Publié le 20 février 2017 - par

Connectez vous de n’importe où à votre Raspberry Pi avec VNC CONNECT

Du nouveau dans Raspbian PIXEL : VNC Connect est une nouvelle version de VNC, gratuite, qui facilite la connexion sécurisée à votre Raspberry Pi de n’importe où dans le monde. Dans cette version personnelle du produit vous pourrez gérer jusqu’à 5 Raspberry Pi de n’importe où dans le monde.

Cliquez pour avoir de l’information sur les niveaux.

Connectez vous de n’importe où dans le monde à votre Raspberry Pi avec VNC CONNECT

Une première version de RealVNC

Depuis Septembre 2016, Raspbian est livré avec la possibilité d’accès distant et de prise de main distante en affichant l’écran de votre Raspberry Pi sur un autre ordinateur. C’est VNC qui a amené cette fonctionnalité en fournissant gratuitement à la communauté Raspberry Pi la version la plus récente et la plus sécurisée de VNC.

Une des critiques de cette solution était que si la connexion était relativement facile sur le même réseau, il fallait des connaissances plutôt bonnes en réseau afin de se connecter à un Raspberry Pi au travers d’Internet ! Or souvent les utilisateurs débutants du Raspberry Pi n’avaient pas ces connaissances.

VNC CONNECT pour le Raspberry Pi

VNC Connect, une toute nouvelle version de VNC, a été développé suite à ces critiques. Cette version de VNC vous permet non seulement de faire des connexions directes depuis votre propre réseau, mais autorise aussi des connexions sécurisées à votre ordinateur depuis n’importe où dans le monde, sans connaissances spéciales en réseau, à partir d’une large gamme de périphériques.

VNC Connect est disponible pour Raspberry Pi, dès maintenant, dans les dépôts de Raspbian. Il est gratuit pour une utilisation non commerciale et éducative.

Une gestion simplifiée des connexions

Le choix de l’ordinateur utilisé pour se connecter à l’aide de VNC a toujours été fastidieux. Il fallait se rappeler des adresses IP ou des noms d’hôtes, ou utiliser une application distincte pour garder une trace de ces informations. Avec VNC Connect, est apparu un nouveau VNC Viewer avec un carnet d’adresses intégré et une interface utilisateur améliorée, ce qui simplifie considérablement la gestion des périphériques et des connexions. Vous avez maintenant la possibilité d’enregistrer en toute sécurité des mots de passe pour les connexions fréquemment utilisées et vous pouvez synchroniser vos entrées avec d’autres visionneuses VNC, ce qui facilite l’accès à votre Raspberry Pi à partir d’autres ordinateurs, tablettes ou appareils mobiles.

Amélioration de la capture directe

Des améliorations importantes ont été apportées à la fonction expérimentale de «capture directe» de VNC Connect qui est particulière au Raspberry Pi. Cette fonctionnalité vous permet de voir et de contrôler les applications qui sont rendues directement à l’écran, comme Minecraft, omxplayer ou même le terminal. Vous devriez constater que la performance de VNC en mode de capture directe s’est améliorée et est beaucoup plus utilisable pour les tâches interactives.

Comment installer VNC Connect

VNC Connect est disponible dans les dépôts de Raspbian dès maintenant, et peut s’installer en entrant les commandes suivantes sur un terminal :

sudo apt-get update
sudo apt-get install realvnc-vnc-server realvnc-vnc-viewer

Si vous utilisez déjà VNC Server ou VNC Viewer, les mêmes commandes installeront la mise à jour. Il faudra redémarrer pour utiliser la version la plus récente. Une mise à jour du système aura le même effet.

Vous trouverez plus d’informations à propos de l’installation sur la page Raspberry Pi de RealVNC. Si vous souhaitez profiter de la connectivité par Internet, vous devrez créer un compte RealVNC.

Utiliser VNC Connect

Mise en route de VNC Connect

Comme pour les précédentes versions de VNC, il faudra cocher la case d’activation dans la fenêtre de Configuration du Raspberry Pi.

Découvrir VNC Connect

Attention !
Pour la suite de ce chapitre, votre Raspberry Pi doit être connecté à Internet.

