Publié le 6 novembre 2020 - par

Gladys Assistant nouvelle version du projet opensource

Fondé en 2013 par Pierre-Gilles, Gladys Assistant est un logiciel open-source de domotique téléchargé par plus de 40 000 utilisateurs depuis son lancement. Gladys Assistant v4 est un programme qui s’installe sur n’importe quelle machine (Raspberry Pi, NAS Synology, Freebox Delta, et plein d’autres) et qui se connecte à un ensemble d’objets connectés : ampoules, prises, volets roulants, machine à café, etc…

Gladys Assistant : Le projet open-source de domotique revient avec une toute nouvelle version

Gladys Assistant centralise l’information de tous ces objets et permet à l’utilisateur de créer des scènes personnalisées afin d’automatiser son quotidien. Se réveiller le matin avec le café prêt ? Partir de la maison en laissant le soin à Gladys Assistant d’éteindre toutes les lampes allumées ?
C’est possible avec Gladys Assistant.

Le tout dans un produit open-source, ne nécessitant pas d’accès à internet et ne partageant pas les données avec des tierces parties.
Après plusieurs années en version 3, la communauté a travaillé pendant plus d’un an sur une version 4 re-écrite de zéro. Tout a été repensé dans cette nouvelle version. L’interface et l’expérience utilisateur sont désormais au centre du produit afin qu’un novice en informatique puisse configurer son installation et l’utiliser sans jamais avoir de manipulations techniques à faire.

Une refonte de l’interface : épurée, redessinée et vraiment rapide

Gladys Assistant revient avec une nouvelle interface, repensée de zéro. L’interface est plus simple et éditable à la souris très facilement. L’interface doit sa réactivité au framework frontend Preact utilisé dans Gladys Assistant 4. Un framework moderne et très léger, assurant une grande fluidité à Gladys Assistant.


Cette interface est conçue comme une PWA (Progressive Web App) et peut donc s’installer sur le téléphone (iOS / Android / Mac / Windows / Linux ).

Des centaines de périphériques domotiques déjà compatibles

Pendant plusieurs mois, la communauté Gladys Assistant a travaillé dur afin de porter les intégrations de la v3 à la v4.
Aujourd’hui, des centaines de périphériques domotiques sont disponibles dans Gladys Assistant 4 via les technologies Z-Wave, Xiaomi, Philips Hue, Tasmota (Sonoff), Caméras et MQTT.


De nombreuses intégrations sont en cours de développements et rejoindront cette liste afin de contrôler un maximum de périphériques. La nature opensource de Gladys Assistant permet à tout le monde de développer une intégration et de partager son code avec toute la communauté

Une gestion des caméras native

La gestion des caméras a été intégrée nativement dans Gladys 4, via les protocoles RTSP, HTTP et USB. Gladys récupère les flux de toutes les caméras de la maison, et les affiche dans une seule interface. L’instance Gladys fait office de proxy, et permet à l’utilisateur d’afficher ses caméras hors de son réseau, sans avoir à exposer ses caméras à internet. Les caméras peuvent rester en local, en sécurité.
Les flux vidéos sont compressés afin d’avoir des performances maximales pour l’affichage de l’interface, même avec un grand nombre de caméras.

De l’apprentissage automatique au service du moteur de discussion

Gladys Assistant, c’est aussi un assistant avec qui l’utilisateur peut discuter.
“Allume la lumière du salon”
“Quelle température fait-il dans la cuisine ?”
“Quel temps fait-il ?”
“Montre-moi la caméra de la cuisine”
Gladys Assistant 4 utilise les dernières avancées en terme de traitement automatique du langage afin de comprendre les demandes de l’utilisateur.
Le jeu de données utilisé pour l’entraînement du modèle est entièrement opensource et alimenté par la communauté.

Une API MQTT ouverte pour intégrer des périphériques DIY

Gladys Assistant fournit une API MQTT ouverte afin de permettre à chacun d’intégrer à Gladys Assistant des périphériques DIY.
Il est ainsi possible d’envoyer des données à Gladys Assistant depuis un Arduino, un ESP8266, un Raspberry Pi déporté ou depuis n’importe quelle machine compatible avec le protocole MQTT. Dans l’autre sens, il est possible pour Gladys Assistant de contrôler des périphériques MQTT.

Un moteur de scène plus puissant que jamais

Gladys Assistant 4 permet à l’utilisateur d’écrire des scènes complexes. Il est possible d’écrire des suites d’actions autant en série qu’en parallèle, avec des conditions.
Une scène “Cinéma” pour configurer votre éclairage du salon ?
Une scène “Réveil” actionnant la machine à café, différentes lumières de la chambre à la cuisine ?
Tout est possible avec le moteur de scènes de Gladys Assistant 4.
Le moteur de scène a été testé avec des fortes charges et va continuellement évoluer dans les prochaines versions du logiciel.

La vie privée au centre du produit

Gladys Assistant stocke toutes les données de l’utilisateur sur une base de données SQLite en local. Aucun compte distant n’est requis pour utiliser Gladys Assistant.
L’utilisateur reste maître et propriétaire de son installation.

Installable facilement sur n’importe quelle machine Linux Gladys Assistant s’installe facilement sur n’importe quel Raspberry Pi via une image Raspbian pré-buildée avec Gladys Assistant.
Il est possible d’installer Gladys Assistant sur n’importe quelle machine Linux : un NAS Synology, une Freebox Delta : tout est possible.

Mise à jour automatique et atomique: une stabilité à toute épreuve.

Logo de Gladys Assistant

Gladys Assistant tourne dans Docker, un système de container Linux qui permet à l’application d’être distribuée sous la forme d’une image contenant l’application et ses dépendances.
Ainsi, la distribution des mises à jour de Gladys Assistant est automatisée et fonctionne de manière atomique. Une mise à jour ne peut pas être dans un état bancal : soit elle réussit, soit elle échoue.

L’ambition de devenir un projet de référence de domotique open-source

Gladys Assistant, c’est avant tout une communauté de passionnés de domotique de plus de 3000 membres. Le projet a pour ambition de devenir une référence de la domotique opensource, en France et dans le monde.
Sur les prochains mois, de nombreuses intégrations vont ajouter des compatibilités à Gladys Assistant, de nombreuses phrases seront ajoutées au moteur de discussion et de nouveaux types d’actions seront possibles dans les scènes.

Gladys Assistant est disponible au téléchargement gratuit dès maintenant sur
https://gladysassistant.com/fr.

Installation de Gladys

 

Conclusion

Avec cette nouvelle version Gladys Assistant devrait conquérir les amateurs de domotique. Opensource, adaptable et reconnaissant de nombreux protocoles Gladys va devenir le cœur de nombreuses installations. Il permet la surveillance à distance de votre domicile avec un chiffrement de bout en bout, assurant ainsi la sécurité des échanges. Enfin la mise à jour automatique libère les utilisateurs de cette corvée.

Si vous utilisez Gladys, n’hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous pour faire un retour d’information, toujours apprécié par les développeurs.

Sources

https://gladysassistant.com/fr

Dossier de presse Gladys Assistant

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.