Publié le 12 février 2016 - par

Raspian Jessie nouvelle version avec openGL

jessie_openGLCertains d’entre vous ont peut-être vu qu’une nouvelle version de Raspbian est disponible sur la page de téléchargement de raspberrypi.org. Elle intègre principalement des mises à jour et des corrections de bugs par rapport à l’image précédente de Raspbian Jessie – mais il y a une nouvelle fonctionnalité qui pourrait en intéresser plus d’un… Mais avant d’en arriver là, voici un résumé des autres changements.
Traduction d’un article de Simon Long paru sur le blog de la Fondation :

Raspbian Jessie : les nouveautés

Nouvelles versions des applications

Il y a de nouvelles versions de la plupart des applications standard :

  • Sonic Pi est maintenant en version 2.9. Une liste complète des changements se trouve dans la section Historique de la fenêtre Info de Sonic Pi, mais il y a surtout deux nouvelles fonctions d’effets, un nouveau système d’enregistrement, et l’inclusion de tous les articles écrits par Sam Aaron pour le magazine MAGPI dans le cadre des tutoriels en ligne.
    sonicpi
  • Scratch est maintenant en version 20160115. Cela améliore les capacités d’entrée de son, le support du kit robotique CamJam EduKit 3, du PWM de base sur le GPIO, et diverses améliorations à l’écran, y compris le redimensionnement des polices.
    ScratchBlogLogo
  • Mathematica est en version 10.3. Elle améliore la prise en compte d’un ensemble plus large de fonctionnalités décrits en détail dans « Introduction au langage Wolfram », le livre de Stephen Wolfram. Elle prend également en charge l’utilisation de la carte Sense HAT, ajoute l’interfaçage avec Arduino, et comprend de nombreuses nouvelles fonctions de Mathematica.
    wolfram-mathematica-10
  • Node-RED est maintenant en version 12.5 – cela n’ajoute aucune nouvelle fonctionnalité importante, mais corrige un certain nombre de bugs et contient quelques améliorations de performances internes.
    node-red-ui

Nouvelles versions des bibliothèques

  • WiringPi a été mis à jour en version 2.31, qui permet l’accès aux broches GPIO par des applications qui utilisent la bibliothèque, sans avoir besoin d’utiliser sudo. Pour plus de détails, voir le site WiringPi.
  • La bibliothèque RPi.GPIO Python a été mise à jour en version 0.6.1. Celle-ci inclut quelques corrections de bugs qui ont affecté la nouvelle bibliothèque GPIO Zero.
  • La plate-forme Java a été mise à jour en version 8, update 65.

Correction de bugs

L’icône de volume/audio sur la barre des tâches est désormais compatible avec une large gamme de périphériques audio USB – des personnes ayant affirmé qu’il était impossible d’utiliser des périphériques audio USB comme sortie par défaut. En raison de la façon dont le système ALSA fonctionne, il est très difficile de le rendre complètement infaillible, mais la nouvelle version devrait fonctionner avec un choix beaucoup plus large de produits qu’auparavant.

alsamixer1L’éditeur de menu principal permet maintenant de créer de nouveaux menus. Dans les versions antérieures, en raison d’un problème avec la façon dont l’environnement de bureau LXDE interprétait ses fichiers de configuration, la création d’un nouveau menu faisait que tous les autres menus disparaissaient – cela devrait maintenant fonctionner correctement.

editeur_menuLe Raspberry Pi Configuration GUI et l’application raspi-config en ligne de commande proposent maintenant les options d’overclocking correctes sur tous les modèles Pi 1, Pi 2 et Pi Zéro. Il y a aussi des traductions actualisées par la communauté – un grand merci aux traducteurs!config_gui

La commande ping ne nécessite plus d’être sudo.

Raspbian Jessie : pilote openGL

Une dernière chose …

Normalement les changements ci-dessus vous seront utiles, mais Raspbian ressemblera toujours à peu près à celui qui est sorti en Novembre. Cependant la Fondation a travaillé sur autre chose dans les coulisses de cette version : ce ne sera pas intéressant pour certains utilisateurs, mais pour d’autres ce sera très utile..

