Publié le 24 mars 2017 - par

Détection de mouvement sur une mangeoire d’oiseau filmée par un Raspberry Pi

2ème article sur ma mangeoire d’oiseau filmée par un Raspberry Pi : je vous parle aujourd’hui de la mise en place logicielle pour être capable de diffuser la vidéo capturée par la caméra du Raspberry Pi sur le réseau local et ajouter de la détection de mouvement pour prendre des photos lorsque cela est nécessaire.

Remémorons nous le projet initial : je veux filmer une mangeoire d’oiseau avec un Raspberry Pi au milieu de mon jardin et prendre des photos lorsque des moineaux, mésanges, colombes… viennent picorer. Je ne souhaite pas non plus avoir un nombre très important d’images, donc la détection de mouvement doit être configurable.

Après quelques recherches et expérimentations, la solution est composée de 2 logiciels :

  • mjpg-streamer : capture le flux vidéo de la webcam et permet via une interface web de consultation soit de prendre une photo instantanée soit de visionner le « live »;
  • motion : lit le flux vidéo diffusé par mjpg-streamer et sauvegarde des photos en fonction des mouvements détectés.

Matériel

La caméra utilisée est un clone du modèle officiel avec en plus un objectif interchangeable de 22 mm compatible CCTV (caméra de surveillance) testée dans ce billet. Elle embarque un capteur de 5 Mega Pixel. Elle peut prendre des photos avec une résolution de 2592×1944 et filmer en 1080p à 30fps.

Webcam du Pi avec un objectif interchangeable de 22 mm

Webcam du Pi avec un objectif interchangeable de 22 mm

La première chose à faire est de vérifier que la caméra fonctionne bien à l’aide de l’outil raspistill :

$ raspistill -o $(date +"%Y-%m-%d_%H%M%S").jpg

A chaque exécution de la commande raspistill, une image sera sauvegardée dans le dossier courant avec un nom de la forme : 2017-03-19_122629.jpg.

Capture de mouvement

mjpg-streamer est le premier maillon de la chaîne : il s’occupe de capturer le flux vidéo pour le rendre accessible sur le réseau local via une interface web.

Il n’existe pas de paquet précompilé à l’heure actuelle, il faut le compiler, voici la procédure :

Installation des dépendances

Il faut installer quelques paquets au préalable :

$ sudo apt-get install libjpeg8-dev imagemagick libv4l-dev git

Récupération des sources et compilation

Plusieurs fork du projet initial mjpg-streamer existent dont un notamment qui inclus un driver pour la caméra de notre framboise préférée que nous allons cloner. Malheureusement, ce projet ne tag pas les sources ni n’effectue de release, donc la récupération des sources peut être périlleuse si elle s’opère en plein cœur d’un refactoring :'(

$ git clone https://github.com/jacksonliam/mjpg-streamer.git
Cloning into 'mjpg-streamer'...
remote: Counting objects: 2579, done.
remote: Total 2579 (delta 0), reused 0 (delta 0), pack-reused 2578
Receiving objects: 100% (2579/2579), 3.41 MiB | 569 KiB/s, done.
Resolving deltas: 100% (1604/1604), done.

pour mémoire, la version que j’utilise est :

$ git rev-parse HEAD
3ed3f4cad86c4ad6e58bdc70a91c3cc3c949276a

Lancement de la compilation des sources :

$ cd mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental
$ make USE_LIBV4L2=true clean all
$ sudo make install

Il est important d’inspecter les logs de la première commande make pour vérifier les plugins  compilés :

-- The following features have been enabled:
* PLUGIN_INPUT_FILE , File input plugin
* PLUGIN_INPUT_HTTP , HTTP input proxy plugin
* PLUGIN_INPUT_RASPICAM , Raspberry Pi input camera plugin
* PLUGIN_INPUT_UVC , Video 4 Linux input plugin
* PLUGIN_OUTPUT_FILE , File output plugin
* PLUGIN_OUTPUT_HTTP , HTTP server output plugin
* PLUGIN_OUTPUT_RTSP , RTSP output plugin
* PLUGIN_OUTPUT_UDP , UDP output stream plugin

