Publié le 26 février 2015 - par

Le Raspberry Pi sur scène avec Robe

MiniMe_250pxAh là, je vous vois venir… Un Raspberry Pi en robe, sur une scène… tsss vous avez vraiment l’esprit mal tourné, hein ?
En fait il s’agit d’un projecteur fabriqué par la marque Tchèque Robe. Les performances de ce matériel sont aussi élevées que son prix.
Mais les professionnels de l’éclairage scénique apprécieront certainement ses performances…

Robe MiniMe

MiniMeCe matériel a les dimensions suivantes :

  • Hauteur : 345 mm – avec la tête en position verticale
  • Largeur : 249 mm
  • Profondeur : 191 mm
  • Poids : 6 kg

Il est équipé d’une source lumineuse à LED RGB et l’éclairage fourni est comparable à celui d’un projecteur à lampe de 2500 ANSI lumen. La source lumineuse est donnée pour une durée de vie de 20 000 heures.

MiniMe_FB

En plus de la projection de lumière, cet appareil est capable d’envoyer des Gobos générés en interne ou téléchargés ainsi que des images ou des vidéos…

MiniMe_01Bien entendu le prix est à la hauteur des performances et vous trouverez ce projecteur pour près de 4000£ chez CEG… (5200€ quand même).

MiniMe_03MiniMe_02

Vidéo

Conclusion

Vous vous doutez bien que si je vous parle de ce MiniMe c’est qu’il a un rapport avec notre framboise…
C’est lors du Raspberry Jam de Courthéson que Christian m’en a parlé, et il a eu la gentillesse de m’envoyer la doc par mail, ce qui me permet de vous en faire profiter.
En fait le secret des performances de cette machine tient dans ses caractéristiques techniques :

Hardware

  • Raspberry Pi Model B 512MB RAM

Operation System

  • Linux OS

Que dire de plus ? voilà une application professionnelle de la framboise qui est assez… éblouissante. Si parmi vous, amis lecteurs, il y a des professionnels du spectacle, n’hésitez pas à laisser vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

3 réflexions au sujet de « Le Raspberry Pi sur scène avec Robe »

  1. Christian

    Bonjour François, cela fait plaisir de voir que l’info a fait son chemin.
    Les fans de Rpi et amateurs d’éclairages de scène peuvent, si ils le souhaitent, combiner leurs 2 passions en mettant en œuvre le logiciel OLA (Open Lighting Architecture) qui fonctionne sous PC Linux mais dont une distribution tourne également sur Rpi. Ce logiciel offre de nombreuses possibilités de pilotages d’appareils fonctionnant par l’intermédiaire de la norme DMX 512, au travers d’interfaces USB/DMX ou Ethernet/DMX. Il peut également mettre en œuvre la norme RDM (Remote Device Management) aussi appelée RDMX qui permet de configurer à distance les appareils (lyre, projecteurs, …) compatibles avec cette norme, ou de récupérer des informations les concernant (température, adresse DMX, mode fonctionnement, …). D’ailleurs la lyre Minime Robe est compatible avec cette norme. Autrement dit un Raspberry Pi peut piloter une lyre professionnelles gérée elle aussi par un Raspberry …
    Des infos sur OLA avec Raspberry Pi ici : https://www.openlighting.org/ola/tutorials/ola-on-raspberry-pi/
    La console logicielle proposée sur OLA permet de faire fonctionner les éclairages, mais n’est pas dédiée à la création d’enchaînements lumineux pré-enregistrés sophistiqués comme on peut en voir dans de vrais spectacles.
    Le logiciel (open source) QLC+ (Qt Light Controller plus) permet ce type de fonctionnement, il fonctionne sous Windows, Linux, Mac et une distribution fonctionnant sous Raspberry Pi (déjà mise à jour pour la Rpi2) existe, elle est d’ailleurs associée à OLA. Tout ce qui fonctionne sur PC est téléchargeable gratuitement sur Sourceforge, par contre le 1er accès au lien de téléchargement de la distribution Rpi nécessite un petit don au développeur (Massimo Callegari), ensuite les mises à jour sont en accès gratuit.
    Des infos sur la distribution QLC+ ici : http://qlcplus.sourceforge.net/raspberry.html#
    A noter : ces logiciels sont compatibles, et reconnaissent automatiquement de nombreuses interfaces USB/DMX, mais pour certaines d’entre elles il est cependant nécessaire d’intercaler une interface hub USB ayant sa propre alimentation, car selon les cas le Rpi n’est pas capable de fournir suffisamment de courant. Je crois savoir que le Pb ne se pose plus avec le Rpi 2 (à vérifier tout de même) qui peut fournir d’avantage d’intensité, et dont j’attends la livraison.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Christian
      Dans la mesure du possible je m’efforce de donner suite lorsque je m’engage….
      Le sujet s’y prêtait et je vous remercie encore pour l’info et pour les précisions que vous apportez dans votre commentaire 😉
      Vous confirmez le prix de cet équipement ?
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. Christian

        Il y a un peu moins d’un an le prix HT de vente en France était presque exactement égale à cent Rpi. Ces dernières années Robe est devenue l’une des marques les plus réputées dans le domaine des éclairages de scènes (milieu qui brasse pas mal d’argent).
        Autant dire que je connais le produit, mais je ne l’ai pas.
        Le fait qu’un Rpi soit utilisé dans l’un de leurs appareils est en soi une forme de reconnaissance du niveau de fiabilité de la carte.
        Cordialement.
        Christian

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.