Publié le 13 juin 2014 - par

Carberry : En voiture Simone…

titre_carberry_250pxLa société Paser basée à Villanova d’Asti, près de Turin –un des hauts lieux de l’automobile– propose la carte Carberry.

Une des possibilités offerte par Carberry lorsqu’elle est connectée au port OBD, est de lire les informations de diagnostic disponibles… mais pas que ça…

Je vous avais présenté un adaptateur OBD l’an passé. Cet adaptateur possédait une sortie USB qui se connectait au RasPi.

La carte Carberry

La voie choisie par la société Paser est différente, puisque c’est une carte d’extension qui a été développée pour le Raspberry Pi :

titre_carberry_600px

Après des investigations sur plusieurs voitures Paser a esquissé un tableau avec les codes standard OBD pour la plupart des constructeurs automobiles. De cette manière, il est possible de les récupérer, par le biais du démon Carberry.

Les modèles de voitures testés

Vous trouverez en bas de la page http://www.carberry.it/carberry/ les différentes marques de voitures testées, ainsi que les paramètres disponibles pour chaque modèle.

Les valeurs disponibles via OBD sont multiples, par exemple :

  • Température de l’eau
  • Pression Turbo
  • RPM (rotation moteur en trs/mn)
  • Vitesse
  • Température de l’air
  • Niveau de carburant
  • Température de l’huile

Comment ça marche ?

Carberry est connecté au Raspberry Pi via le port d’extension P1 (GPIO). Via cette connexion, Carberry est en mesure de communiquer avec le Raspberry Pi. La communication entre le Raspberry Pi et Carberry s’effectue via le port. Un démon permet la communication via un socket TCP/IP qui répond sur le port 7070, vous pouvez également développer votre propre démon personnalisé pour communiquer avec Carberry directement.

carberry_07Avec son approche essentiellement destinée aux voitures, Carberry gère l’alimentation du Raspberry Pi par l’intermédiaire d’une alimentation pilotée (qu’elle soit câblée sur la batterie, prise sur le bus CAN ou sur GMLAN). Carberry va commander l’application de l’alimentation au Raspberry Pi ou lorsque c’est nécessaire provoquera l’arrêt « propre » du système d’exploitation.

Pile de communication entre Le Raspberry Pi et Carberry

carberry_synoptiqueLe synoptique ci-dessus montre l’organisation de la pile de communication entre la voiture, la carte Carberry et le Raspberry Pi.

Quelles marques sont compatibles ?

carberry_marquesActuellement Carberry supporte les marques ci-dessus. Les mesures accessibles par la carte sont disponibles sur le site dans la partie Car compatibility.

