Publié le 1 janvier 2015 - par

Arduino et Raspberry Pi dans le N° 181 de Programmez!

programmez_181_couverture_250pxPour ce premier numéro de 2015, la revue Programmez! invite dans ses pages Arduino et Raspberry Pi.
La revue Programmez! est une revue destinée aux programmeurs professionnels et le fait qu’on y trouve régulièrement des articles sur le Raspberry Pi est un bon indicateur de la place qu’est en train de prendre notre framboise. Le premier article écrit par Dr César Séjourné est une description d’un projet utilisant un Arduino pour une mesure de température et d’hygrométrie utilisant un DHT22.
L’auteur est parti d’un Arduino UNO Rev3 qu’il s’est procuré sur http://store.arduino.cc.

Après le Coding à la plage de cet été auquel j’avais participé avec un article intitulé : « Pourquoi oser le Raspberry Pi ?« , c’est cette fois un Coding à la neige qui vous est proposé.

 programmez_181_arduino01Dans cet article, l’auteur part de l’idée qu’il souhaite connaître la température de toutes les pièces de sa maison. Il souhaite utiliser un système filaire.

L’Arduino se prête bien à ce projet et les sondes DHT22 lui permettent de recueillir les informations nécessaires. Ces composants 1-wire ne nécessitent qu’une alimentation comprise entre 3,3v et 6v. Elles renvoient sur un fil unique (d’où le nom de 1-wire 😉 ) les informations humidité et température sous forme numérique.

Quelques lignes de programme plus tard et la fonction souhaitée est réalisée. Cela ouvre bien entendu des perspectives vers tout un tas d’autres capteurs…

programmez_181_raspi01Le deuxième article concerne cette fois directement notre framboise.

Après une nième présentation du Raspberry Pi (mais n’oublions pas que le public cible de la revue ne connait pas obligatoirement notre framboise…) Patrick Guillerm insiste sur la qualité de la carte SD qui sera utilisée.

Vient ensuite l’heure du choix de la distribution et du boîtier. (Merci à Patrick qui cite framboise314 dans son article !).

L’interface choisie est la carte d’extension PiFace et je suis en plein accord avec ce choix. La PiFace est également ma préférée pour les commandes tout ou rien.

programmez_181_raspi02 Vient ensuite l’installation des librairies de PiFace, ainsi que l’activation du module SPI dans le noyau.

L’auteur explique ensuite comment importer la librairie dans un de vos programme en Python 3.

L’utilisation des sorties est relativement simple. Pour les entrées, cela passe par la mise en place de listeners qui vont guetter l’état des entrées sans que le programme ait à les gérer.

C’est ensuite en Java avec l’API Pi4J que vous verrez comment gérer la PiFace sur le Raspberry Pi. Cet article en deux parties se terminera dans le numéro prochain de Programmez!

Conclusion

Comme d’habitude un numéro de Programmez! aussi varié que riche. Vous y côtoierez le quantique et la cryptographie, le multithread mais aussi Xamarin, les algorithmes de tri mais vous apprendrez aussi comment monter une configuration PC (très) haut de gamme pour jouer en 4K…

Share Button

À propos François MOCQ

Électronicien d'origine, devenu informaticien, et passionné de nouvelles technologies, formateur en maintenance informatique puis en Réseau et Télécommunications. Dès son arrivée sur le marché, le potentiel offert par Raspberry Pi m’a enthousiasmé j'ai rapidement créé un blog dédié à ce nano-ordinateur (www.framboise314.fr) pour partager cette passion. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Complétez ce captcha SVP * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.