Publié le 24 juin 2019 - par

Raspberry Pi 4 : Raspbian ‘Buster’ débarque

Avec le Raspberry Pi 4 nous avons vu arriver Raspbian Buster (d’après Debian 10 Buster).Cet article présente les évolutions les plus visibles de cet OS.

C’est dans un article paru sur raspberrypi.org que Simon Long, expert en expérience utilisateur, présente les nouvelles fonctionnalités de “Buster” et son interface utilisateur remaniée.

Cet article est la traduction de cette présentation.

Raspbian Buster un nouvel OS pour le Raspberry Pi 4

Le lancement du Raspberry Pi 4 c’est un nouveau matériel qui apparait mais aussi de nouveaux logiciels : Raspbian “Buster”, une toute nouvelle version de l’OS – compatible, comme toujours, avec tous les précédents modèles de Raspberry Pi – avec une interface utilisateur remaniée et plus simple basée sur la distribution Linux Debian 10 “Buster”.

Simon Long explique : “En raison de l’absence de différences flagrantes entre Buster et Stretch, je voulais faire quelque chose pour qu’il soit un peu plus évident que les utilsateurs avaient vraiment quelque chose de nouveau et de plus plat entre les mains. Quand nous sommes passés de Jessie à Stretch, il y avait un manque similaire de différences majeures, et les gens se demandaient s’ils avaient vraiment la nouvelle version – je voulais éviter cela cette fois. De plus, la conception générale de l’interface utilisateur en termes d’apparence des boutons, des commandes, etc. n’a pas vraiment changé depuis que je suis ici – il y a eu quelques petites modifications, mais il était temps de changer.

Plus plat c’est mieux

L’apparence plus plate était due à quelques facteurs”, poursuit Simon. “Tout d’abord, il semble y avoir une tendance générale dans la conception de l’interface utilisateur au cours des dernières années, à savoir que des conceptions plus plates et plus simples sont favorisées et les conceptions plus complexes et plus insipides sont écartées – iOS, Windows et Android ont tous fait le même genre de choses. Deuxièmement, Eben est un grand fan d’Interfaces Utilisateur plus plates, et il n’arrêtait pas de me pousser dans cette direction !
Mais c’est un peu un exercice d’équilibre – il ne faut pas aller trop loin et se contenter de boîtes carrées ennuyeuses partout, c’est pourquoi des choses comme les rayons d’angle ont été réduits, mais ils n’ont pas été complètement mis à angle droit.”

Il y a eu beaucoup d’expérimentation avec de nouvelles conceptions ; nous avons joué avec des choses comme changer la police du système et essayé de nombreuses idées différentes pour l’apparence des boutons, des curseurs et des barres de défilement, et je pense que nous avons fini avec quelque chose qui semble moderne sans avoir l’air trop ennuyeux“.

Mélange de matériel et de logiciels

Passer à une nouvelle version de Debian représente toujours beaucoup de travail “, note Simon. “Nous devons reprendre tous les changements et correctifs que nous avions créés pour la version précédente et les appliquer aux nouvelles versions du logiciel, tout tester, nous assurer qu’il est toujours stable et que nous n’avons pas eu de régression de performance, etc.

C’est généralement un défi en soi, mais le fait que nous passions à un nouveau matériel en même temps ajoutait une autre dimension – quand vous trouvez quelque chose de cassé, vous ne savez pas si c’est le nouveau matériel, le nouvel OS, ou simplement que vous avez vous-même quelque chose qui cloche !”

Sous le capot

Les versions de Debian (c) carreralinux

Toutes les améliorations ne sont pas immédiatement visibles : “Nous utilisons maintenant OpenGL pour dessiner le bureau avec l’accélération matérielle “, explique Simon. “C’est quelque chose que nous avions en tant que fonctionnalité expérimentale depuis quelques années maintenant – c’était une option dans raspi-config pour l’activer, mais c’est maintenant le mécanisme par défaut. Cela signifie que toutes les applications qui utilisent OpenGL devraient s’exécuter beaucoup plus rapidement, et cela signifie que des choses comme les jeux OpenGL sont maintenant utilisables sur Raspberry Pi prêt à l’emploi.”

“Une conséquence intéressante de ceci est que nous sommes en train de publier Buster avant Debian elle-même ! Certaines des bibliothèques qui permettent l’accélération OpenGL fonctionnent beaucoup mieux dans leurs versions Buster, c’est pourquoi nous utilisons des versions de test de Buster depuis plusieurs mois et il est plus logique de publier le logiciel Buster pour Raspberry Pi 4 que de faire tout le travail nécessaire pour que cela fonctionne sur Stretch. Buster est dans la phase finale des tests de Debian – il est probable qu’il sera officiellement publié dans un mois ou deux – donc ce n’est pas une chose particulièrement risquée à faire, mais cela signifie que quiconque utilise cette version l’obtient un peu plus tôt !”

