Publié le 30 avril 2015 - par

Piqo, un ordinateur français à 100€ (?)

piqo_250px« Un Nivernais crée un ordinateur de bureau à moins de 100 euros » Cette information parue sur le site d’infos locales du Creusot a attisé ma curiosité… Un ordinateur à 100€, ça sent bon la framboise, ça, non?
En plus créé en Bourgogne rôôô 🙂
Me voici parti sur les traces de Piqo (ah ça commence par Pi, vous voyez je vous l’avais dit !) pour découvrir un projet KissKissBankBank qui semble peiner à trouver des financeurs…

Piqo, un ordinateur à 100€

piqo_createurs

Photo cf CentreFrance ©

Émilien est le fondateur et le président de l’association neversoise et il développe ce projet avec 5 autres personnes. Il a décidé de créer et de produire un ordinateur “made in France”.

piqo_600px« PIQO se veut petit, peu coûteux, économe en énergie et à but non lucratif. L’innovation du projet réside dans ses exigences économiques, écologiques et sociales. PIQO n’est pas plus gros qu’un livre de poche, consomme dix fois moins énergie qu’un PC de bureau traditionnel, sera fabriqué en France et repose sur des logiciels entièrement libres. » (http://www.ncmb.fr/piqo-lordinateur-made-in-nevers-3564)

piqo_logoEuhhhh  fabriqué en France, je veux bien, mais je dirais plutôt « assemblé » en France, non ? si on y regarde de plus près (blog Piqo) le Raspberry Pi 2, le boîtier, l’alimentation et la carte microSD sont fabriqués en France ? – page 12 du guide Fabriqué en France

Le projet Piqo

Piqo repose sur Raspeberry Pi 2, qui embarque un processeur ARM 4-cœurs de 900Mhz et 1 Go de mémoire vive. C’est la même technologie que dans les tablettes.

piqo_non_lucratif

Il dispose d’un système d’exploitation libre basé sur Linux, capable de tirer le meilleur de ses performances.

piqo_ecolo

Le tout est assemblé dans un boitier conçu pour répondre à de hautes exigences environnementales avec son faible volume et ses matériaux recyclables.

Combien ça coûte ?

De 5 à 45€ pour devenir membre de l’association. Comptez 129€ pour obtenir un Piqo et devenir membre…

Vous en verrez de toutes les couleurs

piqo_couleur

Ubuntu comme système d’exploitation

piqo_ubuntuPIQO repose sur la version 14.04 de Xubuntu pour ARM. Il s’agit d’une version optimisée et adaptée pour Raspberry PI 2 et aux couleurs de PIQO.

L’OS intègre le navigateur web Chromium, la suite bureautique libreOffice et le lecteur multimédia VLC, ainsi que des optimisations pour la lecture de vidéo via omxPlayer (exploitation de l’accélération matérielle du Raspberry Pi).

Comme tout logiciel libre, cette version de Xubuntu sera distribuée gratuitement et librement téléchargeable pour pouvoir être utilisée dans n’importe quel Raspberry Pi 2.

Vidéo

Conclusion

Un projet qui reprend les arguments de la Fondation Raspberry Pi, démarré depuis quelques jours qui sollicite votre aide pour se lancer. Il y a pour l’instant 1711€ dans la cagnotte sur les 52000€ espérés… Mais bon, il reste 36 jours pour le financement.

piqo-ordinateur-de-poche

Photo cf CentreFrance ©

Laissez vos impression et vos remarques à propos de ce projet dans les commentaires ci-dessous…

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

43 réflexions au sujet de « Piqo, un ordinateur français à 100€ (?) »

  1. Michael

    Je ne comprend pas le sens de l’article ?! Il a créer quoi ? c’est pas un rasbpberry 2 avec une coque personnalisée ?
    En fait on paie plus chère pour la même chose : on paie un intermédiaire de plus… :-[

    « Il a décidé de créer et de produire un ordinateur “made in France”  » du made in pas France assemblé en france avec une marge de plus au passage … pour aider le p’tit enfant de la photo … pfffffff

