Publié le 30 août 2019 - par

Bientôt un nouveau livre sur le Raspberry Pi 4

Après plusieurs mois de travail j’ai envoyé les fichiers de mon prochain livre à l’éditeur. Il parle de Raspberry Pi 4 bien sur.. mais pas que ! Les LED, les matrices, servomoteurs et autres anémomètre, capteurs climatiques… sont au rendez vous.

Raspberry Pi 4, Python et Météo

Ayé, j’ai envoyé les fichiers de mon prochain livre (ce sera le cinquième 🙂 )aux Editions ENI. Encore une belle aventure dont vous avez pu voir des moments illustrés si vous me suivez sur Facebook ou Twitter.
Démarré en avril, ce livre parle bien entendu du Raspberry Pi 4 mais aussi du 3B+ et du 3A+ récemment sortis, abordables financièrement et très suffisants pour certains projets.
Au sommaire il y a la création de la carte microSD avec NOOBS et Raspbian Buster + l’utilisation du #RaspberryPi en mode graphique et en mode texte (oui, les commandes #Linux indispensables). Après on part sur les composants et la façon de les utiliser (sans les cramer) LED, LED RGB, ruban de WS2812, servomoteur, Matrice de LED avec un journal lumineux, codeur incrémental… Des programmes en #Python et des projets expliquent comment mettre en œuvre et utiliser tous ces composants.


Attention, hein, pas du #Python de développeur aguerri ! Non, du Python de maker (les puristes vont me massacrer), du Python de débutant, pour montrer qu’avec un script lisible, des instructions simples on peut démarrer avec le Raspberry Pi et l’électronique.
Vient ensuite la station météo qui est le projet majeur du livre. Chaque capteur est présenté pour être bien compris (et bien utilisé) :
– BME680 pour la température, l’humidité, la pression atmosphérique (accessoirement les composés volatils polluants)
– Anémomètre pour mesurer la vitesse du vent
– Pluviomètre pour la hauteur des précipitations
– Girouette pour la direction du vent avec une carte analogique pour convertir la tension lue en numérique)
On va afficher tout ça en mode texte sur l’écran…
D’accord, ce n’est pas très sexy !


Alors un dernier chapitre explique comment envoyer les données à une Base de Données InfluxData : #InfluxDB et #Chronograf pour afficher une page web avec de beaux graphiques en temps réel de toutes les valeurs mesurées par les capteurs.
Avec les délais de PAO, relecture, correction et impression, le livre sera disponible début décembre.

ststion météo anémomètre, pluviomètre, girouette

Derniers tests en intérieur avant le montage extérieur.

Bien entendu on me dira que tout ça se trouve sur Internet. C’est vrai ! Je suis de la génération bouquin, j’aime bien avoir tout sous la main, prendre des notes, corner une page (c’est pas bien !), relire un chapitre avant de dormir… Oui il y a la tablette mais avec le livre pas besoin de se protéger de la lumière bleue et… il ne tombe pas en panne de batterie.Voilà je vous donnerai les infos au fur et à mesure de l’avancement.

Le livre sera publié en décembre 2019 aux Éditions ENI. Collection La Fabrique

Vidéo de présentation

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

40 réflexions au sujet de « Bientôt un nouveau livre sur le Raspberry Pi 4 »

  1. jean-marie

    Bon courage pour la relecture papier. Je sais trop bien par expérience, que l’on a beau faire, on laisse toujours des coquilles que l’on découvre au moment de signer le bon à tirer bien qu’on ai relu dix fois et fait relire par des amis, Et bien entendu c’est sur ces coquilles que les auteurs d’articles tombent tout de suite.

    Répondre
  2. Frédéric FRANKEN

    Excellent timing !
    J’ai lu le précédent avec grand intérêt 🙂
    Par ailleurs, je prépare également un livre pour ENI / la fabrique sur Fusion 360…
    Et j’y consacre une partie sur la modélisation d’un boitier pour le Raspi 4 😉
    Peut-on se contacter à ce sujet ?
    A bientôt,
    Maker Fred

    Répondre
  3. David

    Par hasard, vous ne souhaitez pas vous faire une piscine avec une domotique complète pilotée par un raspberry, pour en faire un tuto ou un livre ? 🙂
    Continuez ainsi, c’est toujours un plaisir pour un novice comme moi, qui à plein de projets irréalisables sans aide, de lire des gens comme vous.

