Publié le 28 février 2015 - par

Windows 10 sur le Raspberry Pi : une autre lecture…

W10pi-250pxDominique a créé Mc Hobby. Cette entreprise belge distribue le Raspberry Pi, Arduino et bien d’autres modules/composants/ensembles…
Mais Dominique participe également largement à la diffusion de l’information à travers son blog et son Wiki. En particulier via la traduction d’un nombre impressionnant de notices et la publication de tutoriels en français !

Windows 10 Pour Raspberry-Pi: L’autre lecture d’une apparente bonne nouvelle

Microsoft à annoncé son intention de supporter le nouveau Raspberry-Pi 2 et de permettre d’installer et utiliser gratuitement Windows 10 sur Pi 2.
C’est apparemment une bonne nouvelle… tant mieux pour ceux que cela intéresse.

W10pi-600px

Source : demanjo.com

Mais… Microsoft n’aurait-il pas eu peur de la framboise ? 5 millions d’utilisateurs qui découvrent que Linux… ça fonctionne et même plutôt bien…. brrrr

En plus le Raspberry Pi a été conçu pour emmener les jeunes vers le codage… sous Linux ! Vade retro Satanas !!!

« Windows Gratuit pour Pi… c’est une façon intelligente de ramener des millions des moutons à l’étable »

Je vous invite à lire ce billet de Dominique

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

23 réflexions au sujet de « Windows 10 sur le Raspberry Pi : une autre lecture… »

  1. Tsim79

    Je n’ai pas lu l’article en question. Mais Microsoft et Intel n’ont ils pas aussi développer une plateforme « Intel Edison » qui il me semble concurrence le Arduino et le Raspeberry!? Cette plateforme peut être inférieur au Raspberry PI 2 B, mais même si elle est compatible avec windows 10 aussi, elle ne ramènera pas les 5 millions de Raspberrynautes. Donc pour pas perdre totalement la guerre ou la face, je pense qu’ils ont fait un choix de sécurité:
    – Proposé windows 10 pour Raspberry, et au final dans 1 ou 2 ans ils sortiront une plateforme qui devrait allécher par le prix, fonctionnalité le support de la communauté grâce à la gratuité de l’OS.

    Répondre
  2. msg

    Excellent article de Dominique !

    Et oui , Microsoft peut amasser des tas de brevets et autres innovations , si la plus part des clients n’utilisent pas et n’achètent pas ses produits , dans quelques années et à l’arrivée des générations futures , il sera vite mis au placard .

    A l’époque , il se battait déjà contre la Pomme .
    Aujourd’hui , il doit faire fasse à la framboise et à d’autre fruits pas cher .
    Il se pourrait bien que Microsoft soit en pleine déconfiture mais qu’il ne veuille pas encore s’avouer vaincu .

    Répondre
  3. Martin

    Il faut peut être pas regarder uniquement de ce coté là(même si c’est surement la principale raison) car il y a aussi d’autre facteur, je penses surtout à l’ouverture de windows sur d’autre support en générale comme Apple et Android ou il commence à adapter ses applis pour ses systèmes d’exploitation, et ceci gratuitement pour les plus connus.
    J’ai l’impression que c’est le nouveau pdg qui a tout simplement adapté Microsoft à notre temps, fini la philosophie des années 90/2000 ou Microsoft fait sa loi et n’a pas besoin de « négocier » avec l’ennemis. Avec l’arrivé des smartphones et les échecs de la compagnie elle n’a plus trop les moyens de faire bande appart.
    Même si on peut voir ça d’un mauvais œil, ça reste aussi une petit victoire quand on sais que Ballmer disait que linux était un cancer : )