    Répondre
    1. gayrard

      Bonjour,
      Le prix de cet assemblage est parfaitement justifié.
      L’important ici est la démarche écologiquement utile qui veut dire: avec 4W de puissance on peut rendre les memes services qu’avec 60W a 100W qui est la consommation d’un PC tour ou d’un portable a l’heure actuelle.
      C’est en ca que la promotion d’une solution clé en main a base de Raspberry devrait vous faire réagir de maniere positive
      Promouvoir PiQO c’est bien, car il est adapté a la plupart des besoins numeriques de l’utilisateur dans le cadre de la famille

      Répondre
      1. starlight

        Bonjour,

        J’ai un peu du mal a saisir l’intérêt de ce projet.
        Quel est la différence entre ce piqo est une raspberry ou l’équivalent plus puissant chez la concurrence chinoise ou autre?
        Après pour ce qui est de la démarche écologie, elle es louable mais je reste persuadé qu’une tablette ou un smarphone convient mieux à un usage familiale (surf, mail, photos, jeux..) tout en aillant une consommation et une empreinte écologique plus faible la ou une raspberry (4W) demande un écran (13 à … W ?) + des périphériques (souris, clavier) .
        Si on prend une tablette type IPad on est dans les 10 Watt ce qui reste inférieur a celui q’un raspberry + écran a ma connaissance.

        Cela dit je vais suivre le projet avec intérêt !

        Répondre
  2. jean pierre

    Ce n est pas un ordinateur fabriqué en France. L idée première du raspberry est l accès à l information pour tous. Reprise des même arguments avec une marge. C est juste un revendeur assembleur. 35 euros c est le vrai prix !

    Répondre
  3. Nonostyle

    Je suis du même avis que Michael, je vois rien d innovant dans leurs projets si encore il avait mis un boîtier sympa en alu design pourquoi pas mais là sa sent la grosse marge sur le dos du Raspberry

    Répondre
  4. Ping : Piqo, un ordinateur français à 10...

  5. Dodutils

    J’avoue que je suis aussi septique que @Michael, en quoi cet ordinateur est-il « français » vu que c’est un RasPi de plus ce n’est qu’un assemblage/emboîtagede quelques éléments et il n’y en a pas 50 en plus, Raspi+Boite+Alim+SDCard, rien de tout ça n’étant « fabriqué » en France.

    Répondre
  6. Dodutils

    Bon je suis allé lire leur site et il est précisé 100% « assemblé » en France, pas « fabriqué », je pense que le journaliste Pierre Peyret qui a écrit l’article n’y connait rien, surtout pas le RasPi (ah bon ? c’est surprenant ça qu’un journaliste écrive sur un sujet qu’il ne maîtrise pas 😉 en plus sur leur site ils sont assez clair, il décrivent les coûts de chaque élément.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      bin moi ce qui m’a interpellé c’est le titre sur KissKissBankBank :
      Piqo, l’ordinateur made in France ! Made in France c’est bien « fabriqué » ? non?

      Répondre
  7. Michel580

    Bonjour,
    On prend un Raspberry pi 2 à 39,99€, on met un boîtier à 8€ sur lequel on met un autocollant à 0.001€, on clone une carte micro-sd à 10€ et on vend le tout pour 130€ soit 80€ de bénef. Si certains croient que l’opération est à but  »non lucratif »……..Parce que pour le prix j’espère qu’ils mettent l’écran 19″, le clavier et la souris. Je pense que cette année ils ont de grandes chances d’être primés au concours l’épine. On nous prend pour des gogos !
    Habitant le coin, j’ai hâte de voir l’usine de montage sortir de terre et le chômage diminué.

    Répondre
    1. Jean-Baptiste

      Vous ne semblez pas avoir vraiment lu les détails financiers sur leur site ou alors vous faites preuve d’une immense mauvaise foi. On est très loin de vos 80 € de marge, mais il faut un peu de bon sens économique pour le comprendre.

