Publié le 19 mars 2016 - par

Un Drone quadricopter avec un Raspberry Pi 2 et Navio+

mypidrone_animKevin et Philippe se sont lancés dans ce projet : Un drone piloté par un Raspberry Pi 2 et équipé d’une carte contrôleur Navio+. Ce sont deux anciens membres du club de WissousModelisme  de 2006 à 2011, et ils mettent toutes leurs compétences et leur passion des modèles volants dans ce projet.
Tout est publié, tout est partagé !

myPiDrone un drone quadricopter à base de Raspberry Pi

Le matériel

tarot_iron_man_650_600pxtarot-iron-man-650_ouvert_600pxtarot-iron-man-650_replié_600pxtarot-iron-man-650_platine_600px

Tarot 650 : Un châssis en fibre de carbone entièrement repliable

raspi2_600px.jpg

Raspberry PI 2 : Est-il encore besoin de présenter la framboise ?

Navio_600px

NAVIO+ : Navio + est une version améliorée du shield pilote automatique Navio conçu pour le Raspberry Pi A +/B +. Cette carte HAT remplace plusieurs contrôleurs embarqués facilitant le développement et améliorant la robustesse de vos projets. Navio+ étend la connectivité du RasPi et permet le contrôle du déplacement de tous types de robots : voitures, bateaux, avions, multirotors. Navio+ est équipé d’un récepteur GPS MIO et/Glonass/Beidou.
* Raspberry Pi non inclus
AMÉLIORATIONS
Navio + est équipé d’un module M8N (GPS/Glonass/Beidou) permettant de connaître avec exactitude la position du drone.

taranis

TARANIS X9D : Le Taranis X9D de FR-SKY est un émetteur 16 voies 2.4Ghz avec télémétrie intégrée. Son firmware est open source, c’est dire que vous pouvez pouvez le télécharger et le modifier (à vos rsiques et périls 🙂 ). Vous le trouverez sur le site du fabricant : http://www.frsky-rc.com . Le logiciel OpentTX companion compatible Windows, Mac, Linux vous permet d’éditer, de sauvegarder et de partager vos modèles, ainsi que de simuler les configurations de votre modèle. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : OpenTX

A ce matériel, pour obtenir myPiDrone, il faut ajouter l’imagination et l’ingéniosité de Kev&Phil 😉

Combien ça coûte ?

  • Tarot Iron Man 650 pliable 3 K Fiber de carbone Quad Copter cadre TL65B01 ~$90
  • TURNIGY Plush 30amp Speed Controller ~$15 X 4
  • Turnigy Multistar 3525-850Kv 14Pole Multi-Rotor Outrunner   ~32$ X 4
  • Multistar High Capacity 3S 5200mAh Multi-Rotor Lipo Pack ~30$
  • Hobbyking Slowfly Propeller 10×4.5 Blue 4pcs + orange  $5 X 2
  • FrSky 2.4GHz ACCST TARANIS X9D PLUS and X8R Combo Digital Telemetry Radio System (Mode 2) ~$300
  • FrSky SBUS to CPPM Converter/ SBUS to CPPM Decoder ~$20
  • APM MavLink to FrSky SmartPort Converter ~$26
  • Turnigy™ TSS-10HM DS Micro Servo 2.2kg / 0.12sec / 10g X 3 (camera gimbal)
  • Raspberry Pi 2 Type B ~$40
  • Raspberry Pi Module Caméra 5MP ~$20
  •  TP-Link TL-WN722N ~$8 X 4
  • NAVIO+ = Navio+ board + Wire pack + GPS/GNSS antenna + Power module ~$167

Ces prix relevés lors de la conception de myPiDrone peuvent bien entendu différer aujourd’hui. Ils suivent le cours du $ et peuvent différer selon le fournisseur.

Connectique globale :

mypidrone_materiel_600px

Cliquer pour agrandir

Connexion SBUS X8R vers NAVIO+ port CPPM et convertisseur télémétrie MAVLink/FfSky

mypidrone_ECS_600px

Connectique ESC / Moteurs

mypidrone_install2_600px

Cliquer pour agrandir

Logiciels embarqués

  • ArduCopter envoi sur la radio 3DR via le port série NAVIO+ /dev/ttyAMA0 à 57600 baud (à configure avec apmplanner2 dans la listes des paramètres SERIAL0 BAUDRATE = 57 à la place 115)
  • ArduCopter envoi sur udp:127.0.0.1:14550 vers mavproxy.
  • MAVProxy renvoi ensuite vers le convertisseur MAVLink/FrSky connecté sur le port USB /dev/ttyUSB0 à 57600 baud et controle le RPI2 à l’aide du module MyPiModule (voir chapitre suivant)
  • La video capturée par raspivid est envoyée à tx pour une transmission en wifibroadcast. Pré-requis Mise en oeuvre du Wifibroadcast pour la Vidéo

Montage de la caméra

mypidrone_montage_cameraLa caméra charger de retransmettre la vidéo au sol est stabilisée par 3 servos.

mypidrone_camera_anim

Et ça donne ça !

