Publié le 24 juin 2015 - par

HAPPI Game Center : le retrogaming à la portée de tous

happi_250pxJe vous avais présenté  en mars 2015 le projet PiNES d’Olivier. Celui-ci utilisait PiGame Center Jbam.
Le projet a évolué et début Avril son créateur Erwan lançait HAPPI Game Center. C’est l’occasion de vous parler de cet émulateur de consoles très intéressant !
Happi est une distribution de retrogaming pour micro-ordinateurs Rapsberry Pi B, B+ et 2 (bientôt disponible sur Odroid C1 et U3) .

HAPPI Game Center

Présentation du projet

happiLe mieux placé pour parler du projet HAPPI Game Center est son créateur, Erwan, à qui je laisse la parole : « Le projet Happi, qui a débuté il y a 10 mois maintenant, a énormément évolué par rapport à la première version et ne cesse de grandir.
Le but de Happi est d’offrir une distribution la plus simple possible (car nous ne sommes pas tous informaticiens) en offrant le rendu le plus proche des vraies machines.
Étant très perfectionniste, à ce jour Happi est la seule distribution à respecter les ratios, les gammas, le rendu des pixels et la vitesse pour avoir un rendu le plus proche possible des vraies machines. Le souci du détail est poussé jusqu’à reproduire l’aspect d’un écran cathodique, ce qui permet d’avoir une image moins floue et moins pixellisée sur nos écran LCD.
Émuler des machines oui mais le faire bien c’est mieux.

happi_600px

Happi supporte de nombreuses machines et continue d’évoluer en n’étant basé sur aucune autre distribution de retrogaming : le projet est totalement indépendant et fonctionne de lui-même en étant simplement basé sur une Raspbian.
Pour le moment Happi utilise l’interface Emulationstation mais cela va bientôt changer. Les émulateurs utilisés ne sont pas forcément les mêmes que sur les autres distributions car Happi ne se contente pas de compiler mais optimise aussi différents émulateurs (Happi à été la première distribution à proposer des shaders sur la gba, à sortir la psp, à offrir l’Amiga avec un rendu très proche de la vraie machine,…). Un critère important qui différencie Happi est que seuls les émulateurs fonctionnant parfaitement sont intégrés ; dans le cas contraire, s’il existe une marge d’amélioration, un travail d’optimisation est entrepris, autrement l’émulateur est écarté.

happi_05Mais Happi propose aussi d’autres services et a aussi été la première distribution de retrogaming à proposer un media center (xbmc puis kodi) et la première distribution à proposer du streaming de jeux PC. Son administration est la plus simple possible : aucune configuration manuelle n’est nécessaire, jeux et sauvegardes sont accessibles via un partage réseau ; des manettes courantes sont pré-configurées pour correspondre à chaque machine émulée, etc.
Et surtout cette distribution est juste à son début car j’ai énormément d’idées à mettre en place pour continuer son évolution.

Je pourrais vous en parlez pendant des heures mais le plus simple est de tester par vous-même.
Happi V3.00 est disponible gratuitement ici : www.happi-game-center.com »

 Les consoles disponibles

happi_consoles

Les manettes compatibles

happi_manettes

Les vidéos

HAPPI Game Center dispose d’une chaîne vidéo sur laquelle vous retrouverez de nombreux exemples et pouvez suivre l’évolution de HAPPI Game Center. Vous pouvez également rester informer en suivant la page Facebook du projet.

Voici quelques extraits (ils ne durent que 6 minutes chacun) qui démontrent la qualité de ce Game Center :

Télécharger et installer HAPPI Game Center

C’est sur le site HAPPI Game Center que ça se passe. Cliquez en haut à droite sur l’icône du Menu (les 3 barres horizontales) puis sur  Téléchargement.

Le texte suivant s’affiche :

HAPPI ne contient AUCUNE ROM et AUCUN BIOS.
HAPPI est 100 % GRATUIT

HAPPI V3.00 pour ODROID C1
PROCHAINEMENT !
HAPPI V3.00 pour RASPBERRY PI 2
TELECHARGER
MD5 : 4B8B8FDEB04EF9C061C3E7720059D184
HAPPI V3.00 pour RASPBERRY PI B et B +
TELECHARGER
MD5 : 0D2FC96856271E83FCCC751BCB7EF064

Il suffit de cliquer sur les liens TELECHARGER pour récupérer les images des cartes SD.

De même pour l’installation, cliquez sur l’icône du menu puis sur Installation et vous aurez accès à toutes les informations nécessaires pour créer votre carte SD ou microSD ainsi que pour la mise en place des ROM des jeux en fonction de la console.