Cliquez sur l’icône VNC en haut à droite de l’écran de Raspbian PIXEL. Cette fenêtre d’accueil s’ouvre. Cliquez sur pour connecter en bas de la fenêtre.

Vous arrivez sur la page de connexion de VNC.

Dans la partie GET STARTED entrez votre adresse mail et cliquez sur NEXT.

Renseignez les différents champs, cochez (ou pas) les cases en bas de la fenêtre, puis cliquez sur SIGN UP.

Vous allez recevoir un message à l’adresse mail que vous avez indiquée. Cliquez sur VERIFY MAIL pour valider votre adresse mail.

VNC confirme la vérification de votre email. Cliquez sur GOT IT.

Vous pouvez maintenant activer votre compte gratuit qui vous permet de gérer jusque 5 machines.

Sécuriser la connexion

Le Raspberry Pi que je connecte à Internet n’a pas de grosses applications critiques. Il me sert surtout pour les essais. Alors, bon, si un hacker russe ou chinois se connecte et prend la main, tout ce qu’il risque de récupérer comme info, c’est la température dans le bureau. Au pire il pourra allumer une LED sur la plaque breadboard. Pas de quoi casser trois pattes à un canard 😀

Par contre, si votre Raspberry Pi envoie un flux vidéo, s’il gère une alarme ou votre domotique, y compris la chaudière, on ne va peut être pas laisser des intrus se connecter dessus. Enfin, c’est mon avis. Dans ce cas je vous conseille de valider en bas de la fenêtre précédente la vérification en 2 étapes.

Cela vous envoie sur cette page : cliquez sur ENABLE 2 STEPS VALIDATION

Comme j’utilise déjà Google Authenticator (pour Facebook ou twitter) c’est cette méthode que j’ai choisie. Google Autenticator (GA) génère un code éphémère, calculé à partir d’une clé propre à chaque utilisateur. Lors de la première utilisation GA génère une clef numérique secrète de 80 bits unique pour chaque utilisateur. Cette clef est transmise sous forme d’une chaîne de 16 caractères en base 32 ou par l’intermédiaire d’un code QR (j’ai choisi cette option !). L’application mobile calcule à chaque connexion une signature numérique basée sur cette clef unique, en codant le nombre de périodes de 30 secondes écoulées depuis l’ « epoch» Unix. Un nombre à 6 chiffres est affiché par l’application et l’utilisateur doit le recopier sur le site web, en plus de son mot de passe. Ceci garantit que seul cet utilisateur pourra accéder aux informations.

En cas de perte (vol)  de votre mobile l’application génère des codes de secours qu’il faudra garder précieusement !

Bon, on n’est plus loin de la fin de ce tutoriel. On accède à la page perso VNC… Mais il n’y a pas encore d’ordinateur affiché. On va s’en occuper !

Configuration de VNC Server sur le Raspberry Pi

Dans la partie gauche de la fenêtre : Connectivité, cliquez sur Ouvrir une session. Entrez les informations de login de votre compte VNC.

Choisissez la méthode d’authentification en 2 étapes.

Entrez le code fourni par l’appli sur votre smartphone/tablette. Les codes sont valides une minute.

Choisissez la méthode pour la connexion : directe pour votre seul réseau local, cloud pour une connexion via Internet.

Votre Raspberry Pi est rattaché à votre compte VNC et vous allez pouvoir vous y connecter à distance.

Connexion à votre Raspberry Pi

Liste d’ordinateurs disponibles

Revenez sur la machine distante (ça va, vous suivez toujours ?) Le Raspberry Pi apparait dans la liste des ordinateurs.

Installer VNC Viewer

Si vous ne l’avez pas encore sur votre smartphone ou votre tablette, rendez vous sur la page de téléchargement de VNC.

Cliquez sur le système de votre matériel (pour moi c’est Android).

Et installez VNC Viewer sur le(s) matériels que vous souhaitez utiliser pour la prise de main à distance sur votre Raspberry Pi.

VNC sur tablette ou smartphone

Sur la tablette ou le smartphone, démarrez VNC Viewer.