Photos

Quelques photos de cette superbe réalisation. Vous pouvez cliquer dessus pour les agrandir…

mypidrone_UC_600px mypidrone_telecommande_600px mypidrone_Tarot650_600px mypidrone_install_600px mypidrone_dessus_600px mypidrone_cote_600px

Vidéo

 

Conclusion

Une belle réalisation mettant en œuvre le Raspberry Pi. De plus tout est publié et partagé, ce qui met à disposition de la communauté Raspberry Pi la totalité des scripts réalisés et utilisés par Kev&Phil ! Il suffit de vous rendre sur la page github du projet myPiDrone et sur la page du site myPiDrone (en Français et en Anglais) pour vous en rendre compte.

J’ai demandé à Kévin à qui était destinée cette réalisation. Sa réponse : « Je dirais que cette réalisation s’adresse à des personnes surtout familières avec Linux avant le stade d’expert, et avec quelques notions d’électronique. En suivant nos différents articles, il est quand même possible à une personne n’ayant pas les connaissances de réaliser ce projet, nous sommes aussi ouvert à toutes questions pour aider ces personnes.« 

Si vous vous lancez dans cette réalisation, n’hésitez pas à laisser commentaires et photos en bas ce cette page 🙂

Sources

 

Share Button

A propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

7 réflexions au sujet de « Un Drone quadricopter avec un Raspberry Pi 2 et Navio+ »

  1. philippe

    Merci beaucoup pour votre article sur notre Drone à base de Raspberry PI2. Votre synthèse est un bon complément a notre site web et va permettre de stimuler les échanges.
    Kėvin spécialisé dans le pilotage et moi dans la conception, allons maintenant passer plus de temps sur le terrain pour rėaliser des missions avec apmplanner2 ou Android Tower.
    Nous ferons aussi de nouvelles publications en 2016 sur des sujets plus compliqués comme la dėtection d’obstacle à partir d’images stéréoscopiques (il nous faudra un deuxième RIP et une deuxième webcam) et bien entendu le vol en immersion. Prochainement on parlera du mode Software In The Loop (SITL) qui permet de réaliser des simulations et de développer les modules python pour MAVProxy.
    A bientôt sur notre site.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Philippe
      j’ai passé un long moment à parcourir votre site et je l’ai trouvé très complet.
      Ça me laisse rêveur car j’ai un FPV250 en chantier mais pas beaucoup de temps à y consacrer 🙁
      n’hésitez pas si vous avez des nouveautés, je les publierai sur la page facebook du blog qui est également très fréquentée
      bonne fin de journée
      cordialement
      François

      Répondre
  2. Ping : Un Drone quadricopter avec un Raspberry Pi 2 et Navio+ – Radioamateur France

  3. Ping : Un Drone quadricopter avec un Raspberry Pi 2 et...

  4. Ping : MyPiDrone : un quadricopter avec un Raspberry Pi 2 et Navio+ « RevoltElite - Actualités Geek

  5. Ping : MyPiDrone : un quadricopter avec un Raspberry Pi 2 et Navio+ | L1FO.ma : Toute l'info dans L'1FO

  6. Ping : Veille technologique Raspberry | Pearltrees

  7. Christophe

    hello,

    Qu’elle est le but d’un drone maison comparer à un drone acheter prêt à l’emploi hormis le fait de faire le montage ?
    Parce que 900€ le machin c’est pas donner !?

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bonjour Christophe
      bin…. soit on a envie de piloter un drone et on achète un drone tout fait….
      soit on a envie d’apprendre, de développer, de comprendre… et on fait son drone
      les deux choix sont tout aussi honorables mais n’ont pas le même but 🙂
      pourquoi faire un ordinateur avec un raspberry pi alors que pour moins cher on a une tablette 🙂 ?
      cordialement
      François

      Répondre
      1. Christophe

        Je comprend bien, mais mon message n’est pas une insulte ou autre 🙂
        J’ai un drone Spyrit T2M FPV à 150€ et il marche du tonnerre avec une maniabilité étonnante pour le prix.
        Le projet à la base est top, de pouvoir faire voler un drone maison, mais copier le projet pour son compte me semble peu viable financièrement 🙂
        Mon raspberry dors chez moi sans savoir quoi en faire, j’avais tenter la vidéo surveillance, mais manque de puissance.

        Mais je n’enlève rien de l’exploit 😀

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          re-bonjour Christophe
          je ne l avais surtout pas vu comme ça… mais chacun est libre…
          j ai en chantier un FPV 250 que je compte bien commander avec un pizero et une pfxmini de Erle robotics
          ça va me couter bien plus cher qu’un drone du commerce pour les mêmes performances… mais je peux me le permettre financièrement et je sais qu’avant qu’il fonctionne bien (s’il fonctionne) je vais y passer du temps (et de l’argent) mais je vais aussi apprendre plein de choses…
          après s’il vole c’est bien aussi mais c’est tout ce qui se passe avant qui m’intéresse 😉
          cordialement
          François

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP *
Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.