    Répondre
  4. wanou

    Je trouve l’article un peu angélique sur le coté open-source. En effet, il me semble que le raspberry ne touche principalement que les initiés (les non initiés achètent une tour chez conforama au mois de septembre, s’ils ont les moyens un mac) de fait les enfants/adolescents qui seraient touchés par la grâce de l’open source par la diffusion du raspberry est une vue de l’esprit car la formation, l’éducation est le fait de personnes et pas de « machines ». Mon petit touche à windows, à MacOS, à ubuntu et incessamment sous peu (quand les prix du rpi2 seront devenus raisonnables) à raspbian (ou autres réjouissances) mais c’est de mon fait. Je ne suis pas sur qu’un papa geek qui a 7 framboises à la maison pour la domotique, la station météo, le serveur multimédia, … mais dont les enfants n’utilisent que le frontend soient plus sensibles à un système plutôt qu’à un autre…

    Répondre
  5. Delsaux

    Entiérement d’accord sur le fait que l’on parle d’initiés et de quel type d’initiés (quand je me vois galérer sur de l’électronique…) .
    Pour ma part je pense que si 20 % des 5 millions d’utilisateurs sont prêt à tenter une bascule du côté de windows c’est déjà un beau pas pour Kro$oft.
    Du point de vue de l’utilisateur Windows l’idée est quand même sympa d’avoir un OS et les outils de script/dév que l’on a l’habitude de pratiquer, pour passer mon temps à travailler sur windows, linux, aix, raspberry, arduino et encore d’autres jouets, j’avoue que le temps de bascule entre l’écriture en bash, powershell, visual basic, sql,… demande à chaque fois une période de réappropriation du langage et que si je pouvais gagner ce temps pour travailler sur mes projets perso et boulot ce ne serait pas du luxe.
    Sur le support, je pense que pour le coup windows avec ses 80%de parts de marché minimum a une base d’utilisateurs suffisantes pour alimenter les différents forums spécialisés, ce sans parler de ses bases de connaissances.
    Après il est possible aussi que Microsoft n’utilise pas son OSrpi comme un moyen de ramener au bercail une partie d’utilisateurs mais juste commencer à créer un eco-systéme applicatif rapide pour ses plateformes matérielles embarqués. Ce qui au final permettrait aussi le développement du raspberry et surtout de différents projets autre que le classique media center.
    Dans tous les cas je trouve cela très intéressant d’avoir un nouvel acteur sur une niche aussi spécifique.

    Répondre
  6. Canonne

    Richard Stalmann le disait très bien :
    « Apprendre Windows dans les écoles, c’est comme apprendre aux enfants à fumer dans un monde ou il n’y a qu’une seule marque de cigarettes… »

    Répondre
  7. Ping : Windows 10 Pour Raspberry-Pi: L’autre lecture d’une apparente bonne nouvelle | Informatique Internet Le Guilvinec

  8. Arnard

    Le portage Windows me plait pour plusieurs facteurs :
    – L’environnement .Net potentiel qui me permet de réutiliser mes compétences (même si je compte me mettre à python, pour tester des trucs vite fait, pas perdre de temps est cool)
    – la potentielle intégration avec l’environnement windows 10, à voir comment ça se présentera, querls services on aura

    Ces aspects vont pas impacter sur les 3/4 des réalisations actuelles : domotique, robotique, station multimédia.

    Mais de toute manière, le point d’entrée sera le revendeur et sa carte. Soit ce dernier fournit chaque système au choix, soit on restera sous un Noobs, avec une option Download pour MS. MS a besoin de montrer sa capacité d’hégémonie sur l’ensemble des supports, et poussera surement pour que des cartes windows soient proposées.

    Répondre
  9. Pi Home Server

    Réduire l’arrivée de Microsoft sur le Raspberry juste par peur de « perdre » 5 millions d’utilisateurs s’apparente plus à du troll qu’à de la vraie analyse. Aujourd’hui le nouveau PDG a une autre vision et rester sur cette gueguerre Linux/Windows c’est vraiment continuer des débats sans fin
    Comme l’ont déjà dit plusieurs commentaires, Microsoft essaye comme les autres marques d’étendre son champ d’action mais sur le Raspberry les utilisateurs sont soit des initiés soit des écoles (ca serait bien un jour d’avoir le ratio), ce qui réduit encore plus le public cible.
    Et surtout le Windows 10 sur Raspberry ne sera pas un OS de bureautique (je pense qu’on a pas fini d’entendre tout et n’importe quoi là dessus jusqu’à sa sortie). Encore une fois la cible ne sera donc pas Mamie Confiture qui a besoin d’un traitement texte pour ses bonnes recettes !

