Publié le 13 mars 2021 - par

Sortie de Primtux 6 pour Raspberry Pi 4 et 400

L’équipe Primtux annonce la sortie de Primtux 6. Cette nouvelle version est déclinée en plusieurs distributions pour s’adapter aux différentes machines. Une version pour les Raspberry Pi anciens (jusqu’au Pi3) et une pour les Raspberry Pi 4 et Raspberry Pi 400 sont disponibles, à côté de distributions pour des PC plus ou moins anciens.

Primtux 6 pour Raspberry Pi

Primtux vient de sortir en version 6. Cette version est fortement conseillée pour les Raspberry Pi 4 et Raspberry Pi 400. Avec les versions antérieures du Raspberry Pi, il est préférable d’utiliser la PrimTux4 RPi Buster. La version 6, manque de fluidité sur les générations antérieures à la Pi4/Pi400…

Installer Primtux sur Raspberry Pi

Rendez vous sur la page de téléchargement de Primtux. De nombreuses versions existent :

  • une version basée sur Ubuntu 20.04 pour les PC récents
  • une version basée sur Ubuntu 18.04 pour les PC récents qui n’aiment pas la Ubuntu 20.04
  • une version basée sur Debian Buster 10.6 pour les PC d’avant 2005, mais qui permet de recycler des PC dans les écoles.
  • une version pour le Pi4 et Pi400, et une version pour les Pi2 et Pi3

J’ai choisi la version Pi4/Pi400 pour mon installation sur Pi400.

Vous récupérez une image qui pèse 4Go

Cette image est compressée au format .gz. décompressez la avec par exemple 7zip sous Windows.

On voit tout de suite que l’image décompressée fait 30Go. Il faudra donc prévoir au minimum une carte de 32Go pour l’installation. Ça fait beaucoup plus que les distributions habituelles mais rappelez vous qu’ici tous les programmes sont inclus !

Utilisez Raspberry Pi Imager, sélectionnez l’image (le fichier .img) et votre carte de 32Go (minimum) puis lancez la création de la carte. Avec une 32Go c’est assez long, écriture + vérification. Vous avez le temps de boire un café tranquillement…

Quand c’est fini, mettez la carte dans le Raspberry Pi 4 ou Pi400 et démarrez. c’est parti.

Les nouveautés de Primtux 6

L’équipe a effectué un tri important dans les applications. Certaines qui n’avaient plus lieu de figurer dans la distribution ont été supprimées, par contre de nouvelles applications font leur apparition : Scratch3, Sugarizer, Pragmativités, jLoDB…, d’autres ont été mises à jour.
L’équipe a beaucoup travaillé sur le développement d’applications destinées à améliorer l’ergonomie, ou pour intégrer des technologies comme HTML5.

La page d’accueil de PrimTux 6 affiche 3 niveaux lors du démarrage :

  • Mini  pour maternelle de 3 à 6 ans
  • Super pour CP et CE1 de 6 et 7 ans
  • Maxi pour CE2, CM1 et CM2 de 8 à 10 ans

Chaque niveau est repéré par une couleur (rose vert et bleu). L’administrateur est le seul à devoir obligatoirement entrer un mot de passe pour accéder à sa session. Par défaut le mot de passe est   tuxprof.

Primtux embarque LibreOffice des écoles ainsi que Qwant Junior.

Les environnements élèves sont adaptés aux différents cycles de la scolarité primaire et protégés des mauvaises manipulations ;

J’ai apprécié la présence de Scribus peu habituel mais bien adapté pour réaliser un journal d’école par exemple.

En cliquant sur l’icône Primtux en haut à droite on ouvre un menu “classique” pas forcément très convivial pour les élèves (ci-dessus). Un clic sur la main (troisième icône en haut à gauche donne accès à un HandyMenu bien plus sympathique.

Quelques exemples d’applications

La distribution comporte une sélection de logiciels éducatifs de bonne qualité adaptés aux différents âges de la scolarité.

On parle de lui en ce moment. Je n’ai pas pu résister à Monsieur Patate (appelez le comme vous voudrez, je l’ai toujours connu sous ce nom).

