Publié le 14 juillet 2021 - par

Aspirateur robot guidé par LIDAR Realme TechLife

Après l’achat d’un précédent aspirateur que j’avais décrit dans le blog, la marque Realme intéressée par l’article, m’a proposé de tester leur dernier modèle, guidé par LIDAR. Il réalise une cartographie des lieux (jusque 5 niveaux ou étages) et permet de configurer ses interventions via une application. Qu’auriez vous fait à ma place ?? J’ai accepté 🙂

Realme m’a gracieusement envoyé cet aspirateur pour les tests. C’est donc un

============= Article sponsorisé =============

Les liens vers la boutique Realme sont affiliés et je recevrai un (faible) pourcentage sur les ventes. Ils m’ont offert le matériel et j’ai choisi de rédiger cet article, tout en conservant ma liberté rédactionnelle.

Aspirateur robot Realme TechLife guidé par LIDAR

A propos de Realme

Les produits utilisant l’intelligence artificielle envahissent la vie quotidienne, Realme veut construire un écosystème AIOT (Intelligence artificielle des objets) complet pour les utilisateurs du monde entier. Au cours des cinq prochaines années, Realme prévoit de développer ses produits AIOT pour créer un écosystème complet, depuis l’usage individuel jusqu’aux produits intégrés dans la maison intelligente. Techlife est le point de départ de ce voyage.

Techlife devrait devenir une plate-forme de communication ouverte pour les utilisateurs et les partenaires commerciaux. TechLife prévoit ensuite de soutenir les startups innovantes et dynamiques du secteur, de partager les canaux de vente et les chaînes d’approvisionnement. Enfin, Realme s’unira aux plus grandes marques d’appareils électroménagers du monde pour rejoindre la plateforme TechLife, afin de créer véritablement un écosystème AIOT complet pour les utilisateurs.

Realme est une marque HighTech créée en 2018 par Sky Li. Son but est de fournir des produits avec une expérience utilisateur améliorée. Avec l’accès aux technologies de pointe via le smartphone, Realme propose des technologies avancées, appliquées pour la première fois dans ce segment de prix.

Au début de l’année 2020, Realme a annoncé sa stratégie à double orientation « Smartphone + AIoT« . En novembre 2020, Realme a été désignée par le rapport de Counterpoint comme la marque à la croissance la plus rapide à atteindre le cap des 50 millions de ventes de smartphones au troisième trimestre 2020. (d’après la doc de Realme)

L’aspirateur robot piloté par LIDAR

Realme lance son premier aspirateur robot doté d’une fonction d’aspiration et de balayage avec 38 capteurs différents pour une navigation intelligente, y compris le capteur LiDAR (couramment utilisé dans les véhicules autonomes et les avions).

Le LiDAR permet une navigation rapide et précise en temps réel, ainsi qu’une cartographie précise des pièces dans l’application. La localisation et cartographie simultanées, connue en anglais sous le nom de SLAM (simultaneous localization and mapping) consiste à simultanément construire et améliorer une carte de son environnement et de s’y localiser. (Article Wikipedia sur SLAM)

L’aspirateur embarque 38 capteurs différents

Le système intelligent de cartographie et de navigation LiDAR embarqué sur l’aspirateur permet :

  • Une cartographie précise : 98% de précision ; scan à 360°(taux d’échantillonnage 2400HZ). Le robot ne se perd plus après la construction complète des cartes.

    Le LIDAR en action au dessus de l’aspirateur

  • Un positionnement précis : Chaque pièce peut être clairement identifiée, et les utilisateurs peuvent diviser la carte en zones aussi petites que 0,01㎡. Le robot peut optimiser le chemin pour nettoyer plus rapidement.
  • Une planification intelligente : Le robot planifie intelligemment ses itinéraires de nettoyage pour garantir une grande efficacité. Il peut se repositionner automatiquement et même être déplacé. Le robot peut reconnaître les gros obstacles et les éviter automatiquement.

    Gros plan sur le LIDAR

  • Une prise en charge du stockage de 5 itinéraires (cartographie multi-étages). Pour les utilisateurs vivant dans des maisons à plusieurs étages, le stockage multi-cartes permet de nettoyer les sols de manière personnalisée. En général les autres marques limitent le stockage à 4 cartes.

