Publié le 14 mars 2015 - par

MeowBox pour un chat connecté en BlueTooth

meowbox_250pxOyoma, créateur du portier NovoSIp basé sur le Raspberry Pi, lance le projet MeowBox sur Indiegogo.
Ce boîtier est capable de détecter un tag Bluetooth 4.0 à une douzaine de mètres.
S’il vous arrive de ne pas entendre votre félin préféré lorsqu’il miaule à la porte, équipez le du collier BlueTooth et c’est la MeowBox qui signalera son arrivée !
Le développement de ce boîtier est une première étape vers l’intégration de cette fonction au portier NovoSIp, équipé d’un Raspberry Pi, dont je vous ai déjà parlé. Avec cette extension, le chat pourra simplement faire sonner le portier, mais vous pourrez également activer le contrôle d’accès et ouvrir la porte.

Votre chat en sécurité

Gardez les animaux indésirables à l’écart (le chat du voisin) et fournissez à votre chat sa propre «clé» d’accès.

MeowBox-2sLa MeowBox a été conçue pour donner accès à des animaux équipés d’une balise BlueTooth autorisé, et bloquer les intrus. Elle peut aussi lui envoyer un signal de rappel pour l’inciter à rentrer.

En programmant les balises vous pouvez décider quels animaux ont le droit d’entrer et ceux qui seront maintenus à l’extérieur.

Si votre chat s’échappe par une fenêtre, ils peut facilement rentrer dans la maison quand il le souhaite.

L’équipe de la MeowBox

Il s’agit d’OYOMA, une start-up créée en 2012, en France pour développer les produits domotiques et les systèmes de demain aujourd’hui !

Oyoma-teamLes systèmes domotiques d’Oyoma peuvent être contrôlés avec un smartphone ou une tablette Android, et ils aident les clients à contrôler facilement et confortablement le chauffage, la ventilation et les systèmes de climatisation de la maison ainsi que les lumières, stores, et de nombreux autres dispositifs.

On leur a récemment demandé de trouver une solution pour une chatière sûre et sécurisée, qui maintient à l’écart les chats du voisinage, mais garde un œil sur vos chats et vos animaux domestiques, et peut être programmée pour gérer les autorisations d’entrée et de sortie.

C’est ainsi qu’Oyoma a développé la MeowBox, une boîte de détection de chat qui sera ensuite intégrée dans leur système domotique, permettant de rendre votre vie et celle de vos chats plus facile.

Comment ça marche ?

La MeowBox est le premier dispositif efficace utilisant le Bluetooth pour l’ouverture de la chatière qui vous permet de programmer l’accès à la maison et la sortie de vos animaux de compagnie.

Avec la MeowBox, pas besoin de découper un trou dans votre porte, comme avec les chatières traditionnelles, vous conservez l’aspect de votre porte et de votre maison, mais vous fournissez à vos animaux de compagnie la liberté dont ils ont besoin.

meowbox_collierLe chat porte un tag programmé attaché à son collier, qui est synchronisé avec la MeowBox, située à l’intérieur de la maison. Le propriétaire peut choisir les paramètres et s’assurer que seul le chat ou les chats portant un tag programmé pourront déclencher la MeowBox, vous avertissant qu’il faut ouvrir la porte pour les laisser entrer.

Cela permet de garder les chats du voisinage et autres petits animaux à l’extérieur de la maison. Terminée l’anxiété séculaire des chats s’introduisant dans la maison pour voler de la nourriture et … marquer leur territoire.

meowcat-2sLa communication entre le tag sur le collier du chat et la MeowBox utilise Bluetooth 4.0. pour sa facilité d’utilisation et son efficacité énergétique. Quand le propriétaire est prêt à laisser sortir le chat, il appuie simplement sur le bouton ON pour activer la MeowBox, de sorte que quand le chat revient à la maison, le signal d’alerte va lui rappeler qu’il doit ouvrir la porte et laisser le chat entrer.

La MeowBox intègre également une fonction de rappel, vous permettant d’inciter le chat à revenir à la maison, s’il est à distance de signal de la MeowBox. Le chat va entendre un «ding dong », lui rappelant qu’il doit rentrer. Et quand le chat se rapproche de la MeowBox celle-ci rappelle au propriétaire qu’il doit ouvrir la porte, pou laisser entrer le chat.

Spécifications techniques

MeoBox

  • Dimensions : 115x75x23mm
  • Poid s: 112g
  • Puissance : 5vdc / 2A alimentation incluse
  • Consommation : <7W
  • Technologie : Bluetooth 4.0 (Bluetooth Low Energy)
  • Sortie pour une utilisation facultative si vous avez une chatière avec gâche électrique : utilisation jusqu’à 2A

Balise

  • Technologie : Bluetooth 4.0 (Bluetooth Low Energy)
  • Portée : 15m
  • Dimensions : Diam 30 x 9mm de largeur
  • Autonomie : Un an, avec une utilisation deux fois par jour
  • Type de batterie : bouton CR2032 (remplaçable)

meowbox_FB

Installation

Pour installer la MeowBox il suffit de trouver une prise proche de la porte d’entrée, et de programmer le tag sur le collier de votre chat – ça doit être fait dans un rayon de 2 m de la MeowBox pour commencer.

Une fois que le tag a été synchronisée, la MeowBox émet un signal lorsque le tag se trouve à moins de 12m, pour vous rappeler d’ouvrir la porte au chat qui peut ainsi rentrer à la maison.

meowbox_plan1

Détection du tag à une distance de 12m

Si votre porte d’entrée est déjà équipé d’une chatière électronique, vous pouvez utiliser la sortie 2A de la MeowBox pour déclencher l’ouverture de la trappe.

meowbox_plan2

Utilisation de la MeowBox pour commander l’ouverture d’une chatière électronique

Une fois que le chat est en sécurité à l’intérieur, il suffit de désactiver la MeowBox.