    Répondre
  4. antoin

    Bonjour
    J’avais lu avec intérêt votre dernier livre sur le pi3 et pi0.
    Un des intérêts du pi4 est qu’il y a une version avec 4 giga de ram, ce qui va permettre le développement d’un logiciel système 64bits, ce qui était difficile avec un seul giga. Votre ouvrage n’est -il pas prématuré en sortant avant la sortie du logiciel 64 bits?
    cordialement

    Répondre
  5. François MOCQ Auteur de l’article

    Bonjour Antoin
    On n’est pas sur le même type de livre
    Ici c’est un livre de maker pour piloter des composants electronique en Python et réaliser une station méteo
    Le précédent etait plutôt du style bible ou encyclopedie…
    L’OS n’est pas le plus important pour ce genre de chose et pour un débutant qui découvre le Pi
    L’autre raison c’est que l’éducation nationale a choisi python pour le lycée et qu ils auront besoin de supports 😊

    Répondre
    1. j2c

      Super, il ne sera donc pas redondant avec le Pi3, PI0 que j’ai acheté l’année dernière (et que j’ai dévoré, et que j’utilise parfois comme référence pour certains tests)

      J’ai hâte de lire ce nouveau volet.

      Répondre
  6. Thiery Lendormi

    Bonjour François,
    Merci pour ton travail pour rendre le raspberry pi accessible à toutes et tous.
    J’ai hâte de lire ce livre.
    amicalement,
    Thierry Lendormi

    Répondre
  7. Gordon

    Salut à tous.

    Bravo pour la sortie prochaine de votre livre consacré à la raspberry pi 4.

    Ce qui me pose le plus de problème, ce ne sont pas les programmes sources à développer mais de trouver le matériel électronique pour concevoir le projet.
    Ce n’est pas aussi simple de trouver en France le matériel en question !

    Cordialement.
    Artemus24.
    @+

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      oui c’est vrai
      pour la station météo en France Lextronic devrait faire une offre couplée avec une réduc sur l’ensemble livre+station
      pour les autres composants utilisés dans le livre, je réfléchis à faire un kit pour ceux qui voudraient se lancer.
      cordialement
      François

      Répondre
  8. patat

    bonsoir,
    Enseignant de profession, je ne connais que trop l’ingratitude si souvent présente. Je lis régulièrement vos billets et j’apprécie beaucoup la qualité, la précision des sujets ; beaucoup de clarté et le code marche toujours, on voit bien que rien n’est laissé au hasard. L’activité de veille et la réalisation de montages et de programmes sont passionnantes, mais très chronophage ; certaines s’en plaignent…
    Outre vos qualités pédagogiques évidentes, j’apprécie aussi beaucoup votre enthousiasme pour ces cartes et leurs logiciels associés comme ce génial Gnu/Linux et autres…
    Longue vie à framboise314 ! et merci pour tout.
    Jmp.

    Répondre
  9. Samuel LE VISAGE

    Mr Mocq comme à chaque sortie je prendrais votre prochain livre,

    le projet de la station m’intéresse vraiment, est-ce qu’il y’aura une nomenclature des différents composants avec les références exactes ?
    Pourra t’on éventuellement revenir vers vous en privé pour savoir ou vous avez commandé les articles nécessaire au projet ?

    D’avance merci pour vos réponse.

    Au plaisir de vous lire en décembre

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Samuel
      les composants du livre se trouvent en ligne sur les sites asiatiques
      normalement en France Lextronic fera une offre avec une réduction pour un achat groupé livre+capteurs météo (à confirmer)
      pas de souci si vous voulez me contacter en direct l’adresse est en bas de chaque page du blog 🙂
      je vous donnerai le lien que j’ai utilisé mais c’était un ensemble complet et les frais de port sont élevés
      on trouve les capteurs comme pièces de remplacement pour station Misol et WSxxxx

      Répondre
  10. Adrien

    Bonjour
    Super projet cela fait quelques mois que je cherche un tel système.
    Pourriez-vous m’ indiquer le prix du hardware nécessaire pour réaliser cette station ?
    Merci beaucoup
    Adrien

    Répondre
  11. Yves

    Bonsoir Mr Mocq

    Vu ce qui s’est passé il y a 8 jours à Rouen, est-ce que vous pourriez envisager d’ajouter un chapitre ou une annexe à votre bouquin au sujet d’une carte d’acquisition supplémentaire des polluants chimiques dans l’air autour de la station.
    Les Mag PI N°23 et 24 pourraient être un début de solution technique et logiciel.
    Beaucoup de gens seront intéressés pour tester la pollution atmosphérique ambiante chimique il me semble et le fournisseur pourrait l’intégrer dans l’achat groupé pour faire des économies d’échelle.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      ça fera peut être l’objet d’une extension mais le livre est parti chez l’éditeur et je ne peux rien ajouter
      le BME680 dispose d’un capteur VOC de composés volatiles mais je ne sais pas s’il est adapté aux saloperies composés émis lors de l’incendie. Pour les particules on peut envisager un capteur de particules 10 et 2.5 j’en ai qui tourne ici mais sur un ESP 🙂
      relevés BME280
      http://www.madavi.de/sensor/graph.php?sensor=esp8266-10362672-bme280
      relevés particules
      http://www.madavi.de/sensor/graph.php?sensor=esp8266-10362672-sds011

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.