Par rapport à un système de navigation inertiel ou visuel classique, le système de navigation LiDAR rend le robot 12 % plus précis dans sa planification de la trajectoire et du nettoyage.

Le robot peut identifier les surfaces qu’il nettoie en temps réel. Lorsque ce sont des zones difficiles à nettoyer comme des tapis ou les bords de mur, sa vitesse de déplacement est automatiquement réduite au minimum et sa puissance d’aspiration est réglée au maximum pour garantir un nettoyage aussi profond que possible.

Il peut fonctionner à un faible niveau de bruit : 55dB. Il ne fera pas assez de bruit pour causer des interférences avec une conversation par exemple. L’aspirateur ne gênera pas les enfants ou les animaux domestiques en raison d’un bruit excessif :

  • Silencieux: 55dB-600Pa
  • Standard:58dB-1200 Pa
  • Fort: 62dB-2500Pa
  • Super fort:68dB-3000Pa

Support de Google Assistant et Alexa

L’aspirateur fonctionne parfaitement avec Google Assistant et Alexa. Vous pouvez contrôler vocalement le robot avec ces deux appareils.


Le produit prend en charge 14 langues : chinois taïwanais, néerlandais, anglais britannique, français, allemand, italien, malais, polonais, portugais, espagnol, thaï, turc, ukrainien, hindi.
La voix de la machine, par contre, est uniquement en anglais et en chinois.

Transport

J’ai reçu la version de base pour les tests. Le réservoir d’eau/bac à poussière est à commander séparément si vous souhaitez laver le sol en même temps que vous l’aspirez. Le bac à poussière seul a une capacité de 600 ml, le bac à eau+bac à poussière fait 350 ml et 300 ml.

L’aspirateur est livré dans un carton rigide contenant une boîte de protection efficace ‘style carton d’œufs en plus gros). Le modèle que j’ai reçu était en parfait état. Vous verrez cela dans la vidéo que j’ai réalisée.

Les caractéristiques de l’aspirateur Realme

La batterie de 5200mAH donne au robot une autonomie max. de 5 heures (Conditions de test fabricant : mode silencieux, réservoir d’eau plein, 20% de la surface en meubles). Vous aurez une autonomie plus faible mais largement suffisante pour un étage.

Quand le robot a fait sa cartographie, vous pourrez programmer des nettoyages, bloquer des zones (mur virtuel), commander des nettoyages renforcés… La pompe à eau supporte 4 débits différents (arrêt, mini, normal, maxi) et permet d’adapter le nettoyage à la zone concernée.

Après avoir parcouru l’étage, le robot revient à sa base et se met en charge automatiquement. Le temps de charge maxi (batterie vide) est inférieur à 6 heures.

Installation de l’application

Je n’ai pas rencontré de difficulté particulière avec l’application. Le seul point pas documenté est la zone Date de… lors de la création du compte. Pour un appareil neuf je suis parti sur l’idée de mettre la date d’achat mais je me faisais jeter à chaque fois. Ce n’est que plus tard que j’ai compris le message qui me disait qu’on ne peut pas s’inscrire si on a moins de 16ans ! 🙂 Pourtant dieu sait que j’ai rabâché aux techniciens que je formais de toujours lire les messages d’erreur. Même si on ne les comprends pas toujours ils donnent souvent des indications, des directions où chercher.
Ici je me suis demandé pourquoi il disait que j’avais moins de 16ans alors qu’il ne connaissait pas ma date de naissance. Et puis tout d’un coup mon neurone s’est réveillé et j’ai compris qu’il fallait mettre… ma date de naissance dans le champ Date de… J’ai donc demandé un nouvelle fois le code de validation (ils vous l’envoient sur le téléphone ou sur votre mail)… pour me voir répondre que j’avais atteint le nombre d’essais maximum et qu’il fallait attendre le lendemain pour re-essayer ! MDR. Donc le lendemain…

L’appli existe pour Android et iOS

L’installation (86Mo) dépendra de la vitesse de votre connexion, mais c’est assez rapide. C’est l’appli Realme Link qui est utilisée par d’autres appareils de Realme (smartphones). Il faudra donc donner les autorisations pour l’ensemble du matériel.

