Publié le 30 septembre 2014 - par

PiKon un télescope avec le Raspberry Pi

pikon_250pxL’Université de Sheffield a publié les premières photos prises par un télescope à 100£ (~130€), construit en utilisant la technique de l’impression 3D. Les images ont été prises par un Raspberry Pi équipé de sa caméra.
Une belle réalisation qui devrait intéresser tous ceux qui se passionnent pour l’astrophotographie. Le ciel profond et la lune à portée de main…

PiKon un télescope fabriqué en impression 3D

L’Université de Sheffield a travaillé avec Alternative Photonics pour développer et construire ce télescope appelé Pikon (un mélange de Raspberry Pi et d’Icône). Le télescope Pikon est capable de produire des images du ciel de nuit avec une résolution de 5 mégapixels.

Objectifs du projet PiKon

L’objectif du projet, d’après les concepteurs, est de montrer comment on peut utiliser les technologies émergentes de l’impression 3D et le Raspberry Pi pour construire un télescope astronomique (de type Newton, équipé d’un miroir de 10cm) et partager ses observations en ligne.

Le télescope

Le télescope Pikon est du type Newton.

telescope-3d-printed-1

Principe du télescope de type Newton

Le télescope a été construit en utilisant le plus possible de composants imprimés en 3D. Les miroirs primaire et secondaire ont été achetés dans un magasin en ligne. Le prototype du télescope est relié à un ordinateur Raspberry Pi Pi équipé d’une caméra infrarouge, utilisé pour photographier et enregistrer le ciel nocturne.

pikon_600px

Le principe de PiKon

Un miroir concave concentre une image formée par l’objectif sur le capteur d’une caméra de Raspberry Pi. La lumière atteint directement le capteur de la caméra dont on a simplement dévissé la lentille qui sert d’objectif.

telescope-3d-printed-pikon-2

Le télescope PiKon envoie la lumière directement sur le capteur de la caméra Pi

« En raison de la petite taille de la carte de la caméra du Raspberry Pi, il est possible de monter l’ensemble dans le chemin optique. » précisent les créateurs. « La quantité de lumière perdue ainsi est similaire aux pertes causées par le montage du miroir à 45 degrés dans une conception de type Newton classique.« 

L’équipe espère que le nouveau télescope va « changer la donne ».

« La philosophie de ce projet est de montrer comment les changements apportés par une technologie émergente peut faciliter l’accès à la science et à la technologie pour chaque personne. » écrit Alternative Photonics.

Quand le projet sera suffisamment avancé, les fichiers seront disponibles en open source  sur Thingieverse pour permettre la construction maison…

Les images

lune_02_600pxlune_01_600px

Conclusion

Avec cette réalisation et sa mise à disposition pour le grand public, l’Université de Sheffield prouve une fois de plus que notre framboise peut se mettre à toutes les sauces !

Les astro-photographes trouveront peut-être une inspiration dans ce projet.

Je me pose la question de savoir si le Raspberry Pi peut également piloter le déplacement du télescope …?

Et on espère que PiKon ne nous laissera pas … amers 😉

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

4 réflexions au sujet de « PiKon un télescope avec le Raspberry Pi »

  1. David

    C’est une bonne chose ! bon c’est pas la panacée la qualité des photos mais y’a de l’idée !
    Perso je comptais me faire une monture piloter avec mon Pi mais au-dessus mes compétences. ça reste néanmoins largement faisable en commandant des moteurs pas-à-pas. On peut même envisager d’utiliser une cam pour corriger l’erreur périodique.

    Répondre
  2. Ping : PiKon un télescope avec le Raspberry Pi ...

  3. Ping : PiKon un télescope avec le Raspberry Pi | Radioamateurs-France

  4. Ping : PiKon un télescope avec le Raspberry Pi ...

  5. Ping : PiKon un télescope avec le Raspberry Pi ...

  6. Laurent

    Effectivement c’est pas mal du tout, et ce qu’il est intéressant de remarquer c’est l’absence totale de bruit dans ces images, c’est vraiment très bien !
    En revanche les photos sont un peu floues (surtout la première), mais c’est sans doute plus du à un manque de stabilité lors de la prise de vue ou à un positionnement imprécis de la PiCamera par rapport au miroir (focalisation de l’image) qu’à un problème de qualité du capteur de la PiCamera.
    On note aussi un gros problème d’exposition sur le second cliché qui est fortement surexposé dans le coin supérieur droit… Et là malheureusement je crois qu’on atteint les limites des possibilités du capteur, en termes de dynamique…
    Il serait intéressant de voir ce que ça peut donner sur des images moins lumineuses, pour mesurer le bruitage de l’image en fonction du temps d’exposition…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.