Publié le 24 décembre 2014 - par

Orange Pi, concurrent du Raspberry Pi ?

orange_pi_250pxJe vous avais présenté il y a quelques mois les cartes Banana Pi et Hummingboard. La sortie de ces cartes prouve (mais est-ce nécessaire de la rappeler ?) que le concept du Raspberry Pi crée l’émulation chez les fabricants.
Orange Pi est une nouvelle venue sur ce marché, annoncée comme open-source elle supporte déjà de nombreuses distributions dont Lubuntu et Raspbian mais aussi Android et Arch Linux :

Orange Pi

distribsCes distributions sont disponibles sous forme d’images téléchargeables, comme pour le Raspberry Pi.

Selon sa configuration, la carte se décline en trois versions :

  • Orange Pi Mini
  • Orange Pi
  • Orange Pi Plus

Tableau comparatif

Le tableau comparatif ci-dessous donne des infos sur ces trois modèles
tableau_comparatif

Quelques images de Orange Pi :

orange_pi_01orange_pi_02

Orange Pi Mini :

orange_pi_mini_01orange_pi_mini_02Orange Pi Plus :

orange_pi_plus_01
orange_pi_plus_02
orange_pi_plus_03
orange_pi_plus_04

Conclusion

Sur le marché des nano ordinateurs ça bouge actuellement. Avec son prix mini, le Raspberry Pi tient la corde, mais on voit les concurrents pointer le bout de leur nez…
Si vous avez l’occasion de tester ces cartes et leur compatibilité annoncée avec les nombreuses distributions , laissez un message dans les commentaires ci-dessous.
Merci à Domi qui m’a communiqué cette info.

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

97 réflexions au sujet de « Orange Pi, concurrent du Raspberry Pi ? »

    1. flipflip

      Ce qui devient intéressant avec les nouvelles venues c’est que se sont de vrai ordinateurs. Il y a tout (sata, un vrai contrôleur réseau, usb, bouton on/off)… C’est ces petits trucs qui manquent à notre framboise.

      Répondre
      1. msg

        Un vrai ordinateur , c’est un peu exagérer là .
        On ne peut pas comparer une grosse sportive à une petite citadine .
        Mais bon , la citadine rempli souvent les besoins élémentaires de la plus part des utilisateurs .

        On va dire que c’est une machine adapté à la bidouille et à la programmation .
        Pour ce qui est de la connectique , c’est sûr que c’est un plus par rapport à la Framboise , mais ça perd de son intérêt à savoir la consommation électrique qui doit être plus importante avec un disque dur et l’impossibilité dans certains cas de faire un système embarqué .

        Pour ce qui est de la vidéo , pareil ça n’atteindra pas les capacités de certaines cartes vidéos dans les jeux et autres logiciels 3D , mais pour regarder des film et faire du dessin (retouche photo , conception électronique , art graphique) , pour certains , c’est largement suffisant .

        Le processeur donne un plus de puissance pour l’utilisation d’un navigateur Web , mais ça affecte cette machine à une utilisation plus sédentaire que nomade .

        Répondre
        1. Cédric

          Très bonne nouvelle ce concernant si on peu l’appeler ainsi.

          C’est certain qu’il ne s’agit pas d’un pc, de plus l’architecture arm à le défaut… De sont architecture, faible consommation bon rendement mais incompatibilités avec le x86 et donc existe un nombre considérable de logiciels.

          Mais j’utilise depuis plus d’ un ans une Cubieboard 2 comme nas / seedbox / cloud / serveur ddl (le tout en même temps) et le constat et la : faible consommation performances convenable et stabilité à tout épreuve, le dernier reboot date d’inscription y a 3 mois à cause d’une panne de courant…

          Pour moi il n’y a pas photo ce type de solution et idéal rapport qualité / prix / consommation.

          Répondre
  1. Clemzo

    Très intéressant cette ouverture de choix.
    Je me laisserais bien tenter par un Orange Pi pour Noël, mais par contre attention : Raspbian n’est pas encore disponible.

    Répondre
  2. Dodutils

    Le RasPi se repose trop sur ses lauriers ils n’améliorent pas le système, le B+ est identique en terme de performances et mémoire il n’apporte aucune amélioration « utilisable » à part des ports USB (toujours partagés avec l’Ethernet) et des PIN en plus (même pas analogiques), il y a certes une grosse communauté mais je pense qu’ils risquent fort de s’en mordre les doigts car la différence de prix est au final assez faible étant donné que le RasPi en lui-même ne représente même pas 50% du prix du matériel global (alimentation, câble, clé wifi, SDCard, boitier…).

