Publié le 2 mai 2015 - par

Un boîtier original en impression 3D pour votre Raspberry Pi 2

boitier3D_250pxJean-Philippe a découvert l’univers du Raspberry en grande partie grâce framboise314… Il a voulu faire connaître sa réalisation aux lecteurs du blog.
Designer produit de formation, Jean-Philippe a pour notre framboise un double intérêt : à la fois informatique, mais aussi en terme de design et de fonctionnalités. Il s’est lancé il y a quelques mois dans un projet de boitier en impression 3D pour les Raspberry Pi 2 et B+ (2 modèles qu’il possède et utilise personnellement).

Un boîtier en 3D pour le Pi2 et le B+

boitier3D_08

Image du boîtier lors de la création du modèle

Son approche est à la fois extrêmement ludique (puisqu’il s’agit d’un boitier prenant la forme d’un navette spatiale jouet) et fonctionnelle puisqu’il s’agit d’un slider (boîtier dans lequel on glisse simplement la carte Raspberry Pi) simplissime d’utilisation et productible en une seule pièce. Son design permet une économie de matière, d’encombrement ainsi que des astuces telles que le stockage d’une seconde carte microSD, un accès direct à la carte système et au GPIO.

La genèse du projet

Pour expliquer un peu la genèse du projet : le boitier a été construit numériquement autour d’un modèle 3D du Raspberry B+ trouvé ici : http://elinux.org/RPi_Hub
Les modélisations et retouches ont été réalisées sur plusieurs softs dont 3DSmax et Netfabb basic.

boitier3D_netfabb
Quatre étapes de validations on été nécessaires (4 impressions successives du modèle), d’où un investissement certain pour Jean-Philippe qui n’a pas les moyens d’un industriel 😉
Mais cela a été nécessaire afin d’affiner les jeux et de mettre au point correctement les systèmes de clipsage de la carte MicroSD d’appoint et du système de blocage de la carte Raspberry Pi situé au niveau du port RJ 45.

boitier3D_06

Image du boîtier lors de la création du modèle

L’impression du boîtier

L’objet est imprimé en une seule fois, il n’y a pas de montage spécifique ni de pièces de fixations. Seul le Raspberry vient s’ajouter au boitier pour s’y clipser. La rigidité du boitier tient compte notamment de la carte elle-même un peu à la manière d’un cadre de moto construit autour du moteur de l’engin.

boitier3D_07

Image du boîtier lors de la création du modèle

Le boîtier terminé

boitier3D_01boitier3D_04

Les ouvertures d’aération sur les faces supérieures et inférieures du vaisseau spatial assurent une ventilation suffisante, tout en protégeant convenablement la carte.

boitier3D_05

Insertion du Raspberry Pi

boitier3D_02

 boitier3D_03Il suffit d’insérer le Raspberry Pi dans les glissières prévues à cet effet. EN fin de course, un ergot se clipse sur le port Ethernet pour maintenir le Raspberry Pi en place, sans gêner l’utilisation de la RJ45.

De toutes les couleurs

Plusieurs couleurs et finitions sont possibles… avec une influence sur le prix du boîtier fini, bien entendu !

boitier3D_11

 Combien ça coûte ?

Il faut noter que Jean-Philippe est bien conscient que le prix de vente de ce boitier dépasse celui de son contenant (ce qui est plutôt un comble en soi, là-dessus on ne peut rien contre-argumenter 😉 )
Hélas les conditions commerciales de Sculpteo ne permettent pas d’abaisser le coût de ce type d’impression 3D. Par contre, le gros avantage de leur technique de fritage de poudre PLA réside dans le fait de pouvoir imprimer un modèle aussi complexe et totalement indémoulable en une pièce seulement, s’il était réalisé par des méthodes classiques. De ce fait, pas de montage pour l’utilisateur, pas même de vis ou de système de fixation, c’est aussi instinctif que de glisser un passe Navigo dans son étui. (note de framboise314 : c’est quoi, un passe Navigo ? 😉 )

