Publié le 8 octobre 2018 - par

Atelier de découverte Raspberry Pi avec Pôle Emploi

A la demande de l’agence Pôle emploi du Creusot, le FabLab UtoPi du Creusot (71) a organisé un atelier découverte du Raspberry Pi à destination des demandeurs d’emploi. J’ai eu le plaisir d’animer cet atelier dans les locaux que l’IUT du Creusot avait aimablement mis à notre disposition. L’objectif était de faire découvrir les possibilités du nano-ordinateur qui est de plus en plus utilisé en entreprise, pour le prototypage ou l’industrialisation de solutions à prix réduit.

Atelier Raspberry Pi – Pôle Emploi

Norbert,  Adhérent CSP et journaliste qui participait à l’atelier du 18 septembre 2018, a composé un « article » accompagné de photos que voici.

Pour démarrer dans la découverte du Raspberry Pi, c’est la programmation en script shell qui a été choisie, avec l’objectif d’allumer une LED, le “Hello World” de l’électronicien.

 

L’article de Norbert

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

3 réflexions au sujet de « Atelier de découverte Raspberry Pi avec Pôle Emploi »

  1. Denis Brion

    Une chose m’étonne :
    pourquoi choisir le script shell pour faire découvrir RPi -et la programmation, qui peut survivre au Brexit) alors qu’il existe (avec les ligatures vers le matériel permettant d’illuminer une laide, voire un relais) :
    *scratch (permet de structurer intuitivement ses programmes, le conférencier aurait une expertise certaine en la matière) pour les 7 à 77 ans
    et
    * python (les programmes et les données sont structurées; des IDE comme Eric sont installables par les dépôts) pour les 12 à 122 ans (résistant ainsi aux réformes des retraites) et portable -sous la forme de micro python- sur des toutes petites cartes à ESP32 par ex. (ça lui fait une très grande espérance de vie) …

    A part le fait de lancer aisément (et un script python, une fois mis au point convivialement,est dans le même cas) , je vois mal l’interet de bash (difficile de structurer ses programmes a fortiori ses données) pour un débutant, même si à l’usage, on peut le trouver très bien.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Denis
      Scratch faisait partie des propositions mais n’a pas été retenu car ça faisait trop “gamin”.
      l’idée n’était pas ici d’apprendre la programmation mais de découvrir les possibilités du Raspberry Pi
      Et en 3 heures montre en main avec une présentation du Pi et de ses utilisations indus et maker, il ne restait pas beaucoup de temps…
      bien entendu j’ai fourni les instructions en expliquant le pourquoi de chacune et tout monde a semblé satisfait d’avoir pu piloter sa LED 🙂 et même de la faire clignoter

      Répondre
  2. Denis Brion

    Bonjour François:
    J’ai été heureux de savoir que diverses possibilités ont été envisagées, dont Scratch (je l’ai montré à un ami, excellent informaticien qui l’a trouvé quasiment idéal pour introduire des sturctures informatiques; bash étant le pire, si on n’est pas soigneux : on peut commencer vite, mais ça devient très compliqué au bout d’un moment, le moment où on a besoin de code structuré).
    Ce qui m’a chagriné, c’est que l’argument “ça fait gamin” existe (je ne le nie pas, mais se fier aux apparences est la pire des démarches -même si il faut composer avec les gens à qui on le présente- )

    Python offre à peu prés les mêmes fonctionnalités que bash, mais les structures de programmes se matérialisent par des indentations -on est obligé d’en prendre conscience- et on peut évoluer plus vite qu’avec bash, me semble-t-il.

    Un autre avantage de python (outre qu’il est porté de plus en plus partout : https://randomnerdtutorials.com/getting-started-micropython-esp32-esp8266/
    ) est qu’il a plein d’emballages -à l’opposé des consoles virtuelles- dont certaines peuvent avoir un look “adulte”, “adulte pilote de Boeing” -je pense à eric, hérissé de boutons- ….
    (au fait, je ne suis pas du tout fana de python ni de scratch -je suis plus à l’aise en bash et en Fortran+c- mais ces deux options me semblent faites pour débuter en programmation, et une -petite- partie des gens sensibilisés au RPi peuvent vouloir se mettre à programmer: autant que ce soit sur des bases confortables à moyen therme)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.