Même si on peu ne pas être d’accord avec la fourniture de ces informations, il faut en passer par là pour pouvoir utiliser l’application.

On passe en mode recherche de nouvel appareil et l’aspirateur est détecté. Il apparait avec son adresse MAC.

 

On peut maintenant lier l’appareil à l’application.

Pour cela on le connecte au réseau Wi-Fi de la maison.

 

Un didacticiel vous donne les grandes lignes, mais l’utilisation de l’application est plutôt intuitive.

L’aspirateur avec son LIDAR réalise une cartographie de l’étage qu’il a parcouru. Il identifie plus de pièces que dans la réalité, mais je pense que c’est l’agencement des ateliers et les obstacles qui créent ces pièces. On peut modifier lez zones à parcourir (mur virtuel) ou personnaliser la puissance d’aspiration par rapport au lieu nettoyé, planifier les nettoyages…

L’aspirateur se commande également via Google ou Alexa.

Plan de l’étage

J’ai tracé (rapidement) un plan de l’étage. J’ai ajouté la plupart des meubles et des obstacles (comme les portes). Les murs de la pièce d’archives (en haut à droite) sont garnis d’étagères de rangement, ce qui lui donne cette forme bizarre. On voit que le robot a bien repéré tout cela. C’est amusant de voir le placard en bas de l’image. Il est muni de portes à glissière qui apparaissent sous forme de décrochements.

L’utilisation de cette appli est facile et ne pose pas de problème particulier. Après c’est également possible de démarrer l’aspirateur simplement en appuyant sur le bouton A/M sur le dessus du robot 😉

Résultat

J’ai testé la version avec le bac à poussière seul pendant plus d’une semaine. Le robot revient bien sur sa base. Comme je prends la précaution de dégager les obstacles gênants (rallonges électriques, caisses…) il ne se coince pas. Le nettoyage est parfait et la machine exécute correctement son travail.

Vidéos du fabricant

 

Vidéos du déballage et de la mise en service

Conclusion

L’aspirateur fonctionne bien et ne laisse pas de zone non visitée, sauf les recoins inaccessible. Ce qui est intéressant ici c’est le LIDAR et la localisation SLAM que je n’avais pas encore testé. c’est assez bluffant la précision qu’on obtient avec ce système. Le pilotage par smartphone est un plus pour les adeptes du connecté, mais une fois que c’est paramétré, la machine se débrouille très bien toute seule.

Les poils d’animaux et les cheveux sont bien enlevés sans provoquer de bourrage trop important sur la brosse. Le bémol c’est la surface de l’engin qui est superbe mais fait bien apparaître les poussières quand il y en a qui se déposent. Autre question : pourquoi avoir fait le bac de nettoyage en option ?

Le robot aspirateur est disponible dans la boutique Realme sur Aliexpress. Jusqu’au 31 juillet 2021 Realme offre un coupon de 96$ ce qui met le robot à 329,99 $ hors TVA.

Sources

Boutique Realme TechLife

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

10 réflexions au sujet de « Aspirateur robot guidé par LIDAR Realme TechLife »

  1. CDBI30

    Désolé François,

    mais tous ces trucs n’ont rien à voir avec les Raspi (aspirateur, montre……)

    OK pour les Imprimantes 3D.

    Je me demande si je vais vous envoyer mon Lanceur-IP comme je vous l’avais promis

    et donner mes sources sans aucun retour.

    il me semble que les programmes en Python pour le Raspi

    ou des réalisations avec un Raspi n’intéressent personne sur ce blog

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Christian
      Je sais bien mais pour avoir en test des imprimantes 3D ou des découpes Laser, avec la régie qui distribue ces produits il faut aussi passer par les montres, aspirateurs ou autre brosse à dent connectée.
      D’un autre côté c’est intéressant de voir l’utilisation des capteurs ou des LIDAR sur ce genre d’objet. La navigation avec Cartographie est utilisée par les amateurs de robotique… Et pour ma part les objets connectés sont un centre d’intérêt
      Tout ça fait partie des objectifs du blog
      après presque 10 ans à 100% sur le Raspberry Pi j’ai besoin de souffler un peu.
      J’ai envie aussi de profiter de mes petits enfants et de récupérer de qques soucis de santé dont je ne parle pas en ligne…
      Après il y a aussi des publications plus fréquentes que sur le blog, c’est sur Facebook, Twitter ou LinkedIn. Les personnes qui suivent ces réseaux ont des infos en préalable à ce qui va arriver sur le blog.
      En ce moment par exemple il y a