Pour info enfin, le site de Sculpteo permet maintenant ce qu’ils appellent une impression en mode économique qui réduit le prix de certaines impressions de 30%. Par ce biais, le boitier arrive au prix de revient de 40 euros (voir ci-dessous). La qualité n’est pas différente, seuls les délais changent.

boitier3D_ECO

 Le modèle en 3D

Conclusion

Jean-Philippe utilise le Rapsberry Pi comme media-center avec Xbmc et avec Raspbian pour avoir un petit ordinateur d’appoint pratique et peu gourmand. Rien que du très classique. A noter qu’il a acheté un modèle B pour son fils de 12 ans qui l’utilise pour faire ses exposés, ses fiches de cours sur LibreOffice et qui pratique Scratch avec intérêt 😉

Le boîtier qu’il nous propose ici est original et pourra permettre d’abriter certains RasPi… si vous êtes fan de SciFi et que son design spatial vous attire.

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

12 réflexions au sujet de « Un boîtier original en impression 3D pour votre Raspberry Pi 2 »

  1. François

    Un pass Navigo, c’est le sésame du réseau RATP moyennant quelques euros quand même 😉

    Ça fait plaisir de lire de nouveaux articles, ça faisait longtemps 😉

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bin oui… on n’a pas ça en province 😉
      et oui pour les articles… la finition du prochain bouquin a mangé pas mal de temps au blog 🙁
      cordialement
      François

      Répondre
  2. Olivier

    Bonjour, * le captcha n’était pas facile… 😉

    Ma demande n’a rien a voir avec le sujet en question mais étant nouveau dans le domaine du Pi 2+ et ici, je ne sais pas où mettre cette demande. (a déplacer donc dans le bon endroit en m’envoyant un message sur mon mail pour me prévenir)

    J’ai un « Raspberry Pi Model B Plus – 512MB », j’ai pris également votre 1er livre (il m’a beaucoup aidé et l’ai relus plusieurs fois tout de même) et j’ai réussi à le faire fonctionner en le reliant en HDMI sur une TV Sony KDL19L4000 et en l’alimentant avec l’alimentation de mon PC DELL (oui, ça fonctionne bien)

    Mon problème (tout en relativisant car cela ne m’empêche pas de dormi non plus) :
    je cherche un écran LCD (de préférence tactile) qui pourrais se fixer sur le Raspberry mais ayant une bonne résolution, avec une sortie HDMI (mais de préférence utilisant la sortie GPIA du dessus.) Pouvez-vous me trouver cet écran et le câble « ad-hoc » sur un site sérieux car j’en ai acheter 2-3 mais j’ai du les renvoyer pour être remboursé car aucun ne convenait (sur un je devais même soudé moi même un élément !!!) … Car a force de lire tout et n’importe quoi je me demande si je vais pouvoir utiliser mon PiB+ cette année !!!!

    Ma question :
    => Pouvez-vous me donnez 2-3 liens sérieux avec le bon écran et le bon câble cela serait super.
    Je cherche aussi une alimentation pour le PiB+ dans ma voiture sur un AC
    Les AC que j’ai trouvé (et aussitôt renvoyés) ne délivrait pas assez pour que le PiB+ s’allume !!!

    J’ai pour chez moi une prise qui accueil un AC et que l’on branche sur le 220 j’économise donc les câbles pour brancher mes appareils AC chez moi et donc économie de CO² pour la planète…

    Ah j’oubliais je suis FR mais travaille en Allemagne depuis + de 15 ans !!!

    Pas évident tout cela alors que le PiB+ a un sacré potentiel !!!