Dans cette version, il y a un pilote OpenGL expérimental qui utilise le GPU pour fournir une accélération matérielle. Il est désactivé par défaut – si vous voulez l’activer, vous pouvez le trouver dans la version en ligne de commande raspi-config, sous la rubrique Avanced Options-> GL driver. En raison des exigences en terme de mémoire, il ne fonctionnera pas sur les anciens Pi 1 ou sur les récents Zéro Pi qui ont 512 Mo de mémoire ou moins – il ne fonctionnera qu’avec le seul Raspberry Pi 2. (raspi-config ne permet l’activation que sur un Raspberry Pi 2 ; Notez que si vous l’activez sur un Raspberry Pi 2 et que vous passez ensuite cette carte SD dans un Raspberry Pi Pi 1 ou Zéro, le Raspberry Pi ne démarrera pas.)

Si vous ne souhaitez pas utiliser cette option, le système n’offre pas le support OpenGL, mais il utilise un moteur de rendu logiciel très lent, ce qui rend les applications OpenGL même les plus élémentaires à peu près inutilisable. La version utilisant l’accélération matérielle est beaucoup plus rapide, et quelques jeux OpenGL sont  jouables sur le Raspberry Pi de façon tout à fait correcte.

glxgears : la démo

Comme démonstration rapide de l’effet du pilote, essayez d’installer le paquet mesa-utils avec la commande

sudo apt-get install mesa-utils

Cela installe un programme de démo OpenGL simple appelé glxgears qui montre trois roues dentées en action. Pour l’exécuter, tapez

glxgears

Avec le moteur de rendu logiciel standard, le programme tourne à environ 23 images par seconde, scintille beaucoup, et ne montre pas réellement les couleurs correctes. Si vous essayez à nouveau avec le nouveau pilote openGL activé, il fonctionne à une fréquence de rafraîchissement de l’écran de 60 images par seconde, sans scintillement et les couleurs sont correctes.

glsgears

T’as pas un jeu ?

Ces engrenages rotatifs sont très bien 🙂 , mais ils ne sont pas très passionnants, non ? Alors que diriez-vous d’essayer de vrais jeux ? Un des plus populaires est Neverball – essayez-le !

neverball

sudo apt-get install neverball

Ce jeu à peine jouable avec le rendu logiciel, devient superbe et vraiment jouable avec ce nouveau pilote openGL…

Sinon essayez Oolite, qui est assez similaire à un autre jeu – ELite – dont ceux d’entre nous qui ont un certain âge (et même un âge certain 😉 ) se souviendront avec émotion.

oolite

sudo apt-get install oolite

Il existe d’autres jeux et applications OpenGL disponibles dans apt – pour les trouver, tapez :

apt-cache search opengl

Avertissement : C’est du bêta-test !

Gardez bien à l’esprit que c’est une version expérimentale du pilote qui est mise à la disposition de la communauté en tant que bêta-test ; il est encore un peu instable, il y aura inévitablement quelques problèmes graphiques, et il ne faut pas s’attendre à ce que tous les programmes OpenGL fonctionnent parfaitement. Il a aussi quelques effets secondaires, notamment il faudra modifier la façon dont les fenêtres normales et les menus sont affichés. Pour cette raison, nous vous conseillons de n’activer le pilote que si vous en avez l’utilité pour un programme spécifique; si vous ne savez pas si vous devez ou non l’utiliser, ne l’utilisez pas !

A noter également que ce pilote expérimental peut empêcher l’utilisation de la Caméra Raspberry Pi et le support de la lecture vidéo, ainsi peut-être que d’autres fonctionnalités du GPU.

Comment je l’installe openGL ?

