Publié le 7 mai 2016 - par

EasyEDA : Dessinez vos circuits imprimés en ligne

easyEDA_titre_250pxEasyEDA est un outil de CAO pour l’électronique (EDA= Electronic design automation) gratuit pour les particuliers et fonctionnant dans un navigateur web, donc sans installation.
Il a été conçu pour permettre aux amateurs d’électronique, aux ingénieurs, aux professeurs, aux élèves ingénieurs… d’accéder facilement et gratuitement à la CAO électronique. Avec EasyEDA la conception, la simulation de fonctionnement et la création du circuit imprimé (PCB) se font dans votre navigateur.

============== Article sponsorisé ==============

EasyEDA une CAO électronique gratuite en ligne

Fonctionnalités de EasyEDA

Voici comment EasyEDA présente son appli de création de circuit imprimé en ligne.

Saisie simple de schémas

easyEDA_presentation_600px

Cliquer pour agrandir

Dessinez des schémas rapidement dans le navigateur en utilisant les bibliothèques disponibles. Les mises à jour seront appliquées automatiquement.

Simulateur de circuits

easyEDA_developpement_600px

Cliquer pour agrandir

Vérifiez des circuits analogiques, numériques et mixtes avec sous-circuits et modèles SPICE !

Conception de circuits imprimés sur le web

easyEDA_conceptio_600px

Cliquer pour agrandir

Avec plusieurs couches, des milliers de blocs, vous pourrez toujours travailler rapidement et agencer vos cartes de manière fluide.

Le flux de production avec EasyEDA

easyEDA_organigrammeVous trouverez ci-dessous les différentes étapes appliquées à la création d’un clignotant à base de 555…

Essais de EasyEDA en réel

logo_easyEDA2

Appli Google Chrome

Lorsque EasyEDA m’a contacté pour me proposer d’écrire cet article, j’ai bien entendu voulu tester cette application avant d’accepter la proposition. EasyEDA est disponible gratuitement dans la boutique Chrome. easyEDA_chrome_01Une fois l’appli installée si on affiche les applis (taper dans la barre d’adresse de chrome : chrome://apps)

easyEDA_chrome_02 et qu’on clique sur l’appli EasyEDA, on aboutit sur le site web d’ EasyEDA :

easyEDA_chrome_03_600px

Cliquer pour agrandir

Sur la gauche les symboles que vous sélectionnerez simplement en cliquant dessus. Dans la partie droite vous pouvez choisir de dessiner un schéma ou directement un PCB (circuit imprimé).

Choix d’un circuit à dessiner

Pour un vieil ancien électronicien comme moi, il fallait trouver un circuit simple à mettre en œuvre pour tester l’utilisation de cette appli web. Et pourquoi pas un bon vieux 555 ? J’en ai mis à toutes les sauces au cours de ma carrière, il sera encore de la partie cette fois-ci 🙂

easyEDA_555_simu2_600px

Cliquer pour agrandir (http://www.ohmslawcalculator.com/555-astable-calculator)

et on sortira sur une LED, juste pour « voir »…

Dessin du schéma

Très simple à utiliser l’interface déjà vue un peu plus haut. Sélectionnez un composant dans la colonne de gauche en cliquant dessus. Déplacez la souris dans la fenêtre de saisie. Cliquez, vous déposez un composant. Cliquez encore, vous en déposez un autre… La barre espace et la touche R permettent de faire tourner les composants. Les numéros s’incrémentent automatiquement. Voici ci dessous le schéma que j’ai réalisé.

easyEDA_555_schema_600px

Cliquer pour agrandir

Simulation du circuit

easyEDA_simuSi vous regardez le schéma, vous verrez que j’ai ajouté deux sondes volProbe1 et volProbe2. Il est possible de lancer la simulation en cliquant sur l’icône représentant un jogger puis Run the Document.

