trouver où est le problème dans le fichier de configuration et le corriger :

sudo hostapd  -d   /etc/hostapd/hostapd.conf

Le réseau Wi-Fi devrait apparaître si vous faites une recherche depuis un autre appareil. Cependant, quelques autres paramètres doivent être modifiés pour que tout le monde puisse se connecter, en particulier dnsmasq.

Configurer les paramètres de dnsmasq

Conformément au bons usages (on ne le répète jamais assez !), faites une sauvegarde du fichier de configuration avant de le modifier et ensuite ouvrir le fichier dans un éditeur de texte.

sudo cp /etc/dnsmasq.conf    /etc/dnsmasq.conf.orig
sudo nano /etc/dnsmasq.conf

Décommentez (supprimez le # du début de ligne) les lignes suivantes et adaptez les à votre environnement:

domain-needed
interface=wlan0
dhcp-range=192.168.2.1,192.168.2.254,12h

Redémarrez le service dnsmasq pour appliquer les paramètres:

sudo service dnsmasq restart

Essayez de vous connecter au réseau en utilisant un autre appareil. Vous ne devriez toujours pas être en mesure d’accéder à Internet.

Activer le routage pour accéder à Internet

Activer le transfert IPv4 du noyau Linux. Ceci se fait en mettant simplement un 1 dans le fichier ip_forward :

sudo echo 1> /proc/sys/net/ipv4/ip_forward

Si la commande ci-dessus vous renvoie permission denied – accès refusé , essayez plutôt ceci :

sysctl  -w net.ipv4.ip_forward=1 

Activer le NAT

sudo iptables -t nat -A POSTROUTING -j MASQUERADE

Maintenant un appareil peut se connecter à votre point d’accès et se connecter à Internet. En cas de problème, des connaissances de base en réseau vous seront nécessaires pour remonter à la source des erreurs. Le dépannage à distance n’est pas évident, surtout lorsque les messages sont du genre : « Ça marche pas, qu’est-ce que je fais ? » 😉

Autres clés Wi-FI et autres usages

cle_wifi_300pxLa principale raison pour laquelle j’ai choisi la clé Wi-Fi ci-contre, est qu’il est possible d’y brancher une antenne extérieure.

La connexion de la Cantenna permet d’utiliser le routeur sur une grande distance.

Il aurait certainement été plus facile d’utiliser un adaptateur Wi-Fi qui aurait fonctionné « à la sortie de la boîte », mais avec le Raspberry Pi,  j’ai beaucoup plus de flexibilité pour expérimenter différents types d’antennes.

La clé Wi-Fi sur l’image de gauche est vendue par Amazon pour une dizaine d’euros.

On trouve également différents modèles sur ebay (recherche : wifi dongle antenna) dans une gamme de prix identique. Cependant, le fonctionnement avec le Raspberry Pi n’est pas garanti et… Il faudra essayer….

Conclusion

Merci à Jacob pour cet article très intéressant. Si vous avez testé ce routeur, et surtout si vous avecz testé des clés Wi-Fi, merci de laisser vos précieux commentaires pour les RasPiNautes intéressés…

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

32 réflexions au sujet de « Mettez un routeur dans votre Raspberry Pi… ou l’inverse ! »

  1. Ping : Mettez un routeur dans votre Raspberry Pi&helli...

  2. Ping : Mettez un routeur dans votre Raspberry Pi&helli...

  3. Cuby

    C’est beau mais qu’en est-il de la performance réelle, stabilité? Car après tout un routeur c’est l’appareil qui passe les paquets les plus vite possible sans planter, bref, qui se fait oublier!

    Répondre
  4. Yelo

    Bonjour,
    Je souhaiterai utiliser des Raspberry pi pour propager un réseau wifi dans différents bâtiments.
    J’ai vu après des recherches la possibilité de mettre des répéteurs, mais qui rajoutent au SSID une extension _EXT… ce qui ne me plait pas.

    Sur ce site : http://support.apple.com/fr-fr/HT202056 dans la section intitulée : « Réseau itinérant (bornes d’accès Wi-Fi connectées par Ethernet) », le SSID reste le même, ainsi que les différents paramètres.

    Pensez-vous que c’est réalisable avec des Raspberry pi?
    Je trouve énormément de documentation sur le mode AP, mais pas sur ce mode bridge :
    « … la borne d’accès étendue est configurée pour utiliser le mode Pont. »

    Y a t’il un mode qui correspondrait à cela avec hostapd etc?