Une image de Jessie complète et un programme d’installation NOOBS sont disponibles à partir de la page Téléchargements du site de la Fondation.
Si vous utilisez l’image actuelle de Jessie, elle peut être mise à jour vers la nouvelle version en exécutant :

sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade
sudo apt-get install raspi-gpio

Pour ajouter le pilote GL expérimental, il faudra aussi lancer :

sudo apt-get install xcompmgr libgl1-mesa-dri

panneau_danger_80px

Si vous voulez essayer le pilote openGL expérimental,
il est recommandé de sauvegarder votre carte SD.

Video

Conclusion

Une nouvelle version est toujours un événement. Elle amène des corrections et mises à jour mais aussi souvent, il faut bien le reconnaître, de nouveaux bugs.

Celle-ci est très prometteuse car le pilot openGL quand il sera finalisé ouvrira la porte à l’utilisation du GPU sous-utilisé du Raspberry Pi. A nous les jeux (enfin à vous, moi je ne joue pas) mais surtout les programmes de modélisation 3D sur Raspberry Pi… yessss

opencad

Après la démonstration de Pascal hier soir au FabLab Utopi du Creusot, j’ai essayé openSCAD sur le Raspberry Pi 2 :

openscadVous voyez ici un cube intersecté (ah bon, il existe pas ce mot ?) par une sphère et évidé de 3 cylindres… Mais bon je ne sais pas si cette version d’openSCAD utilise openGL, en tout cas le déplacement du solide obtenu est un peu… lente (et je suis gentil 🙂 )

Comme toujours, vos commentaires sur cette nouvelle version sont les bienvenus.

Merci à David de m’avoir signalé la sortie de cette mise à jour 😉

Captures d’écran

============     Mise à jour du 16 février 2016     ============

Après quelques jours d’essais, j’ajoute des copies d’écran de freeCAD, openSCAD et Stellarium. Pas de remarque particulière pour les deux premiers. Stellarium a un souci d’affichage des caractères et plante lors du lancement d’un script… Cliquez sur les images pour les voir en dimension réelle.

menu_freecad

freeCAD

freeCAD_600px

openSCAD

openSCAD_600px

Stellarium

menu_stellarium

stellarium_600pxAlors que lorsqu’on lance Stellarium via VNC, on ne bénéficie pas de l’accélération matérielle mais les polices de caractères sont correctes…

stellarium2_600px

Sources

Another new Raspbian release

Share Button

A propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

19 réflexions au sujet de « Raspian Jessie nouvelle version avec openGL »

  1. Aworan

    Super acticle en français !
    Une remarque néanmoins si glxgears affiche que 60 images par secondes avec le nouveau driver OpenGL c’est que par defaut celui se limite à la fréquence de rafraîchissement de l’écran !
    Il faut lancer :
    vblank_mode=0 glxgears
    Pour voir les réels performances !!!
    Ça tourne autour de 460 FPS chez moi sans overclocking !!!
    Amicalement,
    Aworan

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Aworan
      merci pour cette précision 🙂
      un clic un peu trop rapide sur le bouton « PUBLIER » a mis cet article en ligne alors que je travaillais en core dessus… Que celui qui n’a jamais cliqué sur le mauvais bouton me jette la première souris 😉
      Il y a aussi une vidéo qui est en cours de transfert et va apparaître dans les minutes qui suivent
      bonne soirée
      cordialement
      François

      Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        renseignements pris : vblank_mode = 0 indique au GPU (à la carte graphique sur un PC) d’ignorer le taux de rafraîchissement du moniteur et de travailler à sa vitesse maximale. Généralement cela provoque des désynchronisations de l’image (déchirure) et augmente la charge (et la température) du GPU, sans amener aucun avantage (de toute façon on ne peut pas afficher plus vite que la fréquence de rafraichissement du moniteur). C’est donc à utiliser avec parcimonie et uniquement pour tester la limite maxi du GPU. Ça n’amène rien au rendu vidéo 🙂