    Merci d’avance.
    Olivier

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Olivier
      bah sur framboise314 le modérateur est magnanime et une question est toujours posée au bon endroit 😉
      déjà merci pour le retour sur le premier livre
      concernant l’écran s’il a une prise HDMI, il ne se connectera pas sur le GPIO. Les écrans qui se connectent sur le GPIO sont en général des écrans connectés au bus SPI qui nécessitent un traitement spécial. Je pense que c’est de là que viennent vos soucis.
      Avez vous vu cet article ? http://www.framboise314.fr/un-ecran-tactile-800-x-480-pixels-chez-adafruit/#more-9585
      Cet écran (https://www.adafruit.com/products/2260) se connecte sur le port HDMI et s’alimente par le port USB
      L'écran tactile Adafruit pour le Raspberry Pi
      en Europe il est dispo chez MC HOBBY http://shop.mchobby.be/pi-tft/524-hdmi-pour-pi-800×480-5–3232100005242.html
      je ne sais pas si ça répond à votre demande, vous me direz…
      Pour la deuxième question qu’appelez vous un AC ? un convertisseur 12V continu ==> 220V alternatif monté dans une voiture ?
      Si c’est le cas, la faible consommation du RasPi (une dizaine de watts au grand maximum) devrait autoriser un fonctionnement sur des modèles de faible puissance
      Sinon vous pouvez alimenter le RasPi depuis le 12V via un régulateur qui ramène la tension à 5V et l’envoie sur les broches 5V et masse du GPIO…
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. Olivier

        Bonjour François,
        Merci pour votre compréhension et votre réponse hyper rapide, je répond donc a la question sur l’AC et je vais voir les liens que vous m’avez donné.
        Pour moi un AC est une prise « Allume-Cigare », cette prise ronde qui ressemble a rien dans nos voitures. J’ai pratiquement tous mes appareils dans ma voiture qui fonctionne ainsi.
        Je pensais que cette abréviation était connu outre-Rhin.

        Aucun câbles n’est visible et ils sont tous regroupés sur un sélecteur a l’AR cacher par le volet déroulant du cendrier que j’ai donc enlevé pour y mettre mon HUB AC (4 prises Allume-Cigare)

        Et j’active soit le GPS, les 2 Chargeurs téléphone, le lecteur DVD/Tuner DBVT et les 2 écrans à l’AR, la glacière dans le coffre et un de libre pour le PiB+ si je trouve une prise « Allume-Cigare » ad-hoc oui, comme le Capitaine… 😉

        J’ai fait monté une batterie de moto dans le compartiment moteur, sur ma BMW une place assez grande est libre (pour y mettre un chauffage autonome) et je permute sur cette batterie (qui se recharge via un branchement fait par un PRO) dans le cas où nous devions utiliser toutes les prises AC en même temps !!!

        Merci encore et je vais voir vos liens sur vos explications.
        cdl
        Olivier

        Répondre
          1. Olivier

            Oui, j’y ai pensé en écrivant AC mais ensuite je me suis dis que vu que j’avais indiqué dans ma voiture je mesuis dis que cela passerait… pas grave du moment qu’au final on se comprend…

            Pour votre article sur le LCD cela fait hyper cher (Frais d’envois + taxes) je ne souhaite pas mettre plus que le prix de mon PiB+ (45 € HT)

            J’ai un ancien écran TFT couleur (utilisé avec une caméra pour la marche AR de mon ancienne voiture qui est partie a la case, j’ai récupéré alors tous les électroniques)
            J’en ai fait des photos si je pouvais vous les envoyer (ici c pas possible)

            Vous pourriez alors me dire comment faire pour relier tout ça par HDMI et l’alimentation. la nappe a l’AR de l’écran est petite.
            J’ai coupé un câble HDMI et un câble AC pour y mettre a l’autre bout l’alimentation avec une prise mini USB, la vidéo et le son (sur le câble HDMI) mais pas trouvé la correspondance de tous les fils de couleurs dans ce câble HDMI !!!
            Peut-être que cela n’est tout simplement pas faisable, ça me paraissait pourtant si simple sur papier… 🙂
            Enfin ça m’occupe au « boulot » lorsque je suis de permanence !!!

            Bon, je pourrais mettre un autoradio 2 DIN dans ma BMW et descendre la clim avec la console adaptée (50 EUR chez BMW) mais cela serai moins FUN !!!

            Merci
            Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.