Le Raspberry Pi qui nous intéresse se trouve dans la Team (l’équipe). Tapez sur Team =>

Dans la Team, le Raspberry Pi apparait. Tapez dessus (pas trop fort, quand même 🙂 )

On va devoir s’authentifier pour se connecter.

Pour se connecter sur la machine il faut saisir le login/password de la machine (ici pi/raspberry).

et on se retrouve sur le bureau du Raspberry Pi 🙂

Les menus sont accessibles normalement, ainsi que les applications.

Par contre si on lance Minecraft on a une fenêtre toute noire. En fait Minecraft comme omxplayer et d’autres applis écrivent directement dans un framebuffer (mémoire d’écran). La dernière version de VNC permet cependant (à titre expérimental) de récupérer les infos qui n’apparaissent pas normalement.

Dans la fenêtre VNC Server sur le Raspberry Pi, cliquez sur le menu (les 3 barres en haut à droite). Dans l’item Options du menu cliquez sur Dépannage, puis cochez la case Utiliser le mode de capture direct (en rouge ci-dessus).

Cette fois Minecraft apparait bien dans la fenêtre !

Conclusion

Avec cette version de VNC Connect, le Raspberry Pi devient accessible de n’importe où via l’Internet. C’est encore une nouvelle possibilité qui va sans doute inspirer bien des makers et nous attendons avec impatience les applications de cette possibilité !

Sources

Get ‘Back to my Pi’ from anywhere with VNC Connect

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

35 réflexions au sujet de « Connectez vous de n’importe où à votre Raspberry Pi avec VNC CONNECT »

  1. Doudy

    Bonjour,
    Comme d’habitude très bonne explication.

    Tu dis “Cliquez sur l’icône VNC en haut à droite de l’écran de Raspbian PIXEL”
    Est-ce que ce VNC-connect n’est valable que sur Raspbian PIXEL ?

    Merci.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Yannick
      c est prévu pour raspbian
      vous pouvez essayer d’ajouter le dépot raspbian momentanément à votre sources.list
      update puis install de VNC
      ensuite supprimez la ligne raspbian de sources.list
      mais c’est sans garantie…
      cordialement
      François

      Répondre
  2. MENOUILLARD

    Bonsoir,
    J’ai le message suivant : ” The port on which the computer is listening for a connection could not be contacted “.
    Je pense qu’il faut ouvrir le port 8080 ? mais je ne sis pas comment m’y prendre sur ma Livebox.

    Répondre
  3. Le galloudec Yannick

    Bonjour François,

    J’ai finalement réussi, sous Debian – happi game center en téléchargeant sur realvnc le paquet à installer et utiliser la commande dpkg –install + nom des fichiers téléchargés (à dézipper d’abord : viewer et server) ; cela fonctionne très bien.
    J’espère que cela servira à d’autres.

    Bonne journée

    Répondre
  4. Nicolas Rigaud

    Super article comme d’hab.
    Je me permets juste de dire qu’il faudrait rajouter dans l’article le fait qu’il faut “autoriser” VNC dans les paramètre de Pixel (dans l’équivalent du Raspi-config).

    Répondre
  5. Tom ALACID

    Bonsoir, petit rajout: je ne parvenait pas en graphique à activer le serveur dans la config du Pi (surement car je m’y connecte déjà par VNC ?) alors il faut passer par le ssh puis sudo raspi-config et la ça fonctionne !
    Bonne soirée
    Tom

    Répondre
  6. Bertrand

    Bonjour,

    Merci pour le travail, le site, les tutos…
    C’est une mine d’informations, fiable et efficace, ça m’a grandement aidé et évolué sur mon Rpi2
    J’ai utilisé vnc et j’ai vu les nouvelles versions de vnc, bon elles proposent de nouvelles fonctionnalités, mais j’aime pas trop le côté compte a créer…
    Enfin soit, la je fait une réinstallation du pi, et j’avais réussi je ne sais plus par quel moyen de faire une liaison qui me permettait d’avoir accès au pi en mode graphique, la console, le bureau, Kodi, et j’avais un contrôle TOTAL, mais me rappelle plus comment j’avais fait…Une idée?(dispmanx???)
    Bien a vous Bertrand.