Caractéristiques matérielles

  • Même taille carte de circuit imprimé que le Raspberry Pi, avec forme adaptée.
  • Connexion au Raspberry Pi via le connecteur  P1 à 26 broches (GPIO) situé sur la carte.
  • Connecteur Microfit 22 broches pour la connexion au véhicule.
  • Alimentation entre le +12V et  la masse du véhicule.
  • Alimentation 5V/1A pour Rasperry Pi fournie par la carte Carberry.
  • Contrôle de l’alimentation du Rasberry Pi par transistor MOSFET, pour une faible consommation.
  • Signal d’arrêt envoyé au Raspberry Pi pour déclencher un arrêt contrôlé.
  • Faible consommation d’énergie compatible avec les normes automobiles (<3mA).
  • Communication avec le Raspberry Pi via l’UART (Pin 15/16 du connecteur P1).
  • Borne d’entrée pour le +12 V allumage.
  • Signal de sortie allumage 12V avec un MOSFET de puissance de 2,5A.
  • 2 lignes de bus CAN pour connexion série ou parallèle au bus du véhicule.
  • 2 lignes de GMLAN pour la connexion série ou parallèle au bus du véhicule.
  • 1  émetteur-récepteur LIN BUS.
  • 2 canaux pour commandes résistives au volant, avec possibilité d’utiliser une seule touche.
  • 1 UART 5V/3V3 à usage général.
  • 2 sorties à à collecteur ouvert 100mA pour usage général.
  • 2 entrées à usage général (utilisables au +12 ou à la masse).
  • 2 LED à usage général programmables par l’utilisateur.
  • microcontrôleur Microchip PIC32MX.
  • Un bouton et deux LED de couleur pour apprentissage des profils de bus CAN et remise à zéro.
  • Envoi de signal PWM au Raspberry Pi pour la gestion de LIRC.
  • Émulation de télécommande infrarouge pour les  médiacenters via des commandes au volant.
  • Capteur infrarouge pour télécommandes IR 38KHz.
  • LED infrarouge pour émission de codes IR.
  • Compatible Apple MFI pour développer des applications sous Linux (coprocesseur non fourni).
  • Horloge temps réel (date et l’heure) sauvegardée par la batterie de la voiture.
  • Mise en route du Raspberry Pi par l’horloge RTC à une date/heure programmée.
  • EEPROM externe avec un identifiant unique permettant d’utiliser les licences relatives à la carte.
  • Accéléromètre + magnétomètre, pour les fonctions anti-vol, positionnement, boîtes noires.
  • Réveil  du Raspberry Pi par événements de l’accéléromètre et du magnétomètre .
  • Connecteur microUSB pour une utilisation autonome de la carte ou de futures fonctionnalités.

Le logiciel

Une image de système dédié à la gestion de la carte Carberry est disponible en téléchargement. Elle s’appelle Carbian. De même les différents logiciels (dont le firmware de la carte Carberry) sont disponibles sur la page de téléchargement du site.

Quelques images de la carte

carberry_06carberry_08carberry_03carberry_02Et ça fait quoi tout ça ?

Affichage des valeurs relevées sur le bus CAN sous forme de jauges

Affichage des valeurs relevées sur le bus CAN sous forme de jauges

Mediacenter embarqué

Mediacenter embarqué

Mediacenter embarqué

Mediacenter embarqué

Vidéos de démonstration de la Carberry

Carberry dispose de sa chaîne YouTube sur laquelle vous pouvez visionner ces deux vidéos de démonstration :

Combien ça coûte ?

carberry_buynowVous pouvez commander la carte Carberry sur le site de Paser. Il vous en coûtera 75,64€ (auxquels s’ajouteront sans doute des frais de port…).

Conclusion

Après la domotique, voici que le Raspberry Pi va entrer dans le domaine de l’automobile (automotique ?). Cette carte va permettre aux fans de tuning d’informatiser leur voiture.

Mais au fait… est-ce une bonne idée d’installer un médiacenter sur le tableau de bord ?

Sources

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

3 réflexions au sujet de « Carberry : En voiture Simone… »

  1. Aurel

    Bien sympa ce système, après pour la partie XBMC ca risque de poser problème, cela peut être jugé par nos gendarmes comme une source de divertissement, en plus à portée des yeux comme là …
    Si on enlève le risque d’amendes, cela peut aussi être dangereux (cf l’homme qui regardait un film porno en conduisant et qui a renversé quelqu’un). C’est si vite arrivé un accident

    Répondre
  2. gUI

    Très bon le coup de l’ODB. Un poil cher juste pour faire mumuse, mais si c’est plus fiable que les adaptateurs Bluetooth, ça peut le faire.

    En tous cas l’idée est bonne, et les applications ne manqueront pas !

    Répondre
    1. Laurent

      Bonjour,
      J’étais justement intéressé par l’achat d’un adaptateur OBD2 Bluetooth…. Vous avez eu des problèmes avec ce genre de matériel ??

      Laurent

      Répondre
  3. Ping : Carberry : En voiture Simone… | Frambois...

  4. Ping : Carberry : En voiture Simone… | Frambois...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.