    Répondre
  10. Nicolas

    Bonjour à tous,
    Je suis ce blog très régulièrement et je le trouve excellent mais là je dirais que je ne comprend pas trop. Microsoft va sortir une version de windows 10 qui tourne sur raspberry et on dirait que ça gène tout le monde. J’aimerais qu’on m’explique en quoi c’est génant? Personne ne vous force à l’utiliser, si vous voulez continuer à utiliser une distrib linux faites le mais arrêtez de cracher sur Microsoft!
    Et si des gens apprécient l’environ Windows? Et si des gens étaient content de pouvoir programmer en .Net sur raspberry? En quoi cela est-il dérangeant pour vous?
    Je vais peut me faire jeter des pierres mais moi je suis content. Je vais retrouver un environnement qui m’est familier et sur lequel je prend du plaisir à travailler. Cela va peut être me permettre d’acceder à certains fonctionnalité sur raspberry.
    Vous reprocher à Microsoft de faire de l’argent mais la stratégie commerciale de sortie du Raspi 2 sans prévenir avec la sortie du B+ juste avant soit un geste de bonté de la part de la fondation.
    Franchement ce blog me plait beaucoup alors je serai déçu de le voir devenir un blog anti Microsoft.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Nicolas
      La version de Windows 10 sera en mode texte alors proche du Windows qu’on connait??? pas sûr du tout
      Si vous regardez dans la colonne de droite du blog vous verrez que j’adhère à l’APRIL… (Promotion du logiciel libre)
      Donc un penchant affirmé pour Raspbian… Mais les infos concernant Windows 10 sur RasPi seront publiées sur le blog sans problème
      C’est aussi pour cela que j’ai diffusé l’info parue sur le blog de Dominique.
      Concernant la sortie du Raspberry Pi 2, j’ai présenté l’info dans un article mais je vous invite à lire les commentaires, et vous verrez que j’ai aussi acheté plusieurs B+… et que je ne suis pas forcément d’accord avec la politique commerciale de la Fondation
      Merci pour vos remarques qui font vivre ce blog !
      Cordialement
      François

      Répondre
    2. msg

      Ce qui dérange , c’est que Microsoft ne se gène pas pour s’opposer à la vente et même à l’installation de systèmes concurrents sur des machines neuves et si il le pouvait même sur celles d’occasion .

      On se demande bien pourquoi il s’intéresse à ce type de machines si ce n’est pour mieux les dégommer .

      On verra la tête de ceux qui utiliseront WinDOS 10 (le W manquant est fait exprès) , si aucune interface graphique ne voit le jour . Bon courage !

      Répondre
  11. Chocard

    Cette discussion m’amène à me rappeler que si le CERN n’était pas open source, je ne sais pas si le boson de Higgs aurait été découvert, mais je ne sais pas non plus si on serait sur internet aujourd’hui !
    Depuis que j’ai abandonné microsoft à la maison (heu oui au boulot on garde, ça permet de communiquer plus rapidement avec la NSA, ça coute plus cher et ça développe des emplois aux états unis, ou pas !) ben je dirais pas que je me sens plus libre, mais je me sens moins bête. Surtout depuis que je bidouille mes raspberry, je sais que raspbian est extraordinairement fiable et qu’il est si simple de faire de la domotique, des photos, data logger des capteurs …