      Répondre
    2. laurent

      J’ai pensé EXACTEMENT la même chose !!! Je ne comprends même pas que François ait relayé cette intox ici sur son blog ??!!
      C’est vaiment une fausse news sans aucun intérêt, et à la limite de l’arnaque !!!

      Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        Bonjour Laurent
        je me suis effectivement tâté avant de publier… Mais finalement, si nous les RasPiNautes aguerris avons du mal à comprendre qu’on puisse payer aussi cher pour obtenir une framboise prête à fonctionner, je me suis dit que
        1) c’était quand même une info concernant le Raspberry Pi et je ne trie pas les bonnes et les mauvaise infos…
        2) ça pouvait concerner des personnes intéressées par le Raspberry mais sans aucune connaissance technique
        3) que si ça peut aider une ou deux personnes à avoir un travail ce ne serait pas plus mal
        4) que les lecteurs du blog sont de grandes personnes et qu’elles sauraient juger du bien fondé de cette initiative
        Mais quand j’ai cliqué sur le bouton PUBLIER je sentais bien que cet article allait provoquer des réactions 😉
        D’ailleurs suite à la publication de l’article, j’ai eu un contact avec les auteurs de ce projet et la mention « Made in France » a laissé place à « Assemblé en France » ce qui est plus juste 😉
        Cordialement
        François

        Répondre
  8. Antho

    A but non lucratif !!! Comme beaucoup je reste perplexe La fondation Pi le vend 35 euros on est loin du prix final proposé … Sa sent le sapin ce truc …

    Répondre
  9. Romain

    Allons allons. L’idée n’est pas neuve, mais je ne vois pas, comme certains, « l’arnaque » dans la chose. Sauf peut-être sur l’argument « Made in France ».

    Tout d’abord, pour avoir récemment débuté avec un Pi, il est assez faux de dire qu’un Raspberry ne revient QUE à 35€. Pour qu’un utilisateur « lambda » puisse l’utiliser, il faut ajouter une alim (bah oui, ca a l’air tout bête mais on rajoute 10€ assez facilement), un boitier (parce que sinon, ça fait moche dans le salon), une carte SD (tout le monde n’en a pas forcément une…)… Si vous ajoutez une clé wifi, on arrive assez rapidement à 70€, sans clavier ni souris. C’est d’ailleurs souvent le prix des « starter kits » vendus un peu partout. Ajoutez un clavier et une souris « premier prix », vous arriverez à 90€ assez facilement.

    Ensuite, il me semble à la lecture de l’article que l’ « entreprise » se veut accessible aux non geeks. Avec mon starter kit à 70€, j’accepte de faire l’assemblage, de me dém…. si cela ne marche pas comme je veux (par exemple, j’ai le son sous kodi mais toujours pas avec ma Raspbian… après quelques jours d’essais). Si l’entreprise fournit un certain service (par exemple, gérer les retours, les garanties, le service après vente et une assistance aux utilisateurs), les 20 ou 30 € de « bénéfice » me semblent assez justifiés.

    D’accord, ce n’est pas geek, ce n’est pas « libre » dans l’esprit, mais il n’est pas raisonnable d’offrir au grand public ou aux entreprises des solutions libres ou « nues ». A titre professionnel, j’utilise Linux, eh bah comme beaucoup, je « paye » Redhat. Cher, je trouve. Sauf que le jour ou j’ai un problème, je n’ai surtout pas envie de passer des heures à fouiller dans un forum. Je veux pouvoir appeler un type, lui dire « ça marche pas », et qu’il me dise « ok, ouvrez votre pare-feu, je prend la main et dans une heure tout est réparé ».

    Hum… J’ai écrit un message plus long que je le pensais. Je connais pas ces types, pas cette boite, mais en résumé, s’ils offrent un service à la hauteur, je ne trouve pas le tarif choquant…. En tout cas, pas de quoi les assassiner avant de voir ! 🙂

    Répondre
  10. Urzhiataer

    Je trouve l’initiative plutôt gonflée

    J’espère qu »ils ne vont pas réussir, pour moi ce sont des gens malhonnètes, pour ne pas dire des voleurs

    Répondre
  11. Kagou

    Ils expliquent sur leur page Facebook que la marge sert à payer les charges, dont la rémunération de la main d’oeuvre. Mais ils expliquent que le projet est « non lucratif », ça ne va pas ensemble !