L’évolution du bureau

Je suis très satisfait de la façon dont la nouvelle interface utilisateur a été conçue “, déclare Simon. “Comme le processus de conception a évolué graduellement au fil du temps, on ne se rend pas compte de la différence entre l’endroit où l’on a commencé et l’endroit où l’on s’est retrouvé, mais une fois les modifications apportées aux images existantes, le passage soudain de l’ancien au nouveau système améliore instantanément l’apparence des choses.”

Je n’avais jamais vraiment pensé qu’il y avait beaucoup choses à revoir dans l’ancien design, mais quand vous passez au nouveau design d’un coup, vous vous dites ‘wow, ça a l’air beaucoup mieux’ – ou du moins c’est ce que je pense !

Quelques infos sur les nouveautés

ici c’est framboise314 qui reprend la main 🙂

Le double écran

A mon avis, une des améliorations c’est l’apparition de la 4K et surtout du double écran.

Cliquer pour agrandir

On retrouve le double écran sous VNC. C’est assez marrant…
Le gestionnaire d’écran (au centre de l’image) est intuitif et simple à utiliser. Il faut bien positionner ses écrans droite et gauche… sinon ça fait bizarre 🙂

Voilà ce que ça donne

et si ces vidéos vous plaisent, pensez à vous abonner à ma chaîne 😉 merci !

Libre Office

On est en version 6.1. Rien à redire ça fonctionne et c’est fluide

VLC

VLC est version 3.07. J’ai fait quelques tests avec Big Buck Bunny en version 4K. Là aussi c’est fluide et je n’ai pas de remarque particulière. La vidéo était sur la carte SD.

Paramètres de Raspbian

Ici quelques nouveautés au niveau de l’onglet “Système”. Le 4K apparait et on peut désactiver la vidéo de son choix.

Conclusion

Comme d’habitude la sortie d’un nouveau matériel couplé à un nouvel OS ne simplifie pas les choses.

Il y a plein de choses qui fonctionnent et… plein d’autres qui cafouillent. Pour exemple je suis en train de travailler sur un livre pour piloter des composants (LED, boutons poussoirs, WS2812, matrices, encodeurs rotatifs, station météo) en Python. Eh bien comment dire? ça merde quoi avec le Pi4 et Raspbian Buster. Va falloir attendre que le portage des bibliothèques soit fait et que tout ça se stabilise.

Alors oui, nouveauté intéressante mais à moins d’aimer l’expérimentation, je vous conseille de tourner encore un moment sur Pi3B+ avec Raspbian Stretch si vous avez des applications sensibles. Pas la peine de tout casser…

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

37 réflexions au sujet de « Raspberry Pi 4 : Raspbian ‘Buster’ débarque »

  1. Didider B

    Ouaip, bien sur, mieux vaut attendre qu’un léger voile de poussière se dépose sur cette nouveauté, avant de se jeter dessus !
    La présence d’une EEPROM permettant à la fondation de rattraper d’éventuels bugs peut laisser penser que les tests auront été moins poussés que quand tout était gravé dans le silicium …
    Bon, enfin tout ce qu’on attendait est là : le port Eth gigabit, les ports USB3.0,, la RAM à profusion, il faudrait être grognon pour regretter la non compatibilité avec le facteur de forme des Pis précédents !
    Vivement une mise à jour du Pi Desktop !

    Répondre
  2. bruno83

    bonjour
    Je viens de l’installer l’ensemble de mes utilitaire sur le pi3 dernière version super aucun bug
    Mais certaines procédure différentes d’install (mariadb php 7.3) de stretch
    Python 3.7 avec les lib scientifiques
    Marriadbd ok fonctionne
    Appache 2 ok
    Php 7.3 ok
    phpmyAdmin ok
    Cgi pour python ok
    Wireshark ok
    Bluefish ok
    Kodi ok
    A+ bruno

    Répondre
  3. CrazyCat

    Je me permets de rappeler que cette version est actuellement une testing, pas une stable. Donc à réserver aux utilisateurs avertis qui, comme le dit François, veulent expérimenter.

