Publié le 26 septembre 2013 - par

Fuze : un vrai boîtier pour votre Raspberry Pi

fuze_07_250La société britannique FUZE, située à Wotton Underwood près d’Aylesbury, met en pré-commande un kit comprenant un boîtier pour le Raspberry Pi. Le boîtier seul est déjà en vente.

Métallique, muni d’un vrai clavier (QWERTY) et d’une souris sans fil, ce boîtier offre une protection robuste pour le Raspberry Pi.

Sur le haut du boîtier le port GPIO…est disponible, à proximité d’une carte d’expérimentation de type breadbord.

fuze_09_580Destiné aux établissements scolaires en priorité, ce boîtier protège parfaitement le Raspberry Pi en le mettant à l’abri des mains pleines de doigts des élèves.

fuze_05Le boîtier en métal rouge et noir est résolument rétro, avec un clavier fortement incliné vers l’avant et les prises d’entrées/sorties à l’arrière. On trouve un unique port USB, la carte SD, la prise Ethernet pour le réseau, la sortie audio, la prise d’alimentation et la sortie vidéo HDMI.

fuze_04Bien que le Raspberry Pi possède deux prises USB, il n’y en a qu’une seule sur le panneau arrière, utilisé pour brancher le dongle pour la souris sans fil fournie avec le boîtier. L’autre prise USB est reliée intérieurement au clavier. Il n’a pas été prévu de hub USB interne pour maintenir un prix raisonnable.

A l’abri dans un renfoncement situé derrière le clavier, se trouve la partie probablement la plus intéressante : une carte d’E/S conçue par FUZE et une carte d’expérimentation. La carte d’E/S permet au Raspberry Pi de contrôler divers composants électroniques, fournis dans le kit.

Il s’agit notamment de LEDs avec leurs résistances, une sonnerie ainsi que des mini interrupteurs et un affichage à sept segments. Pour montrer leur utilisation, une série de cartes de projets sont proposées, avec des mises à jour hebdomadaires.

fuze_01L’alimentation, qui semble miniature par rapport à celles qui équipent la plupart des ordinateurs portables, est suffisante pour alimenter le boîtier FUZE lui-même ainsi que les projets qui sont mis en œuvre. Il aurait été bien d’inclure un interrupteur d’alimentation sur le boîtier pour économiser l’énergie et prolonger la durée  de vie de l’alimentation…

Le kit comprend également une carte SD de 4 Go, contenant Debian Linux, Fuze BASIC, Python, Scratch et un ensemble réduit d’applications. Il n’y a pas d’application bureautique ni de jeu, le kit étant destiné aux écoles.

La carte SD embarque Python, un langage général de haut niveau avec un objectif de lisibilité du code et Scratch un environnement de développement graphique destiné à l’enseignement et la création multimédia.

Les seules choses qui ne sont pas fournies sont le moniteur – un écran compatible HDMI est préférable puisqu’il n’y a pas de sortie vidéo composite ! – et le câble réseau.

Avec la carte SD en place, l’ordinateur démarre sur le bureau LXDE et propose des icônes pour Fuze BASIC et une appli un peu rétro appelée GrafX2, qui se dit être un hommage au Deluxe Paint des années  1985 … et c’est vrai.

fuze_07Alors, faut-il acheter le boîtier Fuze pour le Raspberry Pi?
Si vous ne voulez pas vous frotter aux tracas de câblage d’un Raspberry Pi ou si vous souhaitez l’utiliser dans un environnement où un boîtier robuste est nécessaire, Fuze est une bonne solution. Il y a de nombreux cas individuels de mise en œuvre du Raspberry Pi, bien sûr, mais il faut toujours avoir un clavier, une carte d’expérimentation et les E/S reliées.Ici tout est bien intégré

fuze_02

La façon dont le boîtier Fuze transforme un ordinateur mono-carte miniature en poste de travail semble fiable. Il y a un ou deux bords légèrement rugueux dans cette première version, mais rien qui ne puisse être corrigé rapidement.

fuze_03

fuze_06_580

fuze_08_580

fuze_10

fuze_11

fuze_12Un investissement qui pourrait être amorti si l’ensemble est utilisé plusieurs années de suite en milieu scolaire….

Le produit est vendu 69.99£ ou 89.99£ sur le site fuze.co.uk selon que vous achetiez le boîtier seul ou le kit complet.

Vos avis seront les bienvenus, comme toujours.

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.