    Répondre
    1. wanou

      Saviez vous que l’emploi dans le monde associatif en France c’est plus de 1,5 millions de salariés ?

      Je trouve qu’ils sont assez transparents sur leurs coûts : http://www.piqo.fr/blog/piqo/10100-combien-coute-piqo-a-produire.html#.VUSK-PntlEA

      Quand on met l’offre ici présentée avec ce type de package : http://www.kubii.fr/508-kit-demarrage-rpi-b-plus-3272496002067.html je ne trouve pas déconnant de demandé 30€ pour le montage et la mise en fonction du produit.

      Après je trouve la présentation un peu optimiste de présenter ça comme un « vrai » ordinateur, la navigation internet est quand même un peu lente sans parler des sites en flash et le lancement des applis libre office peut être assez longue.

      Répondre
  12. Ping : Piqo, un ordinateur français à 10...

  13. calif

    Je trouve l’initiative plutot bonne dans le sens ou tout le monde n’est pas assez calé en informatique/électronique pour se monter un R-pi or ce monsieur propose un ordi cle en main a bas coup ce qui pourait intéressé pas mal de gens et démocratiser le pi2 ainsi que les logiciels et os tournant dessus. Plus généralement faire découvrir ou réconcilier le particulier avec linux, lui montrer qu’il existe des alternatives gratuites ou moins chère ! Et les sites ou on peut se procurer le R-pi ils ne se gavent pas eux ?

    Répondre
  14. Zanma

    Quelle grosse blague ce projet.

    Si je voulais acheter un PC dans cette gamme de prix, c’est à dire pas seulement une carte avec de la connectique, me tournerait plutôt vers des solutions comme les Chromebooks qu’on peut acheter pour 200 euros actuellement, et bientôt 50 euros moins cher (ce qui serait plus proche du prix de ce soit disant « PIQO ») puisqu’une nouvelle gamme tournant avec un processeur ARM est prévue pour ce mois-ci selon certains sites.

    A ce prix là au moins, on a un écran, un clavier et une batterie fournies avec. Après il faut juste penser à supprimer ChromeOS et mettre une vraie distribution Linux. 😉

    Là comme dit plus haut dans les commentaires… C’est du vol… Déjà qu’en achetant mon Pi2 à 44 euros j’ai eu l’impression de m’être fait avoir (c’est relatif mais je l’ai payé plus cher que lors de l’achat du 1, alors qu’ils sont annoncés au même prix), j’imagine pas ce qui se passe dans la tête de ceux qui achètent ça…

    Répondre
  15. Harry Cover

    Superbe escroquerie !

    Un pi dans une boite custom avec une ubuntu, aucune innovation et surtout rien de français là dedans. Et l’association à but non lucratif d’ailleurs à part mettre des raspberry dans des boites quel est leur but ?

    On atteint le summum du ridicule avec les volcans d’auvergne, l’écolier noir qui va voir sa vie tranformée, et les 3 faux commentaires d’encouragement.

    J’ai bien envie de me séparer de 10 000€ pour devenir membre d’honneur et ainsi voir mon nom écrit dans un blog. J’attendrai malheureusement le mois de décembre pour recevoir mon matériel car il faut du temps pour lancer la « production »…

    N’importe quoi…

    Répondre
  16. Anthony

    Même si je trouve le prix élevé, il faut reconnaitre que le but est d’amener des non-geeks vers le raspberry pi et plus largement l’univers GNU/Linux. Hors, tous les lecteurs de framboise314 sont geek dans l’âme et c’est ce qui les choque. De plus, comme dit Laurent, le portage vers Xubuntu n’est pas anodin (de nonbreux raspinautes utiliseront cette distribution sans avoir participé). Donc a voir dans le temps la viabilité du projet.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Anthony
      merci pour cette remarque pertinente. En effet les lecteurs du blog sont des « débrouille-toi tout seul » dans l’âme….
      Mais tout le monde n’a pas forcément envie de s’investir dans la technique pour utiliser un système libre…
      Cordialement
      François

      Répondre
  17. Ping : Piqo, un ordinateur français à 10...