    Répondre
      1. mike

        Quand est il du blog alors, car je ne suis pas sur qu’il y aura encore énormément d’actualité si plus de grosse version.

        J’aime votre façon d’exprimée les technologies, ça serait chouette d’ouvrir le blog à d’autre carte.

        En tout cas bon réveillon de noël.

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour Mike
          Le blog continue
          Depuis 2012 il y a toujours du nouveau malgré le peu d’évolution de la framboise…. Je pense que ça va continuer
          Mais je retiens la proposition pour les autres cartes ! Pourquoi pas?
          Bonne fin d’année également
          François

          Répondre
  3. Martin

    Le Banana pi ne m’avait pas convaincu par le peu de nouveauté, mais celles-ci sont vraiment intéressante surtout pour leur prix et l’idée d’avoir intégré le wifi directement : )
    Merci pour la découverte.

    Répondre
      1. Clemzo

        Bonjour,

        Une question concernant l’OS.
        Si le votre fonctionne, il fonctionne avec quel OS car sur le site OrangePi.org aucun OS , n’est disponible.
        Pas très engageant cette affaire…

        Répondre
  4. Rémy

    Le hardware est très proche de la banana pi, à voir si le prix est plus intéressant. Au niveau software le raspberry garde pour moi une grande longueur d’avance notamment par le linux open-source optimisé et développé par la fondation. L’inconvénient de la banana pi est qu’ils font du commerce en violant la licence open-source de sunxi-linux : cette communauté a beaucoup bossé pour adapter le noyau linux à la série des soc AllWinner, et les fabricants en profitent sans aucune reconnaissance ! J’ai vraiment l’impression que cela va se reproduire avec ces cartes orange.
    L’armv6 du raspberry est peut-être vieillissant, mais vu l’optimisation qu’il y a derrière il fait des miracles et il a encore de beau jour devant lui…

    Répondre
  5. gaara

    Bonjour, et merci pour ce blog très instructif !
    Autant je trouvais la Banana Pi pas intéressante, mais là il est possible que cette carte ait un certain succès, si les retours sont positifs et si la communauté est active.
    Ceci dit, je vais faire partie des testeurs du modèle normal, car j’ai passé commande 🙂
    Reste à trouver un forum adéquat pour nous rassembler !
    Déjà une petite info: l’alimentation demande 5v 2A, donc les 1A (ou 750mA) du Raspberry ne sera pas suffisant. J’ai donc trouvé une offre à 1€ sur eBay [url=http://www.ebay.fr/itm/SGG-DC-5V-2A-USB-Power-Adapter-AC-Wall-Charger-for-HTC-SAMSUNG-iPhone-5-6-Plus-/221634466979?ssPageName=ADME:L:OC:FR:3160]ici[/url].

    Répondre
  6. F1SLU

    L’ORANGE PI a peut-être un avantage, il dispose de nand flash, ce qui permettrait de booter directement sur un disque SATA (?) . J’ai pas mal joué avec le BANANA PI et j’ai trouvé que le ALLWinner A20 était quand même appréciable (le temps de boot, pour commencer, est incomparable par rapport à la framboise.)
    De mon côté, j’attends les écrans TS (5″ et 7″) en capacitif, pour décider de quel mini ordinateur j’utiliserais dans mes apps pro.
    C’est incroyable le temps qu’il faut attendre.

    Répondre
    1. gaara

      Oui, mais le nand-flash est en option d’après ce que j’ai compris… Il faut le préciser à la commande, et le supplément de prix n’est pas indiqué… (une carte sd coûte 7€). Quand à son utilité/capacité, ça reste flou pour le moment ! (démarrage en SATA peut-être, mais possibilité de démarrer en USB ? Je ne pense pas, mais bon)

      Répondre
  7. Bouvard

    Bonjour, Je cherche à construire un nano pour lire des ppt et lire des vidéos.
    Je suis formateur-consultant. Quel support (baspberry, orange pi ou banana pi), quel Système d’exploitation, quels logiciels.

    J’ai video projecteur mini à LED, port HDMI
    Donc avec un Nano , j’ai un petit matos à transporter, facile dans transport en commun.