Il faudra régler les paramètres pour pouvoir observer les courbes produites par le simulateur. Après quelques tâtonnements, le résultat de la simulation apparait.

easyEDA_555_simu_600px

Cliquer pour agrandir

On voit bien la charge/décharge du condensateur ainsi que la sortie du montage. Pour mieux observer le résultat j’ai agrandi l’image en jouant sur le temps (µs/div).

easyEDA_555_simu3_600px

Cliquer pour agrandir

Si vous regardez le calculateur de 555 un peu plus haut, vous verrez que la période devrait valoir 15,385 µs… pas mal, non ?

easyEDA_PCBUne fois le fonctionnement vérifié, en cliquant sur l’icône de la carte de circuit imprimé vous lancez la création du circuit imprimé.

La première étape est la génération du chevelu (net en anglais) où les composants sont reliés par des fils directs.

easyEDA_555_pcb1A partir de ce chevelu, déplacez les composants sur la carte en fonction de vos contraintes de placement (ici je n’en avais pas 🙂 )

easyEDA_555_pcb2easyEDA_PCBrouteBon… on commence à voir à quoi va ressembler le circuit… Il faut maintenant activer le routage des pistes.

On clique sur l’icône représentant des pistes de circuit imprimé et c’est parti. Une première fenêtre vous demande des infos sur la taille des pistes. Vous pouvez aussi éviter de router certaines pistes comme la masse par exemple, si vous prévoyez un plan de masse… Dans un premier temps validez simplement en cliquant sur RUN.

easyEDA_PCBroute1

easyEDA_PCBroute2Avec le schéma du 555 le routage ne prend que quelques secondes… ce ne sera certainement pas le cas avec un schéma plus complexe.

easyEDA_555_pcb3La couleur des pistes indique si elles sont au dessus ou en dessous du circuit.

easyEDA_555_pcb5_600px

On peut rajouter des pistes, changer la largeur, déplacer certaines pistes en cliquant sur les points actifs, par exemple j’ai décalé celle qui passe sous R4 et qui me semblait trop proche de la pastille. J’ai aussi fait faire un demi-tour à la LED D1 (en bas à droite) car les pistes se croisaient. Dans ce cas il faut relancer le routage et on perd le dimensionnement des pistes modifiées. Il faut donc lorsqu’on entreprend de retoucher les largeurs de pistes s’assurer que tous les composants ont correctement positionnés !

On peut insérer une image, un logo sur le circuit imprimé :

easyEDA_logo

Les différentes couches de la carte sont affichées selon un code de couleurs. Ici la couleur jaune indique qu’on visualise la sérigraphie, le marquage du circuit.

easyEDA_logo_600px

Cliquer pour agrandir

On peut enfin afficher une vue photographique du circuit pour se faire une idée de ce à quoi il va ressembler.

easyEDA_photview

Des exemples plus évolués

Bon, d’accord, mon circuit à base de 555 n’est pas très représentatif… Il m’a permis de tester le déroulement des opérations et de vérifier le fonctionnement de cet outil gratuit.

Bien entendu avec un peu de patience (et beaucoup plus d’expérience) on peut produire des circuits tout à fait professionnels dont plusieurs exemples sont accessibles sur le site :

easyEDA_exemples

easyEDA_switch_4ports_600px

Switch 4 ports – Cliquer pour agrandir

 

easyEDA_titre_600pxUne carte STM32 :

projet_stm32_600px

Cliquer pour agrandir

projet_stm32_PCB_600px

Cliquer pour agrandir

projet_stm32_PCBrouge_600px

Cliquer pour agrandir

projet_stm32_PCBsilk_600px

Cliquer pour agrandir

Utiliser les modules open source

EasyEDA contient également des bibliothèques de composants qui vous permettent d’intégrer directement les composants de plusieurs vendeurs :

easyEDA_browse1easyEDA_browse2easyEDA_browse3Pour illustrer cela j’ai choisi un module équipé de LED (SeeedStudio) qu’il est ainsi possible d’intégrer à un montage :

easyEDA_led_selection_600px

Cliquer pour agrandir

easyEDA_led_schema600px

Cliquer pour agrandir

easyEDA_led_schema2_600px

Cliquer pour agrandir

easyEDA_led_pcb

EasyEDA possède une bibliothèque riche de milliers de composants électroniques (pour schémas, pour circuits imprimés et pour la modélisation) et des dizaines de milliers d’exemples de schémas ! Tout le monde peut utiliser cette bibliothèque et l’enrichir. On peut aussi importer des schémas faits dans Altium, Eagle et KiCad et les éditer dans EasyEDA.