Les plugins qui nous intéressent sont PLUGIN_INPUT_RASPICAM et PLUGIN_OUTPUT_HTTP

Lancement

Finalement exécuter la commande suivante :
$ LD_LIBRARY_PATH=/usr/local/lib mjpg_streamer -i "input_raspicam.so -fps 30 -q 75 -x 1920 -y 1080 -ex verylong" -o "output_http.so -p 9000 -w /usr/local/share/mjpg-streamer/www/"
MJPG Streamer Version.: 2.0
[...]
i: fps.............: 30
i: resolution........: 1920 x 1080
i: camera parameters..............:
Sharpness 0, Contrast 0, Brightness 50
Saturation 0, ISO 400, Video Stabilisation No, Exposure compensation 0
Exposure Mode 'verylong', AWB Mode 'auto', Image Effect 'none'
Metering Mode 'average', Colour Effect Enabled No with U = 128, V = 128
Rotation 0, hflip No, vflip No
o: www-folder-path...: /usr/local/share/mjpg-streamer/www/
o: HTTP TCP port.....: 9000
o: username:password.: disabled
o: commands..........: enabled
i: Starting Camera
[...]
DBG(/home/pi/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental/plugins/input_raspicam/input_raspicam.c, worker_thread(), 880): Starting video output

Les options disponibles sont décrites sur le site web du projet :

  • plugin raspicam : capture effectuée en 1080p à 30 fps
  • plugin http : IHM web lancée sur le port 9000 et servant les fichiers statiques à partir du dossier /usr/local/share/mjpg-streamer/www/

Ouvrir un navigateur et le faire pointer sur l’ip du Raspberry Pi, port 9000, l’IHM ressemble à cela :

IHM de mjpg-streamer

IHM de mjpg-streamer

Le menu de gauche offre différentes vues :

  • static : photo unique de la caméra, il faut rafraichir la page pour en avoir une nouvelle;
  • stream : flux vidéo live de la caméra. mplayer, vlc savent lire la vidéo à l’url indiquée;
  • java : lance une applet java pour lire la vidéo dans le navigateur;
  • javascript : affiche une vidéo à l’aide d’un script javascript. La perception utilisateur est une vidéo mais n’est en réalité que la succession de photos prises et affichées très rapidement

Détection de mouvement

Motion est un programme qui surveille le signal vidéo d’une ou plusieurs caméras en détectant si une part significative de l’image a changé. Il sauvegarde les images dans un dossier prédéfini en fonction des événements détectés sur la caméra.

Installation

le paquet Debian armf est disponible dans les dépôts officiels :

$ sudo apt-get install motion

Configuration

La configuration par défaut nécessite un peu de paramétrage, notamment l’url du flux vidéo exposé par mjpg-streamer.

netcam_url http://localhost:9000/?action=stream

Les photos sont sauvegardées sur un partage NFS monté sur /mnt/media/webcam, il faut indiquer à motion où écrire :

target_dir /mnt/media/webcam/

Il est possible de spécifier un format de nom de fichier pour les photos prises lors de la détection d’un mouvement :

jpeg_filename %m-%d/%Y%m%d-%H.%M.%S

Les fichiers produits seront stockés dans un dossier <MOIS>-<JOUR> et le nom du fichier sera de la forme <ANNEE><MOIS><JOUR>-<HEURE>.<MINUTES>.<SECONDES>. Avec cette configuration, un dossier par jour sera créé contenant les photos de la journée. Cela va nous être vite utile car il y a entre 50 et 300 photos chaque jour. Motion créé tout seul le dossier spécifié dans le nom de fichier.