    Répondre
    1. bruno83

      Bonjour
      J’ai linux sur l’ensemble de mes pc cette version me semble pour le moment hyper stable mieux que stretch sur le pi j’ai eu aucun crache majeur j’ai effectué une batterie de tests. même un débutant peut l’utiliser je pense
      J’ai testé l’ensemble gpio i2c série,…. En python aucun souci

      Répondre
  4. cyrille

    J’ai testé stellarium, qui utilise l’OpenGl, sur un Pi3, avec Raspbian Buster. cela fonctionne moins bien qu’avec Strech, : en gros 10 à 12 fps, au lieu de 20 à 25. D’ailleurs je m’interroge sur un OS qui va faire tourner des machines aussi différentes que le raspberry pi zero et le Pi4 à ‘GB….

    Répondre
  5. manu

    Bonjour
    Merci pour votre article, c’est cool d’avoir des infos toutes fraîches sur le raspi 4 !
    J’ai une question concernant l’affichage, il est mentionné 4k @60 Hz mais quid des définitions inférieures, comme le WQHD 2560 x 1440 par exemple ?
    Le raspberry pi 4 supporte-t-il cette résolution ?

    Répondre
  6. PHILIPPE BRONCHART

    Bonjour,
    merci pour ce test.
    Je rencontre des difficultés pour le boot en USB. Mon msata est fonctionnel sur un 3B+ mais la avec buster rien à faire. Il y a une astuce ?
    Comment activer le SSH et configurer ce nouveau PI sans le connecter à un écran clavier ? Parce que là rien à faire non plus.
    Amitiées
    Phil

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      merci pour ce retour
      désolé je n’ai pas pu tester cette fonction
      je prépare Nantes Maker Campus le WE prochain et je ne pourrai pas m’y mettre avant mi juillet je pense
      après, la distribution vient de sortir t il y a encore beaucoup de mise au point à faire…
      cordialement
      François

      Répondre
      1. PHILIPPE BRONCHART

        Merci François pour ton retour.
        J’ai commandé un Micro HDMI pour brancher un écran + un autre SSD Msata, je vais regarder ce qu’il se passe et je ferai un retour.
        Bon séjour à Nantes.
        Amitiés
        Philippe

        Répondre
  7. PHILIPPE BRONCHART

    Bon et bien c’est confirmé sur le forum du site de la fondation. c’est vraiment surprenant. Moi qui attendait beaucoup de l’USB 3.

    Le démarrage USB n’a pas été activé dans le micrologiciel de lancement, mais contrairement aux modèles plus anciens, le chargeur de démarrage du Pi4 est stocké dans une EPROM. Il peut donc être mis à jour pour résoudre les problèmes et ajouter de nouvelles fonctionnalités ultérieurement. Le démarrage réseau et USB sera ajouté dans une prochaine mise à jour. Jusque-là, vous devrez soit démarrer à partir d’une carte micro SD, soit le faire à l’ancienne avec / boot sur SD et / sur le lecteur USB.

    Amitiés

    Répondre
  8. PhilDenn

    Bonjour,
    J’ai de difficultés a faire fonctionner VLC “out of the box” sur raspberry pi4 2go.
    A priori cela semble bien fonctionner chez vous .
    Avez vous des informations concernant un dysfonctionnement de VLC sur Buster?
    J’ai lancé une bouteille a la mer ici: https://www.raspberrypi.org/forums/viewtopic.php?t=244080
    Il semble que nous ne soyons pas nombreux à voir ce problème. Mais je ne suis pas seul a priori
    Avez vous une idée sur ce qui se passe ? une piste ?
    merci
    …et félicitations pour ce site .On y trouve toujours des informations pertinentes et je le consulte très régulièrement .

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      Non désolé difficile de dire d’où ça provient quand on n’a pas le phénomène sous les yeux (et même encore parfois… 🙁)
      Buster est tout jeune et connait de nombreuses mises à jour. Je pense qu il faut attendre un peu que la version se stabilise…

      Répondre
      1. PhilDenn

        Merci pour votre réponse .
        Oui en effet, Buster est tout jeune .
        Je vais donc patienter . je suis un peu frustré , mais optimiste …
        Çà viendra vite , je pense .

        Cordialement

        Répondre
  9. Karine

    Merci pour cet article,

    J’ai moi aussi quelques griefs liés à la jeunesse de Buster. L’accélération matérielle au sein de VLC ne gère pas le désentrelacement. Pas de boot USB (Mise à jour du fw nécessaire je crois)

    Peut-on faire tourner Stretch (Et toutes les images qui l’utilisent) sur un Pi 4 en attendant ?