    Répondre
  7. Bertrand

    Bonjour,

    Merci pour le travail, le site, les tutos…
    C’est une mine d’informations, fiable et efficace, ça m’a grandement aidé et évolué sur mon Rpi2
    J’ai utilisé vnc et j’ai vu les nouvelles versions de vnc, bon elles proposent de nouvelles fonctionnalités, mais j’aime pas trop le côté compte a créer…
    Enfin soit, la je fait une réinstallation du pi, et j’avais réussi je ne sais plus par quel moyen de faire une liaison qui me permettait d’avoir accès au pi en mode graphique, la console, le bureau, Kodi, et j’avais un contrôle TOTAL, mais me rappelle plus comment j’avais fait…Une idée?(dispmanx???)
    Bien a vousBertrand .

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Bertrand
      difficile à dire comme ça
      mais si vous activez VNC sur le Raspberry Pi
      et entrez son adresse dans VNC viewer, il me semble qu’il n’y a pas besoin de céer un compte ??
      cordialement
      François

      Répondre
      1. Bertrand

        En fait j’ai voulu egalement utiliser vnc sur mes PC sous windows, et les dernieres versions demandaient de creer un compte (team)… et cela semble y ressembler et pas necessaire pour un usage local.

        Répondre
  8. christophe

    Bonjour,

    Comment fait on pour supprimer une machine de la team?
    comme on a droit de gérer 5 machines j’ai fait des essais et du coup je me retrouve avec 3 machines alors que j’en utilise qu’une.

    Merci bonne journée.

    Répondre
  9. Alain Def

    Bravo pour les explications simples permettant d’afficher la page minecraft sous VNC au lieu d’un écran noir , mais dans ce mode de capture directe , je n’obtient qu’une image statique de l’écran du pi avec un pointeur de souris affiché inactif et par contre , le pointeur bien mobile de la souris de mon PC mais qui ne permet plus d’agir sur le pi dont l’écran est une image statique !! Je ne sais même plus revenir en arriére pour stopper le mode de capture directe ???

    Répondre
  10. TCHUISSEU Borel

    Salut ma raspberry ne parviens plus à se connecter sur VNC et par une mauvaise manipulation j’ai dû désactiver le wifi sans savoir je souhaite que tout retourne au départ svp cmt vais je faire c’est capital pour la poursuite de mes travaux de recherches svp. Merci cordialement

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bonjour
      bin il manque des infos pour vous aider ! “ça marche plus ne suffit pas”
      dites nous par quelle manipulation vous avez désactivé le wifi ? quelle version de Raspbian, quel modèle de Pi ?
      imaginez que vous appelez votre garagiste pour lui dire “Ma voiture ne démarre plus, qu’est ce qui ne marche pas ?”… pensez vous qu’il peut trouver la panne ?
      Avez vous vérifié que le pays FR est bien déclaré dans les localisations ? (Menu > Préférences > Configuration du Raspberry Pi > Localisation > Région du WiFi) ?
      que donne la commande ifconfig ?
      que donne la commande iwconfig ?
      est ce que la commande rfkill donne ce résultat ?
      pi@raspberrypi:~ $ sudo rfkill list all
      0: phy0: Wireless LAN
      Soft blocked: no
      Hard blocked: no
      1: hci0: Bluetooth
      Soft blocked: no
      Hard blocked: no
      et si Wireless LAN est bloqué, que donne
      sudo rfkill unblock 0
      etc…
      on ne peut dépanner qu’en ayant un certain nombre d’éléments
      Le dépannage ce n’est pas de la voyance
      cdt
      françois

      Répondre
  11. TCHUISSEU Borel

    Bonjour en effet je me suis connecté par VNC avec l’adresse IP de ma raspberry pi 3 model B+ puis une fois son interface graphique apparu j’ai dû déactivé le wifi qui me permettait d’être connecté et jusqu’içi je ne sais pas quoi faire pour l’activer.merci cordialement

    Répondre
  12. TCHUISSEU Borel

    Mais je ne parviens par à accéder à l’interface graphique de la carte grâce à son IP je ne sais comment possédé maintenant