Conclusion

Si vous recherchez une distribution de retrogaming, essayez celle-ci… Elle est encore en cours d’évolution et devrait amener d’autres nouveautés.

Un Raspberry Pi 2 est recommandé pour profiter de la fluidité des jeux sur cetaines émulations de consoles. Mais un ancien modèle B pourra très bien être recyclé si vous acceptez l’absence de certaines bornes d’arcade.

Erwan a prévu une icône pourboire dans le menu. Si vous aimez sa distribution HAPPI Game Center, pensez à lui laisser quelques pièces pour le remercier de son boulot !happi_icones

Merci à Olivier pour son projet PiNES, à Fabrice qui m’a signalé l’évolution vers HAPPI et à Erwan qui a répondu à mes questions sur son projet HAPPI Game Center.

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

36 réflexions au sujet de « HAPPI Game Center : le retrogaming à la portée de tous »

  1. reivaax

    Sympa de lire une petite présentation de Happy sur la framboise314 =).
    Connaissant la distrib, en effet, elle est plutôt sympa. Sa chaîne youtube est bien alimentée aussi ce qui est appréciable.

    Je regretterais peu être le coté un peu trop « comparatif » avec d’autres releases existantes qui n’apporte rien de vraiment intéressant à l’article et qui peux pousser à vouloir participer à un débat de « qui a la plus grosse ». C’est dommage car je pense qu’il y avait mieux à dire que « je suis le meilleur sur ça, ça ou ça » et développer un peu plus les fonctionnalités d’Happy et l’avenir de la distrib… :). Surtout pour quelqu’un qui découvre les possibilités offertent par le raspberry question retrogamming et qui a envie de commencer l’aventure avec Happy ! :D.

    Bref bonne idée que de faire découvrir cette distribution qui gagne à être connue en tout cas :).

    Bonne continuation à son créateur et merci pour ce qu’il offre aux utilisateurs.

    Répondre
    1. François MOCQ Auteur de l’article

      Bonjour
      J’ai simplement repris le texte d’Erwan, l’auteur de cette distribution.
      Mais bon, pourquoi n’avancerait-il pas les arguments qui différencient sa création?
      cordialement
      François

      Répondre
      1. zodd

        Justement, je trouve les explications trop péremptoire.
        j’aurai bien aimé voir des captures d’écran ou comparaison vidéos. j’ai regardé sur YT, et j’avoue que je n’ai pas vu de différences par rapport à d’autres vidéos de rétro gaming. c’est certain que ça prend du temps à faire mais une vidéo dans ce genre:
        https://www.youtube.com/watch?v=x8vSF33p11Q
        Permettrai de bien saisir ce qu’apporte HAPPI par rapport aux autres distributions.
        En tout cas je souhaite une bonne continuation à son auteur 😉

        Répondre
  2. Costanzo

    Ça a plus ou moins les mêmes fonctionnalités que le projet recalbox. Pourquoi faire 2 projets EXACTEMENT similaires ? Au lieu de collaborer. Et bizarrement aucun des deux ne fait tourner la n64. Doit y en avoir un qui copie l’autre…

    Répondre
    1. kuroko

      2 Projets car ce sont 2 personnes qui ont eu une volonté similaire mais un traitement différent. Il me semble que les deux dev se sont félicité l’un l’autre du travail de chacun, s’il y a une bonne entente il y a peu de risque qu’il y ait copie.

      Répondre
      1. Costanzo

        Tu es vraiment desolant ce n’est ni ce que j’ai dit ni ce que j’ai voulu dire. Deformer mes propos pour me ridiculiser c’est pas ce que j’appel faire avancer le debat.

        Je trouve juste etrange et totalement inutile d’avoir 2 emulateurd qui emulent exactement les MEMES consoles et qui ont exactement les MÊMES. Problemes sur certaines consoles. Dans en ajouter aucune comme la dega saturne ou la dream cast.

        Répondre
        1. Jbam

          C’est vraiment idiot d’avoir des voitures différentes alors qu’elles roulent toutes .
          Tu bois c’est un peu aussi c.. que tes propos.
          Happi n’a rien à voir avec recalbox , si tu ne vois pas de différence et ben tanpis pour toi car il y en une grosse différence .

          Répondre
          1. Costanzo

            Fais juste gaffe à l’orthographe ^^

            Explique moi la difference donc, car moi ça me tente pas, car la on ne parle pas d’un objet payant mais quelque chose de gratuit! Le fait d’avoir du choix dans le gratuit pour quelque chose de similaire ça ne sert pas à grand chose selon moi. 🙂

    2. jbam

      Bonjour

      Est ce que apple et android collaborent ?
      Est ce que Rapsberry et Odroid collaborent ?
      Alors pourquoi vouloir que nous collaborons ?

