Publié le 7 juin 2018 - par

Électronique et Loisirs Magazine N° 143 est sorti

Le numéro 143 de la revue Électronique et Loisirs Magazine est disponible chez votre marchand de journaux et le restera jusqu’en juin 2018. Comme d’habitude vous retrouverez le Raspberry Pi dans ce numéro

143 d’ELM avec la suite d’un article sur l’interconnexion Raspberry Pi – Arduino. Vous pouvez consulter le sommaire en ligne mais aussi feuilleter une grande partie de la revue avant de décider de l’acheter.

Électronique et Loisirs Magazine N° 143 – été 2018

Comment utiliser RandA

Dans le numéro 142 d’Electronique et Loisirs Magazine, vous avez découvert la carte « RandA » qui permet d’interfacer le Raspberry Pi et Arduino. Le moment est venu d’utiliser cette carte qui combine le potentiel du Raspberry Pi avec la facilité d’utilisation d’Arduino. La programmation et l’utilisation de la carte « RandA » offrent deux types d’approches : une approche dont Arduino est le « noyau », c’est-à-dire qu’il gère l’ensemble du système et une autre approche dont RaspberryPi est le « noyau », c’est-à-dire que l’environnement de référence est le système d’exploitation Linux. Vous en saurez plus en lisant cet article

STOP au BLACKOUT !

Suite aux nombreuses réflexions des lecteurs du magazine concernant le compteur d’énergie 220 VAC décrit dans le numéro 140 d’Electronique et Loisirs Magazine, voici une variante du montage qui répondra aux attentes de ces derniers. Il s’agit donc d’un système de mesure (monitoring) de la consommation électrique de votre maison ou appartement (ou autre) et de limitation automatique de la consommation jusqu’à 6 kW sous 220 VAC. Le montage mesure continuellement la puissance absorbée par les appareils connectés sur le réseau électrique et, en cas de dépassement de la puissance maximale, selon une priorité précise, désactive les appareils qui ne sont pas indispensables afin d’éviter un blackout. Première partie.

Chauffage par induction 1 kW

Cet appareil porte à température de fusion des métaux grâce à la technologie de commutation au zéro de tension ou ZVS (Zero Voltage Switching). Cette technique est appliquée dans ce projet à un circuit résonnant RLC d’une puissance de 1 kW. La technologie ZVS permet une régulation de la tension à l’aide d’une “commutation douce”, évitant ainsi les pertes de commutation qui se produisent lors du fonctionnement en commutation classique.

Détecteur de flamme

Ce montage permet d’identifier la présence d’une flamme grâce à une photodiode IR qui détecte les infrarouges correspondant à la chaleur qui en émane, et cela dans un angle de ± 60 °. Il dispose d’une sortie analogique et d’une sortie numérique, ainsi que d’un potentiomètre pour ajuster la sensibilité.

Enregistreur vocal avec PIC & EEPROM – 3

C’est la fin de la description d’un vocal à PIC. Cet article décrit le module le plus simple et le logiciel de gestion avec l’interface série nécessaire pour une connexion à un PC. Vous verrez en détail le schéma électrique du module SPC02, puis vous apprendrez comment l’utiliser. Finalement c’est l’interface série qui est commune au module SPC01 étudié en détail dans le numéro précédent qui sera abordée.

Cours MPLAB X IDE – 3

Troisième épisode de la découverte de MPLABX IDE, le nouvel environnement de développement intégré produit et distribué par Microchip Technology. Dans cette troisième leçon, vous aborderez les périphériques de communication les plus courants ainsi que la manière d’implémenter des applications multitâches embarquées avec un PIC32.

Récepteur 1 & 2 canaux 433,92 MHz compatible MM53200, UM86409 et UM3759

Dans cet article, découvrez comment réaliser un récepteur 433,92 MHz à un ou deux canaux compatible avec les codes des télécommandes MM53200, UM86409 et UM3759. Chaque récepteur peut être appairé avec 10 télécommandes maxi. Le fonctionnement du récepteur pouvant être monostable ou bistable.

Apprenez à maîtriser KiCad EDA – 3 KiCad.png

Poursuite du cours concernant le logiciel Open Source KiCad très utilisé par les amateurs d’électronique libre… C’est un outil de conception de circuits électroniques développé à l’origine par un français, Mr Jean-Pierre Charras et continuellement amélioré par les ingénieurs du CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire) basé près de Genève (Suisse). Sans oublier de citer les autres contributeurs Messieurs Fabrizio Tappero, Wayne Stambaugh, Marc Berlioux. Cete article continue la description d’Eeschema, en abordant l’utilisation des labels et en commençant l’utilisation de CvPcb qui permet d’associer les composants du schéma aux empreintes des composants utilisées dans le circuit imprimé.

Conclusion

Les typons de circuit imprimés, les bibliothèques et les scripts sont téléchargeables sur le site de la revue, dans la rubrique… Télécharger.
ELM est une des dernières revues qui nous parle d’électronique et les 8,30€ dépensés pour Électronique et Loisirs Magazine (100 pages) vous ouvrent des portes sur des articles variés, avec la possibilité de feuilleter une partie de la revue en ligne avant de l’acheter !

Si vous ne trouvez pas la revue chez votre marchand de journaux, vous pouvez l’acheter en ligne (PayPal accepté).

Un grand merci à la rédaction de la revue qui a publié cette pub pour le livre “Scratch et Raspberry Pi” que Sarah LACAZE et moi avons co-signé 🙂

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

2 réflexions au sujet de « Électronique et Loisirs Magazine N° 143 est sorti »

  1. Denis Brion

    Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule :
    Si electronique et loisirs a consacré 1 article au RPi,

    Hackable Magazine , disponible chez les mêmes kiosques à journaux a consacré beaucoup de morceaux d’articles (la somme des morceaux dépassant 1) aussi brillants les uns que les autres :

    * développement pour l’ESP-32 : toute la partie “génération du cross compilateur” est spécifique aux arms-linux (dont le RPi : elle marche aussi sur nanoPi)
    * 1er épisode d’un feuilleton plein de suspens, un CAN SPI très rapide peut s’interfacer au RPi sous Python (je retiens mon souffle en attendant … de voir le convertisseur, qui est minuscule mais a des performances alléchantes)
    * sdcc est présenté pour les vieux microcontrôleurs/microprocesseurs et peut être installé sous nanopi/RPi par les dépôts: sa génaration d’assembleur et son mode d’emploi sont passionnants (et on peut envisager d’utiliser des vieux microcontrôleurs, avec la RAM et la jonction série préssoudées, si les câblages de Hackable -utilise un Arduino comme RAM d’un Z80, ce qui est brillant – impressionnent et incitent à s’interesser aux circuits imprimés)

    Répondre
    1. jenramac

      Bonjour,

      Et c’est une très bonne raison pour être abonné aux deux et avec un petit linux pratique pour bien se remplir la tête pendant les trajets en train.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.