Publié le 19 août 2014 - par

J’ai testé pour vous : une caméra compatible Raspberry Pi (Episode II – Le retour)

camera_pi2_250pxPourquoi ce retour sur la caméra compatible avec celle du Raspberry Pi que je vous avais présentée il y a quelque temps ? (voir : « J’ai testé pour vous : une caméra compatible Raspberry Pi« )
Lorsque j’ai reçu le RasPi B+, Arthur m’a signalé que la caméra posait des problèmes avec ce modèle. J’ai constaté également que la caméra n’était pas vue.

La caméra infrarouge compatible Raspberry Pi avec objectif interchangeable

Et pourtant la caméra d’origine fonctionnait parfaitement … Chose à laquelle je n’avais pas pensé (et que Arthur a testé), c’est que le logiciel avait été modifié par la Fondation pour le B+ et que la dernière version de Raspbian devait être utilisée. De même il vaut mieux faire une mise à jour du firmware (rpi-update).

Les essais avec le Raspberry Pi B+

Pour ma part j’avais pris contact avec le créateur de la caméra, Arducam qui a été très réactif. Après m’avoir fait dessouder la résistance R2 pour faire un test (voir ci-dessous). Le test n’a pas fonctionné. La caméra n’était toujours pas reconnue par le B+. ils m’ont demandé de retourner la caméra pour échange.

camera_01

Caméra Arducam avec la résistance R2 dessoudée

camera_02

La résistance après dessoudage (il est interdit de trembler… ou alors il faut trembler en même temps que la caméra 😉 )

Je soulignerai simplement la réactivité de l’équipe Arducam ! En quelques jours l’affaire était réglée et pour me remercier d’avoir fait les tests et renvoyé ma caméra, ils m’en ont envoyé 3… Dont une PiNoIR.

Les caméras utilisées pour les tests

Les voici : elles sont arrivées sans objectif, j’ai simplement vissé dessus les objectifs que j’avais pour la photo.

arducam_02a

J’en ai profité pour photographier les capteurs. Vous reconnaîtrez le capteur « normal » à sa couleur rouge et e PiNoIR au fait qu’il en est dépourvu et que le capteur est nu, dans protection (couleur bleutée du silicium…)

arducam_01Et en gros plan :

Les capteurs 5 mega pixels

arducam_03

Capteur « normal » équipé de son filtre infrarouge

arducam_04

Capteur de la PiNoIR dépourvu de son filtre IR

Malgré les apparences, le capteur est bien le même que celui de la caméra normale (avec filtre IR). Simplement ici le boîtier est différent et ce sont des condensateurs de découplage qui sont visibles sur cette phot (Echange avec Arducam : The different between nomal RPICAM and NOIR version is they use different package of the image sensor. Actually the stuff around the sensor of the NoIR camera are decouple capacitors not resistors.)

Les projecteurs infrarouge

Il existe des projecteurs à LED pour IR pour la caméra PiNoIR.

PiCAM_NoIR-CS_600px

Pour l’instant ces projecteurs ne sont pas vendus par UCtronics car Arducam estime que l’éclairage fourni par ce modèle de projecteur est insuffisant (because we think the single LED light doesn’t illumiate enough light in the darkness to see the object clearly).

Ils proposent ce modèle équipé de trois projecteurs :

night-vision-infrared

Caractéristiques :

  • Tension d’alimentation : DC9V-25V
  • Dimensions : diamètre extérieur 53mm, ouverture pour le passage de l’objectif 19mm
  • Consommation : 260mA  à 1200mA
  • Nombre de LED Infra-rouge : 3 LED super brillantes
  • Puissance Infra-Rouge : 2.5W
  • Distance de vision nocturne : 30 à 40 m
  • Angle d’éclairage  : 90 degrés
  • Compatibles avec les objectifs de 3.6mm de focale
  • Peut être utilisé avec les caméras PiNoIR modèles  U1077 et U1078

Tous les tests avec ces trois caméras se sont révélés positifs. Je posterai des images quand j’aurai pu en faire des exploitables mais les essais en intérieur se sont révélés convaincants. D’autre part j’attends la livraison d’un projecteur à LED du modèle ci-dessus dont je vous reparlerai également…

Conclusion

A condition d’utiliser la dernière version de Raspbian et un firmware mis à jour, les caméras Arducam compatibles fonctionnent parfaitement avec le Raspberry Pi Model B et avec le Model B+.

Merci à Lee de chez Arducam pour la réactivité et merci Arthur pour le coup de main tout au long de ces péripéties !