  18. Nono

    L’initiative peut-être pas mal, si il y a un vrai investissement sur les optimisations apportées à Xubuntu ARM.
    Par-contre l’annonce de Windows 10 est une fumisterie. La version de Windows pour le Raspberry Pi 2 est Windows IoT (Internet of Things) et n’a pas d’interface graphique. On peut développer une application graphique qui se lance au démarrage, mais il n’est possible que d’en lancer une seule.
    De plus pour l’avoir testé, le démarrage complet est très long par rapport à une Raspbian avec le bureau.
    Même la connexion à distance avec Powershell en WinRM est longue par rapport à du SSH (>30secondes).

    Répondre
  19. Dam's

    Je suis surpris de voir tous les commentaires négatifs sur ce projet, par des personnes qui n’ont même pas pris la peine de lire ou d’aller sur le site.
    C’est vrai que pour un geek ça ne paraît pas intéressant, mais combien de personnes à qui tout ce monde est du chinois pourraient être intéressées par un ordinateur à moins de 100 euros. La plupart des utilisateurs lambda achètent des ordinateurs de folie à plusieurs centaines d’euro pour quoi? surfer sur le net, ouvrir de temps en temps un tableur ou traitement de texte…
    Si on compare le prix du raspberry et de tous ses accessoires, on arrive à combien : 70 euros (expliquez moi où vous trouvez le raspberry pi 2 à 35 euros suis intéressé)? Donc est-ce vraiment aberrant de proposer pour 30 euros de plus quelques choses de tout livré, avec l’OS installé, le traitement de texte, etc…
    J’avoue que pour ma part le produit ne m’intéresse pas, que la vraie innovation c’était d’avoir eu l’idée de créer cette petite merveille qu’est le raspberry, donc ce projet peut paraître fade évidemment, mais je comprends tout à fait que des gens puissent être amenés à un tel produit. Regardez le prix des mini PC, c’est tout simplement hallucinant. Ce produit remplie parfaitement les fonctions de base d’un ordinateur simple. Je rejoins en plus la remarque de Laurent, Anthony et François MOCQ (Contribution au portage Xubuntu sur arm v7)
    Mais c’est tellement plus facile de ne rien faire et de critiquer…

    Répondre
  20. Michel580

    Bonjour,
    Pour ma part, qui suit utilisateur et fervent admirateur de la framboise, je pense que beaucoup de gens ne voient que le mot  »ordinateur » dans cette annonce et que les plus grands défenseurs de  »cette grande cause » n’ont pas de raspberry.
    Déjà cette machine n’est pas un ordinateur qu’il suffit de brancher et d’utiliser, il y a déjà quelques manipulations à faire avant de l’utiliser, ce qui n’est pas forcément à la portée du premier venu. Ensuite il faut quelques notions pour pouvoir installer des logiciels, mettre une adresse IP fixe, installer et paramétrer un disque dur externe etc….. pour ma part je considère que c’est plutôt un outil qui me sert à découvrir un nouveau monde de l’informatique dans lequel je n’avais pas encore été.
    Alors ceux qui pensent qu’ils vont avoir un ordinateur à moins de 100€ et qu’ils pourront faire la même chose qu’un PC se trompent lourdement. Le Raspberry ne sert pas à çà, il suffit de retourner à la genèse de ce programme.
    Alors croire que la planète va être sauvée, que les pays en voie de développement vont sortir de l’ornière, que le chômage va être résorbé, je laisse aux naïfs l’idée d’y croire.
    Bonne journée à toutes et tous.