      C’est en préparation et ça nécessite pas mal de travail en amont (mais vous le savez)
      pendant lesquels la production d’articles est ralentie.
      voila voila
      vous verrez ce que vous faites pour la publication de vos projets
      mais j’ai eu des retours de makers au dernier salon à Nantes début juillet et la formule du blog semble intéresser les lecteurs
      cordialement
      François

      Répondre
      1. cdbi30

        Merci François pour cette longue réponse
        J’espère que sur le plan santé….cela va mieux
        mes nouveaux projets actuels ne sont que du soft en Python
        le lanceur-IP dont je vous avais parlé avec une class SSH/SCP
        THERMO-Maitre qui remonte tous mes Raspi équipés d’un BME280/680 en SSH
        avec courbes en matplotlib et historique par mois et année
        mais je ne peut que vous envoyer une doc en .ODT ce qui entraine
        un travail pour vous pour la mettre en WordPress.
        Y a t’il une autre solution ?

        sur le plan Hard, mon nouveau boitier avec refroidisseur en « liquid-cooling »
        qui maintient mon Média-Center à <50° sous Prime Video.

        Ce qui m'étonne , c'est que personne ne propose de réalisation depuis un bon bout de temps.

        Pour répondre à GALLY, il faut bien trouver des moyens pour financer le blog
        Dans votre réponse:
        ""un mini PC très puissant (l’article est prêt mais la régie n’a pas donné son feu vert) ""
        C'a veut dire quoi?…c'est quoi cette "Régie"

        Cordialement
        Christian

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour Christian
          Le mini PC est un Beelink GR7 que j’ai testé pendant une semaine. c’est assez bluffant pour un PC de cette taille ! (https://amzn.to/3iqXQHZ) Après le test je l’ai envoyé à Planète Numérique.
          La régie est une entreprise qui gère les propositions d’articles faites aux bloggueurs, influenceurs et autres youtubeurs. Elle fait l’intermédiaire entre les entreprises qui s’affichent sur Amazon et Aliexpress et les bloggueurs. C’est plus simple de gérer un seul interlocuteur que d’avoir des contacts avec chaque fabricant séparément. C’est eux qui arrangent l’envoi gratuit du matériel (quand c’est le cas c’est toujours indiqué sur le blog) et le suivi de la rédaction. Il est prévu (souvent par contrat) que l’article soit diffusé à une date choisie par le fabricant. Parfois en cas de souci de production ou autre, le fabricant bloque la sortie des articles. C’est le cas pour ce Beelink GR7 pour lequel je n’ai pas eu le feu vert pour publier.
          Les réalisations sur RasPi sont toujours d’actualité mais on en voit beaucoup sur youtube (comme les frères Poulain – je les ai rencontrés à Nantes- qui ont utilisé 2 articles du blog pour leurs vidéos https://youtu.be/ndIg7PREHRM à 9min 30″) et puis il y a de nombreux autres blogs qui sont apparus sur le Pi et c’est très bien pour mettre à disposition des idées de réalisation. Le retour que j’ai eu à Nantes à de nombreuses reprise c’est que les gens retombent très souvent sur framboise314 lors de leurs recherches. Signe qu’il est toujours bien référencé. J’ai même vu une personne qui m’a dit avoir changé de métier et démarré son activité de surveillance et de vidéo en utilisant les articles du blog. Ça fait plaisir 🙂
          Pour la santé ça s’est amélioré, il y a eu 1 semaine un peu « hard » après l’opération et j’ai fait un coup de calcaire à Nantes mais ça n’a pas duré. Depuis j’y vais doucement … normalement la cicatrisation est faite et je vais pouvoir reprendre des activités de façon plus assidue… mais toujours prudemment 🙂
          j’espère avoir répondu à vos questions
          cordialement
          François

          Répondre
  2. gally

    Un peu déçu egalement de voir que la majorité des articles sont de la promotion publicitaire maintenant on a un peu l’impression que vous vous équipez en toute sorte.

