Publié le 17 décembre 2013 - par

Le startKIT XMOS est arrivé !

xmos_startkit_250_noelFin octobre je vous avais annoncé que XMOS lançait un « concours » et offrait 2500 cartes startKIT aux premiers inscrits.

Bien entendu je m’étais inscrit et ce matin SURPRISE, le paquet contenant la carte est arrivé !

Je vous rappelle que la carte mesure seulement 94 x 50 mm.

Le paquet envoyé par XMOS

Le paquet envoyé par XMOS

Le STARTKIT est basé sur le XS1-A8-64-DEV, un microcontrôleur multicœur 500 MIPS xCore-Analog 32 bits comportant huit cœurs.

xmos_startkit_07En plus du xCore multicœur lui-même, STARTKIT comporte une matrice de 9 LEDs, un bouton-poussoir, deux curseurs à détection capacitive, et un connecteur sliceCARD qui est compatible avec la large gamme de cartes d’E/S disponibles chez XMOS.

Allez on sort la carte de son emballage ?

xmos_startkit_05La carte est également équipée de connecteurs qui lui permettent d’être facilement raccordé à un système de test.

xmos_startkit_06En bas de la photo ci-dessus vous voyez emplacement prévu pour le montage d’un connecteur destiné à relier la carte à un Raspberry Pi. (ben oui, sinon elle ne serait pas sur framboise314…)

xmos_startkit_04La carte STARTKIT est fournie avec des exemples de programmes pour aider les nouveaux utilisateurs à démarrer. Il y a notamment un serveur web et une interface Ethernet logicielle. Vous trouverez également le pilote de base pour les boutons-poussoirs et voyants dont la carte est munie. Les utilisateurs peuvent également accéder à une grande variété de code XCore via la Bourse XCore, une communauté active d’utilisateurs XCore accessible sur www.xcore.com.

xmos_startkit_09Le microcontrôleur XCore XS1-A8-64-DEV multicœur embarqué intègre un debugger qui permet l’analyse en temps réel de tout ce qui se produit sur la carte. Cela permet aux développeurs de voir ce qui se passe au niveau des interfaces de périphériques ainsi que dans leur code en temps réel, alors que leur système est en cours d’exécution et ceci sans affecter les performances. Les interfaces analogiques de la carte STARTKIT peuvent également être surveillés. Par exemple les utilisateurs peuvent surveiller les capteurs tactiles capacitifs pour observer leurs signaux en temps réel .

xmos_startkit_03Dès que vous reliez votre carte startKIT à un PC via le connecteur microUSB, les LEDs indiquent que le système est « vivant » par l’allumage/extinction progressive et répétitive de 5 des 9 LEDs.

xmos_startkit_01Et si vous maintenez le bouton poussoir appuyé, ce sont les 9 LEDs qui participent à la démo… (qui a dit « Ben oui fallait bien un proc huit cœurs pour faire ça » ?)

xmos_startkit_02Maintenant on sait que la carte fonctionne.

Il faut ensuite s’enregistrer chez xCore pour télécharger le logiciel de développement xTime (C/C++). Lorsque c’est fait, L’installation du logiciel est rapide. Les drivers USB => JTAG sont installés et vous pouvez lancer l’interface de développement.

xTime_composeraprès … A vous de jouer ! Détectez la présence de la carte et vous avez accès aux possibilités de xTime. De nombreux tutoriels (en anglais) sont disponibles, ainsi que des vidéos.

xTime_composer_screenshotMerci à XMOS d’avoir offert ces cartes. J’espère que beaucoup d’entre vous qui suivez framboise314.fr avez pu vous inscrire et profiter de ce cadeau.

Pour les autres, vous pouvez commander la carte moyennant 14,99$…

Pour commander en France et en Euros, voyez le commentaire de Laurent ci-dessous.

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

6 réflexions au sujet de « Le startKIT XMOS est arrivé ! »

  1. Ping : Gagnez un des 2500 StartKit de XMOS ! | Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française….

  2. guillaume

    J ai reçu la carte…. Merci a framboise314 pour l info par contre que peut on en faire avec le raspberry? Si quelqu’un veut bien poster un exemple pour m éclairer? Merci d avance.

    Répondre
  3. Augure

    mince… moi qui croyais qu’il fallait carrément leur faire un petit dossier sur « ce que l’on compte essayer de faire avec… si l’on la gagne ! »
    quand je vois les coms, je comprend que non ! 😀

    pas grave… pour l’instant je ne suis pas encore arrivé à ce niveau de ma formation en informatique, la Rpi me suffit amplement pour le moment !

    (donc avec 2 NOR je peux faire… :D)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.