    Répondre
  21. loulou

    Les marges ne sont pas indues, mais le produit est sans intérêt: avec un écran, un clavier, une souris, un HD, on dépasse le prix d’un PC portable d’occasion, à part que ce l’est pas portable, intégré,…. Ce n’est pas la niche du Raspberry.Le raspberry est un truc de geek, sur lequel on fait son serveur, on fait de la domotique,… avec la bonne conscience d’un truc branché en 24/7 ne consommant pas grand’chose….

    Répondre
    1. Beast !

      Hum… Seulement si l’étiquette c’est pas toi qui l’ai faite ! Et à condition deprendre une marge double !
      J’attend donc pour financer ton projet 😀

      Répondre
  22. Marc

    Bonjour j’arrive après la guerre mais bon !
    Je peux comprendre les gens qui disent « Ca ne m’intéresse pas je sais monter mon pi »
    Mais je peux pas comprendre les gens qui disent « c’est des voleurs, arnaqueurs etc. »

    80€ c’est raisonnable, je pense qu’ils sont peut etre àç perte d’ailleurs.
    Déjà on enlève directement 16€ (20% de 80) qui vont aller à l’état. Il reste déjà 64€.
    30 (le pi) + 5 (la sd) + 5 (le boitier) + 7 alim = 47 (HT)
    64-47 = 17€
    Le smic horaire brut est à 9.61. On va dire que ca prend 1/4 heure de monter la pi (c’est large mais c’est facile de diviser par 4). Soit environ 2.50 (on va pas chipoter pour 20 centimes, c’est pas une grosse prod).
    Il reste 14.5 : faut payer les locaux (chauffage), le conditionnement (carton d’emballage).
    Sans oublier les frais fixes, vous croyez que négocier des prix se fait seul : ces mecs doivent négocier des prix !
    Faut payer un loyer, le chauffage, les autres salariés qui sont pas à la prod (secrétaire, personne qui dev le projet). Il faut aussi payer la formation des gens qui assembleront le pi (jeunes en réinsertion, handicapés et bien sur employé). Ben oui il faut les former ca prend 1/2 journée de les former mais faut payer qn pour le faire.
    Il faut aussi faire la doc et là faut quelqu’un de qualifié contrairement à la prod (il veut plus que le smic quoi !). Faut quelqu’un pour relire la notice. Et je dois encore oublier des choses !
    Au final je pense qu’ils font 0€ benef. Ils en feront un peu si il embauche des jeunes en réinsertion ou des handicapés ce qui est souvent le cas dans des assoc (grace aux aides de l’état).
    Alors oui ces méchants voleurs vous déroberont 5€ par pièce et s’en serviront pour payer ces jeunes et ces handicapés.

    Donc les gens qui disent « Ca m’intéressent pas » : D’accord avec vous ce n’est pas vous le public visé
    ceux qui disent « C’est des voleurs », essayer de monter une assoc ou une entreprise et on en reparle (je travaille dans une PME, donc je connais un peu les problèmes des entrepreneurs)
    Je comprend mieux pourquoi en france on a pas d’entrepreneurs : dès qu’on essaye tout le monde dit que c’est de la m**** mais ce n’est pas le propos.

    Le public visé, c’est des gens dont l’ordi vient de lâcher mais leur souris/clavier/écran est fonctionnelle. Des gens qui veulent un truc qui marche. Des qui veulent juste aller sur le net, faire du traitement de texte.

    Ça peut aussi la grand mère qui a qu’une télé mais qui oh miracle comporte un hdmi. Hop elle peut envoyer ses mails et naviguer sur le net.

    La critique qu’on peut faire c’est l’espérance de vie du matos. Si la carte SD lâche que feront ils ? Remplacer le pi ? Pour le coup pas super ecolo (et pas très économique) ! Les délais sont un peu long, mais ca dépend de quand ils s’installent dans le local, temps de former le personnel, de finaliser le projet (rédaction spec).