    Merci de votre attention

    Répondre
    1. Zan

      Bonjour/Bonsoir,

      Le raspberry pi fait très bien l’affaire pour les powerpoints et les vidéos.
      Utilisez la distribution raspbian, c’est la plus complète à mes yeux.
      En logiciel pour les powerpoint vous pouvez tout simplement installer LibreOffice.
      Pour les vidéos, le mieux que je connaisse, c’est omxplayer, sinon il y a xbmc, mais ce n’est peut-être pas utile de l’installer pour votre utilisation… Sinon vlc existe aussi dans les dépôts pour raspbian, mais la dernière fois que je l’ai utilisé, il ne marchait pas très bien. A voir donc.

      Répondre
  8. Ping : Orange Pi, concurrent du Raspberry Pi ? | Framb...

  9. fabient

    bonjour
    je viens de recevoir l orange pi
    je serais heureux de metre en route cet agrume
    avec votre aide
    j ai des probleme pour acceder a leur forum
    je suis dans la nievre ou dans le 93
    merci a tous
    fabien

    Répondre
    1. gaara

      Bonjour,
      J’aimerais savoir si quelqu’un à démarrer l’Orange, car j’ai un écran désespérément noir, que ce soit en HDMI ou en VGA… (utilisation de dd sur une carte SD 8Go class 10, sha1sum vérifié etc..) Merci

      Répondre
  10. anthony

    Bonjour
    Je viens de recevoir un orange pi pour un premier test j ai utilisé lubuntu téléchargé sur le site du banana pi et cela fonctionne en tout cas démarré

    Répondre
        1. gaara

          Ben je sais pas, ils disent dans la doc que 750mA suffisent, mais là par mail, le vendeur me dit que ça peut dépasser 1A lors du boot… Je vais essayer avec 2A pour voir si c’est mieux. Merci

          Répondre
  11. lionel

    Bonjour

    Réception de l’Orange PI, démarrage avec lubuntu V1412 de lemaker OK
    Les problèmes actuels:
    Les 2 USB ( notés USB2) ne fonctionnent pas, pas de 5v ??????
    Pas de son en HDMI
    Les voyants de la prise RJ45 ne sont pas gérés

    Répondre
  12. lionel

    Après vérification du schéma les ports USB notés USB2 sont alimentés par ACIN et non VCC-5V donc normal qu’il n’y a pas de 5V si la carte est alimentée par le port micro-USB

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Lionel
      Merci pour ce retour
      Pour ma part j’ai reçu mon Orange Pi fin de semaine. Les premiers essais sont un peu décevants : ça boote, j’ai deux tux en haut de page et le noyau démarre et affiche du texte. Par contre ça s’arrête sur « Waiting for root device /dev/mmcblk0p2… » et… plus rien
      On dirait que la partition ext4 ne veut pas monter. J’ai une LED qui clignote régulièrement (accès carte SD?) mais ça attend désespérément le montage de la partition
      Pourtant il y a de la vie car si j’enlève et remets la prise USB qui va vers le hub relié au clavier et à la souris j’ai bien des messages qui indiquent la disparition et le retour des périphériques USB. Les LEDs Caps Lock et Num Lock répondent également…
      J’ai utilisé deux cartes SD : une 8Go classe 4 et une 16Go classe 10 qui avaient servi sur Raspberry Pi. Je les ai donc reformatées avec SDFormatter avant de mettre dessus l’image du système avec Win32DiskManager… Même erreur
      J’ai ensuite repris l’effacement et la mise en place de l’image avec dd… Même punition
      J’ai refait les manips avec 2 versions de bananian et avec Lubuntu.
      Je lis bien les cartes sous Debian, que ce soit la partition VFAT ou la ext4
      J’en suis là pour le moment et pas trop de temps pour continuer les essais…
      A suivre !
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. lionel

        Bonjour François
        Suite des tests, image Android du site orangepi => ne boot pas, aucun voyant vert, à voir si un problème de carte SD (4go classe 4), image bananian du site orangepi => OK jusqu’au login (bananapi/pi ne fonctionne pas ???)

        Répondre
  13. lionel

    Merci à François et à Gaara pour le login/password
    Donc la suite de mes tests sur cette Orange PI, avec l’image Android du site orangepi sur une Samsung evo 32Go, boot OK (pas de led verte « heart beat ») il s’agit de la version 4.2 et non 4.4.2 comme indiqué sur le site, par défaut en chinois 🙂 ce que j’ai testé (et qui est OK)
    Ethernet (MAC à 0 ?),wifi,Son HDMI,Play Store,micro reconnaissance vocale google,chômé, vidéo YouTube et replay RMC découverte puis pour finir le bouton power

    Répondre
  14. ogiordan

    Je viens de recevoir mon Orange Pi Plus, sur le papier c’est une grosse framboise, mais en réalité c’est tous le contraire.
    Actuellement le seul OS qui tourne sur cette bête est un Android 4.4, donc on est vite limiter, sans google play !
    Ça fait une belle bête pour faire une interface TV avec XBMC. Mais je voulais installer un ubuntu ou lubuntu mais rien ne veut booter.