 

Vidéos

Conclusion

Même s’il n’est pas équipé d’un Raspberry Pi, ce projet pourra se greffer sur le portier NovSip, qui est lui basé sur un Raspberry Pi.

Le financement pour le développement de la MeowBox est fixé à 30 000$, et vous pouvez participer en acquérant un collier (25$), un tag (35$) ou une MeowBox (120$). Diverses autres options sont disponibles sur le site du projet.

Oyoma est une start-up française qui base une partie des ses produits sur le Raspberry Pi (en open-source). Vous pouvez l’aider en reprenant cette information et en la relayant sur vos réseaux…

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

7 réflexions au sujet de « MeowBox pour un chat connecté en BlueTooth »

    1. Remi

      Nous le traduirons bientôt en Français mais comme il fallait le lancer en Anglais pour avoir le public le plus large sur Indiegogo, nous avons commencé en Anglais (nous avons calculé que le nombre de contact est quand même bien plus important en Anglais qu’en Français et Indiegogo ne permet pas de publier en mode bilingue).

      Par contre, nos sites principaux (www.oyoma.net et http://www.novosip.com) sont en Français et Anglais (voire une traduction partielle en Portugais) et dès que le projet MeowBox sera prêt nous attaquons l’intégration sur le portier NovoSIP qui aura ainsi un contrôle d’accès Bluetooth en option. Bien entendu ce sera alors sur le site de NovoSIP et en Français.

      En tout cas merci à Framboise314 d’avoir fait cette présentation en Français.

      Bonne soirée !

      Répondre
  1. msg

    Pour les cambrioleurs , ça ouvre de nouvelle perspectives pour s’introduire sans effraction .
    Et si le chat est poursuivit par un brave toutou , je ne vous dit pas les dégâts dans la maison .

    Rien ne vaut l’accès à l’ancienne pour chat , le bon vieux trou dans la porte du garage .
    Reste à inventer un dispositif qui bloque ou réduit éventuellement l’accès .
    Un simple disque tournant relié à un cerveau moteur , ou deux demi cercles qui s’écartent pour ouvrir le passage en grand .

    Répondre
    1. Sylvain

      D’après ce que j’ai compris, le système se contente d’émettre un signal sonore et optionnellement de déverrouiller une chatière électrique, je n’ai pas vu de quelconque lien avec l’ouverture de la porte d’entrée du domicile. @François: je me trompe ? Donc, où est le problème du cambriolage ?

      Des systèmes avec colliers intégrant un tag + chatière électrique existent déjà mais ne sont pas « intelligents » (obtenir un notification pour se rendre compte des aller-retour de ses bêtes).

      Pour la partie tag, je doute que le chat puisse associer un signal sonore avec une demande de « rentre à la maison ». Je pense même que pour certains, ça risque de les effrayer. Un chat est solitaire et n’obéit pas comme un chien.
      De plus, je pensais ce tag complètement passif, une autonomie d’un an pour « seulement » 2 scans/jour ça peut refroidir un achat de ce type d’appareil. Personnellement, moins j’ai d’accus à remplacer chaque année, mieux je me porte.

      Sinon, ça reste bien dans la logique domotique, pourquoi ne pas étendre la fonction à une gamelle connecté pour contrôler l’approvisionnement en nourriture de ses bêtes en cas d’absence et quand personne de son entourage ne peut nous dépanner ?

      Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        Bonjour Sylvain
        l’ouverture de la porte est une option qui sera proposée quand la MeowBox sera intégrée au portier NovoSip. Celui-ci est à base de Raspberry Pi et c’est le propriétaire du chat qui choisit quand la porte doit s’ouvrir. Il y aura sans doute des créneaux horaires pour préserver la sécurité. Avec le modèle actuel, l’appui sur un bouton déclenche la surveillance, ce n’est pas permanent…
        Après… Tout est imaginable. Pourquoi limiter l’utilisation à un chat ? On peut aussi bien identifier une vache , un cochon ou autre…
        Bon, les citadins doivent se demander pourquoi faire, mais les éleveurs doivent déjà avoir des idées, non?
        Si si je pense qu’un chat peut apprendre à associer le bip avec un retour à la maison. Mais… il fera bien ce qu’il veut 😉 J’ai des voisins qui rappelaient leur chat avec une boîte à Miaou. Quand il dormait tranquille sous un arbuste chez moi, il levait la tête et regardait vers chez lui, preuve qu’il reconnaissait l’appel, mais se recouchait tranquillement…
        Cordialement
        François

        Répondre
  2. piepoupou

    Bonjour,
    Il existe des chatières électroniques qui reconnaissent la puce du chat pour lui autoriser ou non l’entrée par la chatière. Très pratique et evite au chat d’avoir un collier qui peut toujours etre dangereux (surtout pour un chat qui sort beaucoup).
    Il manque juste a ces chatières la partie « connecté » pour par exemple savoir à distance si le chat est dehors ou à l’intérieur.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Piepoupou
      A ma connaissance, et à moins de mettre en œuvre des dispositifs disproportionnés avec le but à atteindre, la portée des puces RFID des animaux est très réduite et le lecteur doit être à proximité immédiate (dites moi si je me trompe…) L’avantage du Bluetooth est sa « grande » portée sans devoir mettre une antenne de grandes dimensions ou un émetteur ultrapuissant. Effectivement, le collier est un problème avec un chat qui se faufile dans des endroits incroyables, mais il en existe qui sont munis d’un dispositif d’ouverture (ou d’un système élastique) en cas d’accrochage. Dans ce cas… adieu le tag !
      Cordialement
      François

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.