    Répondre
    1. ABES²

      Bonsoir.
      Si vous vous êtes « arrivé après la guerre » que dire de moi alors 😉
      Je souhaite ici simplement abonder en votre sens, d’autant plus sur vos propos « Mais je peux pas comprendre les gens qui disent « c’est des voleurs, arnaqueurs etc. » ». D’autant qu’il y a des règles et qui dit « association … non lucratif » dit « non lucratif » quelques soient les calculs présentés.
      Enfin je souhaite compléter vos propos de ma propre expérience où je vois nombre de personnes ne connaissant pas l’informatique et achetant des ordi à plusieurs centaines d’euros pour simplement essayer de « naviguer » sur internet: alors un petit ordi / pi / framboise où je ne sais quoi à 100 € c’est bien, même si j’ai bien vu tout ce qu’il faut rajouter et les limites de la chose ! Et si j’avais eu connaissance de ce produit avant je peux vous dire que j’aurais fait économiser plusieurs centaines d’euros à plusieurs couples de retraités qui m’ont appelé au secours après avoir acheté des PC à plus de 400€ et jusqu’à près de 800€ car leur ordi ne fonctionnait plus … Ordi qu’ils n’utilisent au final que pour pouvoir échanger des mails avec leurs petits-enfants ou autres … Mais apparemment vos collègues du « logiciel libre » s’en f….. et tout compte fait n’ont que mépris pour les autres. Dès lors, je regrette que nous oublions qu’il fut écrit, entre autres & à quel prix, « Fraternité » sur les frontons de notre pays.
      Cordialement.

      Répondre
  23. Ping : Informatique | Pearltrees

  24. Mickael

    Pour ma part, ça fait six semaine que j’attends mon ordi. Et ça fait six semaine qu’on m’envoie des e-mail en mode marchand de sable : et vas-y que j’endors.
    Genre nous faisons tout, pour que vous soyez livré dans la semaine.
    Et deux semaine plus tard : RIEN . LOL . Et quatre semaine plus tard : toujours RIEN. MDRRRR!
    Je leur est quant mème dit que ma commande était assez urgente. Que j’allais avoir une utilisation proffessionelle de l’ordi.
    Ils en ont rien à cirer!
    Bravo les mec!! Vachement solidaire!
    Ouias; Vachement solidaire quant il s’agit de se faire du fric en mode bobo!

    Répondre
  25. ABES²

    Dans la lignée de ma réponse au msg de Marc du 21/07/2015 à 19h09:
    Dès lors, de manière plus général: j’ai toujours été partisan des logiciels « libres » même si je n’y connais rien mais dorénavant, depuis que je vous ai lu, tout compte fait je me dis que le Bill a eu bien raison de se faire son beurre alors même que tous les « experts » disaient que son Windows était de la m…. vu que tout compte fait vous êtes aussi imbus que lui-même et ne savez même pas partager avec ceux qui n’ont pas la chance d’avoir vos connaissances / compétences. Alors votre « Fondation Raspberry Pi » ou je ne sais quoi, je n’irai pas la voir et je préconiserais cette petite structure et son petit business qui, par définition, ne saurait en être un puisque, ne vous en déplaise, il est écrit dans ses statuts « non lucratif ». Et tant pis pour les logiciels « libres » qui, tant qu’ils n’auront que des « partisans » comme vous, ne feront que fuir la masse de consommateurs que nous sommes.
    A Bon Entendeur Salut (ABES).

    Répondre
  26. Double-Six

    Je geek…un peu mais beaucoup moins que tous les commentateurs et je trouve le mépris de beaucoup d’entre eux désagréable.
    J’ai l’impression de reconnaître des développeurs connus au taff, « experts entre eux et fermés au reste du monde ». Bon, heureusement il y a des gens plus pédagos !

    Alors moi il m’intéressait ce projet Piqo parce que ma vieille bourrique d’ordi est une vieille bourrique.
    Le commentaire de Mickael freine mon enthousiasme mais je me laisserai peut-être quand même tentée. Je fais partie des « un-peu-geeks mais pas assez pour monter l’estomac de mon ordi moi-même ». Du coup, pour moins de 100euros, je trouve l’idée intéressante.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.