    Donc pour faire un serveur Web pas le top, pour programmation ce n’est pas top.
    Je regrette mon achat 🙁

    Répondre
      1. Giordano

        Il n’y a rien qui s’affiche a l’écran même pas un petit message d’erreur, qui pourrais donnée une piste.
        J’ai contacter OrangePi.org qui m’ont dit que lubuntu ne fonctionne uniquement que sur orange pi ou orange pi mini. Vu que Orange Pi Plus a un processeur a31s allwinner celui ci n’est pas compatible.

        Répondre
    1. gaara

      Bonjour,
      Bizarre car chez moi Bananian fonctionne (141102). Je pencherais plutôt sur un défaut hardware, la qualité de fabrication n’étant pas exceptionnelle… Je n’ai pas testé Android.

      Répondre
    1. ogiordan

      Bonjour Lionel,

      Tu as tester d’installer les images sun6i_dragonboard_A31_Hummingbird.img et sun6i_dragonboard_A31_Hummingbird_vga.img sur ton Orange Pi plus ? ça fonction ?
      Car j’ai télécharger ces 2 img sur le site que tu as donnée mais ça ne fonctionne pas sur mon Orange 🙁

      Répondre
  15. gaara

    A l’usage, je me rend compte que ces processeurs sont plutôt optimisés pour faire tourner Android, surtout au niveau graphique: OpenGL n’est pas géré, c’est OpenGL ES (un peu trompeur!).
    Il manque cruellement de développeurs Linux pour coder/mettre à jour les drivers Allwinner. A part ça, cette carte (Orange pi normale) fonctionne bien sous Debian (wifi, VGA, SATA etc..), pour peu que l’on prenne du temps pour tout maîtriser.

    Répondre
    1. gaara

      Ben je sais pas trop, j’utilise une carte SD de 8go class 10, de marque kington, que j’ai acheté en même temps. Une fois l’image copiée, tu as une partition mmcblk0p1 de 20Mo (ou 50Mo avec Lubuntu), et mmcblk0p2 de 4Go environ. Après, je sais pas trop. J’ai lu qu’un membre du forum officiel avait racheté une carte SD neuve, et que cette fois ci, ça a fonctionné du premier coup.

      Répondre
  16. Zanmaru

    Et dire qu’il y a quelques jours je me tâtais pour prendre cette carte et je ne savais pas où chercher pour éviter les frais de port/douane!

    Avec le raspberry 2 le problème va être vite réglé… Je préfère avoir une communauté derrière et me contenter d’un truc un peu moins bien (mais aussi moins cher :p).

    Répondre
  17. thierry

    Bonjour,

    j’ai commandé début janvier deux orangepi (par rapport à mes pi B+, plus de puissance et un port SATA) sur aliexpress. Je les ai reçues ce vendredi. Aucune ne boote: écran noir désespérément.
    Pour avoir plus d’info, j’ai essayé de m’inscrire sur le forum d’orangepi: sans succès. J’ai envoyé un email à l’administrateur: retour d’email car adresse inconnue.
    A lire le forum, on apprend que plusieurs acheteurs se plaignent que leurs cartes ne bootent pas non plus !!!!!

    Bref grosse, grosse, grosse déception….

    Pour le pi 2, qui est sorti après ma commande d’orangepi, dommage qu’il n’y ait pas un port SATA et cerise sur le gâteau, une deuxième port ethernet (à la place deux deux USB)

    cdlt

    Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        Bonjour Patrick
        Pour ma part j’en suis toujours au même point
        ça démarre, joli Tux en haut de l’écran
        du texte qui défile et …. impossible de charger le RFS 🙁
        Rien trouvé de neuf
        Cordialement
        François

        Répondre
  18. fabrice

    thierry,
    les ports usb sur le pi son bien plus utiles qu’un second port ethernet …. c’est evident.
    -clavier
    -souris
    -clef wifi
    et le dernier pour utilisation occasionnelle
    n’oubliez pas dans quel intention a été crée le pi

    Répondre
  19. Marc

    Après raspberry 1 puis la 2ème version je suis passé à cubieboard et après à utilite pro…. En prod pour le boulot depuis près de 2ans je suis vraiment mordu de ces petits ordis ..si vous voulez de la stabilité et des très bonnes performances je vous le conseile…
    Marc

    Répondre
  20. Captainigloo

    D’autant que j’ai vu un post du jour sur raspbian, et le gars ne disait pas que cela ne fonctionnait pas.
    J’en attends 2, j’espère que cela a évolué.
    Personne n’a exploité la emmc pour le système ?