      Recalbox et Happi sont deux produit différent (comme le sont une 206 et un clio), on se respecte tous les deux mais nous avons des choix différent (pas du tout la meme base) .
      On veux juste offrir un choix à l’utilisateur et lui offrir une solution de retrogamming.
      Et sinon personnellement je n’ai absolument pas le temps de voir ce que font les autres distribution et de les copier .
      Bosser sur HAPPI c’est environ 50H / semaine depuis plusieurs mois.

      Répondre
      1. Costanzo

        Ne vous inquietez pas ce n’est pas mechant. C’ets juste que je ne vois pas l’utilité pour l’utilisateur d’avoir 2 plateformes exactement similaires ! 🙁

        C’est tout je crois a votre travail et vous encourage 🙂 la n’est pas le probleme ^^

        Répondre
        1. François MOCQ Auteur de l’article

          Bonjour
          je vais dans le sens de jbam
          le libre permet aux utilisateurs d’avoir accès à plusieurs solutions
          c’est ce qui en fait la richesse…
          Pourquoi faire LibreOffice alors que La suite Office de Microsoft existe?
          Pourquoi perdre du temps à développer Debian alors qu’il y a FreeBSD, Fedora et autres Ubuntu ?
          Parce que les choix sont différents et que chacun peut y trouver ce qu’il recherche.
          Sachant la somme de travail que représentent ce genre de réalisations, je me contente de les présenter et je suis souvent peu critique (et même très magnanime) car les auteurs y consacrent leur temps, prennent sur leur nuits, week-ends et vacances….
          Moi je dis simplement « chapeau » et si je peux aider certaines réalisations en faisant de la traduction, de la relecture, de la doc… ou simplement un article je le fais avec plaisir 😉
          cordialement
          François

          Répondre
  3. Hugo

    Pour ma part je trouve ça très intéressante car il y a un portage steam en streaming, je vais tester ça sur mon raspberry 2 🙂

    Répondre
  4. DéDé²

    Bonjour,
    Fan de rétro gaming , j’ai installé cet release masi galère pour configurer une manette de freebox en usb.
    ‘ai récupéré un écran de pc portable et une carte hdmi->lvds.Je vais essayer de faire une mini borne (genre icade). je vous teins au jus de ma progression

    Répondre
    1. Kalessin

      Bonjour,

      j’ai moi même intégré cette distrib sur une mini cab à base d’icade et elle fonctionne très bien.
      J’ai juste édité à la main le fichier de config de retroarch pour prendre en compte la config de mes boutons d’arcade configuré comme des touches de claviers…

      Répondre
    2. jbam

      Bonjour

      En partage réseau il y un repertoire qui permet de modifier sa configuration manette facilement en editant son retroarch.cfg puis dans le menu manette choisir « ma configuration »
      Désolé je ne peux avoir toutes les manettes pour tester et intégrer.
      Apres sii quelqu’un a une manette freebox et fait son fichier de config et me l’envoie alors elle sera intégré dans happi 🙂

      Répondre
    3. mike

      je pense que tout est dit dans ton com « manette de FREEBOX en usb »

      je sais que le but du Pi c’est de faire pour pas cher, m’enfin vu les manettes prises en charge par Happy (ps4,ps3, xbox360 en usb ET filaire) faut investir et pas se prendre la tete, vu que parmi ces manettes figurent les meilleures , en plus jouable en croix directionelle ou pad analogique.

      Ca coute que dalle une manette ps3 ou 360 filaire dans un cash converters 🙂

      Répondre
      1. didifart

        Bonjour,
        Finalement, je suis passé sur recalbox. La dernière version est excellente (Vectrex , Game and watch…) Pas de souci avec les manette qui se configurent avec un menu unique et pour tous les émulateurs en une seule fois. En plus il y a un ‘scrapper’ qui va récupérer les infos des jeux automatiquement pour les présenter dans l’écran de sélection
        J’ai connecté ça à un vieil écran de pc portable avec une carte hdmi>lvds. Après pas mal galéré pour la config de la résolution graphique (mauvaise fréquence …) maintenant tout marche nickel. J’envisage d’ailleurs l’achat d’un RPI2 pour pouvoir émuler plus de consoles. (mon RPI 1 B a un peu de mal parfois).
        (ps : j’ai acheté un gamepad USB 😉 )

        Répondre
  5. marcel69

    Il y a quelques mois, j’avais entendu qu’il y avait des problèmes de licence car certaines parties obligeait à redistribuer les sources. Ces problèmes ont-ils été réglés ?