    Merci par avance pour votre aide

    Répondre
  5. Fabien

    Bonjour et merci pour ce Tuto,

    Si ça peut aider du monde, avec le modèle TL-WN722N j’ai eu quelques problèmes et pour les résoudre, j’ai récupérer hostapd sur le GIT du dev (git://w1.fi/srv/git/hostap.git), copier le fichier defconfig en .config et éditer ce fichier en décommentant les lignes :

    CONFIG_DRIVER_NL80211=y

    CONFIG_IEEE80211N=y

    CONFIG_VLAN_NETLINK=y

    Il faut installer certaines dépendances, libnl1 libnl-dev libssl-dev puis faire un make.
    Les fichiers binaires hostapd et hostapd_cli se trouve par défaut dans /usr/local/bin/.
    Du coup dans le fichier /etc/init.d/hostapd, il faut vérifier cette ligne :

    DAEMON_SBIN=/usr/local/bin/hostapd

    Voilà après on peut reprendre tranquillement le tuto, il faut juste enlever la ligne driver=rtl871xdrv dans le fichier hostapd.conf.

    Je ne suis pas un pro donc je ne sais pas si c’est vraiment la bonne méthode, mais en tous cas ça marche.

    A+

    Répondre
  6. Lofredi

    Bonjour,

    je dois réaliser un point d’accès avec une raspberry pi b+ en utilisant un dongle Wi-Pi. Votre tutoriel est très clair et chaque étape s’est bien déroulée, excepté une…..celle du hostapd.
    Lorsque je restart ma carte il y a une erreur: il est impossible de mettre l’interface en mode (3) et il est impossible de mettre l’interface en mode monitor.

    ioctl[SIOCSIWMODE]: Invalid argument
    Could not set interface to mode(3)!
    Could not set interface to master mode!
    rtl871xdrv driver initialization failed.

    pour le hostapd.config le même est l’exact copie du votre à part pour le mot de passe et le ssid.

    En attendant votre réponse,
    Cordialement
    Timothé

    Répondre
  7. Angristan

    Bonjour François, aurait-tu une idée des règles iptables à utiliser pour que le client utilise les serveurs DNS du Raspberry Pi (ceux dans /etc/resolv.conf) et que tout le traffic passe par le VPN auquel est connecté le Pi ? Merci !

    Répondre
  8. lclem

    Bonjour j’essaie d’installer un AP wifi avec une tl-wn822n. avec iwconfig je vois un association en mode AP.
    L’interface wlan0 est bien montée avec l’adresse IP attribuée. Je vois le reseau créé dans le liste des reseau wifi de mon pc windows mais impossible de m’y connecter. j’ai un arret lorsque je compile le hostapd qui s’arrete sans erreur mais qui monte tout de meme l AP. Ca fait plusieurs jours que je suis bloquée sur ce point. Je ne sais pas comment m’en sortir. Merci de votre aide si vous avez une idée

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      Comme indiqué au début de l’article :
      « C’est ce que propose Jacob Salmela sur son blog.
      Je vous propose ci-dessous la traduction de cet article de Jacob qui pourra certainement inspirer vos réalisations… »

      Il s’agit ici d’une traduction et je respecte le contenu de l’article original.
      Faites un tour sur l’article original 😉
      Cordialement
      François

      Répondre
  9. Ghost

    Bonjour,

    pas besoin d’utiliser le bridge pour faire un simple routeur Wifi. BR0 est inutile.

    Le bridge serait utile si pour le réseau privé (LAN) on avait 2 interfaces, ex: eth1 et wlan0
    (eth1|wlan0)=>br0 , utile pour dnsmasq et les autres services réseaux pouvant tourner sur le RPI2
    Tout en conservant eth0 pour le réseau public (WAN)

    PG

    Répondre
  10. ftempez

    Bonsoir !

    J’hallucine, voilà deux semaines que je tente de créer un pont réseau, au final je devais y être presque mais il manquait quelques options et notamment le dns qui n’a jamais fonctionné correctement.

    Encore merci pour la précision de cet article.

    Bon nouvel an !!!

    ps : la limitation de 2 minutes pour la rédaction de l’article est très très contraignante..

