Publié le 26 janvier 2015 - par

Réalisation d’une plateforme de Travaux Pratiques à base de Raspberry Pi.

yann_TP_250pxDébut janvier, je vous avais présenté la distribution Raspicade, créée par Yann.

Yann est enseignant-chercheur à l’université de Lorraine et il a conçu une plateforme de TP (Travaux Pratiques) qui met en œuvre 10 Raspberry Pi.

Les plus observateurs d’entre vous avaient peut-être remarqué sur les photos de la console (ou sur la vidéo) la présence d’une plaque garnie de nombreux Raspberry Pi ?

raspicade_01Sur cette photo extraite de l’article sur Raspicade, la plaque se trouve à l’extrême gauche… Ah, ça y  est vous l’avez vue ?

Yann a eu la gentillesse de me faire parvenir les photos de sa réalisation pour les partager avec vous.

Allez moins de blabla je vous propose de suivre pas à pas la création de la plateforme en images.

yann_TP_17

La plaque qui va servir de base au montage de la plateforme

yann_TP_18

Les prises de courant sont disposées sur les côtés

yann_TP_10

La présence de la goulotte permet de positionner la plaque verticalement… et ça tient !

yann_TP_16

Début du perçage. Le switch est en place ainsi qu’un premier Raspberry Pi.

yann_TP_15

Tous les Raspberry Pi sont raccordés au switch et reliés aux alimentations.

 

yann_TP_14

Un des dix Raspberry Pi en gros plan…

yann_TP_12

Chaque Raspberry Pi est équipé de sa propre caméra.

yann_TP_09

 

yann_TP_08

Les Raspberry Pi sont protégés par une plaque transparente

yann_TP_13

Le « Backoffice » ressemble un peu à un plat de spaghetti, mais cette partie sera cachée par un fine plaque de contreplaqué et deviendra invisible.

yann_TP_07

Chaque Raspberry Pi est identifié par son nom d’hôte et son adresse IP.

yann_TP_02

De plus, un bouton de Reset permet de relancer séparément chacune des framboises…

yann_TP_08yann_TP_06yann_TP_03yann_TP_04yann_TP_19Conclusion

Merci Yann d’avoir partagé les étapes de la réalisation de cette plateforme de TP.

Le but est que cette réalisation en inspire d’autres, vous donne des idées… Si c’est le cas n’oubliez pas de laisser un commentaire en bas de la page !

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

14 réflexions au sujet de « Réalisation d’une plateforme de Travaux Pratiques à base de Raspberry Pi. »

  1. Clemzo

    Très belle plateforme de test, mais je reste sur ma faim 😉
    En effet en dehors de la photo et de son auteur, ce projet ne semble pas avoir de lien avec Raspicare.
    D’où mes questions :
    – Dans quels objectifs monter cette plateforme ?
    – Ces Raspberry Pi seront-ils indépendants ? (Je ne pense pas)
    – Quel OS pour gérer et fédérer ces RPI ?
    – Comment répartir la charge sur les différents RPI ?
    Voilà un beau projet qui me plait beaucoup.

    Répondre
  2. François MOCQ Auteur de l’article

    Bonjour Clemzo
    Je ne voudrais pas me substituer à Yann pour répondre et il viendra sans doute compléter/modifier ma réponse…
    A mon avis cette plateforme de TP est destinée à des étudiants qui disposent ainsi chacun d’une machine pour travailler. Il ne s’agit pas d’un cluster mais bien de 10 Raspberry Pi séparés montés sur un support qu’il est possible d’emmener dans une salle de TP à la demande.
    Cordialement
    François

    Répondre
    1. Clemzo

      C’est tout moi ça, je m’emballe toujours trop vite…
      Ceci dit cela reste un très beau projet scolaire que j’aurais beaucoup apprécié lors de ma période estudiantine.

      Répondre
    2. HouCh

      Bonjour,
      je reste quand même sur ma faim… s’il s’agit vraiment de 10 Raspberry pour 10 étudiants pour réaliser un TP, il faudrait pouvoir brancher 10 claviers, 10 souris et 10 écrans pour qu’ils puissent travailler. Or avec ce montage et la belle plaque tranparente de protection je ne vois pas vraiment comment faire?

      Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        Bonjour
        J’ai mis dans l’article les infos dont je disposais…
        Un clavier, une souris… Euhhh pourquoi faire ? les étudiants disposent certainement d’un PC et se connectent en mode texte avec un outil comme putty par exemple et en mode graphique avec une prise de main à distance (ça évite d’avoir des claviers/souris pour les RasPi ET pour les PC)
        Cordialement
        François

        Répondre
        1. POURRE

          Bonjour,

          MODE TRÈS TRÈS TRÈS MAUVAIS ESPRIT ON

          Donc, si j’ai bien compris, pour mettre en œuvre le raspberry,, il faut disposer d’une machine qui coûte 10 fois son prix.
          Sans compter que l’on a pas accès au GPIO qui fait tout de même la force du Raspberry qui, sans cela, reste un bien piètre PC (pas taper)

          MODE TRÈS TRÈS TRÈS MAUVAIS ESPRIT ON
          Cordialement.

          Répondre
          1. Yann Morère

            Oui c’est vraiment « mauvaise langue On », je m’explique :
            Les salles machines génériques windows et linux on a déja. Du fait ça coûte moins cher que d’acheter un écran et un pack clavier souris supplémentaire pour chaque Pi.

            Prix global de la maquette de tp, moins de 1000€. Elle est transportable dans n’importe quelle salle avec des machines PC.

            Concernant le GPIO, ce n’était pas le but du TP. Il est orienté réseau.
            Le but est de tout faire via une connexion console en ssh (putty ou teminal linux). Pas d’interface graphique local. cf. le sommaire du sujet.

            Bien sur cela peut évoluer avec une petite carte dédiée sur laquelle on peut disposé quelques leds et détecteurs… c’est évolutif. Mais le GPIO n’était pas un priorité . Nos étudiants font de l’arduino…-> ça ferait un peu doublon avec le GPIO.

            Voila voila… c’est un plateforme dédié à nos besoin… pas un produit destinés à être complet.

    3. Yann Morère

      Tout à fait françois il s’agit d’une salle de tp transportable ;), une prise 220 + 1 prise réseau et hop, les étudiants, a partir de l’image de base raspbian installée sur le la SD, prennent en main, configure et mette en oeuvre le module caméra du PI entre autres. voici le sommaire du tp : http://morere.eu/storage/sommaire_tp.pdf.

      Depuis une seconde plate-forme a vu le jour pour des tps en parallele.

      Répondre
      1. producty

        Bonjour,

        Novice dans le monde de la framboise, j’aimerai obtenir le tp comple si possible comme Fouad.

        Est ce possible ?

        Merci d’avance

        Répondre
  3. Fouad

    Salut Francoi; salut Yann;tres bon travail, j ai telecharge le sommaire de votre tp,je trouve bien complet
    Pour moi, pourriez vous m envoyer le tp complet?
    Merci,
    Merci Francoi pour cet espace de rencontre.
    Cordialemen

    Répondre
  4. Ping : Pluie d’articles sur le Raspberry Pi | Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française….

  5. flonflon

    Bonsoir , nouveau sur ce site qui parle du raspberry …
    Bon soudeur en hard électronique , je suis par contre complètement débutant en programmation .
    Pour autant le tp m’intéresse en lecture pour apprentissage à 54 ans – ya pas d’age pour commencer
    mais bon pas sur les bancs…. lol
    Est il possible de le consulter en ligne ou réceptionner fichier en mp avec votre autorisation
    Merci d’avance

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Flonflon
      bah effectivement je vous confirme qu’il n’y a pas d’age pour commencer (j’ai 62 ans ! mais c’est vrai que j’ai commencé un peu plus tôt 😉 )
      par contre cet article décrit une réalisation de Yann et je dispose pas du TP pour vous le fournir…
      désolé
      cordialement
      François

      Répondre
  6. flonflon

    bonsoir
    je reviens pour relancer…
    serait il possible d’avoir le tp même en lecture seule pour comprendre et avoir des connaissances ?
    merci par avance …..

    Répondre
  7. Ping : Votre borne d’arcade dans Hackable N°12 | Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.