Publié le 18 décembre 2016 - par

Malinux Télé… Ça continue !

Phot d'un Raspberry Pi dans un boîtier en contreplaqué de fabrication localeAvec les évolutions rapides que connait le monde des Raspberry Pi, certains d’entre nous ont surement une ancienne carte qui dort dans un tiroir. On se dit qu’on en fera bien quelque chose plus tard… et on finit par l’oublier.
Il est possible de faire parvenir votre Raspberry Pi en sommeil à l’association Bilou toguna, qui propose de lui donner une seconde vie, en la transformant en ordinateur éducatif destiné aux enfants du Mali : le boitier Malinux Télé.
Après quelques soudures, flashage, et montage dans un boitier adapté, l’association Bilou Toguna donne les ordinateurs éducatifs ainsi fabriqués à des associations maliennes faisant de l’animation avec les enfants et assure la formation des éducateurs ainsi que le suivi du projet.

Les Raspberry Pi peuvent être envoyés...
à : Association Bilou Toguna – 25 rue Henri MARTIN – 31700 BLAGNAC, c’est simple comme une lettre à la poste et ça ne vous coutera que le prix d’une lettre (100g). Vous trouverez plus de détails ci-dessous.

Un Raspberry Pi pour les enfants du Mali

carmag

Qu’est ce que Malinux Télé?

Malinux Télé est une petite « console éducative » basée sur Raspberry Pi et destinée aux enfants et jeunes du Mali, où le système éducatif rencontre de nombreux problèmes : classes surchargées, taux d’analphabétisme de 66%, etc… Cette petite console a pour but de fournir des outils d’enseignement numérique dans les associations maliennes qui en expriment le besoin, là où il n’est pas possible d’amener un ordinateur classique.

pepit

Malinux Télé incorpore des logiciels libres éducatifs sélectionnés et adaptés pour un usage au Mali : Une copie du site internet « pepit.be« , une copie de l’encyclopédie pour enfants Vikidia, Tux Math, TuxType, TuxPaint, Gcompris, des activités maison pour l’entrainement à la lecture, etc… Le tout fonctionne sans nécessiter de connexion internet. Ces petites consoles éducatives peuvent se connecter soit sur un téléviseur (d’où leur nom), soit sur un écran « classique » (selon, l’endroit où elles sont utilisées).

image2993

Malinux Télé est monté dans un boitier en bois et a été adapté pour remplir au mieux sa mission : Interface simplifiée au maximum, système en lecture seule pour empêcher tout déréglage, carte SD protégée contre le retrait, soudure de connecteurs adaptés aux câbles que l’on trouve facilement sur le marché local, etc…

Boîtier en contreplaqué - A l'intérieur un morceau de bois évite le retrait de la carte SD

Système anti-retrait de la carte SD 🙂

Le site internet dédié donne plus d’informations, et permet aux personnes intéressées de télécharger le système dédié : http://malinuxtele.tuxfamily.org

Pourquoi utiliser des Raspberry Pi?

Au delà du bas coût, l’utilisation de Raspberry Pi permet surtout de répondre à un véritable défi : Au Mali, un ordinateur est perçu comme un bien trop précieux pour qu’on laisse les enfants s’en servir (même s’il a été donné). Le fait de passer par un boitier en bois exclusivement dédié à un usage éducatif permet de lever ce blocage culturel.

malinux_tele_boitier1

Les Raspberry Pi s’adaptent également très bien dans des situations où l’on dispose d’une puissance électrique limitée (alimentation sur panneau solaire). Ils sont beaucoup moins sensibles à la chaleur et à la poussière qu’un ordinateur classique, et permettent de limiter l’importation de matériaux électroniques polluants dans un pays qui n’a pas de quoi les recycler correctement.

malinux_tele_boitier2

En un mot : les Rapsberry Pi permettent d’amener l’éducation numérique, là où un ordinateur « classique » ne peut aller.

Qui bénéficie de malinux Télé?

carlaf

Malinux Télé est fourni aux structures menant des activités éducatives avec les enfants. Il s’agit généralement des centres culturels, Centres d’hébergement pour enfants en danger, Bibliothèques, Écoles… Pour disposer d’un don de Malinux Télé, il faut être une organisation malienne à but non lucratif, et disposer d’animateurs à même d’encadrer les enfants lorsqu’ils utilisent Malinux Télé.

gra

L’objectif de Malinux télé est de renforcer le niveau de lecture, mathématique, français, etc… des enfants accueillis, mais aussi de motiver les enfants dans les apprentissages. Cela permet également d’augmenter la fréquentation de structures telles que les bibliothèques qui peinent souvent à attirer les enfants et ainsi utiliser les nouvelles technologie pour tisser un pont vers le monde des livres et de la culture.

p1160189

Une formation est réalisée au sein de chaque structure équipée afin que l’équipe encadrant les enfants sache utiliser les différents logiciels éducatifs avec les enfants.