J’en profite pour mettre les logs dans le dossier racine :

logfile /mnt/media/webcam/log/motion-pi.log

La taille de l’image reçue est spécifiée :

width 1920
height 1080

La configuration ci dessous est empirique. Je l’ai mise au point en fonction des réactions de la webcam par rapport au soleil, aux mouvements des oiseaux et des ombres projetées etc…
L’idée est de ne pas produire 30 images par secondes à chaque mouvement sur la mangeoire, mais plutôt prendre une photo de temps en temps. La documentation est très détaillée et vaut le détour.

J’ai diminué le nombre d’image par seconde analysé (option framerate), augmenté le seuil de détection de mouvement (threshold, threshold_tune), augmenté le nombre d’images devant avoir du mouvement (minimum_motion_frames), affiné le vieillissement des pixels pour que motion ne détecte pas le mouvement des arbres ou l’ombre (despeckle)…

framerate 2
threshold 3500
threshold_tune on
despeckle EedDl
minimum_motion_frames 5
smart_mask_speed 1

Lancement de la détection de mouvement

Exécuter la commande pour démarrer motion :

$ sudo service motion start

Yapluka attendre que les oiseaux passent pour que les photos se déclenchent ! 😎

Conclusion

J’espère que ces 2 articles vous ont donné l’envie de faire une projet similaire, n’hésitez pas à faire part de vos projets en commentaires ci dessous !

La mise en place de la détection de mouvement est plutôt ludique mais nécessite du temps afin d’affiner la configuration pour ne pas être noyé par le nombre de photos prises.

Une évolution intéressante de la solution serait d’ajouter un mécanisme me notifiant lorsqu’il n’y a plus de graines dans le réservoir à partir des images prises par la caméra.

Share Button

À propos Guillaume Membré

Linux, astuces et fer à souder sont mes leitmotivs. J'ai fabriqué une webcam aux oiseaux à base de Raspberry, une station météo avec un Arduino, construit un serveur à base de cartes mère mini-ITX, monté un mediacenter avec Mythtv et des cartes tuner DVB-T…

8 réflexions au sujet de « Détection de mouvement sur une mangeoire d’oiseau filmée par un Raspberry Pi »

  1. Dodutils

    Et sinon avec MotioEye on a une solution tout en un qui se base sur le moteur Motion avec un interface pratique pour les réglages de détection de mouvement et enregistrements, on peut même doubler avec du TimeLapse.

    Répondre
  2. max

    je m amuse aussi avec motion en se moment sur mon pi zero (non W 🙁 ) je les configurer pour qu’il m envoi les images en cas de détection de mouvement sur mon portable via telegram (j utilise « telepot » et le system de bot de telegram) en plus je peux commander mon pi zero via telegram c’est plutôt sympa et pas très complexe. il suffit d’utiliser la fonction ON_PICTURE_SAVE dans motion.conf pour faire exécuter le programme voulu (il est possible de faire la même chose avec drop box via le programme « droppy ».

    sinon rien avoir je viens de tomber sur ça : https://www.indiegogo.com/projects/monarco-hat-industrial-interface-for-raspberry-pi–2#/

    Répondre
  3. Tuxilop

    Merci pour cet article qui tombe à pic. Je m’amuse également à surveiller des rongeurs avec raspberry pi zero 1.3. Pour le moment, mon choix s’est porté sur la première solution (capture mjpeg), mais hélas lors du lancement le plug-in d’entrée ne semble pas opérer. Le retour de la ligne de commande se termine par  » i: Starting Camera Encoder Buffer Size 81920). Quid du retour « DBG(/home/pi/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental/plugins/input_raspicam/input_raspicam.c, worker_thread(), 880): Starting video output » ? Pouvez vous m’aider ?
    Par avance, merci.

    Répondre
  4. Nicolas

    Merci pour les infos. Je connais ces deux programmes mais je n’aurais jamais pensé qu’il était permis de combiner les deux vis à vis de l’occupation de la caméra. À essayer.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.