    Répondre
    1. jbam

      Bonjour

      Au début du projet (avant que cela se nomme happi) j’utilisait retropie comme base et malheureusement des gens de retropie m’ont chercher les poux et m’on obligé à supprimer ma version.
      Donc le projet à été entièrement revue et refait .
      HAPPI ne continent plus aucun code de retropie et ne copie sur personne (100% indépendant) .
      Et le code source de HAPPI est libre et est directement inclu dans l’image

      Répondre
  6. Febb

    Je vais peut être mettre les pieds dans le troll, mais je trouve dommage de vanter des optimisations pour se rapprocher au maximum du rendu originel et de voir que la moitié des plateformes ne sont pas supportées sur B+ alors que d’autres solutions y parviennent… Ca revient toujours à « C’est moi qui est la plus grosse (config) », raison qui m’a fait abandonner le jeu sous PC.

    Le problème des monter en puissance des machines de manière générale est que plus on dispose de puissance plus on en utilise sans faire les optims pour que ça fonctionne sur des matériels moindre…
    C’est un sujet totalement généraliste.

    Répondre
    1. ho ho

      La bonne blague !! Et tu a l’air étonné ?!
      Moi-aussi, quand j’ai acheté ma PSP 2000, je pensais que je pourrais y mettre aussi des jeux de PS2 😉
      Non mais franchement…

      Répondre
    2. Jbam

      Pas tout à fait d’accords.
      Car le pi b n’est pas oublié et l’arcade reviens dessus prochainement.
      Même le pi À n’est pas mis de côté car je veux apporter certaine machine dessus.

      Répondre
  7. Baton

    Beau travail.
    Je l’ai mise en place ce week end et je suis conquis. J’avais la RecalBox, mais j’ai eu pleins de soucis avec la gestion des manettes, et j’ai ainsi abandonné cette config. (Je n’ai pas retesté depuis si ça avait été corrigé).

    Mais cette config Happi, m’a beaucoup plus. Les manettes, comme les consoles sont parfaitement émulées pour le moment. Je vais me relancer dans les final fantasy de la playstation 1.

    Il y a un forum ou un wiki qui expliquerai la gestion des sauvegardes ? (Savoir par exemple si les sauvegardes faites sur emulateur play Epsxe peuvent être importées ?)

    Répondre
    1. Hug

      Pareil, j’ai eu des pb avec la RecalBox pour la configuration d’une manette PS2. Je vais donc de ce pas installer la Happi.

      NB : Le petit plus de la RecalBox était d’embarquer Kodi

      Répondre
    2. mike

      ok pour tester Happy, ce que je vais faire, mais surtout pour les optimisations graphiques des emulateurs,

      parce que niveau manette, j’ai mis une 360 en sans fil avec un adaptateur c’est passé sans probleme, de meme qu’une vieille manette no-name pour PC.

      Coté manette ca tourne bien Recalbox, je rassure tout le monde quand meme !

      Répondre
  8. Docteurcpu

    vous avez oubliez de préciser que Erwan est occupé à peaufiner une version C1 & C1+

    Pour les lecteurs pensant qu’il s’agit d’un projet parmi temps d’autres il faut préciser le soin apporté par l’auteur du projet Happi afin d’optimiser les différents émulateurs , vitesse , affichage , gestion de la mémoire etc toutes des petites choses mais à chaque fois reprogrammées avec Brio par Erwan , il fallait saluer son travail et pour ceux qui critiquent bien souvent sans essayer je vous invite à acheter chaque console 🙁 la elles seront parfaites !!!

    Répondre
  9. Lacfab

    Installé sans soucis il fonctionne mais certains jeux ne marchent pas (comme si la manette n’existait pas). On est d’accord que c’est un soucis avec les roms ?!?

    Répondre
  10. François MOCQ Auteur de l’article

    Bonjour
    Merci pour le commentaire mais…
    « ça vaut pas un clou » n’est pas très constructif comme remarque 🙂
    Les créateurs de ce genre de distribution fournissent un gros travail pour finaliser leur produit.
    Il faudrait aller plus loin et dire plus en détail ce qui ne vous convient pas pour contribuer à l’amélioration du produit…
    Ça vous permettrait de passer du statut de consommateur d’open-source à celui de « contributeur »
    ou même … sortir votre propre distribution qui serait certainement plus « user friendly » ???
    Cordialement
    François

    Répondre
  11. Sauron2a

    Bonjour tout le monde. Petite question cet emulateur permet il de continuer à utiliser le logiciel « raspbian » ou comme recalbox prend tout la place sur la sd? Novice alors si j’ai écrit une idioties soyez indulgent ^^ merci pour vos réponses.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.