Je n’ai pas encore l’info concernant un fournisseur de la PiNoIR munie de ses deux projecteurs. Dès que j’en saurai plus, je l’ajouterai.

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

32 réflexions au sujet de « J’ai testé pour vous : une caméra compatible Raspberry Pi (Episode II – Le retour) »

  1. Ping : J’ai testé pour vous : une caméra compatible Raspberry Pi | Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française….

  2. Clem

    Bonjour, je profite de ce fil « Camera » pour une question un peu HS mais en lien avec les cameras quand même.
    Je suis à la recherche d’une base de travail existante pour faire de la géolocalisation relative garce à une camera.
    En effet j’envisage de monter un robot (type aspirateur ou tondeuse) qui aurait la capacité de « s’auto-localiser » avec une précision de l’ordre du centimètre.
    A priori le GPS ne semble suffisamment précis pour ce type de travaux et qui plus est il semble difficile de l’utiliser en intérieur.
    J’ai donc penser qu’avec une camera (N&B) il est possible de repérer un détail significatif et qu’en fonction de l’angle de la camera et de son état de grossissement il était possible de définir des coordonnées relatives au point de repère.
    Donc ma question est : y-a-t-il certaines personnes qui se sont penchées sur cette approche ?

    Merci à vous.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Clem
      Oh que oui! (http://en.wikipedia.org/wiki/TriDAR) ça a même été utilisé pour faire des accostages automatiques dans l’espace…
      Ce que vous voulez faire est même couvert par des brevets… (http://www.google.com/patents/US7332890) mais ça n’empêche pas de réaliser à titre perso…
      Pour la recharge des robots il y a aussi des publications http://ieeexplore.ieee.org/xpl/articleDetails.jsp?arnumber=1545197. Le robot analyse son environnement de façon géométrique pour retrouver sa station de rechargement (robot auto-docking).
      Par contre je ne sais pas si ces méthodes sont utilisables sur le Raspberry Pi (puissance de calcul?)
      Voyez ROS … http://wiki.ros.org/navigation/Tutorials/Using%20rviz%20with%20the%20Navigation%20Stack
      et… Si vous aboutissez pensez à proposer un article dans framboise314 😉 Yeppp
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. Martin

        Merci beaucoup je cherchais aussi le même type de système. Sinon pour les objectifs ça m’est pas mal utile vue que sans ce type de test il faut tout de même débourser un peut d’argent pour avoir une idée de quel produit est fiable, donc merci mais il y aurai moyen de montrer des images faites par le 50mm ? Il me semble pas l’avoir vue sur le précèdent, mais peut être je me trompe.

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour
          non pour ne pas surcharger je n’ai pas mis d’images
          je vais essayer de vous mettre ça en ligne mais ce sera peut être apres mi-sept.
          car je vais être en vacances…
          Cordialement
          François

          Répondre
  3. Ping : J’ai testé pour vous : une cam&eac...

  4. Jumper

    J’ai eu les mêmes soucis avec mon rbpi 2+ : la camera n’etait pas reconnue et après de longue heures de recherches, un rpi-update a tout solutionné. J’ai mis à jour le wiki de e-linux.org avec ce « detail » il y a qq jours.

    Répondre
  5. Ping : J’ai testé pour vous : une cam&eac...

    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      Effectivement le gros fil blanc/rouge est pour l’alim
      mais le petit connecteur???
      j’ai posé la question à mon correspondant chez UCtronics
      je l’ajoute à l’article et je vous préviens dès que je reçois une réponse
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. Oceanos

        Merci pour votre réponse 🙂 . J’attends de vos nouvelles avec impatience ^^.
        Pour le gros fil blanc/rouge, il y a-t-il un endroit particulier pour le souder ou pas ? Car à la base je pensais qu’il fallait le souder quelque part sur la PiNoIR sans forcément sortir un circuit imprimé juste pour une alimentation ? J’ai quelques petites bases en électronique mais elles sont (très) lointaines xD. Ce qui explique mes questions plus ou moins idiotes ^^. Si vous pouviez m’aider, cela serait très gentil ^^. Merci.

        Répondre
          1. Oceanos

            Ok j’essaierai de voir si je peux essayer de le connecter au port GPIO ou si ce n’est pas possible (ou trop contraignant), j’utiliserai un petit circuit imprimé pour l’alimenter. J’attends de vos nouvelles 🙂 et encore merci ^^.