Une autre voie : les bidons

bidon

Une expérimentation à également eu lieu pour créer des ordinateurs plus autonomes et transportables par les enfants, à l’aide d’un matériel facile à trouver sur place et on ne peut mieux adapté à cet usage : Les bidons d’huile de 5L. Pour cela, Malinux Télé a fait une infidélité au Raspberry Pi en utilisant des tablettes low-cost à 40€ sur laquelle Android a été remplacé par un système Malinux Télé basé sur Linux-sunxi (Linux pour les processeur Allwinner). Avoir une « UC » + 1 écran + 1 batterie à ce prix là, ça valait le coup de tenter.

Monter une tablette dans un bidon sert à :

  • Empêcher le retrait de la carte SD (qui contient le système).
  • Protéger contre les chocs.
  • Déporter les connectiques fragiles (USB, chargeur) vers des prises plus résistantes et remplaçables.
  • Faire en sorte que ça n’ait pas une tête de tablette afin que ça ne disparaisse pas.
  • Éviter que les adultes refusent de prêter l’appareil aux enfants par crainte de vol ou autre.

Techniquement, il faut faire un peu de soudure sur la tablette pour déporter le bouton d’allumage et le petit haut-parleur de la tablette vers la façade du bidon. Un hub USB est branché sur la tablette et est fixé sur la paroi, ce qui permet d’éviter d’exposer à la casse les ports USB. Le chargeur est branché à la tablette, puis le fil est maintenu par une pièce en bois vissée au bidon pour éviter toute casse de la connectique (seule la prise électrique sort).

bidon_3

La tablette est protégée dans un carré de mousse, et maintenue par des tiges en bois vissées sur le bidon. Cela protège des chocs et permet d’empêcher le retrait de la carte SD, où se trouve le système. L’arrière du bidon peut s’ouvrir pour ranger le chargeur et la souris lors du transport. En bonus, il y a déjà une poignée sur le bidon pour faciliter le transport 😉

bidon_1

10 appareils ont été créés pour cette expérimentation. Actuellement, la majorité est utilisée à l’école communautaire de Djoumanzana (école municipale de Doumansana) qui a la chance d’avoir une salle informatique et qui fait un très bon travail pédagogique avec ces ordinateurs : Chaque semaine, un groupe d’enfants vient travailler sur les ordinateurs afin de se renforcer en lecture, français, mathématiques…

Les bidons sont prêtés aux enfants chaque week-end à tour de rôle. Cela leur permet de refaire à la maison ce qu’ils ont fait dans la salle informatique, mais aussi de dessiner avec tuxpaint (qui est l’appli la plus utilisée une fois hors de l’école 😉 ) ou de se promener sur l’encyclopédie de Vikidia… Quelles que soient les activités réalisées à la maison, c’est une occasion privilégiée de s’approprier l’outil informatique pour des enfants dont la plupart n’avait jamais touché un ordinateur quelques mois auparavant.

Ce système rencontre un très grand succès auprès des enfants, mais des obstacles persistent : à ce prix là la qualité du matériel n’est pas toujours au rendez-vous (20% de RAM défectueuse, 20% de vendeurs qui n’envoient pas le modèle compatible Linux qui avait été demandé). Contrairement au Raspberry, la carte électronique n’est pas prévue pour être facilement hackée (pas toujours facile d’y faire des soudures), et de manière générale, le montage n’est pas aisé: une bonne journée et demie par appareil. Enfin, le matériel évolue très vite, la compatibilité Linux a parfois du mal à suivre.

bidon_2

A l’heure actuelle, il est difficile de reproduire cette initiative à plus grande échelle avec un cout si bas. Avec des Raspberry Pi et un écran, il est possible de faire quelque chose de similaire, mais ce n’est pas le même budget, et il faut ajouter encore du matériel si on a besoin d’une batterie ou de son… Malgré les difficultés, c’est une idée qui reste à creuser.

Qui est derrière le projet?

Le projet est porté par l’association Bilou Toguna, une association de solidarité internationale France-Mali qui intervient depuis 2002 dans les domaine de l’eau, la santé, et l’éducation. Elle a lancé le projet Malinux Télé en 2014. Tous les membres de Bilou Toguna agissent à titre bénévole.

tuxpaint

L’association Bilou toguna s’occupe d’acheminer au Mali les Raspberry Pi qui lui sont donnés, et d’organiser sur place la fabrication des boitiers. Elle assure le travail de terrain nécessaire à Malinux Télé au quotidien : visite, sélection, formation et suivi des bénéficiaires.

accueil

Plus d’informations sur l’association: http://www.biloutoguna.org/

Comment envoyer un Raspberry Pi?