    Répondre
  11. bartounet

    Je ne comprend pas l’interet du routage et du nat ??

    le bridge permet justement de ne pas faire de routage
    Essayez de désactiver dnsmasq le routage et le nat et cela fonctionne très bien…

    Répondre
  12. Wapata

    Bonjour, ce montage peut il fonctionner hors internet ?
    Car faire un routeur wifi avec cette méthode est plus chère que d’en acheter un.
    Mais je souhaite pouvoir attribuer des IP à des appareils en wifi ET en ethernet. Cela est il possible ?

    Répondre
  13. Cyberpapy13

    Retraité autodidacte de l’informatique j’ai crée un hotspot
    à l’aide d’un raspberry pi modèle B sur lequel j’ai branché
    2 dongles Wifi. Je connecte au fond du jardin une camera Ip
    wifi sur le hotspot sans problème, mais je voudrai pouvoir
    me connecter au travers du Raspberry Pi à cette webcam pour
    pouvoir modifier les paramétrages et surtout récupérer
    son flux vidéo sur le net, et là je sèche

    Merci de l’aide et des conseils que vous pourriez m’apporter

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonsoir Pierre
      déjà bravo pour votre apprentissage en autodidacte 🙂
      pour votre question, ce n’est pas vraiment du Raspberry Pi (même s’il y en a un dans le circuit…) ce serait n’importe quel routeur wifi vous auriez la même problématique…
      voilà ce que je peux vous proposer :
      – est ce que lorsque vous connectez la caméra (je suppose que c est en wifi mais vous ne le précisez pas ?) sur la box (sans passer par le hotspot) vous pouvez vous y connecter pour « modifier les paramétrages et surtout récupérer
      son flux vidéo » ? Il faut commencer par là ! si vous le faites en direct vous savez que ça fonctionne et vous pouvez rajouter un étage supplémentaire (le hotspot)
      – est-ce que le hotspot fonctionne? par exemple avez vous connecté un smartphone (ou autre chose) en wifi sur le hotspot pour accéder à Internet. Si oui il fonctionne sinon ce n’est pas la peine de connecter la caméra, ça ne fonctionnera pas non plus

      Les problèmes qu’on me soumet sont souvent comme celui là : je ne sais pas vraiment ce que vous avez fait, testé, vérifié… donc je ne peux qu’imaginer… et ce n’est pas efficace.
      Par exemple je ne sais même pas quel modèle de caméra vous utilisez…
      Essayez de procéder par étape, testez systématiquement une étape et ne passez à la suivante que si vous avez VÉRIFIÉ que cette étape fonctionne parfaitement.
      Faites un schéma de votre réalisation (ça aide votre interlocuteur à comprendre comment vous avez relié tout le bazar). Portez sur le schéma les adresses IP et toutes infos nécessaires à la compréhension de la réalisation.
      Ce n’est qu’avec ces infos qu’on peut vous aider.
      tenez moi au courant
      Cordialement
      François

      Répondre
  14. Cyberpapy13

    Bonjour François
    Tout d’abord merci de l’attention que vous portez à mon problème
    Quelques mots pour préciser mon objectif : créer un hot spot a l’aide d’un raspberry pi modele b auquel j’ai adjoint 2 dongles wifi, l’un se connectant à ma box , l’autre servant d’antenne au hot spot (création de deux interfaces WLAN0 et WLAN1)
    Pour répondre aux questions posées :
    – oui je me connecte avec mon smartphone au hot spot et je peux surfer sur le net
    – oui je connecte la webcam en wifi au hot spot, tout en étant connecté à cette webcam en éthernet

    Le probléme est qu’une fois le cable éthernet débranché , je ne sais plus comment accéder au flux vidéo

    Ci dessous les caractéristiques de ma webcam
    Technologie : Infrared
    Sensor : CMOS
    Alarm Action : Email Photo
    Supported Mobile Systems: iPhone OS,Android
    Connectivity: IP/Network Wireless
    Supported Operating Systems: Windows XP,Windows 7,Windows 8
    Type: IP Camera
    Lens (mm): 3.6mm
    High Definition: 720P(HD)
    Style: Dome Camera
    Model Number: CYBOIP-643W
    Special Features: WIRELESS ip camera 720P HD
    name: Security hd ip camera 720P HD wireless wifi
    Resolution(adjustable):: Max 25/30fps@720P(1280×720)
    IR distance: 15pcs IR Leds IR Range 10 m
    Mobile phone: Support Iphone,Android
    Remote: Support DDNS,P2P
    IR Nightvision: 15pcs IR LEDs
    Day/Night Switch:: Built-in IR Cut automatic,
    Network applications: P2P cloud service, Support IE browser and smart Apps Remote preview
    Built-in ip software functions::: Web server(UI), Motion detection, Privacy Masking, OSD, Emial etc.
    recording:: Motion detection

