Publié le 20 février 2023 - par

Piloter les LEDs de Pironman par SMS avec la carte NadHAT MK2 4G de Garatronic

Je vous ai présenté il y a quelque temps le boîtier Pironman de SunFounder. C’est un superbe boîtier type PC avec des faces latérales transparentes qui laissent voir des LEDs colorées. Avec la carte NadHAT MK2 4G de Garatronic je me suis dit qu’on pouvait trouver une application regroupant les deux objets, pour piloter les LEDs par SMS.

Piloter les LEDs de Pironman par SMS avec la carte NadHAT MK2 4G de Garatronic

A quoi ça sert ?

A quoi ça sert de piloter les LEDs d’un boîtier de Raspberry Pi par SMS ?

A rien !

Et comme beaucoup de projets makers, quand ça ne sert à rien c’est indispensable …

Image par Peter H de Pixabay

Non, allez, je vous explique : Vous avez une maison au bout d’un chemin où Internet n’arrive pas (une zone blanche, c’est pour ça qu’il y a de la neige). Avec un Raspberry Pi et la carte 4G NadHAT MK2 de Garatronic vous pouvez connecter le Raspberry Pi à la 4G et naviguer sur Internet, mais aussi piloter une installation domotique par SMS.

 

Par exemple vous mettrez la chaudière en fonctionnement avant votre arrivée, vous ouvrirez les volets… En retour vous recevrez un accusé de réception et des valeurs de votre choix (température, humidité, détecteur de flamme de la chaudière…).

La carte NadHAT MK2 et le Raspberry Pi

La carte NadHAT MK2 dispose d’un connecteur qui permet de la raccorder au GPIO et d’utiliser le port série disponible sur le Raspberry Pi.

Pour montrer en exposition ce n’est pas la meilleure solution pour moi car avec le boîtier Pironman  la carte serait impossible à monter à cause du Ventirad. De plus le port série est plus lent que l’USB et en 4G ça fait goulet d’étranglement.

J’ai donc choisi de coller la carte NadHAT MK2 4G au dessus du boîtier Pironman avec un double face.

Les commandes AT ou Hayes

Pour un « vieux » informaticien comme moi, les commandes du modem Hayes, ou  commandes AT c’est tout un volet de mon travail à une époque lointaine (au millénaire dernier) parce que tous les modems parlaient ce langage. Si vous démarrez avec ces commandes qui commencent par… AT , je vous laisse les découvrir. Il y a des commandes « universelles » et certaines qui sont propres à certains constructeurs, parce qu’elles n’existent que chez CE constructeur ou qu’elles sont « un peu » aménagées pour répondre à ses besoins.

Le Programme Python

Comme je dis toujours, je suis un maker, pas un développeur. L’objectif de mes programmes, c’est de faire fonctionner le projet. Après si vous y regardez de près vous trouverez des trucs pas jolis, des choses qu’on ne fait pas… Moi, si ça fonctionne ça me va. Le programme est disponible sur GitHub, brut de fonderie et il ne tient qu’à vous de l’améliorer et de le redistribuer (j’ajouterai le lien avec plaisir !)

Il y a du debuggage de maker, oui, des print() ! pour voir par où passe le programme et m’aider à trouver mes conneries erreurs… Libre à vous de les enlever également. Mais pour ceux qui sont passés sur le stand à Vitré et ont changé les couleurs du Piroman par SMS, le programme a bien fonctionné 😉

 

A noter des sleep() qui laissent le  temps à la carte de réagir. vous les supprimerez si ça vous chante, mais ça risque de moins bien marcher…

 

Comme le Raspberry Pi n’est pas connecté à Internet, ni au WiFi (je vous rappelle qu’on est en zone blanche Internet), il faut quand même le mettre à l’heure.

Je n’ai pas trouvé comment récupérer l’heure du réseau (apparemment la commande AT ne fonctionne pas alors qu’avec la NadHAT v1 en 2G ça fonctionnait). J’ai contourné le problème en enlevant la mise à l’heure via NTP et en envoyant un premier SMS à la carte. Comme le SMS est horodaté… Cette information me sert à mettre l’horloge sur RasPi à l’heure (et à la date). Ce n’est parfois pas immédiat mais ça fonctionne. Il faut désactiver le NTP (et le remettre lorsque vous connectez le Raspberry Pi à un réseau local en filaire ou en WiFi)

timedatectl set-ntp true    (ou false)

Voilà je vous livre ça tel quel, c’est un exemple d’utilisation de la carte Garatronic « en vrai » et vous pourrez l’utiliser pour développer vos propres applications. Ceux qui sont passés sur le stand à Vitré ont pu tester ce programme…

 

 

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

Une réflexion au sujet de « Piloter les LEDs de Pironman par SMS avec la carte NadHAT MK2 4G de Garatronic »

  1. Ping : Piloter les LEDs de Pironman par SMS avec la carte NadHAT MK2 4G de Garatronic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.