Ah zut dans ce jeu de classement j’ai fait une erreur…

Par contre j’ai bien reconstitué une des histoires 😉

Un jeu d’Asteroïdes qui transportent des multiplicateurs

Roberval nous voici ou comment équilibrer une balance avec les poids disponibles.

Cahier d’exercice pour les CP, allons voir ce qu’il y a en Sciences ?

Ah un jeu de Sokoban avec un robot… pourquoi pas ?

Enfin Stellarium qui fonctionne à presque 20 frames/s sur le Pi400

Les développements en cours

Un PrimTux menu est en cours de développement. Il devrait arriver dans les mois à venir. Largement inspiré du HandyMenu, il permettre de gérer de façon centralisée, toutes les applications. Il sera alors possible, dans une unique interface, de :

  • lancer des applications
  • en installer de nouvelles depuis les dépôts
  • en supprimer.

Ceci permettra de personnaliser encore plus sa version de Primtux en fonction des besoins.

Configurer le contrôle parental

Pour assurer la sécurité des plus jeunes pendant la navigation sur Internet, PrimTux utilise CTParental. Il faudra veiller à la configuration de celui-ci pour éviter des trouvailles parfois inattendues lors des accès à l’Internet.

Si vous utilisez Primtux sur un accès connecté à l’Internet directement, il faudra configurer le Contrôle Parental pour protéger les plus jeunes. Sur Raspberry Pi il faudra installer CTParental, en autorisant l’installation avec plusieurs réponses Y aux questions lors de la phase d’installation. Pensez à blacklister Google (.fr et .com) et à désactiver le SafeSearch.

J’ai fait un test avec Qwant Junior qui m’a bloqué quand je demande MILF.

Après rien n’est parfait et il suffit parfois d’une simple erreur pour obtenir des résultats plus… inattendus. (J’ai tapé ?ILF dans un nouvel onglet). Comme quoi il faut bien veiller à paramétrer les accès…

Après si vous cherchez  ?ILF dans Qwant Junior puis dans les images… vous verrez…

Le forum Primtux

La communauté Primtux dispose d’un forum très réactif sur
https://forum.primtux.fr

sur lequel les utilisateurs de tous niveaux trouveront la réponse à leurs problèmes.

Un complément de Jérémie (mothsart) :

Je complète cet article pour mentionner que :

Les contributions et les tests ont été bien plus abondants que les précédentes versions pour le Raspberry Pi.
Le fait de travailler sur le passage de certains softs pour le Raspberry Pi nous a forcé à nous synchroniser avec certains projets open-sources et à aboutir à plusieurs “issues”  (correctifs) et demande de merge de l’équipe :

https://github.com/xournalpp/xournalpp/issues/2514#issuecomment-747837848
https://github.com/xournalpp/xournalpp/commit/49cf45ccf646b142f0beec8c9e8a0cbaf323b57a
https://github.com/OpenBoard-org/OpenBoard/pull/413

Également, les correctifs sur certains softs au sein de Primtux commencent à gagner en popularité :

gSpeech https://linuxfr.org/news/gspeech-passe-en-0-10 avec une intégration sous AUR (Archlinux) :
https://aur.archlinux.org/packages/gspeech
Mais aussi présent sur la distrib NixOS en stable et unstable : https://repology.org/project/gspeech/versions
(bon, là, c’est principalement moi qui ai fait l’effort)

Je trouve important de souligner ces points qui montrent que des projets tels que Primtux permettent de nourrir la qualité, l’avancement d’autres projets satellites.

Conclusion

Cette version de Primtux amène son lot de nouveauté et c’est surtout un formidable outil à disposition des enseignants. Les différentes versions destinées à plusieurs générations de PC ou de Raspberry Pi permettent d’envisager de réutiliser du matériel qui autrement serait obsolète (mettez Windows 10 sur un PC de 2003 😛 )

L’équipe de développement (Steph, Philippe Dpt35, mothsart) remercie les contributeurs qui ont participé aux tests : les membres de Oisux (mhep, Olivier, Didier), Alain, ideefixe, chti5933, Thierry M. Les retours qu’ils ont fait ont grandement contribué à l’amélioration de cette version de la distribution.

Merci à l’équipe Primtux d’avoir mentionné framboise314 dans les partenaires 😛

Sources

Télécharger, transférer et installer PrimTux

Filtrage Web

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.