    Encore une fois merci
    Bonne réception

    Répondre
  15. Ping : Par : Ghost | Raspberry Pi | Scoop.it

  16. Ping : IntraCherche : Moteur de recherche d'entrepriseIntraCherche : Moteur de recherche d'entreprise | Security Now de Steve Gibson et Léo Laporte en Français : Firefox, un navigateur toujours sécurisé ?

  17. Minus

    Bonjour,

    Votre tutoriel me semble obsolète avec Jessie… De plus, j’ai un soucis de cllé wifi : avec la commande iw list je n’obtient aucune réponse alors qu’il est possible de connecter la clé wifi a un réseau déjà existant via l’interface graphique.
    lsusb me donne une réponse de type:
    Realtek Semiconductor RTL8192CU 802.11n Wlan adapter

    Je suis sous Jessie et je n’ai pas réussis à faire votre tutoriel.
    Malgré cela, je me suis débrouiller pour créer un serveur couplé avec un dhcp (isc-dhcp-server et pas dnsmasq) avec des clé Ralink, mais ma clé wifi Realtek ne fonctionne toujours pas… Qu’en pensez vous ?

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      vous avez parfaitement raison il a été fait sous wheezy… il y a 2 ans et c’est la traduction d’un article de Jacob comme indiqué au début de l’article.
      Depuis Raspbian Jessie est sortie et la gestion du réseau a changé
      il y a des tutoriels plus récents sur le blog mais je ne peux pas reprendre tous (il y a presque 700 articles sur le blog 🙂 ) les anciens tutoriels pour signaler qu’ils fonctionnent sous wheezy uniquement
      je le fais au fur et à mesure, ce sera le cas pour celui-ci puisque vous me l’avez signalé…
      sur http://elinux.org/RPi_USB_Wi-Fi_Adapters#Working_USB_Wi-Fi_Adapters le Ralink 8192 n’est pas testé sous Raspbian. Il fonctionne avec Occidentalis, l’OS d’Adafruit. Ils ont du installer les drivers qui vont bien.
      cordialement
      François

      Répondre
  18. dede LE COM

    Bonjour Francois
    merci pour votre travail et tous les tuto que vous mettez a notre disposition.
    je bricole un système de surveillance de température moteur sur le combi de mon fils
    http://le-com.fr/
    je mets en ligne toutes mes bidouilles raspi a cette adresse:
    http://www.lecom.bzh/bzh/spip.php?article336&lang=fr
    j’ai également un problème de création de pont wifi,
    j’essaye en vain de nombreux tutos, je suis sous Jessie avec une cle wifi WI-PI
    http://www.lecom.bzh/bzh/spip.php?article348&lang=fr
    auriez connaissance d’un tuto ou une procédure adaptée a jessie?
    merci a l’avance pour votre aide
    dede

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      re-bonjour
      jetez un coup d oeil ici
      http://www.knight-of-pi.org/setup-a-raspberry-pi-as-wireless-access-point-wap-with-the-logilink-wl0084b-nl80211/
      http://www.knight-of-pi.org/setup-a-raspberry-pi-as-wireless-access-point-wap-with-the-logilink-wl0084b-nl80211/
      http://blog.xebia.fr/2016/02/24/atelier-outillage-1-acceder-a-son-raspberrypi-en-access-point/

      mais c est vrai que beaucoup de descriptions se basent sur Wheezy
      Pas le temps de m’y pencher pour le moment… désolé
      cordialement
      François

      Répondre
  19. Etienne

    Hello.

    J’ai configuré mon RPI3 (avec Raspbian Jessie) pour en faire un hotspot.
    Tout est fonctionnel.

    J’aimerais passer à l’étape suivante : Connecter une caméra wifi (sans display)
    Le module wpa_supplicant prend en charge le mode WPS.
    L’instruction est la suivante : sudo wpa_cli wps_pin any

    Mais je reçois systématiquement la même erreur :
    Failed to connect to non-global ctrl_ifname: (null) error: No such file or directory

    Je ne sais plus où chercher.
    Vous avez une piste ?

    A+

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.