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Je n’ai pas de solution là, mais on peut
      dans l’ordre :
      1/ essayer de réactiver le WiFi en mettant un fichier wpa_compliant dans la partition /boot accessible sur la carte depuis un PC windows
      2/ connecter le raspberry pi sur un réseau avec un câble Ethernet vous pourrez y accéder sur une autre adresse
      3/ connecter le Raspberry Pi à un écran HDMI, brancher un clavier et une souris
      il y a toujours moyen de reprendre la main, il n’y a pas que le WiFi dans la vie 😀

      Répondre
  13. benoit

    bonjour, non, bonsoir
    après avoir laissé passer longtemps sans me connecter à distance à mon pi, je ne me souviens plus ni de mon nom, ni de mon mot de passe de connexion realvnc….et pas moyen de récupérer l’un ou l’autre vu mon niveau + qu’amateur dans linux. j’ai tenté “whoami” qui répond “pi” alors que dans les options debian, j’ai nommé mon pi différemment. je fais donc plusieurs tests de connexion mais sans succès et me voilà maintenant bloqué suite nombreuses tentatives échouées… qu’elle manipe faire pour récupérer nom ou mdp pliiiiiz ? y a qu’ici où je susi sur d’avoir les bonnes infos car ailleurs, on trouve tout et n’imps. merci de votre retour 🙂

    Répondre
      1. benoit

        bonjour, mister MOCQ.
        merci de votre retour mais hélas rien ne se passe comme expliqué dans le lien donné. disons que mon anglais est a peine meilleur que ma maitrise linux donc je vous laisse imaginer la galère.
        pour que cela soit clair pour moi, le nom d’utilisateur a entrer dans la fenêtre d’authentification de vnc server est celui de mon compte vnc ou le nom de mon rpi ? si déjà j’arrive a trouver le nom, je pourrais avancer. j’en reviens pas de sécher la dessus alors que j’y arrivais bien il y a 1 an… 🙁

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour Benoit
          pour ce soir c’est trop tard je vais éteindre tout le bazar
          je regarde demain pour faire un tuto en français que je mettrai sur le blog
          ça servira à d’autres lecteurs
          bonne soirée

          Répondre
        2. benoit

          j’ai bien relu l’article, c’est bien le nom de mon rpi qu’il faut mettre dans l’onglet utilisateur. j’ai réinitialisé le mdp via sudo raspi-config, j’ai bien mi le nom de mon rpi et malgré tout, je n’arrive pas à me connecter à distance é_è
          toujours le même message d’erreur d’authentification alors que je suis sur de mon nom et de mdp.

          Répondre
  14. benoit

    bon, pour les gros nulos comme moi, s’il en reste encore, en éditant mon mdp via sudo raspi-config, j’utilisais des lettres comme “m” ou “a”, et devinez quoi….clavier….en…. en QWERTY !!!
    je vous laisse m’insulter c’est mérité, j’en reviens pas moi même.
    mister MOCQ, merci d’avoir pris le temps de faire des recherches et désolé du dérangement.
    continuez comme ça, merci à vous 🙂

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bonjour Benoît
      merci pour ce retour
      oh non, en 50 ans d’informatique (depuis 1971) j’ai fait toutes les conneries possibles et imaginables 😀
      je comprends
      bonne continuation
      cdt
      francois

      Répondre
  15. Ping : Configurer VNC sur Raspbian pour accéder à distance au bureau Pixel du Raspberry Pi • Domotique et objets connectés à faire soi-même

  16. kartable

    Bonjour,
    L’article suscitant toujours des questions, je voulais faire part de ceci :
    – le serveur est pré-installé dans les Raspbian récents ; il suffit de taper “vncserver” dans un terminal et il se lance en éditant une signature et l’adresse d’un nouveau bureau (pour moi 198.168.1.98:1)
    – cette adresse est à fournir dans l’application android avec les identifiants de connexion à Raspbian
    Rien de plus facile, même pas besoin de s’inscrire sur la plateforme VNC-connect.
    Je n’ai testé que l’accès au bureau ; la prise en main demande un peu d’habilité et j’ai surtout des lags sur la souris qui occasionnent des clics dans le vide ou là où il ne faut pas. Malheureusement il n’y a pas de réglage possible pour obtenir un déplacement plus lent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.