On y trouve l’Arduino sous toutes ses formes par exemple le R3 :

easyEDA_arduino

Créer le circuit imprimé

easyEDA_fabricationQuand vous êtes satisfait(e) de votre circuit, l’icône Fabrication Output vous dirige vers la page sur laquelle vous pourrez au choix télécharger les fichiers Gerber (si vous souhaitez les faire fabriquer par un autre fabricant) ou poursuivre votre réalisation en commandant le circuit imprimé chez EasyEDA .

easyEDA_Gerber

Tutoriel

Un tutoriel très complet (en anglais) décrit les opérations nécessaires à l’utilisation d’EasyEDA. Un ebook en ligne décrit quant à lui l’utilisation du simulateur.

Le tutoriel est complété par des vidéos qui expliquent les opérations, par exemple la création de schéma :

On peut aussi créer des schémas très professionnels :

projet_at89s51_600px

Cliquer pour agrandir

Vidéo

Conclusion

logo_easyEDAAu cours de mes essais qui ont duré plusieurs heures, EasyEDA s’est montré stable, fiable et relativement facile à maîtriser car il est assez intuitif. Un regret quand même, c’est que quand on a routé et retouché les largeurs pistes une modif qui oblige à relancer le routage… oblige à reprendre les largeurs de pistes. Pas grave si on a un petit circuit comme le mien. Un peu plus embêtant si on a une carte très chargée !

La disponibilité d’un grand nombre de modules en open source est un plus non négligeable, ainsi que l’accès à des milliers de projets partagés comme les horloges ou les contrôleurs de vitesse

La disponibilité d’un tutoriel et d’un ebook sur la simulation (en anglais) facilitent la prise en main de cette appli en ligne.

Entièrement gratuit pour les particuliers, étudiants… EasyEDA vous coûtera une vingtaine de dollars par mois si vous l’utilisez à titre professionnel (https://easyeda.com/pricing).

Si vous utilisez EasyEDA, n’hésitez pas à faire un retour sur les avantages/inconvénients que vous trouvez à cette appli, les commentaires en bas de la page sont faits pour ça !

Sources

 

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

29 réflexions au sujet de « EasyEDA : Dessinez vos circuits imprimés en ligne »

  1. Dodutils

    J’ai vu pas mal d’outils en ligne de ce type mais je n’ai pas comparé, d’ailleurs en y réfléchissant je n’ai pas trouvé de site comparatif sur ce thème bien particulier.

    http://www.partsim.com/
    https://www.circuitlab.com/
    http://www.docircuits.com/
    http://dcaclab.com/ (très didactique pour les plus jeunes)
    http://www.falstad.com/circuit/ (celui-là est très simpliste mais sympa)

    Sans oublier les outils pour simuler des breadboard tels que :

    https://123d.circuits.io/
    http://www.123dapp.com/circuits

    Amusez-vous !

    Répondre
  2. MSG

    Bonjour ,
    Si on envisage de se lancer dans la conception de circuits , il vaut mieux investir quelques Euro dans un logiciel qu’on installe sur sa machine , plutôt que d’utiliser ce truc qui préfigure ce vers quoi veulent nous diriger ces exploiteurs de logiciels en ligne , le logiciel à péage .
    Sans compter les services payant qui seront ensuite proposés (gravure , la fourniture des composants et pourquoi pas le montage des composants ) .
    Le soucis c’est que , à moins d’être expert en la matière , on n’est jamais sur que le circuit dessiné sera fonctionnel , et je ne pense pas que ce site mettre un expert pour vérifier chaque montage , ça reviendrait beaucoup trop cher , à moins que des bénévoles s’y collent .

    Pour moi , ça enlève tout le plaisir qu’on a de faire son circuit par soit même de A à Z .