  6. François MOCQ Auteur de l’article

    Bonjour
    Concernant la carte infrarouge, je viens d’avoir le retour :
    Le gros fil est à brancher (+ sur le rouge) à une alimentation entre 9 et 12 volts.
    Il faut donc une alim externe pour l’alimenter car le RasPi est en 5v et 3.3v…
    Par contre le petit fil (avec les connecteurs) est destiné à avertir une carte externe que les projecteurs se sont allumés. Ceci est commandé par la cellule sensible à la lumière qui détecte la disparition de la lumière solaire.
    En résumé : Il suffit d’alimenter en 9 volts pour que ça fonctionne, l’éclairage se déclenchat automatiquement à la tombée de la nuit
    Cordialement
    François

    Répondre
  7. lionel

    Bonjour,
    Je reviens sur cet article fort intéressant.

    Je me suis amusé à réaliser un illuminateur infrarouge pour une somme astronomique de 1.45 euros (un lot de 10 led IR).
    Il s’alimente directement sur le GPIO en 5 volts et ses 4 led, démunies de réflecteur pour l’instant (je les ai commandés mais pas encore reçus) permettent d’éclairer correctement, dans le noir bien sur, jusqu’à une vingtaine de mètres.

    Si quelqu’un est intéressé, je pourrai communiquer photos et shémas.

    Répondre
  8. lionel

    Bonjour François,
    je te prépare çà avec d’autant plus de plaisir qu’il semble actuellement très difficile, voire impossible, de trouver un illuminateur infrarouge pour nos pinoires.

    Répondre
  9. Viguier Pierre

    J’ai monté une camera Pi Noir comme préconisé dans le projet :http://www.framboise314.fr/une-camera-de-surveillance-video-avec-le-raspberry-pi/ tiré de http://www.codeproject.com/Articles/665518/Raspberry-Pi-as-low-cost-HD-surveillance-camera
    Je l’ai équipé d’un projecteur 3 leds de chez Uctronics http://www.uctronics.com/night-vision-infrared-ir-led-board-for-noir-rapsberry-pi-camera-module-p-1919.html
    Les leds lorsqu’elles s’allument provoquent un halo blanc rendant l’image reçue en ligne inexploitable (idem pour les photos)
    Si quelqu’un a déjà eu ce problème, j’aimerai savoir comment il a réussi à le solutionner
    (la camera est_elle trop près de la vitre du boitier, faut-il garder la protection en verre du projecteur que j’ai alimenté en 15 volt ( il est précisé sur le site « Input voltage: DC9V-25V »
    Voila vos expériences seront les bienvenues

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Pierre
      j’ai utilisé une PiNoIR avec ce même projecteur sans verre de protection (ni sur la fausse caméra, ni sur le projecteur ) et je n ai pas constaté ce défaut.
      Il faudrait faire un essai sans obstacle devant le projecteur pour vérifier. Pour l’alim ça doit être OK, il y a un circuit qui découpe la tension continue pour alimenter les LED. Pour ma part j’utilise une mini alim à découpage 12V
      Cordialement
      François

      Répondre
      1. Viguier Pierre

        Bonjour
        Merci de votre réponse, effectivement j’ai enlevé la partie avant (support du verre du boitier de la fausse camera tout en laissant la protection du projecteur) et ça fonctionne (je viens d’essayer dans mon garage)
        Je doute un peu de la portée annoncée 30/40 m
        C’est embêtant puisque je veux l’installer dans mon jardin !
        Pour régler ce problème, il me faudra :
        – soit trouver un boitier pour étancher ce projecteur
        – soit en acquérir un autre modèle externe autonome par ex :http://www.pearl.fr/securite/video-surveillance/accessoires/projecteur-infrarouge-dexterieur-20-m_KT4243.html

        D’autre part j’utilise la raspicam avec Motion, les captures photos sont correctes, par contre les vidéos de durées variables, correspondant au temps de détection, ne contiennent que la première image capturée
        Si vous avez d’autre suggestions

        Bonne journée

        Pierre

        Répondre
  10. opari

    Merci pour le poste ,
    j’utilise la camera piNoir pour raspberry , je veux savoir quel est l’angle d’ouverture pour cette camera mais aussi j’ai constaté qui’l ya des dioptre installer en dessus de la camera , ca sert a qoui ? et ou puis-je le trouver
    meric