Il suffit de les envoyer au siège de l’association Bilou Toguna en France. Les Raspberry Pi peuvent être envoyés au tarif lettre 100g. Tout objet d’épaisseur inférieure à 3cm pouvant être envoyés au tarif lettre. Il suffit de glisser votre Raspberry Pi dans son carton d’origine (ou autre protection suffisamment épaisse), de mettre le tout dans une enveloppe à destination de:

Association Bilou Toguna
25 rue Henri MARTIN
31700 BLAGNAC

Les matériels suivants peuvent être utiles:

  • Les cartes Raspberry Pi : tous les modèles de 0 à 3 🙂 .
  • Les cartes SD (capacité de 8Go ou +).
  • Les cartes Banana Pi ou tout appareil à base de processeur Allwinner (A10 / A13 / A20), Malinux Télé ayant dernièrement été porté sur linux-sunxi.

lecture1

NB: les boitiers plastiques ne sont par contre pas utiles: L’association Bilou Toguna fait fabriquer sur place des boitiers spécifiquement adaptés à ce projet (ajout de connecteurs adaptés aux câbles dispos sur le marché local, et protection contre le retrait/vol de la carte SD)

En cas de don de plusieurs Raspberry Pi, l’association peut émettre un reçu fiscal de don ouvrant droit à une déduction sur les impôts sur le revenu (il suffit de la contacter à ce sujet).

lecture2

Y a t’il d’autres façons d’aider le projet?

  • Si vous connaissez des associations de solidarité internationale qui pourraient être intéressées pour faire quelque chose de similaire dans leur pays d’intervention : Vous pouvez leur parler du projet. Malinux Télé est un projet libre, et la meilleure façon de le faire vivre est que d’autres s’en emparent. L’association Bilou Toguna – qui porte le projet – ne vend ou ne donne pas de matériel aux associations françaises, mais sera heureuse de donner la « recette de fabrication » aux autres associations de solidarité internationale intéressées. Un travail en commun peut être fait pour la traduction de certaines activités dans d’autres langues.
  • Vous voulez faire un don d’argent : L’association Bilou Toguna est une association loi 1901 ouvrant droit à la déduction fiscale des dons : 66% du montant donné pourra être déduit des impôts (par ex : 60€ donné = 40€ déductibles des impôts sur le revenu). Il est possible de faire un don par chèque à « Association Bilou Toguna – 25 rue Henri MARTIN – 31700 BLAGNAC« , en précisant au dos du chèque que le don est destiné au projet Malinux Télé. Si vous faites un don, envoyez également un mail à malinuxtele@tuxfamily.org pour le suivi comptable de votre don, en indiquant vos coordonnées, afin de recevoir une attestation fiscale de don.

 

  • Vous souhaitez participer / critiquer / conseiller / troller / apporter des idées : N’hésitez pas à faire un tour sur le site du projet, voir à télécharger le système et nous faire vos remarques et suggestions, cela est toujours enrichissant pour un projet.

Conclusion

Lors de la campagne 2015 à laquelle les lecteurs de framboise314 ont participé, une vingtaine de Raspberry Pi de toutes les générations ont été envoyés à Malinux Télé.

Cette année le Père Noël va peut être vous apporter un (ou plusieurs) Raspberry Pi 3 et, du coup,  vous aurez de « vieux » RasPi. Ne les laissez pas dormir dans un tiroir, redonnez leur une seconde jeunesse et offrez leur un beau voyage au Mali pour participer à l’éducation des enfants de ce pays 🙂

Sources

 

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d’origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j’ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. Auteur de plusieurs livres sur le Raspberry Pi publiés aux Editions ENI.

5 réflexions au sujet de « Malinux Télé… Ça continue ! »

  1. Christophe Foubet

    C’est une bonne initiative, qui mériterais d’être étendue à bien d’autres pays, africains entre autre, où le système éducatif est une vraie catastrophe. En zone Afrique Centrale, par exemple, où les « écoles » fleurissent comme des petits pains, et où la qualité de l’enseignement reste très approximatif. Il y a de jeunes esprits qui sont prometteurs, mais écrasés dès leur plus jeune âge par les traditions et autres problèmes culturels.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Christophe
      tout à fait d’accord avec vous !
      j’ai relayé la demande de Malinux Télé mais si d’autres initiatives existent les pages de framboise314 sont bien entendu à leur disposition 🙂
      cordialement
      François

      Répondre
    2. Julien Marin - Malinux Télé - membre bilou toguna

      Bonjour Christophe,

      Oui le projet à vocation à s’étendre à d’autres pays si d’autres souhaitent s’en emparer. Le système utilisé est libre et téléchargeable sur le site. Si une association souhaite le diffuser ailleurs, on est dispo pour filer un coup de main pour faciliter la traduction ou autre… Par contre Bilou Toguna – l’association qui porte le projet au Mali – n’a pas les moyens d’aller hors du Mali, donc on se concentre ici.

      Sinon je pense que le problème que tu décris dans la région Afrique centrale est similaire à celui que l’on rencontre au Mali: Un système public surchargé et en grande difficulté, et des écoles privées un peu partout lancées dans un objectif bien plus lucratif que pédagogique…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.