    Je préfère encore dessiner mes circuits sur un logiciel de retouche d’image comme GIMP .
    Je l’ai déjà fait , c’est fastidieux , mais en cas de retouche ou si besoin de reprendre une partie de montage (schéma ou dessin) sur un autre montage , l’emploi du bon vieux Copier Coller rend la tache facile .
    C’était le principe d’un ancien soft que j’utilisais « Board Maker » , il doit toujours exister mais hors de prix , le seul reproche que je lui faisait , c’est quand on copie et colle une zone de circuit , les pistes suivent dans leur intégralité .
    Chose qui n’arrive pas avec un soft de dessin , les pistes s’arrêtent en limite de cadre .

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour MSG
      Merci pour ce retour
      C’est une façon de voir les choses. Pour ma part j’ai longtemps utilisé Eagle (gagné à un concours d’Elektor 🙂 ). Mais là j’ai renoncé à tout ce qui était insoleuse UV, bains de perchlo etc…
      D’un autre côté la simulation même si elle demande un investissement en temps permet de vérifier le fonctionnement du circuit…
      Mais bon, c’est une solution qui existe et qui peut être intéressante
      bonne journée
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. msg

        Se passer de chimie pour réaliser ses circuits nécessite l’utilisation d’une graveuse CNC .
        Pour quelques circuits par an , ce n’est absolument pas rentable .
        Puis il faut être extrêmement vigilant à ne pas se retrouver à respirer les fines particules de l’usinage .

        Certains on trouvé des astuces pour créer leurs circuits comme :
        L’utilisation d’une plastifieuse (ou un fer à repasser) et du papier glacé de magazine pour faire le transfert direct sur une plaque non pré-sensibilisée .
        On s’économise l’insoleuse , le révélateur et les soucis de temps d’exposition .
        En cas de raté , on nettoie le toner de sur la plaque de cuivre et on recommence .
        https://www.youtube.com/watch?v=whIsDraCf3I

        Pour les produits de gravure , certains utilisent d’autres acides comme du débouche évier ou de la soude , il faudra prendre ses précautions sur les dosages et utiliser des protections (gants , masque et lunettes) , car c’est des produits très corrosifs .

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          ça doit être mon côté « écolo » de ne plus avoir envie de jeter des produits comme ceux là dans l’évier… Est-ce que tous ceux qui utilisent ces m…. payent le recyclage ou les jettent au caniveau ? 🙂

          Répondre
    2. Clemzo

      Ok pour une solution sur PC, mais il existe quand même plus simple que Gimp.
      Dans le domaine de l’Open-Source on peu citer Kicad (développé par le Cern) qui à l’avantage d’être multi-plateforme et de pouvoir faire des imports d’Eagle entre-autres.

      Répondre
  3. Laurent

    Bon sang mais pourquoi toujours tirer à boulets rouges sur les nouveautés je dirais même innovations sous prétexte qu’elles laissent entrevoir des extensions payantes !?
    C’est de toute façon le mode de diffusion qui va se généraliser très vite, et il y en a pour tout le monde ! on reste en gratuit, ou on utilise des services payants, mais le plus souvent on fait les deux et si on fait les comptes à la fin on se rend vite compte qu’il est préférable d’utiliser le mode péage !
    Le temps ou le choix de logiciels était limité et chacun utilisait le sien dans son coin pendant des années, à pleurnicher pour que les bugs pénalisant soient vite corrigés, est révolu !
    J’ai acheté une licence Adobe Premium 3500 euros il y a 5 ou 6 ans, et je n’ai utilisé que photoshop pendant une durée limitée… si j’avais opté pour le mode abonnement annuel ça m’aurait couté quasi 10 fois moins !

    Bon toujours est-il que dans mon cas, programmeur mais débutant en micro-controleurs et en électronique générale, je me réjouis de ce type d’innitiative, et s’il fallait à terme débourser quelques dizaines d’euros si je devais utiliser ce type de service ce serait sans hésiter !
    Il faudrait arrêter un peu de pinailler en prenant comme prétextes systématiques que votre solution est la moins cher ! quand je vois les critiques sur les nouvelles cartes sous prétexte de quelques euros non justifiés, ça me fait réfléchir 🙂

    En tout cas merci à ce blog et à son auteur pour toutes les news qui y sont dévoilées et développées…

    Répondre
  4. Ping : EasyEDA : Dessinez vos circuits imprimés...