        Répondre
        1. Aworan

          Oui tout à fait c’etais plus pour expliquer ma différence de performances sans et avec le driver …
          Sans le driver on est un peu près à 23 FPS après on est réellement à 460 FPS environs c’etais pour souligner cela et ne pas fait croire qu’on a juste un ratio de fois 3 avec 😉

          Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bonjour Nono71
      Stellarium fonctionne avec quelques petits bugs notamment sur l’affichage des caractères.
      j’ajoute les copies d’écran en bas d’article 🙂
      cordialement
      François

      Répondre
  2. Bernard B

    Merci pour le lien et la traduction.
    Notre framboise est toujours de saison, avec la même saveur été comme hiver.
    Vous pouvez aussi essayer « Neverputt » un jeu de golf qui utilise le même moteur que « Neverball  »
    Pour ma part, je l’affiche en 1280×1024 sur un vieux moniteur Viewsonic à la retraite qui est maintenant au service du Pi2 pour son plus grand plaisir. La fluidité est impressionnante, identique à celle d’un PC à 1ghz avec CG et accélération 3D.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bonjour
      non, c’est de l’accélération pour les images 2D et 3D comme les jeux par exemple, ça ne concerne pas la vidéo… voir les essais de logiciels de CAO et les jeux qui génèrent des images de synthèse. Si elles sont calculées de façon logicielle c’est « très long » (tout est relatif !). Avec openGL le calcul est fait par le GPU et accélère énormément l’affichage !

      Répondre
  3. David O

    Bonjour,

    Je viens de commencer à tester ce nouveau driver et ça marche plutôt bien. Par contre, je n’ai plus de son sur HDMI. Avez-vous rencontré ce type de problème lors de vos tests ?

    Répondre
  4. Frederic

    Bonjour,
    De mon cote j’ai eu, comme certains utilisateurs l’ont mentionne dans le blog officiel RPI, a faire a un ecran noir au demarrage. D’apres mes tests cela est du a un signal HDMI un peu hors norme lorsque ce pilote est active. Certains ecrans LCD sont plus ou moins concilliants sur le standard HDMI. La meme chose se passe que ce soit une mise a jour du Raspbian precedent, ou une une installation fraiche de la nouvelle version.
    Je vais patiemment attendre un pilote plus stable.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Frédéric
      il est bien précisé que ce pilote est expérimental 🙂
      profitez en pour faire remonter vos remarques à l’équipe de dev.
      ça fera avancer le schmilblick
      cordialement
      François

      Répondre
    2. dAVID

      Bonjour,

      Ce phénomène se produit également avec l’ancienne version de Raspbian pour moi.
      Solution trouvée : débrancher la sortie HDMI pendant 2-3 secondes lors du branchement de l’alimentation, le temps que le boot se fasse. Rebrancher le câble HDMI. Enjoy !!
      Cordialement,
      David

      Répondre
  5. Ghislain

    Question rapide: est ce que quelqu’un a réussi à installer la nouvelle version de Jessie sur une *SD de 4GO ? Soit ma µSD a un problème soit l’image est devenu un chouilla trop grande…..

    Est ce que quelqu’un aurait un lien vers la version de novembre ??? car racheter une µSD alors que je veut tout mettre sur HDD sa m’embete un peu 😉

    Répondre
      1. Ghislain

        Merci tu me sauves. Effectivement en regardant de plus prêt la FULL fait 100Mo de plus par contre la LITE fait 100Mo de moins…. va comprendre…

        Encore merci à toi Francois plus qu’à installer sa et refaire toutes les updates….

        Répondre
  6. Nicolas

    Excellente nouvelle que l’arrivée de ce pilote OpenGl, qui fait passer les R.Pi dans une toute autre dimension!!

    Vivement que ce pilote arrive à maturité, pour s’attaquer à l’autre chantier graphique : Wayland !

    Question aux experts : d’après vous, si jamais Broadcom sort un nouveau SoC basé sur ce GPU, mais avec plusieurs coeurs, dans quelles proportions ce pilote aura-t-il besoin d’être adapté?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.