Publié le 6 juillet 2020 - par

Diffusion de vidéos dans une salle d’attente avec un Raspberry Pi

La diffusion d’information en boucle permet dans une salle d’attente, de divertir, occuper et informer les personnes. Diverses solution existent dans le domaine comme un écran de télévision classique ou un ordinateur diffusant le contenu d’une clé USB.

Diffusion de vidéos dans une salle d’attente avec un Raspberry Pi

Auteur de cet article
Nicolas est un fidèle lecteur du blog, dans la salle d’attente de son cabinet de chirurgie maxillo-faciale,il a décidé de diffuser des vidéos informatives à destination des personnes qui attendent. Il nous avait déjà proposé un article sur l’inclusion d’un Raspberry Pi dans un écran d’Apple II, voici aujourd’hui sa solution à base de Raspberry Pi.

Si ces solutions exposent au risque d’une manipulation par les spectateurs et oblignent, si possible, à limiter l’accès physique aux machines. Une solution existe sur la plateforme qui nous est chère. L’auteur présente le montage qu’il a réalisé dans sa salle d’attente médicale pour diffuser des intormations pertinentes pour ses patients. L’ordinateur utilisé est un Raspberry Pi Zero acheté sur un site de vente en ligne. L’auteur a imprimé un boitier sur son imprimante 3D (Up mini 2) pour pouvoir fixer le Raspberry Pi sur une surface plane, le protéger, et -car c’est cool- modifier à son gout le boitier téléchargé et le voir apparaitre dans son imprimante.

Il est relié par une alimentation branchée à une multiprise avec interrupteur .

Il est relié par un cable mini HDMI vers HDMI sur un écran de PC de marque coréenne.

Cet écran est branché sur la même multiprise pour son alimentation électrique.

Le système utilisé est MP4MUSEUM ( http://mp4museum.org/) sur une carte micro SD de 4 Go. Les vidéos au format AVI sont sur une clé USB de 2 Go externe reliée au Raspberry Pi Zero par un adaptateur micro USB vers USB. 

mp4museum
mp4museum est un lecteur vidéo minimaliste et à code source ouvert. Il est utilisé par les musées et les artistes (et les entreprises) du monde entier. Et voici pourquoi :

  • Il diffuse en boucle tous les fichiers MP4 de la clé USB.
  • Prend en charge plusieurs clés, en utilisant FAT, ExFAT, NTFS, HFS
  • Permet de sauter des fichiers avec un bouton poussoir
  • Pause de la lecture avec un bouton poussoir
  • La diffusion démarre dans les 30 secondes
  • Les fichiers vidéo sont triés A..Z
  • Le système est en lecture seule
  • Fonctionne parfaitement 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou sur un interrupteur à minuterie

Le montage de l’auteur en situation réelle :

En pratique : Les vidéos à diffuser on été placées au format AVI et classées par ordre alphabétique de diffusion.Textes, articles, présentation peuvent être ainsi convertis ( facilement avec Keynote sur mac) en format vidéo et diffusés. 


Il suffit d’enclencher l’interrupteur le matin, le RasPi charge MP4MUSEUM qui lance la diffu­sion en boucle des vidéos présentes sur la clé USB.Le soir il suffit de réappuyer sur l’interrupteur pour éteindre et le RasPi et l’écran. MP4MUSEUM étant intégralement chargé en mémoire une fois lancé, le système ne souffre d’aucune corruption progressive. Le son peut être utilisé ou inhibé ( via la clas­sique modification du fichier config.txt qui permet par ailleurs d’adapter le RasPi aux résolu­tion exotiques de certains écrans.

Simple, peu onéreux car permettant aussi de recycler un vieil écran PC inutilisé, efficace, adaptable a beaucoup de situations… Il semble difficile de pouvoir faire mieux.

Les trucs de l’auteur : avec deux RasPi et deux écrans vous pouvez doubler le système et diffuser deux fois plus d’informations, et en utilisant un programmateur externe, on peut lancer et arrêter le sys­tème à la demande de façon programmée.

Mp4museum ne fonctionne parfois pas out of the box. En effet, il convient de modifier config.txt pour l’adapter au format graphique parfois exotique de l’écran. Enfin, avec un Raspberry Pi 1 modèle A+ le système n’a fonctionné qu’en overclockant la machine a 1000 MHz et en descendant mem_gpu à 64. Après de petits tâtonnements… tout fonctionne. 

Conclusion

Merci Nicolas de nous faire partager cette expérience et découvrir mp4museum qui pourra apporter une solution à des lecteurs du blog ayant la même problématique.
 

Source

http://mp4museum.org/

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

8 réflexions au sujet de « Diffusion de vidéos dans une salle d’attente avec un Raspberry Pi »

  1. Vangeles

    Le PI Zero ne supportant que la carte SD au boot, je crains pour elle quand on va multiplier les arrêts brutaux par coupure électrique. Un petit bouton sur GPIO qui lance un shutdown propre serait le bienvenu non ? Et sinon, dans un magasin, pourquoi ne pas mettre un shutdown automatique par crontab ?

    Répondre
  2. Larsène

    Pourquoi ne pas utiliser Screenly (la version open source) ? Celui-ci me semble plus adapté à la diffusion de vidéos, ou de contenus multimédias en tout genre … 😉

    Répondre
  3. Nicolas

    J’ai été amené à faire une installation similaire pour la clinique d’un ami chirurgien (écran + Pi4 dans la salle d’attente). Après tests, mon choix s’est porté sur info-beamer, qui est gratuit en version mono-écran, et permet de piloter à distance l’affichage, construire les différentes zones de l’écran (y compris des textes défilants), définir un planning, etc.

    Je posterai d’ici quelques jours un article sur mon blog (https://raspicolas.wordpress.com/) pour partager mon expérience.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.