    Jaimerai un article interessant sur l’alimentation solaire d’un raspberry par exemple.

    Vous m’avez deja répondu que on ne vous proposait pas de matériel à tester et que vous n’avez pas forcément le financement.

    Pourquoi ne pas revendre tout ce matériel promotionnel pour investir dans un petit panneau solaire et nous faire un article intéressant.

    Je n’en suis pas moins satisfait de la qualité de vos articles et conscient de l’investissement et de l’énergie que vous investissez et vous en remercie.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      merci pour ce retour
      j’ai eu plusieurs remarques dans ce sens effectivement.
      Ce qu’il faut savoir c’est que les tests sont proposés par une régie qui regroupe un certain nombre de constructeurs. Il s’agit de Zbanx . L’avantage est de n’avoir qu’un seul interlocuteur. Pour info je reçois plusieurs propositions de tests de produits ou de rédaction d’articles chaque semaine en plus de ceux que me propose la régie… Autre avantage via la régie c’est que les fabricants proposent ces tests en avant première, souvent avant la sortie des produits, pour que l’article soit publié au moment de la sortie « officielle ». On sert donc de beta testeur comme ça a été le cas pour le graveur Laser Ortur ou l’aspirateur piloté par LIDAR. J’ai ainsi pu faire remonter certaines constatations aux équipes de développement. Je conçois que certains articles ne vous intéressent pas, mais l’objet du blog mentionne bien ces autres possibilités.
      Après, en principe je ne revends pas du matériel que je reçois gratuitement, je le propose gratuitement à d’autres makers ou à des personnes intéressées. Lisez par exemple le début de cet article. Même s’il est arrivé que je revende un produit suite à une demande, le revenu sert à acheter du matériel, comme vous le dites. Par exemple tout le matériel Raspi PICO utilisé pour ces articles a été acheté de cette façon
      Ensuite framboise314 c’est aussi des expos à travers la France, la dernière année a été calme mais là ça semble repartir…
      Une expo comme Nantes début juillet c’est une semaine de préparation pour le matériel, Plus de 600Km aller et autant pour le retour (essence, péage autoroute, repas), puis 4 ou 5 nuits d’hôtel + repas pour 2 ou 3 personnes. Je vous laisse estimer le coût, même en faisant attention aux dépenses. Regardez la vidéo à partir de 2’48 »
      Je passe sur le prix de l’hébergement professionnel (chez Yulpa) avec un VPS pour le blog + un hébergement mutualisé pour le forum, les plugins payants pour améliorer l’expérience utilisateur, protéger le blog (firewall, antispam, https…)
      Pour un retraité ce n’est pas toujours simple 🙂 Je n’ai pas fait le pas pour les panneaux solaires n’ayant pas d’utilisation directe. J’ai travaillé sur un projet de maison 0 énergie alimentée par panneaux solaires, pilotage avec un Raspberry Pi, mais c’est du projet de plus grande dimension.
      Merci d’avoir lu cette réponse, il y aura d’autres articles sur le Raspberry Pi mais de temps en temps il faudra supporter des articles annexes pas forcément en lien direct. Sur les rails j’ai par exemple une brosse à dents connectée avec des capteurs de position qui analyse l’efficacité du brossage, un mini PC très puissant (l’article est prêt mais la régie n’a pas donné son feu vert) et une imprimante 3D dernière génération (dont le fabricant à retardé la sortie).
      cordialement
      François

      Répondre
      1. gally

        Merci pour votre réponse et ces explications.
        Effectivement je vois ce n’est pas aussi simple.
        Bonne continuation à vous.
        Cordialement

        Répondre
  3. Isnogoud

    Bonjour,

    Je plussoie, qui plus est pour des machins connectés avec la Chine alors que ce n’est pas nécessaire pour qu’ils fonctionnent.

    Si ça vous permet d’avoir des produits gratuits pour votre usage personnel, pourquoi pas…

     

    Répondre
  4. Ping : Montre connectée realme Band 2 - Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française....

  5. Ping : Smartphone realme GT Neo 2 - Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française....

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.