Publié le 6 juin 2013 - par

La framboise314 photographie la lune : Astrophotographie avec la caméra du Raspberry Pi

moon2_minUn passionné d’astronomie et d’électronique, Cristos a testé la caméra du Raspberry Pi comme capteur d’astrophotographie, en la montant sur son télescope Celestron.

Il a pris des images étonnantes, de la Lune et de Saturne (on distingue clairement les anneaux), et il a également enregistré de courtes vidéos.

Cristos a utilisé Gstreamer, et a utilisé ce tutoriel pour envoyer le flux vidéo vers son ordinateur portable. Gstreamer lui a permis d’observer la vidéo provenant de son télescope en direct, pour centrer celui-ci sur les objets observés. Il a ensuite utilisé raspivid pour capturer une vingtaine de secondes de vidéo.

saturn2La vidéo a ensuite été convertie de H264 en AVI non compressé. Cristos a ensuite utilisé ffmpeg pour convertir la vidéo H264 en un fichier AVI non compressé pour le traitement dans un programme d’empilement d’image (RegiStax 6).

moon2Cristos a utilisé des matériaux d’emballage (mousse) pour fixer la caméra à l’oculaire du télescope. L’alignement de la caméra sur l’oculaire a été réalisé par essais/erreurs, aussi bien en éloignement qu’en calage horizontal.

Le support du module caméra du Raspberri Pi : De la mousse découpée au cutter !

Le support du module caméra du Raspberri Pi : De la mousse découpée au cutter !

Le montage final du module caméra du Raspberri Pi sur l'oculaire du télescope Celestron.

Le montage final du module caméra du Raspberri Pi sur l’oculaire du télescope Celestron.

L'ensemble Caméra + Raspberry Pi avant montage sur le télescope Celestron.

L’ensemble Caméra + Raspberry Pi avant montage sur le télescope Celestron.

Le Raspberry Pi et son module Caméra fixés sur le télescope Celestron

Le Raspberry Pi et son module Caméra fixés sur le télescope Celestron

Le RPI était alimenté par batterie, et attaché au télescope par du velcro. C’est la faible longueur du câble de la caméra qui a conduit à la mise en place du Raspberri Pi sur le bord du télescope.

Cristos déclare: « Un capteur 5 Mégapixels, dédié pour  Celestron coûte 200 $, et je doute qu’il soit aussi polyvalent que le Raspberry Pi. »

Depuis qu’il a filmé ces images, Cristos a également découvert qu’un groupe de passionnés du télescope a publié le code permettant au Raspberry Pi de faire tourner Stellarium, le logiciel permettant de piloter le télescope, donc il pourrait aussi remplacer le portable chargé de ce guidage, par le Raspberry Pi également.

Ces vidéos ont été prises avec un Celestron NexStar 6SE utilisant un oculaire de 6mm et capturées par la caméra du Raspberry Pi.

Références :

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

8 réflexions au sujet de « La framboise314 photographie la lune : Astrophotographie avec la caméra du Raspberry Pi »

  1. BERNIZET Cyrille

    Cela fait plusieurs mois que je cherche à faire tourner stellarium sur un raspberrypi, mais bien que l’article ci-dessus parle d’un groupe d’astronomes qui aurait trouvé la solution pour cela, je n’en trouve aucune trace nulle part. Quelqu’un a une piste?

    Répondre
  2. BERNIZET Cyrille

    Ben oui… donc stellarium fonctionne sur un PC qui envoie ses instructions de pilotage à un serveur sur le raspberry. Donc stellarium ne tourne pas sur la framboise

    Répondre
  3. jean-pierre chiappini

    Bonjour à tous,

    J’essaye aussi de photographier la lune,
    Désespérément je cherche une application permettant de transformer les fichiers vidéo HD de l’APN en fichiers non compressés lisibles par un logiciel de traitement d’images astro comme IRIS ou REGISTAX,

    fichier vidéo source :
    .MOV ou .MP4 ou .AVI, codec H264 1920×1080 29,97 ips (son ACC ou AC3)

    fichiers de sortie
    .AVI HD 1920×1080 non compressé (pour ne pas perdre d’information) ou ensemble d’Images.bmp non compressées, lisibles par IRIS ou REGISTAX.

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.