    Répondre
  12. Denis Brion

    Je doute que Microsoft fasse preuve de machiavélisme ou d’une générosité spectaculaire/
    Il y a 5 M de RPi vendus **à ce jour** à l’échelle mondiale , que l’on peut mettre en regard des 80 millions de PCs vendus de par le monde dans le dernier **trimestre** 2014 -ce qui fait plus de 65 millions de Windows par trimestre- (comparer un RPi et un PC d’entrée de gamme n’est pas absurde). Aussi, un geste commercial de M$ n’a pas, me semble-t-il, une arrière pensée de conquête de monopole (ce qui fait la différence avec les « net » « books » vers 2008) mais de profiter d’une pub pour les RPi pour s’en faire un peu…

    Répondre
  13. Sébastien Bellamy

    Moui, si une solution équivalente à Sarah existait pour le Pi, je n’aurais pas besoin d’attendre Windows et surtout d’espérer une compatibilité sur ce système.
    Mais prôner le libre choix et se réjouir de l’absence d’un système, je trouve cela incompatible. Un libre choix inclut Windows…

    Répondre
  14. CkurcK

    Pour info, j’ai acheté mon PI2 suite à l’annonce de la sortie prochaine de Windows 10 !
    Utiliser Linux, désolé, mais je développe sur Windows toute la journée, même si le principe est attirant, ma première expérience avec le PI1 a été désastreuse :
    J’ai acheté le PI1 pour faire tourné MAME sur l’OS, tout fonctionne bien, mais je voulais un système qui démarre automatiquement l’application au démarrage … rien de bien transcendant en fait ! Afin de faire rapidement cette manipulation, nous avons invité 3 gars qui bossent toute la journée sous Linux, certes le repas était copieux et arrosé (peut être trop ?), mais à la fin de la soiré et après que tout le monde aient fait ses essais infructueux en ligne de commande (oui, oui, en 2014 !) et bien mon PI1 ne boot toujours pas sur MAME et dort depuis ce jour au fond du placard.

    Donc pour reprendre le ton du billet, si Linux fonctionne bien sur PIs … tant mieux pour ceux que cela intéresse. Perso, j’attends Windows 10 avec impatience pour commander de nouveaux PI2

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour CkurcK
      Pour ce que j’en sais et au risque de paraitre rabat-joie, Windows 10 tournera en mode texte sur le Pi2 puisque c’est une version IoT. La souris va rester dans le tiroir (eh oui même en 2015) : http://www.vrworld.com/2015/02/02/raspberry-pi-2-supports-windows-10/ et aussi http://www.itworld.com/article/2878615/raspberry-pi-2-is-six-times-faster-than-pi-1-supports-windows-10.html : « Raspberry Pi 2 won’t run a full edition of Windows 10, or allow access to applications like Internet Explorer or Office. Instead, developers can use the command-line interface to develop and prototype IOT devices. »
      Allez on va encore garder nos claviers un pt’it peu 😉 et faire du Telnet rôôô
      cordialement
      François
      ps faudra m’envoyer vos gars qui bossent sous Linux en formation, hein !

      Répondre
  15. Michel Pintaud

    Bonjour,
    Ça ne commence d’ailleurs pas très bien… avec Microsoft, par curiosité je me suis enregistré sur le » Windows Developer Program » pour « Raspberry Pi 2 » depuis aucune nouvelle, même pas d’accusé réception, un silence éloquent ? Sympa le contact… vraiment ! Essayez de vous enregistrer sur : https://www.windowsondevices.com/signup.aspx et dites moi si vous avez eu plus de chance que moi ?

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Michel
      je confirme… Inscrit dès l’annonce de Win10 sur RasPi… et nada, rien… même pas une confirmation, un bonjour, un « coucou on est là » 🙁
      Ça c’est de la com !
      Cordialement
      François

      Répondre
  16. Yoann V.

    Bonjour à tous,

    Venant du monde MS, et tentant timidement de me mettre à ce petit joujou fort intéressant qu’est le RasPI 2 … je vous trouve peu ouvert d’esprit pour des gens prônant les vertues de l’open.

    Moi j’y vois une ouverture d’esprit de MS …
    Et peut être la possibilité aux moins geeks de venir faire un tour sur cette plateforme.

    Yoann

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.