    Répondre
  21. denis

    Moi aussi, je me suis fait avoir avec un orange PI PC qui ne boot pas :
    – power led éteinte
    – 2 leds interface réseau allumées en permanence
    – évidemment aucune réaction sur les sortie, même sur la sortie série
    – pas de réponse pertinente du vendeur

    Après avoir consulté pas mal de forum, même si le matériel boot, tous n’est pas fonctionnel (USB par ici, réseau par là), je crois que la fabrication est effectuée à partir de CHIP défectueux.
    Reste à voir la réaction de ALIexpress auquel il ne faut pas hésiter à faire remonter nos plaintes

    Répondre
        1. Guillaume Debray

          Oui, car traduit par google 😉
          Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir une carte qui fonctionne (modèle 1, A20), mais pour le produit que je développe (multi-plateforme), je ne vais pas leur faire de pub, vu tous les problèmes que je vois. Odroid fait nettement mieux !

          Répondre
          1. denis

            Je ne connaissais pas, mais ce n’est pas la même gamme de prix, on arrive à plus du double. Finalement, c’est encore le rasberry B qui semble être le meilleur choix si l’on a des besoins modestes en terme de puissance.

          2. Guillaume Debray

            Le modèle C1+ fait 42+10€, contre 35+8€ le RPi2, et on peut faire tourner Android.
            C’est sur que le XU4 est plus cher, mais c’est un 8 coeurs et 2gb de ram 🙂

  22. denis

    Après avoir perdu une journée voici le déroulement du boot de l’orange pi PC :
    – a la mise sous tension les 2 leds de la prise réseau s’allument et rien ne sort sur le port console (port série)
    – Le ALLwinner H3 sait booter seul sur une carte SD
    – Si le boot commence parce que le bon fichier est trouvé, une led rouge s’allume et des messages apparaissent sur la console
    – Quand le niveau de boot est suffisant, les leds de la prise réseau s’éteignent.
    Pour que tout ceci arrive, il faut avoir la bonne image, qu’il est impossible de charger sur le site du vendeur… Quel dommage, car une fois booté, cela parait pas mal du tout !

    Répondre
  23. lionel

    Android boot OK sur PI PC et mini PI 2
    Sun8iw7p1_android_orangepi_pc_uart0_v0.8.0.rar
    https://drive.google.com/file/d/0B9x9rNfBGMDmRlhKZllHTHBvbWc/view?pli=1
    Par contre, dire,sans preuve, que le fabriquant utilise des « CHIP défectueux » est très limite, pour quelle raison, ce petit fabriquant chinois irait torpiller son business, à moins de 18€ la PI PC est imbattable (même si il y a du boulot pour le software)
    @denis, ce serait sympa de mettre à jour le commentaire sur minimachines.net si la carte n’est effectivement pas en panne.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Lionel
      merci pour l info
      je vais essayer de trouver un peu de temps pour tester ça dans la semaine
      voir si je ne reste plus coincé sur mmcblk0p2
      j’aimerais bien le mettre en route cette Orange… même s’il ne faut pas être pressé 😉
      cordialement
      françois

      Répondre
      1. lionel

        (Désolé, j’aurai dû faire « Répondre »
        Bonjour François,
        J’ai une piste pour ton problème Waiting for root device /dev/mmcblk0p2… Ou Waiting for root device /dev/mmcblk0p1…
        C’est valable pour toutes les cartes, la détection de la carte du slot uSD, assez trivial et simple à corriger, faut juste un fer et un multimètre au pire 😉
        http://forum.lemaker.org/thread-6252-2-1.html

        « The problem was related with card-detect pin of my sd-slot. The thing is, if the card-detect lamina is opened then banana board « things » that card is not present and do not initialize the card – so it is waiting until you put it in (waiting for root device). If it is shorted to GND banana knows that card is inserted.
        So, if you experiencing such problems you have few options:
        check if lamina is shorted to GND when card is in. If yes try to clean it up, if not try to bend it a little – it has to touch GND (chasing) when card is in
        check if card-detect pin is properly soldered
        ………. »