  5. fred

    puréé si j’avais eu ca pendant mes etudes d’éléctronique … plutot que le rotring et la lame de rasoir

    Enfin ça c’était au début … après on a eu les 1ere logiciels de CAO pur Pentiium (je ne sais plus le nom (si quelqu’un peut m’aider sur le nom … mon Alzheimer me fait oublier les trucs)

    quand je vois ca … je me dis que nos enfants ratent des choses … lol (ah le rotring qui bave ….)

    Répondre
  6. Ping : EasyEDA : Dessinez vos circuits imprimés en ligne – Radioamateur France

  7. guillaume9433

    Après le rotring , j’ai connu LAYOUT et c’était sur 486DX (100mhz ……quand même!) Il falait 5 disquettes pour l ‘install. Aprés il y a eu wincircuit aussi.

    Répondre
  8. Bernard B

    Merci à Francois pour les tests qui ne prennent pas cinq minutes et qui profitent à tous.
    Je conseille aux débutants: https://123d.circuits.io/ qui est simple et bien réalisé (Autodesk) et qui permet à tous ceux qui ne veulent plus sortir leur « breadboard » avec les résistances les led et tout le toutim de s’y remettre sans fiche le bazar sur le bureau ou pire sur la table de la salle à manger. 😉

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Merci Bernard
      et c’est pas fini j’ai une idée de carte d’extension pour le RasPi et je pense que je vais voir ce qu’on peut faire avec easyEDA.
      Le modèle de la carte HAT est disponible sous Eagle, ça sera l’occase de vérifier si l’import fonctionne.
      eh arrêtez avec Layout et Workbench, j’ai les larmes aux yeux !
      cordialement
      François

      Répondre
  9. S.POURRE

    Bonsoir François,

    Nous sommes des dinosaures 😉
    Nous avons connu:
    – Le stylo baveux
    – Les transferts (mecanorma)
    – La cire de bougie + pointe traçante pour faire une gravure à l’anglaise et garder les plans de masse.

    Nota: le partage assez l’avis de msg quant à l’intérêt du logiciel et de tes données sur le cloud. Tu ne maîtrises plus grand chose. Comment reprendre le travail sans accès Internet ?

    Cordialement

    Sylvain

    Répondre
  10. Tonino

    Pour ceux qui veulent une alternative à ce produit en ligne, je me permet de conseiller Fritzing (fritzing.org), c’est un très bon programme, gratuit et intuitif.

    Répondre
  11. StEx

    Pour ma part j’ai testé Kicad (après avoir un peu utilisé Eagle) pour son côté open et multiplateforme, et c’est très bien. Ensuite commande du circuit chez oshpark (~3 semaines) et j’ai eu un double face parfait, très pro à peu de frais.
    La solution EasyEDA à l’air un peu plus simple… mais je préfère tout de même garder le contrôle et la pérennité, trop vieux sûrement 🙂 Kicad étant désormais sous l’escarcelle du CERN, je pense que pour quelques années, on est bon.

    Répondre
    1. S.POURRE

      Cépafo sauf que la dernière version ne sait pas relire les fichiers des précédentes et qu’ils conseillent donc de garder une vielle stable pour les anciens projets et de démarrer les nouveaux projets avec la nouvelle
      Comme quoi, il n’y a pas de solution idéale, même dans le libre 😉

      Sylvain

      Répondre
  12. Ping : Raspberry et Raspbian | Pearltrees

  13. Ping : Raspberry PI | Pearltrees

  14. Ping : EasyEDA : Dessinez vos circuits imprimés...

  15. visual

    bonsoir
    je viens de tester ce logiciel en ligne qui semble répondre à mes besoins
    Par contre je n’arrive pas , pour un composant dans le boîtier n’est pas connu ‘ESP8266″ à lier le boiter trouver et enregistrer à mon schéma pour permettre la génération du routage
    avez vous une idée de la méthode à appliquer
    par avance merci

    Répondre
  16. Visual

    Bonsoir
    Merci pour votre réponse rapide.J’ai bien trouvé ce qui me convient en utilisant la recherche par contre je n’arrive pas à lier le boîtier au circuit esp866 de mon schéma. De ce fait j’ai toujours un message d’erreur lors du lancement du routage.
    Comment faire ?
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.