    Répondre
  11. Bruno

    bonjour
    François : je lis les différents articles du site avec un trés grand plaisir … merci donc pour tout ce travail et merci à l’ensemble des contributeurs qui « débroussaillent » la technique pour les gens comme moi .. 🙂

    une question sur les objectifs dont il est question :
    si j’ai bien lu la camera Utronics est livrée avec un 12mm et on parle d’un complément en 16mm et en 4 mm
    avec du recul : confirmez vous ce choix de départ ou changeriez vous quelque-chose aujourd’hui ?
    (j’ai vu également un zoom en 3MP chez Utronics avez vous un retour ? il est un peu plus cher … 68$USD)

    a vous lire … toujours avec grand plaisir
    Bruno

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Bruno
      merci pour ce retour
      L’objectif dépend de votre utilisation si c est pour de la surveillance le 4mm couvre plus de champ. Le 12mm est déjà un téléobjectif vu la taille du capteur 😉
      Pour les ZOOM j’ai utilisé un zoom manuel en monture CS comme on en trouve sur ebay mais il présente beaucoup de vignettage…
      Celui de UCtronics semble de meilleure qualité (mais je n’ai pas testé !)
      J’avais approvisionné plusieurs objectifs pour les tests et je les ai utilisés sans souci, c est l’objectif d’origine qui est monté actuellement sur une des caméras.
      bonne journée
      cordialement
      François

      Répondre
  12. Ping : Technologies - lefrancois | Pearltrees

  13. Guy Fortabat

    Bonjour,
    Et merci pour ce post très instructif.
    J’ ai des objectifs en monture C. Apparemment la monture des objectifs que vous avez reçu est en monture CS. Avez vous fait des essais en monture C avec adaptateur CS/C ?
    Merci à vous.
    Guy

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour Guy
      non, je n’ai que des objectifs CS je n ai pas testé avec du C + adaptateur
      Actuellement je teste un adaptateur Nikon vers CS avec une caméra Arducam… c’est spectaculaire 🙂
      cordialement
      François

      Répondre
  14. Hexarset

    Bonjour, je me permet de m’insérer dans ce topic pour vous poser une de mes interrogations; Le capteur PiNoir ne prends-t-il que des clichés infra-rouge ou grâce a son philtre peut il lui aussi réaliser des photos avec de belles couleurs ?
    Je me pose cette question car je compte « transformer » ma Framboise chérie en une « machine à timelaps » donc il me faut me procurer un capteur mais la photo de jour m’intéresse tout autant que la photo de nuit, ce qui m’amène à me poser la question, vaut-il mieux que j’achète un capteur « jour » et u capteur « nuit » ?
    Merci d’avoir pris la peine de lire mon message
    Amicalement
    Hexarset

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      binnnn… le capteur jour est muni d’un filtre infrarouge qui lui permet de réaliser des images respectant (dans la mesure du possible 🙂 ) les couleurs.
      Le capteur IR n’a pas de filtre IR. Forcément de jour les couleurs sont faussées puisque l’IR atteint le capteur
      Le filtre fourni (bleu) peut être utilisé pour des photos de plante car il intervient sur les radiations réfléchies par la chlorophylle mais en aucun cas il ne rétablit les « vraies » couleurs en plein jour
      pas simple, n’est-ce pas…
      cordialement
      François

      Répondre
      1. Hexarset

        Bonjour
        merci beaucoup pour votre réponse, je vais donc devoir me munir d’un capteur « jour » et d’un capteur « nuit ».
        Amicalement
        Hexarset

        Répondre
  15. Martial Le Carrour

    Bonjour, je souhaite fixer une caméra webcam à 1200 mètres de distance d’un spot
    de surf que je souhaiterais évidemment prendre tout le cadre. Je compte utiliser la raspberry pi3 mais mon problème concerne aujourd’hui la caméra. Il me faudrait un téléobjectif qui puisse « grossir » l’image 15 fois pour qu’elle soit intéressante avec le minimum de perte de contraste possible.
    Quels sont les résultats de rendu (si vous en avez) pour le téléobjectif que j’ai vus sur cette page plus haut.
    Le téléobjectif : 5 – 50 mm , 1: 1.6. Et quel est son numéro ou référence.
    Merci
    Martial Le Carrour

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      il ne faut pas espérer des merveilles de ce genre d’objectif… un peu de flou et de vignettage sur les bords… mais vu le prix 🙂
      je n’avais pas mis de lien car ils sont souvent temporaires
      je n’ai pas retrouvé de 5-50 mais il y a du 6-60 actuellement
      http://fr.aliexpress.com/item/F1-6-1-3-inch-CS-Mount-6-0-60mm-Manual-Focal-Iris-Zoom-Lens-for/2050350479.html?isOrigTitle=true
      regardez sur ebay ou aliexpress…
      je teste un adaptateur C-Nikon avec un zoom nikon mais vu les conditions météo… ce n’est pas facile !
      cordialement
      François

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.