        Bon tests 😁

        Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Merci Guillaume
      j ai testé ce matin l info donnée plus haut par Lionel et effectivement le contact présence carte ne fonctionne pas 😉
      ça s’est soldé par un coup de fer à souder rageur. je pourrai peut-être tester cet am car mon écran est occupé
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. François MOCQ Auteur de l’article

        Les dernière nouvelles du front !
        BINGO ! Merci Lionel !!!!
        Résumons : la carte démarre mais elle reste en attente lors de l’accès à mmcblk0p2
        Metrix en main je confirme que lorsque la carte est insérée il n’y a pas de contact entre la dernière patte à droite et la masse (carcasse du connecteur).
        Le premier coup de fer à souder entre les deux dernières pattes était une erreur et ça empêchait la carte de démarrer. Un coup de tresse à dessouder a arrangé ça. En fait c’est entre la dernière patte et la masse que ça se passe
        La détection de carte SD sur la carte Orange Pi
        Du coup j’ai simplement tordu le boîtier du connecteur de carte SD (flèche rouge ci-dessous) pour assurer le contact et… ça a booté jusqu’au bout !
        La modif sur ma carte Orange Pi (tordre la languette sur le côté du connecteur !)
        J’ai fait une carte SD avec armbian jessie, update/upgrade, clavier français, test de eth0 et connexion en wifi. TOUT FONCTIONNE 😉
        Merci encore Lionel! Si je pouvais je te ferais la bise (en tout bien tout honneur :D)
        Je vais aller mettre à jour et clôturer ma question sur le forum Orange Pi.
        Je continue les tests (sata, vga…etc) et peut être un article bientôt ?
        Cordialement
        François

        Répondre
  24. Aloïs

    Bonjour François,

    De mon côté j’utilise la debian-lite pour mon Opi+ proposé par Boris (lien de Lionel) qui est clairement le développeur le plus productif pour cette carte. Premier boot sur SD OK, copie en EMMC ok, config minimal correspondant à mes besoins (client wifi, eth0 fix, mac fix, apache, python, gpio) et backup EMMC>Sd-Card tout roule !
    J’en suis à la partie exploitation par mes collègues non adepte ssh : bouton power déclanchant le piwer-off, LED vert et rouge attribué au phase de boot, script de mise à jour IP fix eth0 par un fichier sur clef USB, mise à jour Image système par Clef USB au boot. Pour le moment ma plus grosse difficulté a était le wifi qui ne fonctionne bien qu’en passant par « nmcli » que je ne savais pas utiliser. Mais comme tu l’as dit dans un de tes articles, dans ce domaine on apprent tous les jours 😉

    Répondre
  25. Aloïs

    C’est à dire ? Quelle distribution et kernel as choisi ? J’ai jamais joué avec les cam de mon côté, ni Rpi ni les autres.

    Répondre
    1. Guillaume

      Si l’Orange Pi est la version A20, peut-être que la version Cubietruck pourrait fonctionner. Je n’ai plus de carte SD pour tester !

      Répondre
  26. Swisscore

    Pour info je n’ai pas entendu parlé de orange pi mini, mais il y a les Zero qui sont pour concurrencer les pi zero.

    J’ai commandé une orange pi zéro car plus petit qu’un Rpi et avec le wifi intégré, ce qui serait top pour mon application que je cherche à en faire, un serveur FTP avec accès wifi pour des nichoirs à oiseaux avec connexion d’une caméra IP ou un module caméra compatible.

    Répondre
  27. Swisscore

    Hello, je viens de recevoir mes Orange Pi Zero et Orange Pi + 2, le Zero a booté tout de suite avec la distrib ARMbian téléchargée ici directement pour le Opi Zero : http://www.armbian.com/download/

    Je suis en train de faire les mises à jours, mais cela semble fonctionner correctement du premier coup en branchant à mon réseau via RJ45 et alimenté avec une alim 5V 3A micro USB prévue pour le Rpi3.

    Je n’ai pas encore démarré l’autre Opi + 2…

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      merci pour ce retour
      n’hésitez pas à laisser vos impressions dans les commentaires
      et si vous voulez écrire un article sur ces cartes vous êtes le bienvenu 🙂
      cordialement
      François

      Répondre
  28. Swisscore

    Alors d’après ce que j’ai compris, la distrib armbian prévu pour le Opi zero est juste serveur et non desktop, donc tout en SSH, pas de desktop si jamais…

    Je ne suis pas un pro pour faire les articles, mais à voir 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.