    Merci

    Répondre
  10. vr34

    Bonjour,
    Je ne parviens pas à installer samba sur mon nouveau Raspberry Pi 4 sous Rasbian Buster.
    Ok pour samba sur mon précédent RPi3b sous Stretch.
    Sous Buster si je lance “sudo apt install samba” l’installation affiche 6 lignes du style “Err :1 http://raspbian.raspberrypi.org/raspbian buster/main armhf python-samba armhf 2:4.9.5+dfsg-4
    404 Not Found [IP : …”
    puis 4 lignes du style “E: Impossible de récupérer http://raspbian.raspberrypi.org/raspbian/pool/main/s/samba/python-samba_4.9.5+dfsg-4_armhf.deb 404 Not Found [IP : …”
    Que dois-je faire pour installer samba ?

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      avec un tout nouveau système il faut attendre un peu car ce n’est jamais stable au début
      il y a sans doute encore des paquets qui n’ont pas rejoint la distribution
      je viens de récupérer la dernière mouture de Buster et je vais remettre le pi4 en chauffe pour voir ce que ça donne
      bonne continuation
      amitiés
      François

      Répondre
    2. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      je viens de partager un dossier avec Samba, le Pi4 et Buster. 9a fonctionne
      Procédure :
      installer samba
      sudo apt-get install samba samba-common-bin
      configurer le partage
      Il faut modifier le fichier de configuration de samba sudo nano /etc/samba/smb.conf
      pour ajouter le partage. Ajoutez ceci à la fin, dans la section “shares“:
      [partage]
      comment = Dossier partage Raspberry Pi
      path = /home/pi
      writeable = yes
      browseable = yes
      read only = no
      create mask = 0755

      Définir le mot de passe utilisateur samba
      Samba utilise des mots de passe différents de ceux du système, par défaut. Il faut ajouter un MDP. Lancer dans un terminal la commande suivante :
      sudo smbpasswd -a pi

      Enfin redémarrer samba
      sudo systemctl restart smbd

      Répondre
  11. vr34

    Merci François pour ton essai.
    C’est exactement la procédure que j’ai suivi mais les messages d’erreur arrivent dès l’installation de samba (sudo apt-get install samba samba-common-bin)
    Quelle version de Buster as-tu installé ? Comme je n’ai encore rien sur mon RPi4, je crois que je vais refaire la microsd !

    Répondre
  12. vr34

    c’était donc ça : maintenant samba s’installe correctement avec la version Buster 2019-7-10 😉
    A mois le partage de mon ssd en USB3 et ethernet gigabit sur la box internet 🙂

    Répondre
  13. Benoit

    J ai une question toute bête
    J ai la version du 20/6 sur laquelle je fais des apt-get update et apt get upgrade

    Est ce Qu en faisant ça , j obtiens la même chose que la nouvelle version sortie le 10/7 ? Ou vaut mieux reflasher la version du 10/7 ?

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Benoit
      non non ce n’est pas du tout une question bête
      normalement le update / upgrade fait le boulot pour les fichiers présents
      et si des fichiers ont été ajoutés …?
      pensez aussi à un dist-upgrade qui met à jour les fichiers spécifiques au Pi
      après si vous n’avez pas de données critiques reinstallez à partir de la dernière version (c’est ce que fais)
      un lecteur qui avait fait les mises à jour n’arrivait pas à installer Samba. Avec la dernière mouture, c’est passé
      cordialement
      François

      Répondre
    2. bruno83

      j’ai effectué la mise à jour
      ça supprime les erreurs de la première version je n’avais pas envie de tous installer encore une fois.
      bruno

      Répondre
  14. Benoit

    Rentré de vacance j ai donc installé la version du 10.
    Effectivement c est mieux que celle du 20/6 avec MAJ

    Donc prendre l image du 10 juillet

    Répondre
  15. Benoit

    Bonjour à tous
    Afin d avoir un buster plus puissant ( pour faire tourner les programmes + vite, je me pose la question de faire un cluster avec 3 RPI

    la vidéo YouTube de explique bien comment faire
    On installer un raspbian sur les 3 RPI , un master et 2 worker

    La question que j’en me pose en la suivante

    Sachant que je veux un raspbian buster graphique plus puissant pour faire tourner mes programmes

    Le raspbian buster du RPI master est il un buster avec la puissance gonflé
    Ou doit on utiliser un docker raspbian buster pour avec la puissance ?

    Répondre
  16. Remrem

    Bonjour à tous,

    Je viens tout juste de recevoir mon Raspberry pi 4! Il est prêt à être lancé. Pour info je vous avoue que je suis un novice sur les raspberry. Du coup avant de lancer la machine j’ai une petite question. Est-ce nécessaire d’être branché en ethernet pour lancer l’installation ou bien le wifi pourra t il prendre le relais en suivant ? Merci d’avance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.